Page 1


RBC MONTPELLIER 609, av. Raymond Dugrand 34000 Montpellier +33 04 67 024 024 rbcmobilier.com


7


12

Poyet Chair Studio KO

18

CAVAL

Zermatt

Humbert &

BKF

LA CHRONIQUE

+ Guide urbain

Hôtel

Schweirzerhof

22 - 35

38 - 48

- PHOTOGRAPHiE -

LES

LE

RECUPERABLES

AMOSE

TURK

54 - 63

66

FORD

CHRISTOPHER

BRONCO

COUTANCEAU 82

90

72

TORO Y MOI 96

102. AGENDAS + 108. GUIDE URBAIN + 118. L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine

Journaliste musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange ROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : AMOSE www.amose.fr

Nous remercions particulièrement : Amose, Lolita, Eric Canto, Rosine Bramly, Max Gaze, Emil Humbert & Christophe Poyet, Le Turk ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Février 2019 RCS 448 676 320

www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


HONOR Smartphone View 20

ELEKTRON Groovebox six pistes «Model:Samples»

KODAK "SMILE" Boîtier numérique à impression instantanée

SONY TV LED 8K Sony ZG9 master series

TECH

LAB

SONY Chien robot «AIBO»

10

HTC Casque VR Vive Cosmos

CAMBRIDGE ‘ALVA TT’ Platine vinyle Bluetooth aptX HD

HP Portable hybride Chromebook x360


STONE ISLAND Reps Shell Jacket

JOSEPH Pull oversize en coton et laine mélangés

SAINT LAURENT Boots Dakota Chelsea

BEAUBLEU Montre automatique Le Lumineux B01 Chez 609

MEN's

LAB

BLEU DE CHAUFFE Sac en toile garni de cuir

11

J CREW Cardigan Slim Fit en laine mélangée et à col châle

HOMECORE Chemise Paul Ethnic

ZESPA Sneakers «ZSP7»


SESSÙN Pull Osefina coloris blue mix

MAISON MICHEL Chapeau Fedora Virginie

VEJA Baskets en cuir, daim et en résille

UNIQLO Parka en coton

WO MEN's

LAB

MEDECINE DOUCE Manchette en dentelle dorée à l’or 24 carats

12

A.P.C Robe Carla

CELINE Sac «C» moyen

JEROME DREYFUSS Bottes en cuir façon santiags modèle «Jocelyne»


PYRENEX Parka fourrure halny vert kaki

KENZO KID Pull jacquard multi icons

MOON BOOT Moon Boot Vinyl Met Doré

MONCLER Bonnet Laine Bleu

Kids

SKI

CANADA GOOSE Moufles Arctiques en duvet

13

MOLO Veste de ski imprimée en softshell

SCOTCH & SODA Sweat fantaisie

SOREL Bottes fourrées Nylon Yoot Pac Bleu marine


KARTELL Matrix Chair par Tokujin Yoshioka

PULPO Lampe Magma de Ferréol Babin

KNOLL Barcelona chair edition spéciale

MAGI CIRCUS Lustre 01

DES IGN

LAB

TOM DIXON Chandelier marbre collection «Swirl»

14

ORPHÉON Miroir Brot par Patrick Norguet

FLOS Lampe «Gaku» par Nendo

LIGNE ROSET Fauteuil Phileas par Philippe Nigro


NORR11 Fauteuil Nomad

GOOD&MOJO Applique Kalimantan / Bambou

BLOOMINGVILLE Pouf Rota / Jacinthe d’eau

ROCK THE KASBAH Canapé In/out

art de LA TABLE

LAB

ORCHID EDITION Canapé «Boa» en rotin par studio AT-ONCE

15

BABOAB Bougies parfumées Manala

AMPM Table basse en rotin Calamus

MAISON DU MONDE Panier thaïlandais


LA CHRONIQUE

LES BONNES RÉSOLUTIONS


LA CHRONIQUE

uand on arrive en fin et début d’année le temps se répète et tous les ans c’est le même cérémonial qui recommence. D’abord tu engloutis les monologues de tonton aussi indigestes que la dinde aux marrons, puis tu passes au réveillon où à trois heures du matin tu consoles tes amis, qui quarantaine oblige ont fait imploser leur couple, et n’ont plus assez de batterie pour voir l’adresse de leur rendez-vous Tinder. C’est dans ce joyeux chaos que le lendemain traînant une gueule de bois de dix pieds de long, un verre AlkaSeltzer à la main en guise de seul petitdéjeuner, que tu décides de faire ta liste des bonnes résolutions…..

