Page 1


RBC MONTPELLIER 609, av. Raymond Dugrand 34000 Montpellier +33 04 67 024 024 rbcmobilier.com


Fouin

18

+ Guide urbain

Six Senses

Musée National du Qatar

LucidiPevere 12

Cambodge

Elise

Barcelona Chair

LA CHRONIQUE

Krabey Island

22 - 39

Chinerie Ephémère

FLOLOVE

44 - 57

- PHOTOGRAPHiE -

Elsa & Johanna

Cutler & Gross 62 - 73

FLORENCE

BLANCHARD

76

Mercedes

VISION EQ SILVER ARROW

BUGATTI

YANN

COUVREUR 96

106

84

BALTHAZAR 116

124. AGENDAS + 134. GUIDE URBAIN + 142. L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine www.agence-racine.com

Journaliste musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange ROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Florence Blanchard https://florenceblanchard.com

Nous remercions particulièrement : Florence Blanchard, Eric Canto, Rosine Bramly, Max Gaze, Elise Fouin, Florence Rouchon, Virginie Fuentes, Elsa & Johanna, Yann Couvreur & Caroline Coppinger. ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Avril 2019 RCS 448 676 320

redaction@focus-magazine.com Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


APPLE Nouvel Ipad Air avec pencil

RUARK AUDIO Chaîne HiFi tout-en-un

AVIDSEN Purificateur d’air «Clair»

SAMSUNG TV Serif par les frères Bouroullec

TECH

LAB

LEICA Modèle Q2 - Capteur plein format de 47,3m/px

10

SAMSUNG Smartphone à ecran pliable «Galaxy fold»

ASUS Portable pour gamer ROG Mothership GZ700

NIKE Chaussures connectées à laçage automatique


BARBOUR X ENGINEERED Thompson Commando Jacket

BY PARRA T-shirt Monaco

ADIDAS ORIGINALS Sneaker Maraton Tech

THE SKATEROOM Ensemble de trois skate Jean-Michel Basquiat

MEN's

LAB

GUCCI Sac fourre-tout imprimé Arles 2019

11

CARHARTT WIP Lakes Jacket adventure

STÜSSY Chemise en satin à imprimé

PARABOOT X BLEU DE PANAME Mocassins en cuir cousu norvégien


MES DEMOISELLES Chemise en crêpe de soie à rayures Hawai

EUGENIA KIM Chapeau en paille à rayures Stevie

ANTOINETTE AMESKA Sandales Athenes Or en vente chez Empreinte

YMC Robe Baseball

WO MEN's

LAB

JACQUEMUS Sac en raffia à franges

12

TORY BURCH Cafetan en soie et lin mélangés

SESSÙN Sac Divine coloris Playabella

CONVERSE X CDG Modèle Play new Chuck Taylor 1970s


LE PETIT LUCAS DU TERTRE Robe Moise Curry

AO76 Short denim Kelly Bleu

VEJA X HUNDRED PIECES Baskets Esplar

IZIPIZI Lunettes de soleil Junior Brun

Kids

LAB

TOCOTO VINTAGE Panier Naturel

13

ZADIG & VOLTAIRE T-Shirt Rock & Roll noir

RALPH LAUREN Bermuda bleu clair

VANS Modèle Old Skool jaune


NORDAL Paravent en rotin angles arrondis tissage fait main

NOTRE MONDE Set de tables rondes

NORR11 Fauteuil Mammoth en cuir camel

BOMMA Lampe à suspension Phenomena

DES IGN

LAB

LA BOITE CONCEPT Table Platine LX

14

VERPAN Lampe de table Pantop Small

KNOLL Table marbre Platner

STUA Fauteuil Libera


PÔDEVACHE Pouf Sand Storm

HOUSE DOCTOR Panier Azema

KETTAL Chaise Basket club

CACOON Structure autoportante acier & tente

OUT DOOR

LAB

GAN Tapis, coussins,matelas par Patricia Urquiola

15

SOPHIE SEGUELA Banquette Malaga

FERMOB Lampe Mooon par Tristan Lohner chez RBC

LES TOILES DU SOLEIL Transat Côté Sud


BÂT. LE NUAGE

769 Av. Raymond Dugrand - Montpellier Tél. 04 67 81 72 62 du lundi au samedi de 8h30 à 1h00 Dimanche de 8h30 à 17h00

CENTRE VILLE

4 place Jean Jaurès - Montpellier Tél. 04 67 60 24 35 tous les jours de 8h30 à minuit

ODYSSEUM

2 place de Lisbonne - Montpellier Tél. 04 67 83 32 26 du lundi au samedi de 8h30 à 20h

MARSEILLE

9 quai du Lazaret - Marseille Tél. : 04 91 31 24 53 tous les jours de 10h à 20h

WWW.MAP REMIERECA NTINE.F R


LA CHRONIQUE


LA CHRONIQUE

oilà quelques mois, si tu lis cette chronique avec attention, et tu es bien le seul car moi-même j’ai parfois du mal à me relire, je te disais que de formation j’étais prof de Lettres Classiques…. mais je ne t’ai pas tout dit. Parce que parfois je te mens, soit volontairement pour les besoins narratifs, soit par omission, mais c’est tout aussi volontaire.

V

Depuis deux ans j’ai changé de public, car je m’occupe dans mon lycée des nouveaux arrivants, c’est à dire des élèves étrangers qui arrivent en France et qu’il faut mettre à niveau pour qu’ils passent un BAC général. Ok, tu t’en tapes, mais je vais t’expliquer quand même le pourquoi du comment. Il a plus de trois ans, j’ai été affecté dans un bahut au fin fond du XIXème arrondissement, et tous les matins durant le trajet qui me séparait du

métro, les trottoirs étaient remplis de migrants qui dormaient à même le sol dans des sacs de couchage. Au début comme tout bon connard qui se respecte, je pensais : « ils font chier, ils pourraient se foutre ailleurs, prendre un hôtel, j’en sais rien, mais sortir de mon champ de vision ». Tu le sais l’homme est un abruti de la pire espèce et quand quelqu’un se suicide dans le métro le premier réflexe est de se dire : « putain je vais être en retard ». Je ne fais pas exception à la règle, surtout avant mon quatrième café. Mais matin après matin à force de slalomer entre ses corps inertes étendus au sol, une lueur d’intelligence, et tu sais que chez moi elles sont rares et fugaces, m’a rattrapé. Il fallait que je fasse quelque chose. J’ai pris conscience que leur Odyssée se terminait là sur un trottoir glacé d’une rue désertée. Qu’ils n’allaient pas retrouver leur palais d’Ithaque, mais au mieux une tente Quechua et que pour

baiser de Pénélope ils auraient la bouche d’aération d’un parking souterrain. Ma femme qui bossait à Sc Po m’a parlé d’un programme pour les migrants et me voilà embarqué dans une nouvelle aventure. Je me suis retrouvé face à des anciens ingénieurs, artistes, informaticiens journalistes, mais noirs ou basanés, faut pas déconner non plus, on ne peut tout avoir dans la vie. Ils avaient tout quitté, tout laissé et devaient repartir à zéro dans une langue et une société dont ils maîtrisaient mal les codes.Ils avaient fui la guerre, les génocides, la famine, mais c’est pas la mer à boire, juste une croisière en méditerranée. Ils avaient une volonté pour recommencer hors du commun, par rapport à notre société où le moindre bleu à l’âme finit sous xanax avec ou sans sérotonine (salut à toi Michel). Bref j’avais trouvé une nouvelle raison d’enseigner. WWW.GAZE.IM


RETRO

OPENING

récompense

RBC LYON 2EME SHOWROOM

ARATA ISOZAKI PRITZKER 2019

Le distributeur de mobilier que l’on ne présente plus vient d’ouvrir un nouveau Showroom au cœur de Lyon. Cette seconde adresse de la capitale des Gaules s’est installée à deux pas de la Place Bellecour, en s’associant avec la marque Poliform. Exclusivement dédiée aux particuliers et à la maison, RBC propose ainsi un espace totalement novateur composé des solutions mobilier Poliform: dressing, cuisine, salon… mais aussi de nombreux petits objets, des luminaires, de beaux-livres, des arts de la table… Cet espace nouvelle génération sera l’occasion pour RBC de proposer au grand public de vivre le design autrement, à travers une programmation culturelle soutenue : expositions, conférences, rencontres, cartes blanches culinaires...

Le Graal de l’architecture a été remis le 5 mars dernier à Arata Isozaki ! Le plus grand prix de la discipline couronne donc le travail d’un créatif japonais qui mêle savamment les influences occidentales et orientales. Pour la huitième fois depuis la création de cette récompense, c’est donc le pays du soleil levant qui sort du lot avec cet architecte de 88 ans, premier japonais à avoir meneé des projets hors de son pays. Récompensé pour sa « connaissance approfondie de l’histoire et de la théorie architecturale tout en étant proche des avantgardes », on lui doit par exemple Museum of Modern Art de Gunma (MOMA) au Japon, le Museum of Contemporary Art (MOCA) de Los Angeles, ou le siège administratif du Walt Disney World Resort en Floride…

20


EXPOSITION

V I N TAG E

GIO PONTI MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS

SELENCY BHV Marais

Gio Ponti, l’un des architectes et designers les plus influents du XXe siècle, fait l’objet d’une première rétrospective française organisée par le Musée des Arts Décoratifs. « Tutto Ponti, Gio Ponti archi-designer » couvre l’ensemble de sa carrière, de 1921 à 1978, mettant en lumière plus de 500 pièces reflétant les multiples aspects de son travail. De l’architecture au design industriel, du mobilier au luminaire, de la création de revues à son incursion dans les domaines du verre, de la céramique et de l’orfèvrerie, des dessins, maquettes, photographies et films d’époque sont présentés de façon chronologique à travers une scénographie imaginée par l’agence Wilmotte & Associés.

Les chineurs 2.0 connaissent déjà la brocante en ligne Selency pour shopper des pièces vintage et du mobilier rétro de premier choix. Vous pourrez désormais vous rendre « en boutique » grâce à l’ouverture d’un corner permanent de 100m2 au BHV Marais dans le 4ème arrondissement de Paris. Et pour le printemps 2019, Selency a mis en place une scénographie qui fait l’éloge du vert, mixé avec les teintes plus chaudes de pièces iconiques en bois, d’un canapé Chesterfield et de nombreux objets qui racontent tous une histoire. En perpétuelle évolution au rythme des ventes, le corner sera entièrement renouvelé tous les trimestres.

En bref... • Envie de lire un peu : feuilletez le «Catalogue Raisonné du Mobilier : Jeanneret Chandigarh», de Jacques Dworczak aux Editions Assouline qui recense le mobilier de Pierre Jeanneret pour la ville nouvelle indienne pensée par Le corbusier. • Vitra relance la production de sa mythique Eames Chair en Fiberglass, le matériau d’origine. • La série de documentaire sur l’architecture « The World’s Most Extraordinary Homes » revient sur Netflix pour une seconde saison.


RETRO

Barcelona Chair Icône parmi les icônes, le fauteuil Barcelona de l’architecte fonctionnaliste Mies Van der Rohe fût imaginé pour le pavillon allemand de l’Exposition internationale de Barcelone de 1929. Référence élégante du mouvement Bauhaus qui fête cette année son centenaire, cette chauffeuse est éditée depuis 1953 par Knoll et conserve encore aujourd’hui toute son élégance. savent. Il y a une infinité de possibilités et beaucoup de problèmes : la chaise doit être légère, solide, et confortable. C’est pratiquement plus facile de construire un gratte-ciel qu’une chaise. » Conçue initialement pour meubler le Pavillon Allemand et servir de siège de repos au Roi d’Espagne Alfonso XIII et à la Reine Victoria Eugenia, invités à superviser la cérémonie d’ouverture de l’Exposition Internationale de Barcelone, la chaise se devait de marquer les esprits : “La chaise Barcelone devait être monumentale. Dans ces circonstances, on ne pouvait pas l’utiliser comme une chaise de cuisine » expliqua le designer. Commercialisée dès 1929, sa fabrication jugée trop coûteuse fût arrêtée en 1931. Après avoir émigré aux Etats-Unis en 1938 pour fuir le régime nazi, Mies Van der Rohe collabore avec son amie Florence Knoll qui relance la production en 1948, avec des finitions en acier inoxydable chromé et divers coloris de cuir. Pour le centenaire du Bauhaus, la marque réédite la Barcelona en version chrome noir et cuir vert Sabrina d’un brillant inédit. Et depuis 2008, l’éditeur a même mis sur le marché une version destinée aux enfants… Il n’y a pas d’âge pour apprécier le design intemporel.

L’histoire de cette chaise-fauteuil est indissociable de l’histoire de son créateur. Considéré comme un pionnier de l’Architecture moderne, le Germano-Américain Ludwig Mies van der Rohe, 3ème et dernier directeur de Bauhaus, est réputé pour son approche « less is more » du design et de l’architecture, qui se définit par la recherche de simplicité et minimalisme. Une vision associant confort, esthétisme et fonctionnalité que l’on retrouve particulièrement sur l’une des pièces de mobilier qui ont fait sa renommée : la chaise Barcelona. Tirant ses lignes de la chaise curule pliante romaine et des fauteuils des pharaons égyptiens, la Barcelona est généreuse, opulente et résolument moderne. Sa structure et son piétement graciles sont aujourd’hui en acier plat étiré finition chrome brillant. Les coussins d’assise et du dossier, adaptés à la structure du cadre, sont obtenus à partir de 40 carrés de cuir assemblés par piqûres avec passepoils et boutons. D’une simplicité apparente, elle fut en réalité très complexe à créer et assembler. Son père déclara même : « Une chaise est un objet très difficile à concevoir. Tous ceux qui ont déjà essayé d’en faire le

22


RETRO

Elise Fouin © portrait : Gregory Brandel

Sélectionnée comme ambassadrice du design français par le jury du FD 100, Elise Fouin a basé sa démarche créative sur le travail et la transformation de la matière qui trouve entre ses mains une nouvelle forme d’expression. Présente au dernier salon de Milan pour réaliser une scénographie avec Sunbrella, la designer nous explique son approche plus en détails et dresse le contour de ses futurs projets.

24


SUSPENSION PAPILLON © FORESTIER


RETRO

SUSPENSION CIRCUS © FORESTIER

COMMODE TAVAILLON

J’ai acquis un certain savoir-faire sur le travail de la matière et un certain sens du détail qui font partie intégrante de ma démarche. Je m’intéresse de près aux techniques et procédés de fabrication, aux méthodes de travail des gens avec qui je collaborer, qu’il s’agisse des artisans, ouvriers ou PME que j’accompagne dans leurs projets. Cela constitue la première étape avant même la phase de dessin et de maquettes car j’ai besoin de comprendre avant d’aborder la suite.

Bonjour Élise, pouvez-vous nous retracer votre parcours dans les grandes lignes ? J’ai d’abord suivi une formation à l’École Boulle de Paris où je me suis initiée à l’orfèvrerie dans un premier temps puis au design de mobilier. Je suis en quelque sorte passée de la fabrication à la conception et je bénéficie aujourd’hui d’un double savoir-faire. Après mon diplôme pour lequel j’avais présenté un projet autour du papier, j’ai intégré une agence d’architecture intérieure avant de rejoindre le département d’architecture des Galeries Lafayette. Puis en 2008, j’ai fondé mon studio après un passage aux Ateliers de Paris, un incubateur dédié aux professionnels de la mode, du design et des métiers d’art.

Vous utilisez pas mal de matériaux récupérés que vous transformez ? Et d’autres matières un peu délaissées ? La matière est la base de mon travail donc je m’y intéresse de très près. La visite d’un atelier ou d’une usine par exemple est souvent l’occasion pour moi de récupérer certains matériaux ou chutes et d’imaginer comment je peux leur redonner une seconde vie en concevant un objet. L’idée est d’optimiser le process et de définir une nouvelle mise en forme sans que l’on s’en aperçoive une fois le projet finalisé. Pour la suspension Circus éditée chez Forestier, je me suis servie de bandes en PVC qui permettent de diffuser la lumière de manière plus originale.

