Page 77

Fashion event Wonderlust chez Bram en septembre 2018

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ? Dans ma vie privée, je suis attirée par l’esthétique: l’art - le pop art et la photographie en particulier, et j’adore recevoir, décorer la table et préparer de bons et jolis plats.Et dans ma vie professionnelle, ce sont les mêmes intérêts que je retrouve. J’aime rendre les choses belles. J’adore imaginer l’agencement des magasins, créer des campagnes publicitaires. J’apprécie aussi d’être entourée de personnes de qualité, je m’intéresse beaucoup à la manière dont travaillent les gens, aux échanges entre les personnes, à l’aspect psychologique des relations humaines.

que pour une femme. Il y a des choix à faire. Il faut notamment décider de la manière dont on utilise son temps. Je le consacre majoritairement aux choses qui me touchent et cela donne souvent l’occasion à des points communs entre ma vie privée et ma vie professionnelle. Par exemple, je me rends régulièrement à des foires artistiques pour mon loisir personnel ce qui me permet souvent de rapporter une multitude d’idées pour l’agencement des magasins! Et s’il est vrai que j’ai peu de temps à passer avec mes amis (d’ailleurs seuls ceux qui comprennent ma vie restent mes amis), encore une fois, il s’agit d’un choix.

Le fait d’être femme change-t-il quelque chose à votre fonction, à votre approche ? Je fais très attention aux clichés, mais je pense que les femmes sont généralement davantage dans l’émotion, elles sont plus emphatiques, elles ressentent mieux les choses et les gens. Et cela m’aide beaucoup dans mon quotidien. Je n’ai jamais regretté d’être une femme (rires)!

Quel serait votre conseil pour les femmes qui souhaitent créer leur entreprise ou occuper des postes prenants ? Je leur dirais de vraiment écouter leur voix intérieure. Mon envie vient-elle bien de mon propre chef ou suis-je en train de suivre des avis ou modèles extérieurs ? Chaque être humain est ici pour occuper un rôle et chacun doit le trouver. Si l’on n’est pas honnête avec soi-même, on finit par le regretter. Une fois que l’on est certaine de son choix, alors on fonce ! Il ne faut pas être timide ! On donne beaucoup d’énergie, mais on en reçoit énormément de positive en retour!

↑ Chaque être humain est ici pour occuper un rôle et chacun doit le trouver. Si l’on n’est pas honnête avec soi-même, on finit par le regretter. ↓

Pensez-vous qu’il est plus compliqué pour une femme d’occuper ce type de poste ? Est-ce plus difficile de concilier votre métier avec votre vie privée ? Je pense que c’est aussi compliqué pour un homme

Businesswoman ::: 77

Profile for Janette Magazine

Janette 42 - Février 2019  

Janette 42 - Février 2019  

Advertisement