Q

Cette année pas de doute, c’est la bonne ! Ce ne sera pas comme avant, on est motivé comme jamais ! On

a mûri et il est temps de tenir les promesses faites à soi-même. Ce n’est pas comme toutes ces décennies où on se marrait devant les listes aux bonnes intentions et comme tout le monde on veut faire du sport, manger mieux, arrêter de fumer, être plus jovial, lire davantage. C’est la magie des débuts d’année où on se métamorphose toutes et tous en une sorte d’hydre à deux têtes moitié miss France moitié Jean Claude Van Damme. La première pour son idéalisme le second pour être convaincu qu’on détient, seul, les clés de l’univers. C’est avec cet optimisme béat que l’on se retrouve par un matin glacial de janvier à huit heures trente aux Buttes Chaumont à courir avec des centaines de personnes qui comme nous ont fait leur petite liste des lendemains de fête.

Mais plus tu cours plus tu te dis que ce que tu aimerais en fait, c’est juste le torse du mannequin que tu as vu, toutes les 5 pages, dans ton magazine et que tu resterais bien peinard chez toi à faire du sport sur ta Play, à continuer les apéros et à te vautrer dans les orgies fromagères hivernales. Si je continue la liste que l’on fait tous, parce qu’au final on a tous la même… manger mieux, c’est fait. Depuis que nos femmes sont véganes on a tous découvert les joies du quinoa, et avec des rêves de côtes de boeuf. Les époques changent les fantasmes aussi. J’ai arrêté d’arrêter de fumer, il faut bien crever de quelque chose. Par contre je vais essayer vraiment d’être plus jovial et je le prouve : en vous souhaitant une Chaleureuse Agréable Sereine Nouvelle Année WWW.GAZE.IM


NEWS

RETRO

DESIGN

M&O RISING TALENTS AWARDS

ÉVÉNEMENT

En ce début d’année, c’est évidemment le salon Maison&Objet qui a agité le microcosme du design et de la décoration dans la capitale. Lors de ce rendez-vous incontournable qui s’est tenu du 18 au 22 janvier, 6 talents de demain ont été désignés lors des Rising Talents Awards. Après l’Italie et le Liban, c’est au tour des designers émergents chinois d’être mis en lumière. On a donc pu découvrir le travail de Franck Chou, Chen Furong, fondateur de la maison d’édition Wuu, Mario Tsai, Hongjie Yang, Ximi Li d’Urbancraft mais aussi de la marque Bentu qui questionne l’utilisation des matériaux recyclés, fondée par Chen Xingyu lauréat du Red Dot Design Award en 2017. Talents à suivre de près.

100 ANS DU BAUHAUS

ARCHI

Le Bauhaus, créé en Allemagne à Weimar par Walter Gropius, fête cette année son centième anniversaire. Ce courant artistique intégrant architecture et design, mais aussi photographie, danse et mode pose dès ses débuts les bases de l’architecture moderne et du style international, très avant-gardiste au début du siècle dernier. Très orienté vers la production industrielle, le mouvement verra éclore des artistes comme Kandinsky, Klee, Moholy-Nagy ou encore Breuer, toujours influents dans la création d’aujourd’hui. Pour l’occasion, de nombreux évènements vont ponctuer l’année, en Allemagne mais aussi à l’international.

UCCA DUNE - CHINE

L’agence Open Architecture vient de signer un bâtiment étonnant à Qinhuangdao en Chine : un musée dont les lignes ondulées prennent place sous les dunes de sable, sur une plage de la mer de Bohai. Le studio d’architecture décrit le projet comme un retour aux formes primitives et intemporelles de l’espace. L’édifice, quasi invisible épouse le paysage environnant et présente une composition organique. Caverne moderne dédiée à l’art, terrier contemporain de 930 m2, le Musée Ullens Center for Contemporary Art (UCCA) intègre sept galeries intérieures éclairées par des puits de lumière naturelle, un café et un espace de lecture. Et Open Architecture continue de s’investir dans ce projet puisque l’agence planche actuellement sur le Sea Art Museum, une autre galerie située à proximité qui sera partiellement immergée dans l’eau et uniquement accessible à marée basse… 20


évènement

BIENNALE INTERNATIONALE DESIGN SAINT-ÉTIENNE La 11ème édition de la biennale de design, prévue du 21 mars au 22 avril prochains vient de dévoiler sa thématique : « Me / You / Nous – Créons un terrain d’entente » qui s’affiche comme une volonté, un défi et une exigence face aux grands enjeux économiques, sociétaux et environnementaux. La ville de St Etienne et le site de la Manufacture va donc vibrer pendant un mois au rythme des expos, conférences, débats, colloques portés par des designers mais aussi des

artistes et des chercheurs. L’invité d’honneur de cette nouvelle édition n’est autre que la Chine, pour qui le Design, bien loin des clichés autour de la consommation de masse et des produits bas de gamme, est un véritable levier de développement. Saint-Étienne deviendra alors, pendant la Biennale, la porte du design chinois, explorant les multiples facettes de ce pays et produisant des ponts, des terrains d’entente entre les cultures.

récompense

en bref...