Vous avez suivi une formation d’orfèvrerie… et vous pratiquez le arts plastiques, la peinture, … Quelle importance ces disciplines tiennent-elles aujourd’hui dans votre quotidien de créatrice ? Ma formation en orfèvrerie et ma passion pour les métiers d’art tiennent effectivement un rôle important dans ma manière d’aborder les différents projets et dans le processus de création. 27


RETRO

SUSPENSION COCARDE

SUSPENSION GIGOTTE

niveaux et j’y trouve un moyen de m’éloigner temporairement du cadre des commandes plus spécifiques et techniques.

Il y a donc une part importante d’expérimentations, de découvertes… lorsque vous vous lancez dans un projet ? Effectivement, les expérimentations constituent la base de l’ensemble de mes projets. Je réalise de nombreux croquis, maquettes et parfois des tableaux de matières qui me permettent de donner du sens à ce que je conçois. C’est un excellent moyen de se projeter plus facilement et de donner du volume à mes créations.

Vos vases Cloud’Y ont été réalisés grâce à l’impression 3D. Les possibilités de cette technique sont-elles multiples pour un designer ? Comment la voyez-vous évoluer à l’avenir dans l’univers du design ? L’impression 3D a encore beaucoup de progrès à faire évidemment car il faut souvent retraiter la matière mais elle demeure très intéressante et pratique lorsqu’il s’agit de présenter des prototypes et de donner du volume et des proportions aux futures pièces. Cette technique est une étape dans le processus de création, un outil supplémentaire très utile mais pas un point de départ. Elle facilite vraiment le travail et permet de gagner un temps précieux.

Certaines de vos pièces sont uniques. Il s’agit de créations destinées aux galeries ? Je collabore avec des industriels, des PME et également avec des galeries. Ce type de projets relève davantage d’une démarche artistique à travers laquelle la liberté de création est beaucoup plus présente. Il y a en effet moins de contraintes à différents

28


VASE CLOUD’Y / SUSPENSION TWILIGHT SUSPENSION FOUIN / SUSPENSION CLOCHER


RETRO

TABLE BASSE BOUILLOTTE

SOLIFLORE U

CONSOLE SATURNE

Sunbrella avec laquelle j’avais déjà collaboré il y a trois ans. L’entreprise fait aujourd’hui partie des leaders dans le domaine des textiles techniques pour la protection solaire, l’ameublement extérieur/intérieur et le nautisme et assure la fabrication de ses tissus dans le Nord de la France.

Vous faites partie des 100 designers ambassadeurs du design français à travers le monde. Comment le définiriezvous et quel rôle joue-t-il selon vous à l’échelle européenne et internationale ? Oui j’ai été sélectionnée en janvier dernier comme ambassadrice par le jury du FD 100 lancé par le VIA. Je fais partie d’une liste de 100 designers d’objets et d’espaces qui font rayonner le French Design au niveau international. Le design français est aujourd’hui reconnu dans le monde entier pour son éclectisme et ses différentes approches. Je pense qu’il incarne une certaine idée de la liberté de création, de l‘élégance et de l’art de vivre et qu’il sait faire rayonner les multiples savoir-faire. Le design français sait se nourrir du passé pour le transposer de manière contemporaine.

Quels sont vos autres projets en cours ? Une exposition, une scénographie, un objet ? J’ai récemment présenté l’étagère Recif éditée chez Drugeot Manufacture qui s’inspire des strates de roches sédimentaires. Je travaille également avec les cuisines La Cornue sur leurs nouvelles gammes de cuisines et sur un projet de sculpture lumineuse avec la marque Sericyne qui a mis au point un savoir-faire innovant autour de la soie. J’ai aussi entamé une collaboration avec le chef Sébastien Bras pour la création d’une collection d’art de la table pour son futur restaurant au sein de la fondation Pinault dont l’ouverture est prévue en 2020.

Vous avez présenté un nouveau projet lors du dernier salon de Milan… J’ai travaillé sur la scénographie de l’espace de la marque 30


RETRO

LucidiPevere © portrait : Fabrizio Cicconi

Déjà vingt ans que Paolo Lucidi et Luca Pevere sont partenaires. D’abord sur les bancs de l’Ecole Politecnico de Milan puis au sein de leur studio de design. Créateurs touche-à-tout, leur approche du design est singulière : discrète, inventive, créative et résolument tournée vers l’objet.

32


RETRO

Parmi leur créations phares, on retrouve la table en béton allégé Boiacca pour l’éditeur Kristalia, les suspensions minimalistes en béton Aplomb pour Foscarini, le fauteuil Chignon tout en courbes, le canapé Paipaï pour Ligne Roset imaginé en 2018, de la vaisselle colorée pour Living Ceramics, des sanitaires pour Agape et une collection outdoor pour Emu présentés lors de la dernière Milan Design Week, mais aussi d’élégants tabourets en bois et cuir pour l’éditeur Japonais Arflex…

Formés et diplômés à Milan, Paolo Lucidi et Luca Pevere commencent à concevoir des projets communs en 2002 et fondent leur agence en 2006 à Udine, leur ville d’origine. Passés par les plus grands studios transalpins comme ceux de Piero Lissoni, Marc Sadler, Castelli ou Marco Ferreri, ils développent aujourd’hui des projets de design industriel pour les plus grands éditeurs italiens et internationaux. Les deux quadragénaires, bercés dès leur plus jeune âge par les créations des figures de la discipline insistent : « Nous sommes italiens et par conséquent nous avons été influencés par les maîtres depuis le début. Notre approche n’est pas simplement formelle. En tant que designers, nous sommes confrontés aux matériaux, aux technologies, aux archétypes, aux produits plus qu’aux designers ». Avec leurs objets et meubles d’une simplicité et d’une efficacité déconcertante, ils sont rapidement sollicités par les grandes marques du secteur : De Padova, Zanotta, Agape, Ligne Roset, Foscarini, Kristalia, Living Divani, Normann Copenhaguen, Very Wood, Emu, Casamania, DeCastelli, La Cividina, Teracrea pour ne citer que les principales.

Présentées dans les plus prestigieux musées et les salons les plus prestigieux, leurs pièces ont reçu également de nombreuses récompenses comme le Designpreis Deutschland et le Red Dot Design Award en 2009, le Good Design Award à chicago en 2017, deux mentions honorables du Compasso d’Oro en 2014, et plus récemment le Stylepark Selected IMM et le IF Design Award en 2018. Et une chose est sûre, le studio des deux associés va, à l’avenir, continuer de rafler des prix internationaux tant leurs créations sont qualitatives et réfléchies.

34


- ARCHI -

Musée National du Qatar © photos : Iwan Baan

Inauguré le 28 mars dernier, le Musée National du Qatar offre aux visiteurs une expérience immersive unique. Imaginée par Jean Nouvel, son architecture est une ode à la géologie du pays, au désert et aux traditions qataries.

N

ouveau chef d’œuvre pour l’architecte français Jean Nouvel, le Musée national du Qatar vient juste de sortir de terre. Érigé autour du palais historique et entouré de vastes jardins, l’édifice accueille de riches collections d’œuvres et d’objets retraçant l’histoire du pays, allant de -700.000 ans à nos jours. On y découvre toute la richesse d’un héritage culturel singulier mais

également sa vision et ses aspirations pour l’avenir sur plus de 40.000 mètres carrés. Les collections de l’ancien musée du patrimoine y sont regroupées et mises en valeur, accompagnées par des œuvres d’art contemporain d’artistes locaux et internationaux, des objets rares et précieux, des fonds documentaires et des programmes éducatifs interactifs.

36


- ARCHI -

dans des espaces aux dimensions toujours différentes avec des murs inclinés, des plafonds parfois très hauts et des intersections alternatives… Un écrin luxueux pour y installer par exemple des œuvres spécialement commandées comme une pièce de l’artiste qatari Ali Hassan pour le hall d’entrée, la sculpture « Gates of the Sea » de la syrienne Simone Fattal qui évoque les pétroglyphes d’Al Jassasiya ou encore dans les jardins, l’installation monumentale du français Jean-Michel Othoniel composée de 114 sculptures fontaines réparties dans la lagune et dont les jets rappellent les lignes de la calligraphie arabe. Le musée raconte donc, à tavers son architecture et son contenu, l’histoire de celles et ceux qui ont fait le Qatar pour la transmettre de manière innovante, holistique et immersive. Avec un seul objectif : rendre les collections accessibles au plus grand nombre…et renforcer un peu plus l’attractivité touristique et culturelle.

Résolument tourné vers l’avenir, le musée bénéficie d’une architecture contemporaine qui fait écho aux traditions. Dynamique, multidimensionnel, et pharaonique, l’édifice s’appuie sur un élément symbolique, reflet des liens profonds du pays avec le désert, sa flore et sa faune, ses populations nomades et ses longues traditions, la rose des sables, « une sorte d’architecture miniature émergeant du sable, constituée de cristaux formés par l’évaporation de l’eau sous l’action du vent. Le musée que j’ai développé à partir de cette idée, avec ses grands disques incurvés, ses intersections et ses éléments en porte-à-faux, est une entité à la fois architecturale, spatiale et sensorielle. » selon l’architecte. L’architecture novatrice de 350 mètres de long est ainsi formée par un ensemble de sections sous forme de disques blancs en acier tressés en fibre de béton accueillant des façades vitrées filtrant la lumière. Les 8500 mètres carrés de salles d’exposition sont imaginés pour surprendre le visiteur en permanence, le plaçant 38


GLOBE TROTTER

OPENING

récompense

THE RETREAT ISLANDE

HÔTEL CHATEAU DES PÈRES

L’hôtel-spa The Retreat est une parenthèse bien-être au cœur de l’Islande sauvage. Voisin de l’hôtel Blue Lagoon avec lequel il partage une eau géothermale turquoise et laiteuse à 40°, The Retreat accueille ses visiteurs dans 62 suites au design épuré, toutes tournées vers un paysage lunaire. Le spa creusé dans la pierre volcanique est pensé comme un voyage au centre de la terre débouchant sur des soins originaux : massages sur l’eau, produits à base de poudre volcanique, de silice et d’algues brutes…Le restaurant le Moss fait la part belle aux traditions culinaires islandaises, avec un menu en 7 services qui évolue évidemment au rythme des saisons…comme le paysage environnant.

Ovni prévu pour 2020, ce projet atypique et futuriste devrait faire parler de lui. Situé à 30 km de Rennes, l’édifice va s’installer dans les 31 hectares des jardins du Château des Pères. L’établissement de 7000m2 qui héberge déjà un restaurant gastronomique, et plus de 70 sculptures contemporaines se lance donc dans un projet avant-gardiste : une structure inspirée d’un arbre portant 42 chambres perchées en hauteur, sans vis-à-vis et offrant une vue imprenable. Le rez-de chaussée accueillera un espace spa et bien-être avec piscine, balnéothérapie, sauna et hammam. Et les prestations répondront aux exigences d’un hôtel 4 étoiles.

40


référence

opening

HA(A)ÏTZA PYLA-SUR-MER

CASA COOK IBIZA

A deux pas du Bassin d’Arcachon et du Pyla, l’Hôtel Ha(a) ïtza est une petite pépite. Imaginé par Philippe Starck, l’établissement a conservé son charme Art Déco, agrémenté de touches contemporaines bien senties. Couronné de cinq étoiles en 2017, il propose 38 chambres, suites et appartements, un spa évidemment, un café et un bar, une pâtisserie-salon de thé, un salon de coiffure, et un restaurant une étoile, Le skiff Club tenu par le chef Stéphane Carrade. Véritable invitation au voyage, lieu singulier et chaleureux, le Ha(a)ïtza est une adresse incontournable pour une escapade sur la côte ouest.

Casa Cook, la série de boutique-hôtels du groupe Thomas Cook, poursuit son expansion avec l’ouverture prochaine de son cinquième établissement. C’est à Ibiza qu’ouvrira cet été la nouvelle adresse contemporaine dédiée au bien-être et au luxe sous sa forme la plus simple. Matériaux naturels raffinés associés à un environnement naturel d’exception constituent le décor raffiné de l’hôtel qui accueille un jardin de yoga, un espace hammam et soins, un restaurant avec menu d’inspiration végétalienne sans oublier le lounge près de la piscine pour les soirées musicales.

En bref... Le célèbre chausseur Christian Louboutin va ouvrir en 2020 son premier hôtel de 21 chambres dans la région de l’Alentejo au Portugal • L’artiste contemporain Damien Hirst a imaginé la suite Empathy pour l’hôtel Palms Casino Resort de Las Vegas. Tarif de la nuitée : 100.000 dollars. La nuit la plus chère du monde ! • Le groupe Four Seasons se lance dans l’œnotourisme avec l’ouverture d’un domaine viticole en Californie abritant 85 chambres et appartements.


Cambodge © photos : D.R

Cap vers l’Asie du Sud-est pour cette nouvelle escapade bimestrielle à la découverte de l’un des joyaux du continent, le Cambodge. Pacifié depuis plusieurs décennies, le pays a retrouvé sa joie de vivre et attire de plus en plus les curieux venus profiter de ses trésors. Niché entre la Thaïlande et le Vietnam, au cœur de l’Asie du Sud Est, le Cambodge est aujourd’hui l’un des pays les plus dynamiques et fascinants du continent. Traversé par le Mékong, ce petit royaume réputé pour son accueil et le sourire de ses habitants demeure encore une destination authentique et préservée. Paysages surprenants parsemés de petits villages, joyaux de l’architecture, temples classés, rizières à perte de vue….font partie des multiples trésors que le Cambodge offrent aux amateurs de dépaysement. Après la découverte du patrimoine historique et un passage obligé par la capitale Phnom Penh, on cous emmène découvrir la méconnue province de Battambang et goûter les produits locaux de Kampot ou encore Kep… Expérience inoubliable au programme de ce voyage à l’autre bout de la planète.


Un patrimoine d’exception Riche d’un exceptionnel patrimoine historique et architectural qui a fait sa réputation mondiale, le Cambodge se visite d’abord à Phnom Penh. Bouillonnante à l’image des grandes villes asiatiques, la capitale économique constitue un passage obligé pour démarrer le voyage. Alliant modernité et charme ancestral, elle accueille plusieurs monuments incontournables pour mieux cerner la culture cambodgienne. Le Palais Royal, bâti dans les années 1880 et constitué de pagodes, palais et jardins, vaut vraiment le détour notamment pour la Pagode d’Argent dont le sol est tapissé de 5000 dalles d’argent. Mais pour en prendre plein les yeux, il faut évidemment prendre la direction de la province de Siem Reap qui cache le majestueux site archéologique d’Angkor. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992 et ancien siège de l’empire Khmer, il abrite le fascinant temple d’Angkor Vat articulé sur trois niveaux qui est aussi le plus grand monument religieux au monde. Les temples de Preah Khan, de Bayon et de Ta Prohm valent aussi la visite. Poursuivez votre escapade en direction du lac Tonlé Sap, lac d’eau douce reconnu réserve de biosphère en 1997 où sont installés d’étonnants villages flottants. Inscrite en 2017 à l’UNESCO, la zone des temples de Sambor Prei Kuk - temple dans la forêt luxuriante ne langue khmère – demeure également unique en Asie du Sud Est en raison de ses dix temples octogonaux, véritables chefs d’œuvre de l’architecture de la période pré-angkorienne. Au nord du pays, perché sur la colline des Monts Dängrëk, se trouve le temple de Preah Vihear. Dédié à Shiva et composé de différents sanctuaires, il offre une vue à couper le souffle sur la plaine cambodgienne.


MELANGE D’INFLUENCES CULINAIRES Réputée à travers le monde pour ses diverses influences, la cuisine asiatique doit évidemment son rayonnement au saveurs cambodgiennes. Mélange d’influences chinoises, thaïlandaise, vietnamiennes et française, les plats typiques du pays sont souvent préparés à base de riz et associent légumes avec du poisson d’eau douce, du bœuf, du porc ou du poulet relevés par les épices. L’amok, poisson cuit à l’étouffée dans une feuille de bananier avec du lait de coco ou le Loc-Lac, bœuf mariné dans du citron et du poivre accompagné d’un œuf frit et d’oignons font partie des préparations traditionnelles incontournables au Cambodge. Les habitants sont aussi amateurs d’insectes grillés comme les criquets et les fruits exotiques évidemment comme les papayes, mangues, jacquiers et autres mangoustans. Un vrai régal pour les papilles. Au restaurant, au marché ou dans les petits villages, vous aurez l’occasion de goûter la richesse de cette cuisine. Votre escapade vous emmènera peut-être vers le village balnéaire de Kep connu pour être la ville du crabe au Cambodge. un endroit idéal pour déguster, au marché ou au restaurant, les fruits de mer frais et évidemment le crabe que l’on cuisine par exemple au poivre vert de Kampot. C’est d’ailleurs à Kampot que nous allons terminer notre voyage. Connu aux quatre coins de la planète pour ses marais salants et surtout son poivre d’une qualité exceptionnelle, le village voisin de Kep peut se découvrir à pied ou à vélo avant d’admirer le coucher du soleil sur l’océan.

BATTAMBANG, L’AUTHENTIQUE Pour sortir un peu des sentiers battus, on vous conseille d’aller découvrir la province de Battambang. Située au nord-ouest du Cambodge, elle a su conserver toute son authenticité et son calme propres à la campagne. Malgré son statut de deuxième ville du pays en termes de population, la capitale paisible Battambang demeure un itinéraire de caractère. S’étirant le long du fleuve Sangker, elle affirme son style de vie rural et exhibe fièrement ses pagodes et façades jaune pâle et son architecture coloniale de style français. Maisons de négoce, palais du Gouverneur, Carré colonial ou encore le grand marché de Psar Nat où se réunissent les producteurs et marchands locaux valent le détour avant de vous aventurer à Phnom Sampeau. Cette montagne sacrée à une dizaine de kilomètres de la ville accueille un temple accessible par un grand escalier et renferme les célèbres grottes de Pkasla, Lakhaon et Aksopheak. Le point culminant de la visite de Battambang pour parcourir ensuite la campagne environnante et ses plaines rizicoles verdoyantes. Rendez-vous dans le petit village de Wat Kor pour admirer les anciennes maisons traditionnelles en bois sur pilotis qui font la richesse du paysage. Ici, habitants, artisans et paysans se feront un plaisir de vous faire découvrir leur histoire et leur mode de vie rural. Quittez aussi la terre pour une navigation en barque le long du Sangker, un excellent moyen de profiter autrement de l’environnement naturel exceptionnel de la région. Une autre attraction est aussi très prisée des visiteurs, il s’agit du train de Bambou composé de plateformes en bambou montées sur roulettes qui promet une balade atypique. 48


• CARNET DE ROUTE •

De Phnom Penh à Siem Reap © Photos : C.Malsert

50


• CARNET DE ROUTE •

51


• CARNET DE ROUTE •

Notre carnet de route au Cambodge A VOIR/À FAIRE Phom Penh Palais Royal et Pagode d’Argent Siem Reap et Angkor Sambor Prei Kuk Preah Vihear Battambang Wat Kor Kep Kampot Lac de Tonlé Sap HÔTELS Six Senses Krabey Island : Krabey Island Phum Baitang : Neelka Way Krong Siem Reap Plantation : 28, street 184 – Phnom Penh

Song Saa Private Island : Kaoh Rung - Krong Preah Sihanouk 4 Rivers Floating Lodge : Tatai River - Koh Kong Shinta Mani Wild : Southern Cardamom National Park, Cambodia Amansara : Charles De Gaulle - Krong Siem Reap

Embassy : King’s Road Angkor Village Chi Restaurant & Bar :

Anantara Angkor Resort - National Road no. 6

Malis Restaurant :

Pokambor Ave - Siem Reap Square 24 : Street 24, Achasvar Siem Reap

Eleven One Kitchen :

#37, Street 123 corner 460 - Phnom Penh, Kimly : Waterfront Crab Market Kep Jaan Bai : Street 2 in next to Psar Nat - Battambang

RESTAURANTS Topaz : 162, Norodom Boulevard Phnom Penh Roomdeng : 74, street 174 - Phnom Penh BARS & CAFÉS Cuisine Wat Damnak : Elephant Bar : Wat Damnak Village - Siem Reap 92, Rukhak Vithei – Phnom Penh 52

Sora Skybar : Preah Trapeang St. (67) - Phnom Penh Long After Dark : 86, street 450 Russian Market - Phnom Penh Miss Wong Cocktail Bar : House No. 2 Road, Mondol 1 Village - Sien Reap

BOUTIQUES & MARCHÉS Old Market - Phnom Penh Trunkh : 11A Hap Guan St - Siem Reap Theam’s House : Veal Village, Phum Kokchack district - Siem Reap AHA Fair Trade Village - Siem Reap Angkor Night Market - Angkor


HÔTEL | SPA RESTAURANT EN AVRIL & MAI 3 NUITS + 1 OFFERTE

CAVEAU ÉVÈNEMENTS

CHÂTEAU

StPIERRE de SERJAC

D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON 04 67 80 76 00 | SERJAC.COM | RESA@SERJAC.COM


Six Senses

Krabey island © photos : Six Senses / C.Malsert

Ouvert début mars sur l’archipel de Koh Rong au large de la côte sud-ouest du Cambodge, le Six Senses Krabey Island se love dans un cadre tropical luxuriant, au sommet d’une petite île de 12 hectares seulement. Retraite bien-être garantie! À seulement dix minutes de l’aéroport international de Sihanoukville, les hôtes du Six Senses Krabey Island sont accueillis à la réception du complexe, sur le continent. Il leur faut ensuite emprunter un bateau pour une petite croisière de quinze minutes de trajet pour rejoindre l’île. Une fois sur place, l’hôtel dispose de tout le confort d’un établissement haut de gamme responsable : quarante villas de 77 à 200 m2, avec piscine privée utilisant des matériaux durables et conçues avec une technologie dernier cri pour plus

de commodités. Spacieuses et décorées avec soin, elles comprennent toutes un grand salon, un bureau et une chambre avec lit king size… Du fait de son emplacement, les initiatives de durabilité sont incontournables : l’hôtel exploite sa propre usine d’embouteillage de l’eau en bouteilles en verre et le Earth Lab, sa ferme biologique de 3 700m², mais a également mis en place un programme de protection des coraux, et un soutien des programmes scolaires dans les villages voisins.


espaces de soin, un espace de méditation, une terrasse dédiée au Yoga, une salle de sport, un bar à ongles et l’Alchemy Bar, pour découvrir les produits locaux et fabriquer vos propres soins bio pour la peau. La gastronomie cambodgienne est également à l’honneur avec deux restaurants. Le premier baptisé Tree Restaurant met en lumière le meilleur de la cuisine Khmer, le second dénommé AHA Restaurant ouverte toute la journée permet de déguster un buffet de produits frais mais aussi des plats à la carte pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Une épicerie, un glacier et un bar perché, le Sunset Bar complète l’offre gourmande, avec en permanence la vue sur les eaux turquoise du golfe de Thaïlande. Une adresse de détente absolue pour se ressourcer pleinement, et retrouver son équilibre… www.sixsenses.cm

Du côté des activités, en plus de bénéficier de votre propre piscine privée, l’hôtel vous propose des sorties en Kayak, de la plongée, des sports nautiques, des croisières privées pour admirer le coucher de soleil, des cours de cuisine locale, des visites de fermes biologiques, des soirées cinéma en plein air grâce à son cinéma Paradiso, des soirées astronomiques depuis l’observatoire équipé d’un télescope. Destination bien-être par excellence, le Six Senses met à disposition de ses clients un spa qui propose les traitements signature du groupe Six Senses, tels que le programme Integrative Wellness, des programmes detox, ainsi que des cours de yoga. Cette offre sera complétée par une gamme de soins inspirée des traditions de guérison cambodgiennes, des massages khmers, des gommages aux plantes. Il regroupe en son sein, en plus des

56


DRESS CODE

COLLAB

i n s tag r a m

KJACQUES x MAISON SARAH LAVOINE

DIOR KALEIDIORSCOPIC

Voilà une belle collaboration pour l’arrivée du printemps et du prochain été qui se profile. La Maison Sarah Lavoine, spécialiste de la décoration et KJacques, fabricant historique de sandales et de maroquinerie de Saint-Tropez, s’associent autour de la création d’une paire exclusive. Tradition française, savoir-faire artisanal et travail soigné des matières nobles, valeurs communes des deux entités, se rejoignent donc pour lancer ce modèle de la collection printemps/été 2019, idéal pour les beaux jours et disponible au prix de 260 euros sur le site de MSL et dans l’ensemble des points de vente.

Le géant de la haute couture Christian Dior a lancé courant mars son premier filtre personnalisé sur Instagram en collaboration avec les équipes du réseau social américain et The Mill. Baptisé Kaleidiorscopic, cet outil de réalité augmentée permet d’utiliser un kaléidoscope de couleurs inspiré de la dernière collection printemps-été 2019 de la maison mais surtout d’essayer virtuellement plusieurs accessoires. Il s’agit des lunettes de soleil oversized DiorSoLight et du double bandeau de danseuse orné de la signature Christian Dior J’Adior qui peuvent être déclinés en différents coloris. Depuis la mise en ligne, le filtre a été utilisé près de 6 millions de fois en vidéo et sur les stories.

58


collab

arty

HOMECORE X JR POUR LE LOUVRE

LACOSTE REND HOMMAGE A KEITH HARING

A l’occasion du trentième anniversaire de la pyramide du Louvre, le musée et l’artiste JR qui dévoilera prochainement un œuvre, ont imaginé une collection produits dérivés en collaboration avec plusieurs marques. Pour la partie mode, c’est la maison Homecore qui a été choisie pour confectionner trois pièces arborant un imprimé de la Pyramide dessiné par l’artiste. La veste, le sweatshirt et le t-shirt, vendus respectivement 250,150 et 75 euros, sont ainsi habillés de formes géométriques représentant l’un des plus célèbres monuments de la capitale. Cette collection capsule est disponible depuis la fin du mois de mars.

Le label français Lacoste a décidé de rendre hommage au génial Keith Haring à travers une collection capsule très remarquée et surtout très colorée pour homme, femme et enfant. Les célèbres personnages de l’artiste contemporain se déclinent ainsi sur plusieurs pièces phares du vestiaire : l’incontournable polo évidemment et son motif iconique sur la poitrine, le chemisier col mao en voile de coton et soie et son mini imprimé en all over, les doublures de manteaux, les sweatshirts et maillots de bain sans oublier les montres pour les plus jeunes. Les pièces sont disponibles sur l’e-shop de la marque et dans une sélection de boutiques.

En bref... • Laissée de côté depuis le printemps 2016, la ligne de maillots de bain Victoria’s Secret signe son grand retour. • La marque britannique Burberry a annoncé vouloir limiter au maximum l’utilisation d’emballages plastiques et les rendre réutilisables ou compostables d’ici 2025. • Vestiaire Collective a présenté courant mars un sac Birkin 35 en crocodile noir signé Hermès composé d’un fermoir habillé de diamants. Il est estimé à plus de 220.000 euros. • Le 34ème festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode de Hyères aura lieu du 25 au 29 avril prochains.


CHINERIE ÉPHÉMÈRE © photos : Fabien Dendievel

Après 15 années passées chez People’s Rag en tant que responsable du développement de l’espace féminin, Virginie Fuentes a lancé Chinerie Ephémère. Un concept cool associant mode et engagement pour dépoussiérer le dépôt vente. Comment est né le concept de Chinerie Éphémère et en quoi consiste-t-il ? Le concept est né de l’envie créer un événement parmi « les plus cools » en y associant mode et engagement. L’idée, dépoussiérer le dépôt-vente et le démocratiser. Donner une seconde vie à des pièces qui dorment dans nos dressings, qui ont du style, intemporelles et de qualité, c’est recycler et préserver nos ressources ! Je chine chaque pièce moi-même, vintage ou parmi mes créateurs coup de cœur du moment. Afin d’offrir un concept riche et complet, j’y intègre aussi des créateurs et artisans. J’ai collaboré presque 15 ans avec la boutique People’s Rag à Montpellier, une superbe aventure qui m’a tout appris ! J’étais en 63

charge du développement de l’espace féminin, recherche et achats de nouvelles marques. J’organisais des évènements au sein de la boutique, ce qui m’a permis de m’exprimer durant des années. Aujourd’hui, nous sommes tous conscients de l’impact qu’a l’industrie textile sur notre planète… La 2ème plus polluante, juste derrière le pétrole. La surproduction pour marger plus, participe à baisser la qualité des produits et toutes les périodes de soldes, perdent et poussent le consommateur à acheter toujours plus… Résultat, 70% de notre dressing ne serait pas porté ! C’est ce constat qui m’a donné envie de proposer un concept basé sur le recyclage et mon expérience est un atout, afin de constituer une collection forte.


Comment choisis-tu les lieux et les créateurs ? Je choisis un espace de façon intuitive, selon la dimension de la future édition. Il arrive aussi que je m’associe à un lieu déjà existant, parce que l’on se trouve complémentaires ou que nous partageons la même énergie. Hybride par exemple avec qui j’ai déjà collaboré, ou La Canopée où j’expose en avril et en juin. Je choisis les créateurs pour leur style bien sûr et suis attentive à leur éthique. Mode de fabrication, savoir-faire, matières utilisées, artisanat. Je les repère sur différents supports, magazines, blogs ou réseaux sociaux. C’est parfois une affaire de rencontre, il arrive que l’on me démarche directement via l’événement ou le site. Tu sélectionnes principalement des marques Made in France ? Non. J’aime le Made in France mais pas que, on peut trouver des marques éthiques ailleurs. Je pense aux chaussettes en velours By Simone Wild, imaginées et fabriquées à la main à Berlin. Canon ! En plus de la mode, on peut aussi y trouver des pièces de décoration ? Oui, l’idée de surprendre et proposer plus qu’un événement de prêt-à-porter me plaît. Il arrive donc de trouver, une sélection de luminaires de chez Les luminaires Boudard, du mobilier vintage chiné par l’équipe Chic & Bohème, des fleurs de chez Josephine, des éléments de décoration murale… 64

Parle nous de l’engagement éthique et durable ? Les gens sont de plus en plus lucides sur leur consommation. Consommer mieux, fait partie intégrante de la réflexion de chacun. Je crois à un vêtement ou des accessoires que l’on peut porter toute une vie. On peut délaisser une pièce basique et de qualité mais elle peut intégrer une nouvelle garde-robe et commencer une seconde vie. Que peux-tu nous dire sur les prochaines dates ? Edition programmée du 6 au 13 avril ? Je prépare deux éditions d’une semaine chacune pour ce printemps/ été 2019. Du 6 au 13 avril et du 8 au 15 juin à La Canopée, 20 Boulevard Jeu de Paume. Du 6 au 13 avril : Au programme, une édition 100% femme ! Sélection de seconde main, Sessùn, Courrèges vintage, Paul & Joe, Roseanna… Et aussi tout l’univers de La Canopée avec les bijoux d’Ila Bella, Robes Poldine, Plantes Botanique et Vieilles dentelles, Le Bazar des Poupées Russeq, le Dernier Sou… Et vous faites quoi le jeudi 11 avril ? On aime aussi écouter de la musique cool et faire la fête, on vous invite à l’apéro Chinerie éphémère, de 19h à 21h, sur place avec la sélection musicale de Vanina, oui oui encore une fille ;) !


29, rue de l’Argenterie MONTPELLIER


FLOLOVE PARIS © photos : Flolove

Fondée en 2012 par Florence Rouchon, la maison Flolove décline un vestiaire féminin élégant associant matières de qualité, broderies artisanales et sens du détail. Fabriquées en éditions limitées et 100% Made In France, ses pièces s’inspirent autant de la botanique que des grands peintres et du cinéma.