MILAN WALLPAPER DESIGN AWARD

La capitale Lombarde vient de recevoir le prix de meilleure ville au monde dans la catégorie Design et Architecture. Une récompense qui salue l’attractivité culturelle et le développement urbain et architecturel de la ville qui accueille l’un des plus grands salons dédié à l’univers de la maison. Décerné par le prestigieux magazine Wallpaper spécialisé en design et lifestyle qui déclare que « Milan est en train d’assister à une enthousiaste renaissance », le prix met en lumière la tour Prada, le musée et l’hôtel Armani, le développement de Porta Volta de Herzog & de Meuron, l’Apple store de Foster + Partners situé piazza Liberty, la Tour Generali de Zaha Hadid Architects à Citylife, des projets d’ampleur qui façonnent Milan mais aussi les habitudes de vie des milanais « en combinant une traditionnelle grandeur et un langage architectural contemporain ».

Versailles accueillera à partir de mai la première biennale d’urbanisme, de paysage et d’architecture d’Ilede-France. L’Unesco, en partenariat avec l’Union internationale des architectes, a désigné Rio de Janeiro « Capitale mondiale de l’architecture » pour 2020. expo

EASY CHIC BY JEAN-MARIE MASSAUD Jusqu’au au 1er mars, le showroom RBC Lyon met à l’honneur le travail du français JeanMarie Massaud pour l’éditeur Poliform. Une exposition qui dévoile les dernières créations du designer mais qui permet également de comprendre la relation entre un créatif et son éditeur. Formes, matériaux, couleurs… Jean-Marie Massaud nous plonge dans son processus de création et, en signant lui-même la scénographie, met en perspective ses intentions et ses inspirations originelles pour mieux nous présenter l’essence de création de chaque modèle. www.rbcmobilier.com 21

En 2021, la plus grande serre tropicale du monde, dessinée par Coldefy & Associés ouvrira ses portes dans le Pas de Calais. 20 000 m2 qui réuniront papillons, oiseaux, reptiles et poissons mais aussi orchidées et autres plantes à fleurs dans un lieu baptisé Tropicalia. L’éditeur de tissu et de papier peint Pierre Frey se lance dans le mobilier après avoir acquis le fabricant Rosello. Florence Knoll, designer et creatrice de la marque qui porta son nom s’est éteinte le 26 janvier.


RETRO

BKF Chair La BKF est une chaise-fauteuil que l’on ne présente plus, une véritable icône du design, un incontournable ! Popularisée en France sous le nom de « Chaise Papillon », elle a connu d’innombrables appellations grâce à son incroyable histoire, faisant ainsi le tour du monde.

E

ditée aux Etats Unis dès 1877, elle est tout d’abord utilisée par les armées américaines puis britanniques en version bois et cuir ou toile. Son premier nom est alors la Paragon Chair. Après l’expo universelle de 1904, l’armée italienne s’en empare et l’embarque dans ses campagnes en Lybie, la renommant Tripolina Chair dans les années 30. Mais c’est à partir de 1938 qu’elle va réellement faire ses premiers pas dans l’univers du design et de la décoration lorsque trois architectes designers la réinventent. Antonio Bonnet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy (BKF) s’en inspirent pour dessiner un fauteuil qui trônera dans leurs futurs bureaux. Ayant collaboré avec Le Corbusier, ils en modifient la structure, utilisant de l’acier accompagné d’une housse composée de 4 pans de cuir. Dès 1940, le modèle intègre la collection permanent du Moma de New York, après avoir remporté deux prix du design lors du Salon des Artistes Décorateurs de Buenos Aires. Reproduite et commercialisée par l’éditeur Artek-Pascoe jusqu’en 1945, Knoll en acquiert les droits en 1947 pour

la distribuer à l’international et lui donner l’aura qu’on connait aujourd’hui. Cependant, face aux contrefaçons déjà importantes à l’époque, l’éditeur américain cesse la production en 1951. Reprise quasi immédiatement par Airborne Design, elle est rebaptisée fauteuil AA en référence à la plus ancienne revue d’architecture française : « Architecture d’Aujourd’hui ». Tombé dans le domaine public, son design est aujourd’hui reproduit par nombre de fabricants. On la retrouve alors avec toutes sortes de finitions : cuir, peau de vache, toiles de coton aux couleurs multiples, matières synthétiques pour une utilisation outdoor… et les designers actuels n’hésitent pas à la réinterpréter, comme par exemple l’argentine Barbara Gimenez Weinbaum qui, en 2010, l’a imaginée en version canapé double, qui remporta ainsi le Red Dot Design Award en 2013… Elle a même été fabriquée en béton par le designer Juan Blas Oberti, lui aussi argentin, pour un usage extérieur, et sélectionnée comme mobilier urbain dans la capitale portègne. Plusieurs noms pour plusieurs vies, pour des lignes qui traversent les époques sans prendre une seule ride !