67


raisons de s’intéresser de près à cette maison de qualité qui a fait des blouses et des chemises sa spécialité. Des classiques et best-sellers Paloma, Mirta ou Liberté en passant par les robes et pantalons, Florence Rouchon a créé un vestiaire complet qui s’inspire de la sensualité des fleurs, des couleurs lumineuses de Matisse et Picasso ou du cinéma. Chaque collection devient une occasion de se réinventer et de façonner des pièces de belle facture à l’image de la sensuelle combinaison Malaga en velours ou de l’iconique manteau Mastroianni chic et décontracté.

Les collections Flolove séduisent depuis quelques années déjà les parisiennes, personnalités et amatrices de pièces intemporelles et authentiques empreintes de poésie. Derrière cette petite maison française lancée en 2012, on retrouve Florence Rouchon. Passée par l’Institut Supérieur de la Mode à Paris puis chez Karl Lagerfeld et aux Galeries Lafayette, la créatrice également passionnée de botanique, a changé de cap pour se lancer dans l’aventure du prêt-à-porter en édition limitée avec pour credo une totale liberté d’expression. Un pari réussi puisqu’elle compte aujourd’hui parmi ses FloloveGirls Ophélie Meunier, Clara Lucciani, Daphné Burki ou encore Ana Girardot.

En complément de son vestiaire féminin, Florence Rouchon a également signé en 2018 une mini collection en collaboration avec Tartine et Chocolat à travers laquelle on retrouve la griffe et l’esprit singulier de la maison : libellules et fleurs printanières viennent habiller cette capsule composée de la robe Lou, de la blouse Lili, du Bloomer Chloé et d’un sac à langer. Flolove, quand la mode se réinvente avec poésie et désinvolture.

Il n’en fallait pas plus pour aiguiser notre curiosité et découvrir ce qui plait tant aux filles d’aujourd’hui chez Flolove. Des matières délicates soigneusement sélectionnées, des broderies dessinées par Florence et réalisées par des artisans en Picardie, un savoir-faire 100% made In France… voilà déjà trois bonnes 68


04 67 410 420 hotel-spa-fontcaude.fr Hôtel - Spa - Restaurant - Club de sport - Séminaire Montpellier - Juvignac Hôtel Spa de Fontcaude 4* 1292 allée des Thermes / 34990 Juvignac


Cutler & Gross © photos : Cutler & Gross

Aujourd’hui incontournable dans le paysage des lunettes optiques et solaires haut de gamme, Cutler and Gross fut fondée en 1969 par Graham Cutler & Tony Gross. Alliant savoir-faire artisanal italien et design cool, la marque britannique reste omniprésente dans les domaines de l’art, du design ou du cinéma. les meilleurs lunetiers dans l’usine familiale du nord de l’Italie avec des matériaux de haute qualité. Quarante-deux étapes (conception, découpe, insertion des charnières, polissage, contrôle qualité…) et plusieurs semaines sont nécessaires pour mette au point une monture de la marque qui reste volontairement éloignée des grandes tendances. Une identité fièrement revendiquée qui assure la réputation mondiale de Cutler and Gross. Présente au cinéma dès les années 90 et dans plusieurs expositions consacrées à la mode, la marque continue d’habiller les visages de nombreuses personnalités du monde de l’art, de la culture ou encore du design.

Plus qu’une paire de lunettes, les modèles Cutler and Gross sont devenus de véritables accessoires de mode au look résolument cool. Un esprit qui caractérise la marque depuis sa création en 1969 par deux amis opticiens, Graham Cutler et Tony Gross. C’est dans leur première boutique de Knightsbridge à Londres, ouverte en 1970, que ces deux visionnaires font connaître leurs créations. Fabriqués artisanalement sur mesure dans l’atelier voisin, de la taille des verres jusqu’à la pose des charnières, les modèles siglés Cutler & Gross vont rapidement faire l’unanimité auprès des cercles artistiques londoniens. Résolument avant-gardistes, ils séduisent par leur fonctionnalité et leur caractère intemporel.

De Londres à Hong-Kong en passant par Los Angeles, New-York ou Toronto, Cutler and Gross, qui célèbre son cinquantième anniversaire, est présente aux quatre coins de la planète tout en restant fidèle à son ADN et à son esthétique britannique. Comme le dit si bien Graham Cutler : « Les clients de la marque ont toujours été des individus à part ».

A partir des années 80, la réputation de la marque a largement dépassé les frontières anglaises. Une période durant laquelle la fabrication est confiée à des artisans italiens de Cadore, à l’origine de la première collection de prêt-à-porter présentée en 1983. Aujourd’hui, rien n’a changé, la création des lunettes est toujours assurée par 70


SELECTION OPTIQUES & SOLAIRES PRINTEMPS-ÉTÉ 2019

Cette saison les marques de lunettes créateurs présentent des collections de caractère. Les acétates affichent des volumes démesurés, les montures en métal mettent en avant leurs détails techniques. Le point commun de toutes ces nouveautés ? Un vent d’optimisme avec des lignes graphiques très affirmées, que le style soit vintage ou futuriste.


BARTON PERREIRA

BARTON PERREIRA

BRUNO CHAUSSIGNAND

Modèle : Captivant

Modèle : Ogden

Modèle : Farnell

BRUNO CHAUSSIGNAND

CUTLER & GROSS

EYEVAN

Modèle : Paloma

Modèle : 1322

Modèle : Ruben

MARNI

MATSUDA

MOSCOT

Modèle : Crop

Modèle : 10601H

Modèle : Lemtosh

OLIVER PEOPLES

OLIVER PEOPLES

VAVA

Modèle : OV1248ST

Modèle : OV5393U

Modèle : BL0017

1 rue en Rouan - place Saint Côme - 34000 Montpellier - 04 67 63 51 67 - www.omilyeux.com


PLAISIR DES YEUX

OPENING

galerie

LUMEN MUSEUM

LA GRANDE SURFACE PARIS

Un musée de la photo vient d’ouvrir à 2275 mètres d’altitude au sommet du Mont Kronplatz, au cœur du Sud-Tyrol et des Dolomites en Italie. Conçu par l’architecte Gerhard Mahlknecht, il combine divertissement et photographie en réécrivant les règles de présentation de la photo de montagne. On y retrouve un espace dédié à l’alpinisme, une Adrenaline Room imaginée en partenariat avec Red Bull, et quatre niveaux d’exposition présentant plusieurs collections curatées par The National Geographic, partenaire du projet. Le restaurant The AlpINN complète le concept avec le Chef Marco Perez en cuisine qui met en valeur les saveurs typiques du Tyrol.

Situé au 24 boulevard des italiens dans la capitale, la Grande surface est un concept inédit : un ancien supermarché converti en galerie d’art éphémère. Ouvert durant 10 mois, du mois de mars au mois de décembre 2019, l’espace de plus de 1500m2 permettra une déambulation visuelle au milieu d’œuvres de Jules Hidrot, Clément Laurentin, The Blind, Rémi Rough, Joachim Romain, Brice Maré, Romain Froquet, JeyKill, Bault, GoddoG pour n’en citer que quelques-uns. On peut aussi y boire un verre, y déjeuner, participer à des ateliers et des DJ sets, et les lieux accueilleront des résidences d’artistes. Et en plus l’entrée est gratuite !

74


EXPOSITION

biennale

JEAN DUBUFFET MARSEILLE

BIENNALE DE VENISE 2019

Le Mucem accueille du 24 avril au 2 septembre, une expo baptisée « Jean Dubuffet Un barbare en Europe » qui met en lumière cet acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle, peintre, écrivain et inventeur de l’Art Brut, Dubuffet. 300 œuvres et objets issus des plus grandes collections françaises et européennes, donnent à voir comment Jean Dubuffet entremêle dans son œuvre ses activités de peinture et d’écriture avec les recherches qu’il a consacrées à ce qu’il nomme l’Art Brut. On y découvrira sa production artistique dans toute sa diversité mais aussi ses collections dédiées à « l’art des fous ».

Événement mondial de l’Art contemporain, la 58ème Biennale de Venise débutera le 11 mai prochain et investira la sérénissime jusqu’au 14 novembre. Une nouvelle édition sans thème particulier mais qui se concentrera sur l’approche générale de l’art dans sa fonction sociale, porteuse de plaisir et de réflexion critique. La France sera représentée par l’artiste Laure Pouvost qui dévoilera l’exposition « Deep see blue surrounding you / Vois ce bleu profond te fondre » au sein du pavillon français. Ce projet prend la forme d’une oeuvre filmique retraçant le road trip de l’artiste jusqu’à Venise, associée à une installation sculpturale.

En bref... • Le programme des 50 ans des Rencontres de la Photo d’Arles est sorti : rendez-vous sur www.rencontres-arles.com ! • C’est officiel, le Moco, nouveau musée d’art contemporain Montpelliérain ouvrira ses portes le 30 juin prochain. • Un nouveau Musée Picasso ouvrira ses portes à Aix en Provence en 2021. 1500m2 dédiés à l’oeuvre de l’artiste et à des expos temporaires. • Le salon Ob’Art Montpellier, dédié aux créateurs d’objets d’art se tiendra du 12 au 14 avril au Corum de Monpellier.


PHOTOGRAPHIE

Elsa & Johanna Depuis leur rencontre à New-York en 2014, Elsa & Johanna ne se quittent plus. Formant un duo de photographesplasticiennes, les deux artistes, également vidéastes, ont développé un étonnant projet baptisé A Couple of Them présenté à travers différentes expositions, en parallèle d’autres séries plus expérimentales aux mises en scènes soignées.

76


PHOTOGRAPHIE

choses, et on échange beaucoup. Ou alors une idée de l’une peut compléter celle de l’autre. C’est comme un puzzle !

C’est assez inhabituel de voir un duo de photographes… Comment vous êtes-vous rencontrées et pourquoi avez-vous décidé de travailler ensemble ? On s’est rencontrées en 2014 à New-York, à la School of Visual Arts, dans le cadre d’un échange scolair, alors que nous étions en 4ème année aux Beaux-arts et aux Arts-Déco de Paris. Nous ne nous connaissions pas avant. On est devenues amies très vite et on avait des cours de photo en commun, on s’assistait sur des projets, notamment en studio et nous avions la même vision de la photographie, malgré nos pratiques qui étaient très différentes. En rentrant en France, l’été qui a suivi l’échange, nous avons commencé à réaliser un projet pendant nos vacances sans trop savoir ce qu’il allait devenir. C’était très spontané et instinctif. C’était une manière de ne pas rompre l’expérience que nous avions vécue et de garder un lien avec cette ville qui nous inspire toujours beaucoup. Puis nous avons voulu aller plus loin et nous sommes reparties à New-York pour le continuer. Cette série, intitulée, « A couple of them », était notre diplôme, et elle tourne aujourd’hui dans de nombreuses expositions. C’est un peu le projet « mère » de notre duo.

Votre projet « A Couple of Them » a rencontré un franc succès. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur sa création ? Vous êtes à la fois les photographes et les personnages mis en scène ? Nous avons commencé ce projet quelques mois après le retour de notre échange New-Yorkais. Alors que nous étions en vacances chez Elsa au Pays Basque. Nous nous sommes mises en scène en jouant des personnages proches de nous. Ils sont nés suite à nos différentes conversations, nos souvenirs mutuels de notre adolescence provinciale et nos observations urbaines. Nous nous sommes intéressées à la manière dont on pouvait apercevoir un anonyme, dans la rue, au coin d’un arrêt de bus, assis sur un banc. Ces personnes qu’on croise et qu’on ne rencontre jamais. Nous voulions, par la quantité (la série comprend 88 images), recréer une « foule imaginaire » qui confronterait le regardeur à son propre système de projection pour finalement le contredire ; nos visages reviennent de manière incessante et viennent troubler la vision que l’on peut avoir de ces photographies. Effectivement nous étions devant et derrière l’appareil photo, jouant nos personnages par deux, dans de véritables performances, qui durait plusieurs heures, voire quelques jours.

Justement ça se passe comment entre vous ? Nous sommes complémentaires et assez interchangeables finalement ! En général on a une vision assez similaire des 79


PHOTOGRAPHIE

pièce de « détails », sorte de mise en abîme de notre rapport à la mise en scène et au décor. Cette exposition était un vrai accomplissement en tant que photographes - plasticiennes, nous avons pu aller au bout de nos idées et dévoiler notre univers de manière plus poétique et singulière.

Vous avez récemment présenté un solo show baptisé « ROSARIUM - C’est le soleil qui finira par nous perdre »… Cette exposition avait un format de rétrospective. Ann Stouvenel, la commissaire qui nous a invitées à la réaliser pour clôturer notre résidence à Mains D’Œuvres, souhaitait que nous y présentions plusieurs séries. Nous avons choisi de travailler en collaboration avec un architecte d’intérieur, Alexandre Jarre, et une scénographe, Marion Flament, afin d’assumer un vrai parti pris nous sortant de l’exposition photographique classique. Nous avons réalisé une scénographie immersive entre le lieu d’exposition et le lieu domestique, où il fallait marcher en chaussons pour déambuler dans la salle recouverte de moquette rose pâle. Nous avons également modifié la lumière en apposant sur le mur de fenêtres de la salle des films jaunes qui tentaient légèrement la pièce, comme une fin de journée dans un lieu entre-deux. Des objets et des morceaux de miroirs étaient également disposés de part et d’autre de la salle, venant ponctuer la

Il y a également d’autres projets plus artistiques que vous développez comme « Le Lieu d’une attente infinie »… Vous pouvez nous en parler un peu plus en détails ? Dans cette série, on s’éloigne de notre travail d’auto fiction. Quand nous élaborons des mises en scène, que ce soit dans nos films ou dans nos photographies, nous aimons travailler avec le décor et les objets, qui ont pour nous une valeur narrative et métaphorique. Dans « Le Lieu d’une attente infinie », le corps se désincarne, pour ne devenir qu’une forme, une vision... Nous aimons travailler et détourner la « nature morte » qui est ici comme suspendue entre deux mondes. Des visages, des formes animales se dessinent alors dans ces lieux à la fois sublimes et hostiles… 80


PHOTOGRAPHIE

futurs ? Vous exposerez au 34ème Festival International de Photographie de Hyères à partir de fin avril… Depuis fin mars, une partie de notre série «A couple of them» est visible dans l’exposition collective « Lignes de vies, une exposition de légendes » au musée le Mac Val, sous le commissariat de Franck Lamy, jusqu’au 25 août. Du 16 au 20 avril nous exposerons également à «Qu’estce-que tu regardes», une exposition collective sous le commissariat du collectif 1:61 à l’Espace Beaurepaire à Paris. Nous sommes finalistes du prix du Festival de Mode et de Photographie de Hyères, nous y serons du 24 au 29 avril. L’exposition y sera visible jusqu’au 26 mai. Nous participons également à une exposition collective « Some of us » en Allemagne de début juin jusqu’en octobre sous le commissariat de Jérôme Cotinet-Alphaize, qui se tiendra avec 200 autres artistes femmes, dans un lieu gigantesque, au « Kunstwerk Carlshütte ». Et enfin, nous exposerons un extrait d’« A couple of them » au festival du journalisme de Couthures, dans le Sud-ouest de la France, pour le week-end du 14 juillet.

Vous réalisez également des vidéos qui viennent compléter les séries… Avant notre rencontre, nous faisions toutes les deux autant de la vidéo que de la photographie. L’année du diplôme, nous avons commencé une collaboration avec le musicien Lenparrot et avons réalisé une collection de clips. Cela nous a beaucoup plu. Nous avons d’ailleurs réalisé notre premier moyen métrage de 40 minutes, l’année dernière, « Tres Estrellas ». Ces deux pratiques se complètent et se nourrissent mutuellement, nous aimons passer de l’une à l’autre. C’est très enrichissant. Quel regard portez-vous sur les réseaux sociaux d’images comme Instagram ? Nous nous servons d’Instagram pour promouvoir notre travail, diffuser sur nos actualités. Nous essayons de l’utiliser comme un outil de communication, même si parfois c’est un peu contraignant. Quelles sont vos actualités du moment et vos projets 82


GRAPHIQUE

FLORENCE

BLANCHARD Première femme à avoir pratiqué le graffiti en France sous le pseudo d’Ema, Florence Blanchard propose aujourd’hui une recherche artistique plus poussée inspirée de sa formation en génétique moléculaire. Passée en France peindre le M.U.R de Pérols l’année dernière, cette montpelliéraine d’origine installée en Angleterre nous retrace son parcours et se livre sur l’évolution de son art.

85


De quelle manière s’inspirent-elles de vos études de sciences à New-York ? En 2001, j’ai eu le privilège de recevoir une bourse pour faire un doctorat de génétique moléculaire sur les rythmes circadiens à l’université de New York. Grâce à çà j’ai collaboré avec les pionniers de ce domaine dont des lauréats du prix Nobel de médecine. Tout comme le graffiti, c’était un milieu à la fois très dur et passionnant. Je me suis spécialisée dans la microscopie, et ai passé 10 ans à regarder des préparations de neurones fluorescents à travers l’objectif de microscopes très puissants. C’est seulement une fois que je me suis distancée de ce milieu ainsi que de celui du graffiti que j’ai pu enfin me rendre compte à quel point ces deux pratiques parallèles ont eu un impact sur ma façon de regarder et représenter le monde. C’est à ce moment que j’ai commencé à exposer. Du graffiti je garde le support et la technique et de la microscopie je m’intéresse maintenant à l’idée de perspective et d’échelle. J’aime passer de l’infiniment petit au monumental. L’idée que les choses sont perçues différemment selon qu’on les regarde de près ou de loin me fascine.

Vous avez été l’une des premières femmes à pratiquer le graffiti en France… Cette période marque le début de votre parcours d’artiste. Par la suite, votre travail a pris une autre dimension visuelle ? Je pense aux Dropmen par exemple… Et aujourd’hui, vous réalisez des œuvres beaucoup plus abstraites et géométriques… Mon grand père travaillait dans une usine de papier et malgré qu’il soit décédé avant que je le rencontre j’ai hérité de dizaines de blocs de papiers et ai passé mon enfance à les remplir de tout et n’importe quoi. J’ai découvert le graffiti à l’adolescence ce qui m’a permis d’évoluer vers la peinture sur des formats différents et m’a servi de tremplin pour une recherche artistique plus poussée au long terme. En focalisant d’abord sur le lettrage, et en passant par le figuratif puis l’abstrait, j’ai pu toucher à beaucoup de techniques comme la peinture, la sérigraphie, la gravure et le collage. Au fond, la technique ou les matériaux utilisés importent peu c’est l’énergie créative qui me pousse qui est importante. Je passe généralement par des phases et quand j’en ai marre j’essaie d’évoluer dans une autre direction. Chaque nouvelle évolution s’ajoute à l’éventail de possibilités qui s’offrent à moi et j’aime imaginer qu’un jour je trouverai le moyen d’utiliser tous ces outils pour créer quelque chose de complètement unique. 86


89


Vous continuez également à peindre des murs comme le M.U.R de Pérols ? Et il y a aussi votre activité de sérigraphie…. Mon activité artistique se balance entre la peinture de fresques, le travail en atelier sur toiles, et la sérigraphie. Je passe de l’un à l’autre selon mes projets personnels, les commandes ou les expositions. J’ai commencé la sérigraphie à New York grâce à des amis qui avaient un atelier dans leur salon. Je les aidais à produire des toiles qu’ils vendaient par la suite dans la rue à Soho. Une fois établie en Angleterre, j’ai acheté un lot de matériel de sérigraphie professionnel d’occasion en 2012 et depuis je travaille sur mes propres créations. La sérigraphie demande beaucoup de rigueur, on n’apprend qu’en pratiquant et en calibrant au fur et à mesure. Il y a un gros coté expérimental que j’aime beaucoup. Quel regard portez-vous sur le street art et l’art contemporain aujourd’hui, les galeries et les changements intervenus depuis plusieurs années ? Le monde change et les mouvements viennent et s’en vont. 90

Comme tout le monde je suis sur les réseaux sociaux et je suis d’un œil ce qu’il se passe mais j’essaie de ne pas trop m’investir afin de pouvoir tracer mon propre chemin. Vous êtes désormais installée en Angleterre, est-ce plus facile de travailler et exposer Outre-Manche ? Je ne pense pas que ce soit plus facile en Angleterre car ici il n’y a pas d’aides sociales comme en France. Les budgets publics pour la culture sont pratiquement inexistants. Il n’y a pas d’allocation chômage, ou au logement, ou autres perles administratives typiquement françaises qui pourraient aider un artiste en début de carrière. Mais en contrepartie les gens sont très ouverts au niveau culturel, et il y a un dynamisme extraordinaire quand il s’agit d’initiatives privées. Quels sont vos projets actuellement ? Une prochaine exposition ? Montpellier ? En ce moment je me concentre principalement sur la production de nouvelles œuvres sérigraphiées en collaboration avec la Galerie Nelly Duff à Londres.


MIAM MIAM

réouverture

collab

LA GARE X GASTON ACURIO

LES INVITATIONS DE LA MAISON PLISSON

Ancienne gare parisienne du 16ème arrondissement transformée en restaurant au milieu des années 90, La Gare a été rachetée en 2017 par le groupe Moma. Aujourd’hui, l’établissement s’offre une nouvelle jeunesse en s’associant avec le chef étoilé Gaston Acurio, à la tête de plusieurs adresses dont l’incontournable Astrid&Gaston à Lima. Ambassadeur de la gastronomie péruvienne, il a imaginé une carte inspirée des voyages dans l’esprit d’un jeune aventurier des temps modernes parti découvrir le monde. A partir du mois d’avril, les amateurs retrouveront plusieurs kiosques déclinant des saveurs asiatiques, péruviennes et méditerranéennes comme les bao burgers, sushis, dim-sums et autres tapas revisités façon Gaston. Une cuisine simple et authentique à goûter absolument.

Reconnue pour sa superbe sélection de produits, La Maison Plisson met aussi les petits plats dans les grands quand il s’agit de cuisine. Depuis le 20 mars dernier, l’épicerie fine a invité plusieurs chefs à concocter des recettes et c’est Armand Arnal de la Chassagnette qui a ouvert le bal avec quatre propositions : un gaspacho de betteraves multicolores, des asperges de pays et légumes verts, copeaux de brebis, condiments herbacés, une pièce d’agneau de Saint-Gilles confite à l’ail, mélange de jeunes carottes rôties à l’orange sanguine et gingembre et un fenouil confit aux agrumes, riz de Camargue au lait. Hervé Bourdon du Petit Hôtel du Grand Large à Saint-Pierre-Quiberon et ses saveurs bretonnes ainsi que l’équipe de de La Mercerie (Marseille et Arles) prendront ensuite la relève. 92


b ox

opening

LES FROMAGES DE FRANCOIS BOURGON

LA RESTAURATION DE LA TOUR EIFFEL

Crémier-affineur inventeur du Pavé Toulousain et Meilleur Ouvrier de France de la fromagerie Xavier à Toulouse, François Bourgon a décidé de promouvoir les fromages au lait cru fabriqués artisanalement en lançant une offre d’abonnement mensuel. Trois box sont ainsi proposées : « Petit Lait » pour découvrir 5 fromages méconnus ou plus classiques, « X-Box » pour les gourmands amateurs de fromages à pâtes inédites affinés en cave et « Classée X », une offre destinée à ceux qui veulent découvrir des nouveautés et des créations en avant-première avec un panaché de 9 fromages. Une élection de qualité garantie qui permet également de soutenir la filière des petits producteurs indépendants. Toutes les infos sur xavier.fr.

C’est désormais officiel après plusieurs mois de bataille autour des concessions de restauration de la Tour Eiffel. Les chefs étoilés Thierry Marx et Frédéric Anton s’installent respectivement au premier et deuxième étages de la Dame de Fer parisienne. Le premier aura en charge le 58 Tour Eiffel où sera déclinée une cuisine de saison responsable dans une ambiance de bistrot parisien. Le second prend les rênes du Jules verne, la table gastronomique tenue auparavant par Alain Ducasse. Chic, chaleureux et plus lumineux, le lieu entend devenir une vraie destination culinaire à part entière avec différents menus en 3, 5 ou 7 services. www.restaurantstoureiffel.com

En bref... • Sommelier au Baur au Lac à Zurich, Marc Almert a remporté début mars le concours du Meilleur Sommelier du Monde 2019. • A la tête du restaurant Yam’Tcha installé dans le 1er arrondissement de Paris, Adeline Grattard a été élue Créatrice 2019 par Omnivore. • Le Guide Michelin et Visit California ont annoncé début mars le lancement de la première édition consacrée à la Californie. • Le chef étoilé Michel Rostang et ses filles ouvriront courant avril une nouvelle brasserie moderne à la Défense dans le cadre du projet Oxygen. Au menu d’Octopus : cuisine de bistrot et carte de cocktails en collaboration avec Liquid Corp. 93


b u r g e r s / s t r e e t & h e a lt h y f o o d

Re sta u / Fo o d t r u c k / Tra i te u r / Ouv e r t du lu n d i a u v e n d re d i l e mi d i jeudi e t ve n dre di s oi r Ă p a rti r d u 1 9 a v ri l !

2 i m pas s e Charl es F ourrier 3 4 6 7 0 B ai l l arg ues T. 0 7 8 2 1 3 24 08 l edukes treetcanti ne. com


@ledu ke s t re e t c a n t ine @t h e _ridin g _ c h e f


Yann

Couvreur

© photos : Laurent Fau

Figure de la nouvelle génération de pâtissiers français, Yann Couvreur réinvente la pâtisserie à travers des créations allégées en sucre associant techniques et visuels de haute couture. L’approche des fêtes de Pâques nous donne donc l’occasion de vous dresser le portrait de ce parisien d’origine qui a conquis les gourmets. Si les chefs pâtissiers étaient récompensés par le Michelin, Yann Couvreur se verrait surement attribuer 3 étoiles. Aujourd’hui, cet as du sucré incarne la nouvelle génération française ultra talentueuse, celle qui est sortie des grandes cuisines pour s’installer dans la rue et démocratiser leur art. Car depuis quelques années, une flopée de jeunes pâtissiers a insufflé un vent de fraicheur et de créativité au cœur des villes. Yann Couvreur est de ceux-là. A 35 ans, cet artisan désigné Pâtissier de l’année en 2015 par Omnivore est à la tête de trois adresses parisiennes. Contrairement à de nombreux autres, Yann Couvreur n’est pas né dans une famille de cuisiniers. Son histoire prend racine à l’adolescence durant un stage de pâtisserie suivi en face de la librairie paternelle. Une première expérience qui 97

va l’amener vers un BEP cuisine et un CAP de Pâtisserie. Diplômes en poche, direction Paris et le Trianon Palace où le travail du sucré commence à faire son effet avant d‘intégrer le Carré des Feuillants, restaurant gastronomique du chef Alain Dutournier. Place ensuite à plusieurs passages au sein d’hôtels cinq étoiles et palaces : Park Hyatt aux côtés de Jean-François Foucher qui le nomme sous-chef, Eden Rock de Saint-Barth où il signe sa première carte en tant que chef puis retour dans la capitale pour prendre ses quartiers au Burgundy avant la consécration au Prince de Galles. C’est sur l’avenue George V que Yann Couvreur va connaitre la notoriété avec sa célèbre recette signature de millefeuille composé de fines couches de kouign-amann et d’une crème diplomate à la vanille de Madagascar.


modernes proposées par Yann Couvreur dans son espace de l’avenue Parmentier. Un concept à la décoration élégante et contemporaine dédié aux gourmets qui s’y pressent au moment du petit-déjeuner, à midi ou pour le goûter afin de déguster son célèbre millefeuille à l’assiette préparé à la minute ou des desserts à partager comme sa tarte au citron vert. Déclinée dans un esprit très parisien rue des Rosiers quelques mois plus tard, sa pâtisserie propose aussi des pauses salées. Depuis avril dernier, Yann Couvreur a posé sa griffe aux Galeries Lafayette Gourmet sur le boulevard Haussmann où il a installé son YC Café. Au cœur de ce repère gourmand, il a imaginé une dégustation de thé unique en son genre avec un coffret à pâtisseries tout en bois où chaque tiroir révèle sa surprise. Sans oublier l’incontournable comptoir à pâtisseries ouvert toute la journée. Son pari de sortir la pâtisserie haut de gamme des palaces et de l’offrir à tous les publics est bel et bien réussi.

Sauvage et libre (et roux) comme le renard, devenu sa mascotte, le chef a l’ambition de s’affranchir des codes de l’hôtellerie de luxe pour descendre dans la rue et renouer le contact avec le client. En septembre 2015, il ouvre son atelier au cœur du Bois de Vincennes puis sa première boutique quartier Goncourt deux mois plus tard. Un défi de taille pour celui qui souhaite « développer la pâtisserie de demain, aux saveurs équilibrées, allégée en sucre et aux techniques surprenantes ». Des créations sur mesure qui respectent les saisons et les produits avant tout. Chez lui, on sucre avec justesse pour mieux exhausser les goûts et on n’utilise ni de colorant ni d’arôme, même naturel. « Pas d’effet trompe l’œil, rien que la vérité. Les gâteaux et les ingrédients vivent par eux-mêmes ». Paris-Brest, Kouign-Amann, Saint-Honoré, éclair rectangulaire… sont autant de créations originales et 98


LA RECETTE PA R YA N N CO U V R E U R

IN GR EDI E N TS :

Cake citron menthe POUR 8 PERSONNES P R É PARATION : R É A LISATION DE L’APPAREIL

Sortir un peu à l’avance l’oeuf et le beurre du réfrigérateur et laisser à température ambiante. Dans un cul de poule, travailler le beurre à la spatule jusqu’à obtention d’un pommade. Ajouter le sucre et le sel. Mixer les zestes de citrons vert râpés avec la menthe et les ajouter à la pâte. Fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajouter l’oeuf. Verser en plus la farine et la levure tamisées ensemble, incorporer la crème. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène. Réserver au frais jusqu’à utilisation. R É A LISATION DE LA POUDRE DE CITRON VERT

I N GR E D I E N TS :

50g de beurre 200g de sucre semoule 2g de sel les zestes de 2 citrons verts 1 gros oeuf 150g de farine 2g de levure chimique 15cl de crème fleurette 5g de feuilles de menthe fraîche 7cl de jus de citrons vert L A P OUD RE DE CI TRO N V E RT

Lavez les citrons et prélever les zestes à l’aide d’un couteau-économe, en veillant bien de ne pas prendre la peau blanche. Les déposer sur une plaque et les laisser sécher pendant 1 heure au four à 70°C. Mixer les zestes et les tamiser. Réserver la poudre ainsi obtenue. C U I S SON DU GÂTEAU

Préchauffer le four à 145°C. A l’aide d’un pinceau, graisser légèrement un moule à cake de 8,5 cm de largeur sur 18 cm de longueur et 7 cm de hauteur, puis chemiser de papier sulfurisé. Mettre la pâte dans le moule, enfourner et faire cuire 45 à 50 minutes, à chaleur tournante. Sortir du four et laisser refroidir pendant 5 minutes sur une grille avant de retirer le papier sulfurisé. Laisser en attente pendant 10 minutes, puis à l’aide d’un pinceau, imbiber le dessus et les côtés de jus de citron vert. Filmer au contact et réserver pendant 30 minutes au congélateur. CO NFECTION DU GLAÇAGE

2 citrons verts

Mélanger le jus de citron vert et le sucre glace. Réserver.

L E GL AÇAG E AU CI T RO N V E RT

F I NI TION

50g de sucre glace 2cl de jus de citron vert

Préchauffer le four à 170°C. Sortir le gâteau du congélateur et le déposer sur une grille. A l’aide d’une spatule, le napper de glaçage, puis saupoudrer le dessus de poudre au citron vert. Enfourner et laisser fondre pendant 2 minutes. 100


SUPERCAR

berline

barquettes

PORSCHE TAYCAN

FERRARI MONZA SP1 & SP2

Même si la présentation officielle n’interviendra qu’en septembre prochain, le constructeur allemand a déjà dévoilé plusieurs informations sur sa future berline qui sera notamment équipée de deux moteurs électriques développant une puissance combinée de plus de 600 chevaux. Côté performances, la firme promet un 0 à 100km/h en moins de 3,5 secondes un 0 à 200 km/h déchargé en moins de douze secondes. Quant à l’autonomie, elle devrait être supérieure à 500 kilomètres en cycle NEDC. Et le succès est déjà au rendez-vous puisque le futur modèle a déjà enregistré plus de 20.000 précommandes en quelques heures. Le prochain salon de Francfort sera l’occasion d’en savoir plus alors patience.