22


RETRO

Humbert & Poyet © portrait : Francis Amiand

Architectes d’intérieur et designers, Emil Humbert & Christophe Poyet sont les créateurs de nombreux projets d’aménagement d’hôtels, de résidences, de restaurants et de boutiques en France et à l’étranger. Adepte des contrastes de matériaux pour imaginer des univers élégants et un nouvel art de vivre, le tandem, basé à Monaco et impliqué dans une démarche responsable, se livre sur son savoir-faire et ses nombreuses collaborations actuelles.

24


BEEF BAR PARIS © FRANCIS AMIAND


RETRO

BEEF BAR PARIS © FRANCIS AMIAND

Pouvez-vous nous retracer vos parcours respectifs pour débuter ? Comment vous êtes-vous rencontrés ? Emil Humbert est parisien, architecte et diplômé de l’école d’architecture de Paris Belleville, Christophe Poyet est monégasque, architecte d’intérieur et diplômé de l’Académie Charpentier à Paris. En 2007, des amis communs nous présentent lors d’un dîner et nous avons tout de suite accroché. On a eu l’opportunité de travailler ensemble sur un premier projet résidentiel et cela s’est tellement bien passé que l’on a créé l’agence Humbert&Poyet avant même la livraison du chantier.

toujours à l’écoute des remarques de l’autre. Il n’y a aucune dimension d’ego et c’est certainement une des clefs dans la réussite d’un duo. Vous dites que vous êtes inspirés par les années 30, 40, 50, l’art contemporain et la mode…. De quelle manière ? Quels sont les codes esthétiques que vous appréciez particulièrement ? On s’inspire de tout ce qui nous entoure, même des choses que la plupart des gens ne voient ou ne regardent plus. L’idée est de retranscrire, réinterpréter, parfois même casser certains codes. Mais surtout ne rien s’interdire de prime abord dans le mélange des styles ou des couleurs. Lorsque l’on crée un décor de restaurant par exemple, on le fait avec la même démarche qu’on pourrait faire un décor de cinéma. On veut avant tout créer une émotion, des lieux intimistes et sophistiqués mais toujours avec une âme.

Comment fonctionnez-vous à deux ? Avez-vous des rôles prédéfinis ? C’est une chance incroyable d’être deux car je crois qu’aucun de nous n’aurait pu travailler seul. On est dans un processus d’échanges constant et c’est le moteur même de notre créativité. Chacun de nous apporte ses idées, sa vision et nous sommes 27


RETRO

HOXTON HOTEL PARIS © FRANCIS AMIAND

Vous travaillez souvent à partir de matières pour créer vos intérieurs ? Bois, marbre, laiton… Oui ce sont nos matières de prédilection. On aime surtout travailler les contrastes entre des matériaux bruts et d’autres plus précieux. Il faut arriver à créer un dialogue entre ces matières, les mettre en scène et pour ça le travail de la lumière est primordial dans chaque projet.

typiques des années 50 comme le formica et des références à des designers comme Jean Prouvé ou Mathieu Mategot ont fait de la décoration des chambres un hommage au savoirfaire artisanal français et à deux époques très importantes dans l’histoire parisienne, la fin du XIXème siècle et les années 1950. Vous avez également développé une collection de luminaires et du mobilier… Il s’agit de pièces qui sont intégrées à vos projets ? Après plus de 10 années passées à dessiner des objets et des luminaires pour tous nos projets, nous nous sommes retrouvés avec énormément de dessins, maquettes, prototypes que nous avions envie de faire connaitre et d’éditer. Nous avons rencontré Invisible Collection qui représente avec talent d’autres architectes et créateurs. De cette rencontre est née l’envie d’exposer une partie de ces pièces (une dizaine, ainsi que des nouvelles) lors d’une exposition qui aura lieu à Londres en avril 2019. Nous lançons également une première collection de tissus avec la prestigieuse maison Pierre Frey.

Vous avez participé au projet d’aménagement et de décoration de l’hôtel parisien The Hoxton. Comment l’avez-vous imaginé ? L’idée première pour The Hoxton Paris était d’incarner une sorte de nouvel art de vivre cosmopolite, ouvert sur le monde contemporain et ancré dans la vie locale. Nous avons pensé l’hôtel dans un style mêlant l’esprit parisien classique et l’atmosphère 50’s des ateliers industriels. Les 171 chambres font écho au dynamisme du quartier du Sentier qui nous a beaucoup inspiré. Les salles de bains ont été dessinées comme des objets à part, des boîtes multifonctions servant aussi de dressing et de bureau à l’extérieur. Des matériaux 28


CHALET GSTAAD © FRANCIS AMIAND


RETRO

QUAZZURA SOHO NYC © CHARLIE CHUCK

Quels rôles tiennent les artisans dans le développement d’un projet ? Ils font partie intégrante de la qualité de réalisation d’un projet. On attache énormément d’importance au savoir-faire et à l’artisanat, aussi bien français qu’italien. Ce sont souvent eux qui répondent à notre créativité par des solutions techniques.

partie des créations de l’agence. On développe en ce moment un hôtel sur la route des vins de Saint-Tropez. Au cœur d’un vignoble en activité, on est consultés sur toutes les parties du projet (hôtel, restaurant, caves, chais, fitness, jardins, etc) et c’est passionnant car on a imaginé tout un parcours dès l’entrée du domaine pour emmener le visiteur dans une nouvelle expérience, plus urbaine, que celle des domaines viticoles habituels. Aussi, après le succès incroyable du Beefbar de Paris que l’on vient de terminer, on travaille sur le développement de plusieurs restaurants pour le même groupe, à Riyadh, Rome, Londres, Athènes, mais aussi à Malte sous forme d’un Beach club ! Enfin nous allons livrer cette année notre tout premier immeuble résidentiel de 19 étages en plein carré d’or à Monaco et dans lequel nous dessinons absolument tout ! Le lobby, les appartements, le spa, les ascenseurs, les parkings, le penthouse... jusqu’au poignées des portes ! Le maître d’ouvrage nous a laissé carte blanche et c’est un privilège de travailler ainsi.

Quelle est la place du développement durable dans vos différents projets ? Nous y sommes tous les deux très sensibles. Puisque nous sommes à Monaco, il y a malgré les nombreux projets immobiliers une vraie volonté du Prince et du gouvernement d’avoir une réflexion sur ces enjeux. Aussi, on travaille presque exclusivement avec des essences de bois issus forêts certifiées FSC. Que pouvez-vous nous dire sur vos projets actuels et futurs ? Nous travaillons actuellement sur une trentaine de projets, résidentiels (une Bastide à Gordes, une maison très contemporaine à Tel Aviv, une autre de 2.000m2 à Doha). Beaucoup de projets hospitality qui représentent une grande

Y a-t-il un projet dont vous rêvez ? Sans hésiter l’aménagement d’un bateau ! 30


- ARCHI -

Studio KO © portrait : Noël Manalili

Ils sont jeunes, talentueux et à la fois architectes et décorateurs. Karl Fournier et Olivier Marty, fondateurs du Studio KO ont une conception de leur métier bien précise : l’architecture comme un geste fort, original et en perpétuelle réinvention.

P

as de spécialité pour le Studio KO qui a déjà aménagé appartements, villas, hôtels et boutiques, de Paris à Los Angeles. Mais c’est au Maroc que leur production s’est affinée, avec nombre de projets dont le désormais célèbre Musée Yves Saint Laurent de Marrakech : « Notre développement au Maroc n’était pas prémédité. Il est le fruit du hasard, des rencontres, des opportunités, explique Karl Fournier. Ce pays nous a offert la possibilité de construire très vite, alors qu’en France, il est diff icile pour les

jeunes architectes d’avoir accès à la commande architecturale. » Et parmi ces projets, des villas extraordinaires, qui semblent faire réellement partie du paysage, bâties en terre ou en pierre sur la crête d’une colline. Mixant savamment les techniques traditionnelles à une architecture très contemporaine, Karl Fournier et Olivier Marty ont l’audace de mobiliser toutes les ressources locales qui s’offrent à eux, que ce soit au Maroc ou en Provence, à Paris ou à Londres, en passant par Saint Barthélemy et par l’Italie.

32


MUSÉE YVES SAINT-LAURENT MARRAKECH


- ARCHI -

VILLA K © DAN GLASER

Installée dans la capitale française, au cœur de Londres et à Marrakech, l’agence, fondée en 2000 compte près de 50 collaborateurs qui, dans leur démarche, privilégient donc les matériaux locaux plutôt que les dernières innovations hightech. Pour la Villa K à Tagadert, ils se sont par exemple inspirés des anciennes constructions environnantes, pour la Villa G à Bonnieux dans le Lubéron, ils ont gommé la frontière entre intérieur et extérieur afin de mettre en lumière la forêt voisine, pour la Villa E située dans la vallée de l’Ourika, ils ont collecté des pierres dans la région pour fondre le bâti dans le paysage, transformant ce dernier en tableau grandeur nature… Et même pour leurs projets d’aménagement d’espaces de vente, ils réutilisent les codes des lieux qu’ils investissent en s’immergeant dans le quartier ou dans l’histoire locale. Entrés dans le métier par la porte de l’architecture d’intérieur, ils sont extrêmement attachés et sensibles aux détails. Une attention qui leur a permis de séduire de nombreux clients et de s’attaquer à des projets comme l’hôtel Chiltern Firehouse, le mythique Château Marmont à Los Angeles, des boutiques AMI, Aesop ou Balmain à New York et Tokyo, des restaurants et des hôtels à Paris comme Le Quinzième, La Pâtisserie