Pionnières de la nouvelle gamme Icona lancée par Ferrari, les Monza SP1 & SP2, respectivement monoplace et biplace, reprennent les codes des barquettes de course des années 50 et empruntent leur nom au célèbre circuit italien de la banlieue milanaise. Basées sur la 812 Superfast et produites à seulement 499 exemplaires au total, elles embarquent une motorisation V12 6,5L atmosphérique délivrant 810 chevaux. La pureté des formes, l’absence d’appendice aérodynamique et les traits de style inspirés des biplaces d’antan… sont quelques-unes des caractéristiques qui font de ces deux Monza des modèles hors-série aux performances de haute volée. Pour les amateurs du genre, il faudra signer un gros chèque d’1,6 million d’euros.

102


supercar

supercar

PININFARINA BATTISTA

ASTON MARTIN AM-RB 003

Le segment des véhicules électriques a de nouveau réservé des surprises de taille en marge du dernier salon de Genève. Parmi les modèles plus remarqués, on ne peut passer à côté de la nouvelle Pininfarina Battista, hommage au fondateur de la marque dans les années 30. Embarquant quatre moteurs électriques développant la bagatelle de 1900 chevaux, la supercar électrique transalpine dont les batteries sont fournies par Rimac a de quoi rivaliser avec la concurrence : 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes et moins de douze secondes pour atteindre les 300 km/h. Bénéficiant d’une autonomie de 450 kilomètres, elle devrait être produite à 150 exemplaires et livrée à partir de 2020.

Après les deux premiers modèles Valkyrie et Valkyrie AMR Pro développés en collaboration avec Red Bull, Aston Martin a présenté l’AM-RB 003. Coupé à moteur central arrière animé par un V6 turbo hybride, le troisième bolide de la série repose sur un châssis monocoque et une carrosserie en fibre de carbone. Plus compacte, plus spacieuse et plus polyvalente que ses grandes sœurs, l’AM-RB 003 sera équipée d’un nouvel aileron arrière piloté et flexible et son poste de conduite privilégiera le pilotage d’après le constructeur. Produite à 500 exemplaires, elle entrera en commercialisation à partir de 2021.

En bref... • Ancien préparateur sportif de Volvo devenu marque indépendante en 2017, Polestar a présenté son second modèle Polestar 2, une berline zéro émission qui vient concurrencer la Tesla Model 3. • A l’occasion du salon de Genève, Bugatti a dévoilé La Voiture Noire, modèle le plus cher du monde vendu 16,7 millions d’euros. • Le constructeur suédois Volvo a annoncé que la vitesse maximale de ses véhicules serait limitée à 180 km/h à partir de 2020. • Le Model Y, futur SUV signé Tesla, entrera en production durant le premier semestre 2020 et sera environ 10% plus grand qu’une Model 3.


C O N C E P T- C A R

Mercedes

VISION EQ SILVER ARROW © photos : Daimler AG

Dévoilé en août dernier en Californie, le show car Vision EQ Silver Arrow signé MercedesBenz s’inspire du célèbre modèle de 1937 et préfigure le futur design de la marque. Esthétique d’avant-garde, luxe progressiste et technologie de pointe incarnent l’identité de cette monoplace électrique d’exception.

107


T

héâtre des premières mondiales de modèles exclusifs, la Monterrey Car Week de Pebble Beach en Californie du mois d’août dernier fut l’occasion pour les visiteurs d’assister à la présentation en grande pompe de l’étonnant show car de Mercedes Benz, la Vision EQ Silver Arrow. Développée sous la marque EQ, la nouvelle famille de véhicules électriques duc constructeur allemand, la monoplace préfigure le futur design et la vision de l’automobile de Mercedes-Benz. Dessinée à partir du modèle W 125 12 cylindres construit en 1937 et recordman du monde sur circuit, la Vision EQ Silver Arrow est donc avant tout une véritable sportive au design clair et fluide. A la fois mince et sensuelle, sa silhouette aérodynamique de 5,30 m de long présente une carrosserie en fibre de carbone

recouverte d’une peinture argent Alubeam rappelant les Flèches d’Argent historiques. « La Vision EQ Silver Arrow perpétue cette tradition. Conçue pour des accélérations et un plaisir de conduite maximums, elle incarne le luxe progressiste et donne un avant-goût du futur de notre design, portant ainsi le langage des formes de notre nouvelle marque de produit et de technologie EQ à son apogée. » affirme Gorden Wagener, responsable du design chez Daimler AG. Équipé de roues composée chacune de 168 branches en aluminium, le show car dévoile également un cockpit qui s’ouvre vers l’avant et laisse découvrir un habitacle qui associe une esthétique intemporelle et des visions futuristes. Alternant matières traditionnelles et haut de gamme tels le cuir, l’aluminium poli et le noyer massif dans un savant contraste, l’intérieur présente un 108

poste de conduite ultra moderne articulé autour d’un écran panoramique. Associé à des solutions innovantes pour la recharge, il permet également de projeter une image 3D de l’environnement ou de s’engager dans une course virtuelle à l’aide de l’intelligence artificielle. Sur l’écran tactile du volant, le conducteur peut par exemple sélectionner les modes de conduite Confort, Sport et Sport+ et régler la sonorité du moteur. Voiture électrique avant tout, la Vision EQ Silver Arrow bénéficie d’une puissance de 550kW soit 750 chevaux grâce à une batterie plate dotée d’une capacité utile d’environ 80 kWh assurant une autonomie WLTP théorique de plus de 400 kilomètres. Avant-goût de l’avenir du design et de la technologie, la Vision EQ Silver Arrow perpétue la tradition de la marque avec élégance et sportivité.


SUPERCAR

BUGATTI © photos : Bugatti Media

Présentée comme son modèle le plus extrême par le constructeur de Molsheim, la nouvelle Divo puise dans l’héritage de la marque pour se centrer sur la maniabilité et la dynamique de conduite. Tirant son nom du pilote français Albert Divo, elle arrive à point nommé pour célébrer le 110ème anniversaire de Bugatti.


L

’arrivée d’un nouveau modèle est toujours un évènement de taille chez Bugatti et Divo ne déroge pas à la règle. Dévoilé en 2018, ce monstre de puissance développé par l’historique constructeur de Molsheim marque un tournant. Privilégiant la maniabilité et la dynamique de conduite à la différence des précédentes livrées construites pour la vitesse pure, la Divo a été conçue pour les virages d’après les dires du président Stephan Winkelman qui affirme que « le bonheur n’arrive pas après le virage : le bonheur, c’est le virage. La Divo est faite pour avaler les courbes». Les ingénieurs Bugatti sont allés puiser dans le passé de la maison marqué par de nombreuses victoires en compétition pour développer ce modèle d’un nouveau genre. Baptisée Divo en référence au pilote français Albert Divo, vainqueur de la Targa

Florio en 1928 et 1929 au volant d’une Type 35 B, elle réinterprète la tradition de la carrosserie d’antan imaginée par Ettore Bugatti. Sa grille avant en forme de fer à cheval, sa ligne distinctive en forme de C et son aileron central sont ainsi directement inspirés de la Type 57 Atlantic. Un important travail sur l’aérodynamisme a été effectué et les différences extérieures sont visibles par rapport à la Chiron : voies élargies, aileron arrière plus étendu, bas de caisses massifs, optiques et toit repensés… La voiture offre 90 kilos de déportance en plus : 60 sur l’essieu avant, 30 sur l’essieu arrière, pour un total de 460 kilos, à 380 km/h. Des modifications techniques mises au profit de la vitesse de passage en virage avec une direction plus vive et précise. Côté motorisation, la Divo embarque un bloc 16 cylindres de 8 litres et quatre turbos développant 1500 chevaux associé à une 112

boite à double embrayage de 7 rapports. Quant au rapport poids/puissance, il évolue légèrement avec les 35 kilos de moins sur la balance (1950 kilos). Rien de révolutionnaire sous le capot même si, rappelons-le, les performances restent impressionnantes : un 0 à 100 km/h plié en 2,4 secondes, une accélération latérale de 1,6 g et une vitesse maximale bridée de 380 km/h. En tout cas, la magie semble opérer au poste de pilotage puisque le conducteur bénéficie de réglages plus pointus et d’une mise au point optimisée allant de pair avec la stabilité aérodynamique. Les amateurs de routes sinueuses devraient donc bien se régaler avec la Divo qui ne sera produite qu’à 40 exemplaires, tous vendus en quelques jours pour la modique somme de 5 millions d’euros l’unité. Bon voyage dans les virages et bon anniversaire Bugatti !


PLAYLIST SPECIAL DISQUAIRE 100% VINYL TONY (TOTAL RECORD, MONTPELLIER)

3ÈME CONVENTION DU DISQUE DE MONTPELLIER

01/ Susumu Yokota - Zenmai (Midgar Records) 02/ Metro Area - Miura (environ) 03/ Tonatiuh - Journey (Kaboom Trax) 04/ Peggy Gou - It Makes You Forget/Jay Daniel Remix (Ninja Tune) 05/ Charlie - Spacer Woman (Mr Disc) 06/ Ricardo Villalobos - Wispa (Pressure Traxx) 07/ Soft Metal - Mystic Trip To Al-Dzazir (Disco Halal) 08/ De Gama - Afrika 2018 edit (Samosa Records) 09/ Martin Buttrich - Northeast/Southwest (planet E) 10/ Traumer - Full service (Gettraum)

Fédérer les collectionneurs, vendeurs, disquaires et labels indépendants, telle est l’ambition de cette convention. Courants d’Art et Kicking Records reprennent le flambeau pour initier une nouvelle série de conventions du disque à la salle Victoire 2 (St Jean de Védas) . Avis aux amateurs, néophytes, passionnés de musique sans oublier les chasseurs de pépites, cette convention est pour vous ! Neuf ou d’occasion, qu’il soit soul, funk, hip-hop, triphop, rock, punk, métal, afrobeat, afrocuban, world, jazz, electro-jazz, le vinyle sera clairement à l’honneur. Alors faites-vous plaisir !

VINCENT

(LE COMPTOIR DU DISQUE 2, MONTPELLIER)

01/ Hot Chip - Boy From School/Erol Alkan’s extended rework (Phantasy) 02/ Super Discount - Smile/Vocal Mix (Sony) 03/ The Chemical Brothers - No Geography (Universal) 04/ Moby - Play The B-Sides (Little Idiot) 05/ Size 9 - I’m Ready (Virgin Underground) 06/ Laurent Garnier - The Man With The Red Face (F Communications) 07/ Paul Kalkbrenner - Berlin Calling Soundtrack (Bpitch) 08/ Chemical Hazard - Plaque de trip 2018 (Mackitek) 09/ Renart - Fragments Séquencés (Cracki) 10/ The Source featuring Candi Staton - You Got The Love (Positiva)

SIMON

(LE DISCOPATHE, MONTPELLIER)

01/ Seed Ensemble - Driftglass ( Jazz re:freshed) 02/ Saah Karim - Lyrical Warrior (Amoul Bayi Records) 03/ Phoniks - Down to Earth (Don’t Sleep Records) 04/ Zanzibara Vol.1 (Ouch! Records) 05/ Fanna Fi Allah - Muraqaba (Buda Musique) 06/ Retiree - House or Home (Rhythm Section International) 07/ Disques Deb International Vol.1 (Strut Records) 08/ Ill Considered - Live at Total Refreshment Centre (Ill Considered Music) 09/ Jean Pierre Boistel - Percussion Pour La Danse (Casa France-Usa) 10/ Henry Wenceslas Thenard - Ne Dit Pas Cela (LM production) 114


THE CINEMATIC ORCHESTRA- TO BELIEVE

NATYOTCASSAN - PAS PAREIL

Enregistré entre Londres, New York & LA, « To Believe » comprend 7 morceaux apparentés à 7 courts métrages. Oubliez le format radio des 3 minutes, on se balade plutôt entre 5’30 et 12’. Les Beats enivrants sont embellis par les timbres chauds de Grey Reverend, Heidi Vogel, Moses Summey & Tawiah. Quant au spoken word de Roots Manuva, il est si puissant et envoutant. Une fois de plus, TCO ne se limite pas aux codes du Jazz et le combine avec élégance à des sons plus électroniques. L’album est grandiose ! Les maestros de Ninja Tune nous entrainent dans la plus belle des ivresses.

De la poésie sur des beats électroniques, voilà un projet pour le moins détonant ! Celui d’un duo déjanté du nom de Natyotcassan. Les textes de Natyot (poétesse, chanteuse) ornés par les sons des machines de Denis Cassan, causent de famille, de mort, d’amour... La parole ensorcèle et c’est bien elle qui donne le rythme. La cadence est électrique et agréable. Le dancefloor se balance entre douceur et noirceur, avec toujours un brin d’humour. « Pas Pareil » est décalé, original et plutôt réussi avec un « Je ne sais pas danser » qui résonne déjà comme un tube. En Bonus : vous apprendrez à dire « Le Bonjour ».

APPARAT - LP5 Six ans après la sortie de son dernier projet personnel, Sascha Ring aka Apparat signe avec LP5 l’un des plus beaux albums électro depuis le début de l’année. Le dj, compositeur et producteur berlinois nous offre ici une sélection d’une rare délicatesse qui émerveille par son ingéniosité et son élégance. Reflet d’une autonomie artistique et créé en collaboration avec le violoncelliste Philipp Thimm, l’album oscille entre techno élégiaque et ballades pop orchestrales profondes.

THE CHEMICAL BROTHERS NO GEOGRAPHY Le 12 avril prochain, The Chemical Brothers, mythique duo britannique formé par Tom Rowlands et Ed Simons, signent un retour fracassant avec la sortie de leur neuvième album baptisé No Geography. Chimique, électrique, parsemé de samples disco, ce disque revient aux origines avec un son abrupt et puissant qui promet de faire bouger les corps et les esprits. L’occasion pour les mancuniens de lancer une tournée aux Etats-Unis, au Mexique et au Royaume-Uni. Une excellente nouvelle en ce début de printemps électronique.

Samedi 13 avril 2019 : Disquaire Day au Comptoir du Disque – Montpellier De 9h à 19h avec DJs sets durant l’après-midi. Le Comptoir du Disque (2 boutiques) Place Pétrarque et rue de la petit loge – Montpellier centre-ville Le 13 avril 2019, à l’occasion du 9ème Disquaire Day, près de 230 références seront vendues exclusivement chez les 220 disquaires indépendants participant à l’évènement. QU’EST-CE QUE LE DISQUAIRE DAY ? Une fête mettant les disquaires au centre du concept. Eux qui ont été à 90% décimés en 20 ans de mondialisation, qui ont souffert de la révolution technologique, de la grande distribution et par le marketing à outrance qui a fait de la musique un bien de consommation quelconque. Ce jour international remet donc les choses dans leur bon ordre : les disquaires redeviennent le relais idéal et légitime entre les artistes et le public. Découvrez la sélection des sorties des artistes de l’édition 2019 allant de 808 State à Zend Avesta dans le diaporama des pochettes ci-dessus et la liste complète dans l’onglet références. Comme chaque année, la diversité musicale est bien à l’honneur. Même si la part belle est faite au pop/rock/alternatif indépendant avec plus d’une centaine de références proposées, tous les styles musicaux sont représentés, soul, funk, rap, jazz, musique traditionnelle, musique du monde et même une référence de musique classique !


BALTHAZAR © photos : D.R

Les belges de Balthazar reviennent en 2019 avec « Fever », un nouvel album bien groovy, présenté au Rockstore de Montpellier le 29 mars dernier. Sur ce quatrième opus, on retrouve leur pop minimaliste, teintée des mélodies élégantes qui ont forgé leur style. On écoute et on danse !