Cyril Lignac, Eugène Eugène à Puteaux, le futur hôtel du Bus Palladium, et évidemment des projets marocains d’envergure, une villa conceptuelle au pied du mont Toubkal, le Relais & Châteaux L’Heure Bleue à Essaouira, le resort Royal Palm la réhabilitation du Grand Café de la Poste dans le quartier du Guéliz ou encore la maison de Pierre Bergé à Tanger. « Notre ambition reste celle de la pérennité », un contre-pied à la construction de masse qui se traduit par une écriture singulière englobant littéralement le dehors et le dedans, le contenant et le contenu. Le style de Studio KO est donc éclectique, esthétique, épuré et intemporel, et l’appétit de création des deux associés est sans limite : c’est l’excitation de travailler en territoire inconnu qui les porte. Pour cela, il se répètent souvent une phrase de Jean Nouvel : « chaque nouvelle situation requiert une architecture nouvelle ». Lignes fluides et modernes, solutions ingénieuses, sens du contraste… Le Studio KO est l’agence en vogue de ces dernières années, avec une multitude de projets en cours : un restaurant à St Germain, un autre à Londres, un penthouse à Hong-Kong, et même un loft New-Yorkais pour le réalisateur Francis Ford Coppola… 34


VILLA G © DAN GLASER


GLOBE TROTTER

AT Y P I Q U E

FLYING NEST - AVORIAZ

H ôT E L

D’abord expérimenté aux 24 heures du Mans et aux Rencontres d’Arles, le nouveau concept d’hébergement imaginé par le designer Ora-ïto s’implante jusqu’à la fin de l’hiver à Avoriaz 1800. Flying Nest, c’est tout simplement une série de containers assemblés pour former un hôtel insolite. Installées au pied des pistes, les chambres faites de matériaux naturels s’accordent parfaitement à leur environnement grâce à leur bardage bois. Chalets contemporains d’environ 15m2, ils augmentent la capacité hôtelière de la station tout en offrant une expérience originale. À partir de 150 euros la nuit pour profiter d’un panorama d’exception sur l’un des plus grands domaines skiables du monde.

HÔTEL SONOP NAMIBIE

Le groupe hôtelier Zannier, qui possède déjà des adresses à Megève et au Cambodge, va ouvrir au printemps 2019 un petit hôtel au sud de la Namibie, région bien connue pour être le point de départ de nombreux safaris. Campement de luxe au style colonial, il rassemblera 10 tentes façon lodge ainsi qu’un bar à cocktails et un restaurant gastronomique. Une retraite parfaite, en pleine nature, pour explorer la région et découvrir les merveilles de la savane.

YAC H T I N G

AZORA YACHT RITZ-CARLTON

La chaine d’hôtels de luxe se lance dans les croisières. Prévu pour le début d’année 2020, l’Azora sera le premier Yacht estampillé Ritz-Carlton et reflètera le confort légendaire et le niveau de services exceptionnel qui ont fait la réputation du groupe. Il mesurera 190 mètres et embarquera près de 300 passagers répartis dans 149 suites avec terrasses privatives. 2 suites signature de plus de 100 m2 s’ouvrant sur des terrasses de 55m2 complèteront l’offre d’hébergement. Restaurants gastronomiques dirigés par le chef étoilé Sven Elverfeld, sports nautiques depuis la marina du navire, spa et excursions d’exception sont évidemment au programme de ces futures croisières raffinées. www.ritzcarlton.com 36


LES 10 PLUS BELLES PLAGES DE FRANCE EN 2019

L’hiver est bel et bien là, alors pour vous réchauffer un peu, voici le palmarès des 10 plus belles plages de France, établi par les internautes membres de TripAdvisor. On y retrouve les grands classiques comme La Côte des Basques à Biarritz en seconde position ou Palombaggia en Corse du Sud, juste derrière sur le Podium, suivie par la plage de Deauville, celle de Saleccia en Haute Corse, la plage du Touquet, la plage du Petit Spérone à Bonifacio, la plage d’Hendaye, puis la plage de Pampelonne à Ramatuelle. Enfin, la première place revient à la Plage du Sillon à Saint Malo.

H ôT E L

LES BORDS DE MER MARSEILLE

H ôT E L

CASA COOK - CHANIA

Après avoir ouvert des établissements à Rhodes et à Kos, le groupe Casa Cook s’implante en Crète. Installé au sein d’un bâtiment typique de la mer Egée, il dévoilera dès le mois d’août prochain une décoration brute, minimaliste et moderniste pensée par les architectes berlinois Michael Schikinger et Annabell Kutucu : toits plats, grandes baies vitrées, mobilier en bois, béton ciré, pierre naturelle… Niché sur une colline surplombant une partie sauvage de la côte crétoise, le complexe de 45 chambres ressemble à un village à deux pas de la ville de La Canée. Premier hôtel familial de la collection, il s’appuie sur un concept imaginé pour les plus jeunes explorateurs, offrant un équilibre entre temps en famille, sports et activités éducatives. Idéal pour un séjour luxueux mais décontracté. https://casacook.com 37

Tout juste ouvert depuis décembre dernier, l’hôtel Les Bords de Mer s’est installé juste en face du Cercle des Nageurs de Marseille. Une place d’exception, les pieds dans l’eau, offrant une vue à couper le souffle sur le château d’If, les îles du Frioul et la Méditerranée. L’établissement accueille 19 chambres à la décoration naturelle, sobre et élégante, toutes tournées vers la grande bleue ; un restaurant iodé à la une cuisine vivante, saine et contemporaine qui sublime les produits de la mer ; un spa minéral qui propose les protocoles REN Clean Skincare en exclusivité, un sauna, un hammam et une piscine chauffée en intérieur en plus des soins et massages bien-être. www.lesbordsdemer.com


S U I S S E

Zermatt © photos : D.R

Cap sur la Suisse pour cette nouvelle escapade bimestrielle hivernale ! On a décidé de vous emmener passer quelques jours à Zermatt, l’une des stations les plus réputées du canton du Valais, située au pied du Mont Cervin. Enfilez la combi, chaussez les skis et c’est parti pour un luxueux séjour en montagne. Perchée à 1620 mètres d’altitude au sud du canton de Valais, la petite commune de Zermatt a pris racine au pied du célèbre Mont Cervin (Matterhorn) qui domine la vallée. Charmant village alpin réputé à travers le monde pour son domaine skiable et ses nombreuses activités dont la randonnée, tant l’hiver que l’été, il offre un visage traditionnel et culturel qui attire plusieurs centaines de milliers de visiteurs chaque année. Sportive par excellence, Zermatt fut d’ailleurs élue meilleure station de ski suisse en 2018. Reconnue pour sa convivialité, son authenticité et son ambiance, elle cultive avec élégance l’art de vivre à la montagne et fait valoir son goût pour la gastronomie qui occupe ici une place à part.


Le plus grand domaine skiable des Alpes Paradis des alpinistes et des skieurs chevronnés, Zermatt bénéficie d’un enneigement unique et profite du domaine skiable le plus vaste et le plus haut des Alpes puisqu’il s’étend de 1620 à plus de 3800 mètres d’altitude. Sur l’immense Matterhorn Ski Paradise, pas moins de 360 kilomètres sont accessibles aux amateurs qui veulent pratiquer les sports d’hiver dans un cadre unique entre la Suisse et l’Italie. Même l’été, il est possible de venir glisser tranquillement sur le glacier du Théodule et ses 21 km de pistes où s’entrainent régulièrement les équipes nationales. Également connu pour être l’un des domaines les mieux aménagés en Europe, il propose de nombreuses activités ludiques comme le Skiline pour visualiser vos journées et évaluer vos descentes ou le Ski Movie qui vous permet de tourner gratuitement votre propre vidéo de skis sur le tronçon de la piste 65 grâce à une caméra HD qui vous suit dès le départ. Profitez également du Matterhorn Ski Trophy pour affronter les autres riders ou du Snowpark ouvert toute l’année pour tous les niveaux. Même l’été, profitez-en sur le plateau Rosa, point culminant du freestyle alpin. Ski de randonnée, freeride, héliski…Ici, tout est possible dans des conditions idéales.


STATION GASTRONOMIQUE PAR EXCELLENCE Allier plaisir et sport est indispensable ! A Zermatt, la culture de la table tient une place importante dans le paysage local. Traditionnelle, italienne, française, asiatique… les styles culinaires sont fièrement représentés à travers les nombreuses tables que compte la station. Au cœur du village ou sur les pistes pour un déjeuner, les skieurs et amateurs de bistronomie et gastronomie se régalent puisque Zermatt compte une trentaine de restaurants recommandés par le Guide Michelin. Parmi eux, on retrouve notamment l’After Seven, couronné de deux étoiles au guide rouge et de la note de 17/20 au Gault & Millau. La table du Backstage Hotel, tenue par le chef Ivo Adam et Florian Neubauer qui signent une cuisine moderne et créative, demeure la plus prestigieuse de Zermatt. Autre étoilé, le Ristorante Capri du Mont Cervin Palace s’est fait une place de choix dans la station avec la cuisine méditerranéenne de haute voltige de Salvatore Elefante. Les amateurs de produits du terroir ne seront donc pas déçus lors de leur séjour puisqu’ils y goûteront les produits locaux comme la célèbre assiette valaisanne composée de spécialités de viandes et de fromages, la raclette AOP ou la fondue suisse bien sûr sans oublier les vins du coin, réputés pour leur subtilité aromatique. Bon appétit.