116


Pour la petite histoire, les deux leaders de Balthazar, Maarteen Devoldere et Jinte Deprez, inséparables depuis les bancs du lycée, fondent le groupe en 2004 et depuis lors, écrivent et composent l’ensemble des morceaux en duo. Rejoints aujourd’hui par Simon Casier à la basse, Michiel Balcaen à la batterie et le multi instrumentiste Tijs Delbeke, ils produisent un son Pop Rock bien à eux, qui se démarque clairement des autres formations du genre grâce à l’utilisation de synthétiseurs et d’un violon. Après de longues tournées et des projets menés en solo, ils viennent de remettre le couvert avec un quatrième album, 3 ans après le précédent, « plus mature et plus abouti ». Cohérents et différents, les titres de

Fever forment ainsi un album au son spécial, renforcé par les lignes de basse et les voix si particulières des deux auteurs-compositeurs. Un album de rock progressif, inventif et profond, taillé pour la scène, qui leur permet une réelle spontanéité face au public, pour proposer un show chaque soir renouvelé. Puisant dans la soul, le funk, le R’n’B, le hip hop mais aussi dans les musiques résolument populaires dans laquelle « la fièvre est partout » (d’où le titre Fever) les belges diffusent un son plus souple, plein de fraicheur, et moins mélancolique que sur leurs précédentes productions. Les onze titres sont des chansons d’amour, autant faites de caresses que d’agressivité, qui sont une sorte d’ode 118

au « Je t’aime moi non plus ». Ce recueil d’histoires nocturnes, flirtant entre sensualité et sensation fortes intrigantes, intègre de nouvelles sonorités avec une présence renforcée des percussions sur le titre Fever, ou des envolées verbales qui évoquent « Sympathy for the Devil » des Stones, des voix chaudes sur le morceau Wrong Faces qui rappellent Arcade Fire, des beats electro et tropicaux sur Grapefruit, pour finir sur une ambiance plus jazzy avec You’re so real… Efficace, net et entêtant, Fever signe donc un retour dynamique et dansant pour Balthazar, le groupe à écouter et réécouter, et qui va en faire bouger plus d’un sur les dancefloors et les festivals de l’année 2019 !


PRÉSENTE

© Photo : M.Tubiana

DU 23 AVRIL AU 19 MAI 2019 —

DOMAINE DE BAYSSAN BÉZIERS A9 SORTIE OUEST

RÉSERVATION : 04 67 28 37 32

heraultculture.fr BILLETTERIE


Portfolio

SHAKA PONK FESTIVAL DE NÃŽMES


Portfolio

IBRAHIM MAALOUF FESTIVAL DE NÃŽMES

w w w . e r i c c a n t o . c o m

121


CULTURE : BOOKS

BON VOYAGE

BAUHAUS 100 ANS

Hospitalité haut de gamme et voyages durables peuvent aller de pair. Les voyages d’aujourd’hui proposent un décor incroyable et une cuisine délicieuse tout en offrant aux voyageurs et aux habitants une expérience respectueuse de l’environnement. Qu’il s’agisse d’un lodge dans le désert namibien fabriqué à partir d’épaves qui protègent des espèces sauvages menacées d’extinction, d’un hôtel restauré à Hong Kong inspiré de la tradition locale ou d’une maison d’hôtes à Beyrouth où les habitants enseignent la cuisine et transmettent des recettes familiales à base de plats locaux : toutes ces adresses combinent les plus hauts standards de l’hôtellerie avec la plus petite empreinte écologique.

À l’heure du centenaire du Bauhaus, cet ouvrage de référence résume parfaitement l’énergie et la rigueur de ce mouvement qui fut également le précurseur du modernisme mais posa aussi les bases de la formation artistique, selon lesquelles l’expression créative et les idées novatrices conduiraient à des œuvres autant fonctionnelles qu’esthétiques. L’ouvrage met ainsi en lumière le travail d’artistes de renom, figures du Bauhaus comme Josef Albers, Marianne Brandt, Walter Gropius, Gertrud Grunow, Paul Klee, Ludwig Mies van der Rohe, Lilly Reich et bien d’autres.

GILLES GOUJON : A FONTJONCOUSE…QUELQUE PART EN CORBIERES

WAITS CORBIJN

Au-dessus de Fontjoncouse, village niché dans une vallée des Corbières, entre Carcassonne, Narbonne et Perpignan, brillent les trois étoiles de Gilles Goujon. Meilleur ouvrier de France, intransigeant sur la maîtrise des techniques et le respect des produits, cœur tendre et esprit bouillonnant, le chef a inventé une cuisine unique, subtile et généreuse, à son image. Cet ouvrage de 240 pages emmène ainsi le lecteur à la découverte de l’histoire et de l’univers du chef à travers une sélection de recettes illustrées par les photographies de Matthieu Cellard.

C’est l’une des sagas photographiques les plus riches consacrées à une légende du rock. L’histoire commence à Amsterdam, en 1977, lorsqu’un jeune photographe néerlandais se faufile dans la loge d’un chanteur américain déjà nimbé de mystère. Le premier, Anton Corbijn a 21 ans ; le second, Tom Waits, 28. Suivront trente-six années d’amitié fascinée. Une histoire retracée à travers les photographies de ce luxueux ouvrage édité à seulement 6600 exemplaires dans le monde. 122


BLACK JACK

ÉLECTRONIQUE À PARTIR DU 02 AVRIL 2019 7 postes de black jack électronique. Mise à partir de 2€ CASINO - RESTAURANT - ÉVÉNEMENTS

CASINOPALAVAS I WWW.CASINOPALAVAS.COM

Entrée en salle de jeux réservée aux personnes majeures non interdites de jeux, sur présentation d’une pièce d’identité en cours de validité ou d’une carte Players Plus. SAS casino de Palavas, 330 000€, quai Georges Clémenceau 34250 Palavas les Flots, RCS 59 B 41 MONTPELLIER JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE... APPELEZ LE 09-74-75-13-13 (APPEL NON SURTAXÉ).


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons... MONTPELLIER DIMANCHES DU PEYROU

Tous les dimanches au Peyrou RESPIRATIONS

A partir du 06/04 - FRAC Occitanie SALON OB’ART

Du 12 au 14/04 - Corum DISQUAIRE DAY

Le 13/04 – Total Record HAPPENING SUPAKITCH & KORALIE

A partir du 13/04 – Marché du Lez FIGURE

LES BOUTOGRAPHIES

Du 04 au 26/05 – Pavillon Populaire

SERIGNAN

DIFUZ, HIEN, NUBIAN – PROJECTION(S)

L’HIER DE DEMAIN OMBRES & COMPAGNIES

Jusqu’au 04/05 – Galerie Nicolas Xavier B.O.T.Y – BATTLE OF THE YEAR

Le 04/05 – Zénith Sud

FESTIVAL SAPERLIPOPETTE

Les 04 & 05/05 – Domain d’O OBJECTIFS CROISÉS : ARCHITECTURE

A partir du 07/05 - Pierresvives JACE

Jusqu’au 12/05 - Galerie At Down

Jusqu’au 13/04 – Galerie Arterossa

COOKBOOK’19

ABDELKADER BENCHAMMA – WRONG MEMORIES

VINOCHROMIE

Jusqu’au 13/04 - Galerie

CHANTIERSBOÎTENOIRE ANDY SUMMERS. UNE CERTAINE ÉTRANGETÉ, PHOTOGRAPHIES 1979-2018

Jusqu’au 14/04 - Pavillon Populaire SECOND NATURE

Jusqu’au 19/04 - Iconoscope FRANÇOIS CONFINO SCÉNOGRAPHE GLOBE-TROTTEUR

Jusqu’au 20/04 – La Fenêtre MAX CHARVOLEN

Jusqu’au 20/04 – Galerie AL/MA FEATURE/FIGURE

Jusqu’au 20/04 – Le lieu multiple DEPOSE – NATURE ET RUE

Jusqu’au 23/04 - Allezgo Store

Jusqu’au 02/06 - MRAC

NIMES POMPÉI, UN RÉCIT OUBLIÉ

A partir du 06/04 - Musée de la Romanité AU FÉMININ

Jusqu’au 14/04 - Galerie 4, Barbier ELENA NARBUTAITE

Jusqu’au 26/05 - Carré d’Art

Jusqu’au 12/05 - La Panacée Le 16/05 – Marché du Lez CÉDRIC TORNE - DESSINS

Jusqu’au 18/05 - N°5 Galerie MARCHÉ DES CRÉATEURS

Le 02/06 – Marché du Lez AUBE IMMÉDIATE, VENTS TIÈDES

Jusqu’au 09/06 – Mécènes du sud Montpellier-Sète

SETE RÉFUGIÉS

Jusqu’au 27/04 – Maison de l’Image Documentaire LES YEUX DE W

Jusqu’au 19/05 - CRAC KINSHASA CHRONIQUES

Jusqu’au 02/06 - MIAM

AVIGNON JEANNE MOREAU

Jusqu’au 13/04 - Maison Jean Vilar UN ART DE NOTRE TEMPS !

Jusqu’au 28/05/19 - Collection Lambert SANS GRAVITÉ, UNE POÉTIQUE DE L’AIR

Jusqu’au 22/06 - Ardenome

ARLES NIKO PIROSMANI – PROMENEUR ENTRE LES MONDES

Jusqu’au 01/06 - F. Vincent Van Gogh ANNABEL AOUN BLANCO ÉLOIGNE MOI DE TOI

A partir du 27/04 – Musée Réattu


CHÂTEAU LES CARRASSES q HÔTEL | RESTAURANT | CAVEAU | ÉVÈNEMENTS À DEUX PAS DE NARBONNE & DU CANAL DU MIDI En avril & mai 3 nuits + 1 offerte 12 AVRIL | Soirée Caveau 21 AVRIL | Pâques Chasse aux Œufs 5 MAI | Marché de Printemps 26 MAI | Le Brunch

Route de Capestang, (D37) | 34310 Quarante | 04 67 00 00 67 | resa@lescarrasses.com | lescarrasses.com


AGENDA MUSICAL Concerts, soirées, festivals... MONTPELLIER ROCKSTORE VEN 12/04 : Yung Fest 2019 - Myth Syzer

Live + Sixième Densité

MA PREMIERE CANTINE LE NUAGE JEU 11/04 : Blacky JEU 18/04 : What Else + Stéphane Gentile JEU 25/04 : Dj Getdown

SAM 13/04 : Yung Fest x Ice Cream –

Rakoto 3000 x Kayloo x Blackhouse SAM 13/04 : Minuit VEN 19/04 : Rock It To The Moon - Stuck in The Sound + The Rodeo SAM 20/04 : Papooz + Laure Briard SAM 04/05 : Peter Hook & The Light VEN 10/05 : Bumcello VEN 17/05 : My Life is A Week End – Mall Grab + Nite Fleit + My Life dj’s LUN 20/05 : Miles Kane JEU 23/05 : Voyou MAR 28/05 : Rock It To The Moon Deerhunter VEN 31/05 : My Life is A Week End – Busy P + Miley Serious + My Life dj’s

ANTIROUILLE JEU 11/04 : Yung Fest party –

Blackhouse + Le Sid VEN 12/04 : Magie Noire w/ Jane Oak SAM 13/04 : Deniz Bul Fckng Serious VEN 19/04 : DrumAmbassade Limited Edition SAM 20/04 : Nicolas Cuer & Rafael Cerato VEN 26/04 : Modal présente Giammarco Orsini MAR 30/04 : Bonheur - Christian Burkhardt Live & Einzelkind VEN 03/05 : The Willers Brothers + Arthur Roussel + Dask VEN 24/05 : Based Mtp présente Laylow

MARCHÉ DU LEZ - LES VEDETTES TOUS LES JEUDIS À PARTIR DU 14/02 :

L’Apéro du Jeudi aux Vedettes TOUS LES DIMANCHES MIDI À PARTIR DU

17/02 : La Messe des Vedettes LA SIESTA LE DIMANCHES : VERSION GREENWICH VILLAGE VEN 12/04 : THE COMEDY CELLAR LE CLOS LES MERCREDIS : Latino kaliente LES VENDREDIS : Meltin pot LES SAMEDIS : TAPAS & MIX DIEZE VEN 12/04 : Antidote : Mandragora + Perc

+ Billx & more

SAM 20/04 : United Primavera

Popof + citizen kain + kiko + cebb.... VEN 26/04 : La Nuit Rouge - Sam Paganini + Paul Ritch + Dasha Rush + Kaczmarek SAM 27/04 : Hang Massive Live VEN 10/05 : One Night w/Len Faki NU-BAHIA VEN 12/04 : Montgroove LE DUKE VEN 19/04 : Le Duke Spring Party

ST PIERRE DE SERJAC DIM 21/04 : Menu + chasse aux œufs VEN 26/04 : Brunch DIM 28/04 : Soirée Caveau MER 08/05 : Baladez Gourmande DIM 12/05 : Marché de Printemps DIM 26/05 : Brunch CHÂTEAU LES CARRASSES VEN 12/04 : Soirée Caveau DIM 21/04 : Pâques – Chasse aux œufs DIM 05/05 : Marché de Printemps DIM 26/05 : Brunch LA PAILLOTE BAMBOU VEN 19/04 : OPENING PARTY w/ David

STEPANOFF (Queen, Bus Palladium, R2) VEN 10/05 : « LA DANSE » w/ ROCCO VEN 17/05 : « LA DANSE » w/ l’association montpelliéraine PARADE VEN 24/05 : « LA DANSE » w/ PIñATA RADIO DJ VEN 31/05 : « LA DANSE » w/ le collectif & label AZZUR

NIMES LA PALOMA DIM 14/04 : La Yegros + King Coya MER 17/04 : In Flames + Norma Jean +

Light The Torch MER 24/04 : Seun Kuti & Egypt 80 SAM 11/05 : Corine et la Boogie Night MER 15/05 : Alexis HK JEU 30/05 : This Is Not A Love Song VEN 31/05 : This Is Not A Love Song SAM 01/06 : This Is Not A Love Song


fin

av r i l

photo/l.vilarem

o u v e rt u r e

p o i s s o n s s a u va g e s / b r a s u c a d e / p r o d u i t s f r a i s / c o p a i n s / p é ta n q u e / c i t r o n n a d e / b a b y f o o t BD.SARRAIL PALAVAS LES FLOTS

04 67 83 93 75

thebeachclubpalavas

THE-BEACHCLUB.FR


LES COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

MODE

@ tokyofashion

VINTAGE

@ historyphotographed

MONTAGE @ cult.class

TRAVEL

@ natgeotravel

130

FUNNY

@ kirbyjenner

FUNNY

@ satiregram


DéCO

H ÔT E L

LES TOILES DU SOLEIL MONTPELLIER

MAISON ALBAR HÔTEL NÎMES IMPERATOR

La tradition du tissage catalan a encore de beaux jours devant elle grâce aux Toiles du Soleil qui ont faire renaître en 1993 la fabrication des toiles typiques du pays. Après l’ouverture de plusieurs boutiques à travers le monde et en France, la marque a pris racine à Montpellier sous l’impulsion de Valérie et Franck Minella. Amoureux des produits et passionnés de décoration, ils ont installé leur espace de création dédié aux belles choses au cœur de l’Écusson. Un lieu atypique soigneusement décoré au sein duquel le couple présente une large gamme de toiles au mètre et des produits finis complétés par un service de confection sur mesure et une sélection pointue d’articles de table. Chiliennes, collection outdoor, espadrilles signées création Catalane sont à découvrir pour l’arrivée du printemps. Les Toiles du soleil - 17 Rue du Palais des Guilhem Montpellier / 04 67 02 75 10

Fermé pour travaux depuis plusieurs mois, l’Imperator rouvre en fin ses portes courant juin. Institution de l’hôtellerie nîmoise, l’établissement a été racheté par le groupe Maison Albar qui s’est chargé de le transformer entièrement. Maison 5 étoiles, le lieu se mue en nid secret accueillant des chambres raffinées alliant styles Art Déco et clins d’œil à la ville dans une atmosphère propice à l’intimité. Un espace bien-être signé Codage ainsi qu’une une table gastronomique, une brasserie et un bar, dont les cartes sont signées du chef Pierre Gagnaire, complètent la nouvelle offre de l’hôtel. Plusieurs maisons privées équipées d’une terrasse privative avec vue sur jardin seront accessibles dès septembre prochain. Une adresse référence. L’Imperator - Quai de la Fontaine, 15 rue Gaston Boissier Nîmes www.maison-albar-hotels-l-imperator.com 132


FOODING

BISTROT MAISON DE LA LOZÈRE

opening

PLAYA MIRAMAR

Installée au cœur d’une ancien hôtel particulier du centreville montpelliérain, l’historique Maison de la Lozère redéfinit son concept culinaire pour le décliner en version bistrot de luxe. Après quelques travaux, le restaurant d’Eric Cellier et Pierre Morel joue désormais la carte de la bistronomie avec un l’arrivée du chef Thierry Marlé, un menu raccourci, un décor plus contemporain et surtout un grand bar et son espace consacré au tapas haut de gamme. Sans oublier l’incontournable cave à vins qui propose plus de 400 références et le bar à huile d’olive. Membre actif du club des Chefs d’Oc, Eric Cellier prépare également l’ouverture de son nouveau restaurant à l’Arbre blanc avec Charles Fontès. Maison de la Lozère – 27, rue de l’Aiguillerie – Montpellier

Rouvert en 2017 au Grau du Roi, l’hôtel café Miramar s’agrandit cette saison avec l’installation d’une plage aménagée qui sera accessible dès le 14 avril prochain. L’occasion pour l’établissement de renouveler sa collaboration avec le cabinet Richard & Fontaine Architecture qui s’est chargé d’imaginer les lieux où se côtoient matières naturelles et tons écru relevés de touches de bleu indigo dans un pur esprit de paillote. Salons les pieds dans le sable avec 60 transats, espace enfant, bateau bar et cuisine finger & healthy food… s’invitent au cœur de ce nouvel espace familial de bien-être qui organisera également différentes animations ludiques et pédagogiques pour les kids les mercredi et dimanche. Sans oublier les brunchs qui passeront en mode « Brunch Bazar » avec des artisansexposants tous les 15 jours et les dj sets du lundi. Bel été à la Playa Miramar. 25, avenue Frédéric Mistral - Le Grau-du-Roi

En bref... • Nouveau lieu de vie dédié à la musique, le Vinyl Shop & Bar Le Discopathe a ouvert ses portes au 28, rue du Faubourg du Courreau. • Intégrées au Marché du Lez et regroupant commerçants, producteurs et chefs étoilés au cœur d’un food court de 1500m2, les Halles du Lez ouvriront leurs portes au mois de juin. • La Montpellier Reine, course caritative dont l’objectif est d’aider la lutte contre le cancer du sein, aura lieu le 26 mai prochain. Le départ sera donné aux jardins du Peyrou.• Situé sur l’ancien site de l’EAI au cœur du quartier Lepic à Montpellier, le campus créatif accueillera les premiers étudiants dès la rentrée 2020.


CHIC/BRANCHÉ CHIC IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 IN SITU CITY : 9, rue de l’ancien courrier - 04 99 61 18 74

609 : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70 DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24

PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes)

CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73 CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33 LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82 BEAUCOUP STORE : 15, rue de la croix d’or KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89

OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06 GABI : 12, rue du puits du temple - 07 78 64 59 02

STREETCHIC STREEHIC IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91

DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

SWEET PANTS : 19, rue de l’ancien courrier – 04 99 65 51 42

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72 PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19 CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25 COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54 AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94 ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85 COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99 COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44

CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21 FAT MONKEYS : zac du fenouillet PEROLS

- 04 67 50 38 38

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39 BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95 THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45 POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

VINTAGE

SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87 BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11 BONNE NOUVELLE : 53, bld Bonne Nouvelle

LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40 BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, rue du plan d’Agde – 09 86 27 79 87

CHAUSSEURS CHAUSSEURS EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROME : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 KROMATIK : 17, rue de l’argenterie - 04 67 86 18 94 ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 55 51 11 39 rue Fonck – 04 67 22 23 33 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse (Gallargues) - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 LES TOILES DU SOLEIL : 17, rue du palais des Guilhem - 04 67 02 75 10 HOMINESS : 2, rue du petit Saint Jean - 09 50 13 30 60 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech (Lattes) - 04 67 65 24 96 CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : CC Le Solis - avenue de la Mer (Lattes) - 04 67 64 55 36 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 CHUMA : 10 Boulevard des Arceaux - 04 67 57 22 72 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON VIOLETTE : 2 rue du Petit St Jean - 04 67 92 99 29 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

BIVOUAK : Le Marché du Lez 1348 Avenue Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75 ALTER EGO : avenue Raymond Dugrand - 04 67 82 09 87 LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23 CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56 PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02 ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57 ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21 LIPOPETTE : 7 Rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58 1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89 GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71 B8 : 8 bis, rue du Petit Saint Jean - 04 34 26 50 94 COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize LES FRERES POULARDS: 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96 RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71 LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO LA PLACE : 3, place St Ravy - 04 67 66 11 26 LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08 BIG FERNAND : 6 Place Jean Jaurès - 09 67 13 10 79

LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

BOJAN : 6, rue de l’université - 04 67 05 22 90

L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03

BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80

BOX’IN : 216, Rue Elie Wiesel - 04 78 95 65 32

CASA DI GIORGIO : 10, rue de la loge - 04 67 66 04 17

CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69

GIORGIO PRIMMI : 1, rue En Gondeau - 04 67 55 49 83

CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87

JARDINO : 9 rue du puits du temple - 04 67 54 50 51

LA KITCHENETTE - 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78

LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59

LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35 CAPANNA : 25, boulevard Sarrail - 04 67 86 72 73 LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66 LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61 LE PARESSEUR : 15 rue jules latreilhe - 04 67 67 12 07 L’ENDROIT – 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10 LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74 L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83 DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80 LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 LE BISTRO URBAIN : 15, Bd Ledru Rollin - 09 83 22 42 61 L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26 OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13 MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01 NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77 L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 REFLET D’OBIONE : 29 rue Jean Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 26, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78

ASIATIQUE

SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 PITAYA RESTO : 5, Place Jean Jaurès - 04 99 67 35 81

REGION MONTPELLIER CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS

LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08 LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 L’ENTRE POTES : 35 Avenue Pierre Racine - 04 67 84 36 60 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LE BISTROT DES BIKINIS : Quai d’honneur – 04 67 60 38 23 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56

L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65

LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20

LATTES LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31

MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84

PALAVAS - CARNON

MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55

BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 FERRIÈRES-LES VERRERIES


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

AU FUT ET À MESURE : 6, rue de la croix d’or - 04 67 12 58 21

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 09 53 62 70 85

APERTURE : 2, rue des trésoriers de la bourse - 09 87 17 44 33

INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20

THE BANK LONDON PUB : place du marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

CE QUI NOUS LIE 10, Rue du Petit Saint Jean 04 99 58 41 40

LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50 KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82

LA GRANDE MOTTE

LES GARÇONS : 15 rue des soeurs noires - 04 99 66 54 49

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44 THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47

CLUBS

APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19

MONTPELLLIER & ALENTOURS

LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

PZ CITY CLUB : 4 Quai du Verdanson - 04 67 79 39 06

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

LONDON PUB : place du Marché aux Fleurs - 04 34 08 23 98

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 04 67 12 00 02

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue - 04 67 57 72 47 LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48 GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41 LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55

RESTAURANT DE NUIT LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81


CHIC/BRANCHÉ CHIC

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue

SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge

ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40

BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56

VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51

CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36

FOODING

CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76

LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05

NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81

LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99

BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49

FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93

CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74

POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47

83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04

ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47

LA MIRANDE : 4, Place de l’Amirande - 04 90 14 20 20

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44

L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01

BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05

CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07

ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61

LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 09 70 35 15 86

ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42

STREETCHIC STREET CHIC

LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19

THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97

MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82

BOND SHOP : place du change - 04 13 66 61 36

THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79

CQFD : 7, rue des trois faucons - 04 90 85 29 86

SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46

BIJOUTIERS / HORLOGERS

LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70

DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09

LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10

31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

BARS

KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76

AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03

A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli - 06 03 99 19 61

VINTAGE LES PLUMES DU PAON : 91 Rue de la Bonneterie - 06 68 32 91 56 140


CHIC/BRANCHÉ CHIC NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

GASTRONOMIQUE

LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14 TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LE VESTIAIRE DE JEANNE : 18 Rue Auguste

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01 VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99

STREETCHIC STREET CHIC

LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

CANTINE CHIC

BIJOUTIER/ HORLOGER

LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79

DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91 FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS

LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40

OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER

BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56

TRADITIONNEL

CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24 ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet – 04 66 06 33 95

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49 CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57

BARS

CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

141

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


Horoscope Avril-Mai

par Rosine Bramly

2019 ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

Vous êtes dans un cycle important sur le plan financier, ça va durer 7 ans pendant lesquels vous allez progresser, vous organiser, changer d’attitude, avoir plus de maturité dans ce domaine. Des tensions dans vos relations avec les frères-sœurscousins devraient se résoudre si vous essayez de contrôler vos paroles, dire la vérité c’est bien mais il faut savoir dire les bons mots. Du 21 avril au 15 mai, Vénus est en Bélier, c’est bon pour vos amours. Une jolie rencontre est possible pour les solos.

Mars est en Gémeaux du 1er avril au 17 mai, attendez-vous à avoir plein d’énergie, mais aussi de nervosité. Essayez de faire plus de sport, ça dissipera le stress. Les résultats de vos accomplissements sont importants la fierté peut être de rigueur. Contrôlez votre humour, il peut être corrosif face à des gens plus sensibles que vous, Mars peut vous rendre plus agressif en pensant être drôle. Conduisez prudemment sur la route. Sur le plan professionnel, vous cherchez de nouvelles idées pour vous exprimer. Echangez des idées avec votre entourage.

u Taurea

22 avril-21 mai.

r

Cance

22 juin-22 juillet

Uranus en Taureau vous bouscule plus que vous ne le souhaiteriez, votre routine est sujette à des retards, contretemps, obligations que vous n’avez pas forcément envie de prendre sur vos épaules… mais aussi de belles rencontres amicales qui vont enrichir votre vie. Soyez plus souple et dans l’ouverture sur les nouveaux évènements et personnes qui arrivent. Du 16 mai au 10 juin, Vénus est en Taureau avec Uranus, un coup de foudre pourrait vous tomber dessus de façon inattendue, ça peut changer votre vie totalement, pas seulement une petite histoire.

Le nœud nord est en Cancer, c’est un axe de karma, vous avez intérêt à agir correctement sinon le destin vous tape sur les doigts. Faites du bien, vous aurez des récompenses. Uranus est entré dans la zone des amis, vous faites des rencontres très intéressantes et ça enrichit votre vie personnelle. Certains amis anciens peuvent disparaitre de votre vie aussi. Jupiter dans la zone travail vous pousse à donner le meilleur de vous avec un bon environnement et une harmonie certaine aussi. En couple de grosses remises en question sont positives. 142


ce

Balan

Lion 23 juillet-22 août

23 septembre- 23 octobre

La carrière est une priorité en ce moment, Uranus vous pousse dans vos retranchements, certains ont envie de changer de boulot, et c’est une bonne période pour avoir de bonnes pistes. Remettez votre CV à jour, explorez LinkedIn ou les sites pros. Beaucoup d’invitations amicales en avril et mai, profitez de vos soirées et de vos weekends à fond. Solo, vous avez des chances de faire une rencontre dans le boulot pendant la 2e quinzaine de mai. Ne tirez pas trop sur la corde en mai quand même, vous avez besoin de repos parfois. Dormir est une priorité pour la santé.

Vous êtes concernée par des problèmes familiaux, vous serez la personne qui prend en charge les solutions et qui veut que tout le monde les applique. C’est pour le bien de la famille que vous agissez. On peut ne pas vous suivre, sachez le pour éviter les déceptions, vous faites ce que vous pouvez. Un projet immobilier vous intéresse, travaux ou déco, pesez le pour et le contre avant de vous lancer, autant financièrement que pour les choix de couleurs ou accessoires. Vous prenez conscience de vos besoins de sécurité matérielle.

e Vierg

on

Scorpi

23 aout-22 septembre

23 octobre-22 novembre

Une belle harmonie planétaire entre les planètes de terre vous permet d’avancer dans votre vie sur tous les plans : projets de boulot, de maison, de construction affective, de sécurité matérielle, tout avance comme vous voulez. Mai est encore meilleur qu’avril. Les solos résolvent des problèmes d’attitude face au sexe opposé, ça facilitera les rencontres. Vous serez moins critique, moins limitée dans vos choix potentiels, commencez par des amitiés, et voyez comment ça peut évoluer, vous commencez à en avoir marre de votre célibat.

Vous entrez dans une nouvelle phase de vos relations de couple ou avec vos associés, surtout si vous êtes né en octobre. Des besoins différents, si vous étiez très proches, vous avez besoin de distance et si vous étiez dans l’indépendance totale, vous voulez plus de rapprochements. Certains Scorpions font faire du ménage dans leurs relations. Evitez l’excès de radicalité, vous pourriez perdre des gens que vous aimez vraiment. Faites attention à votre alimentation, trop d’épices ou trop de bulles, ou trop salé ou sucré. 143


Horoscope Avril-Mai

par Rosine Bramly

ire

2019 au

Sagitta

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier-18 février

Votre organisation financière s’améliore parce que Saturne vous pousse à être structuré, à faire des efforts d’épargne, à vivre selon vos moyens. Vous vous sentez plus en sécurité, même si ça vous demande de l’attention. Vos amours sont excellentes si vous êtes en couple, vous sortez beaucoup et vous amusez beaucoup ensemble. Solo, vous faites des rencontres, mais vous ne savez pas trop qui vous voulez. Vous vous occupez de votre corps sur le plan de la forme, un régime, un nouveau plan de gym, vous serez top cet été.

Il va se passer beaucoup d’évènements familiaux, un déménagement de parents ou leur retraite, un mariage, une naissance, un frère qui change de boulot… vous serez au courant de tout, tout le monde vous appelle et partage les dernières news, vous savez écouter. Les weekends sont pleins, vous avez un programme sympa, il sera difficile de dire non, car tout est agréable et vous avez la forme pour assurer votre présence, parfois même un déj’, un apéro et un diner. Solo, vous faites en rencontre en avril, une personne très dynamique, c’est excitant.

orne

Capric

22 décembre-20 janvier

on

Poiss

20 février- 20 mars

Uranus est entré dans la zone amour, enfants et création. Ça va changer beaucoup de choses pour vous dans les 7 années à venir, les solos font des rencontres importantes, les couples ont un enfant, les artistes s’expriment de façon originale. Vous êtes encore sous l’influence de Saturne en Capricorne, donc la profondeur de vos questions existentielles est toujours présente mais vous avez plus de fun de façon générale. D’avril à mi-mai, attendez-vous à bosser beaucoup, les résultats que vous obtenez valent les efforts.

Neptune est toujours là et vous passez par des hauts et bas émotionnels, c’est votre nature. En famille quelques disputes vous ennuient, ne participez pas aux tensions, vous détestez les guérillas, donc restez à part quand vous sentez que la pression monte. Les finances sont un sujet important en avril, vous révisez votre budget, vous pourriez faire des coupes dans les dépenses qui ne sont pas nécessaires. Les petits cafés en trop, les restaus quand votre frigo est plein ... Vous pouvez faire des changements simples qui feront la différence sur le long terme.

144


145


146

Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 96  

SOMMAIRE : ARCHI & DESIGN : Barcelona Chair - Elise Fouin - Lucidi Pevere - Musée National du Qatar / ÉVASION : Cambodge + guide Urbain - Hô...

FOCUS MAGAZINE 96  

SOMMAIRE : ARCHI & DESIGN : Barcelona Chair - Elise Fouin - Lucidi Pevere - Musée National du Qatar / ÉVASION : Cambodge + guide Urbain - Hô...

Profile for twens
Advertisement