TERRAIN DE JEU POUR RANDONNEURS Hiver comme été, Zermatt et son domaine deviennent le terrain de jeu des randonneurs qui profitent de nombreux chemins pour se balader et admirer l’incroyable paysage qui s’offre à eux. Découvrir la montagne valaisanne à pied devient un véritable plaisir pour tous. Parmi les parcours incontournables, celui des cinq lacs est sans doute l’un des plus étonnants puisqu’il vous emmène à la découverte du Grünsee et du Leisee pour la baignade de juin à septembre, du majestueux Stellisee, du Grindjisee niché dans la verdure et du Moosjisee et ses eaux turquoise. Un parcours de plus de neuf kilomètres et 454 mètres de dénivelé durant lequel on peut s’arrêter pour manger et admirer la vue. Tout aussi impressionnant, le pont suspendu du Furi vous offrira quelques sensations fortes. Perché à 90 mètres au-dessus du gouffre et long de 100 mètres, il constitue l’étape clé du parcours de 2,9 km qui vous transporte vers la forêt ombragée puis au jardin du glacier Dossen. Pour côtoyer les alpinistes du monde entier, rendez-vous à la cabane du Hörnli à 3260 m d’altitude via le chemin du Hörnli qui part de Zermatt pour un trajet de 4,3 kilomètres et 743 m de dénivelé. Là-haut vous attend un panorama exceptionnel sur le Cervin, maître incontesté des lieux. Bonnes chaussures de randonnée conseillées pour grimper les sommets ! 42


• CARNET DE ROUTE •

Notre carnet de route à Zermatt A VOIR/À FAIRE Matterhorn Ski Paradise Mont Cervin Glacier Matterhorn Rothorn Musée du Cervin – Zermatlantis 5-Seenweg Cabane du Mont Rose Forest Fun Park HÔTELS Schweizerhof : Bahnhofstrasse 5 Mont Cervin Palace : Bahnhofstrasse 31 Grand Hotel Zermatterhof : Bahnhofstrasse 55 Cervo Moutain Boutique : Riedweg 156

The Omnia : Auf dem Fels Riffelalp Resort 2222 m : station Riffelalp Relais & Chateaux Schönegg : Riedweg 35 Matterhorn Focus : Schluhmattstrasse 131 Uniqhe Hotel Post : Bahnhofstrasse 41 Backstage Boutique Spa Hotel : Hofmattstrasse 4 RESTAURANTS After Seven** : Hofmattstrasse 4 Ristorante Capri* : Bahnhofstrasse 31 The Omnia : Auf dem Fels

Chez Vrony : Findeln Findlerhof : Findeln Cervo Puro : Riedweg 156 Sonnmatten : Winkelmattenweg 96 Schäferstube : Riedstrasse 2 Ferdinand : Riedweg 156 P.O.S.T : Bahnhofstrasse 41 BARS & CAFÉS 1818 Eat&Drink : Bahnhofstrasse 84 Alex Lounge & Cocktail Bar : Bodmenstrasse 12

44

Bar 55 : Schluhmattstrasse 55 Joseph’s Bar : Bahnhofstrasse 31 Champagner Bar : Riedweg 145 BOUTIQUES Meringue : Bodmenstrasse 14 Horu Käserei : Oberhäusern 6 RANDONNÉES Chemin des cinq lacs Pont du Furi Chemin et cabane du Hörnli


Hôtel

Schweizerhof © photos : Pedro Rodrigues

Racheté par le groupe hôtelier de Michel Reybier, le Schweizerhof a rouvert ses portes courant décembre après six mois de travaux. Ce nouvel écrin situé au cœur du village de Zermatt en Suisse est devenu le refuge alpin de référence pour les skieurs et amateurs de bien-être. Ancien patron de marques alimentaires françaises, Michel Reybier est aujourd’hui à la tête d’un petit empire spécialisé dans les vignobles, les soins de santé et les adresses hôtelières de prestige. La Réserve, hôtels Seiler, Cos d’Estournel, Swiss Medical Network….l’homme d’affaires imagine des lieux d’exception associés à des services de luxe sur mesure. Son dernier projet en date : le rachat de l’hôtel Schweizerhof à Zermatt en Suisse. Construit dans les années 80, le Schweizerhof entre dans une nouvelle ère sous l’impulsion de ce pionnier des concepts hôteliers atypiques. Niché au cœur du

village de Zermatt au pied de l’emblématique mont Cervin dans la région du Valais, l’établissement a été entièrement rénové avant d’ouvrir ses portes en décembre dernier. C’est le cabinet de design et d’architecture Kristian Gavoille & Valérie Garcia qui s’est chargé de repenser l’aménagement et la décoration pour en faire une adresse luxueuse mais résolument cool. Déjà connu pour avoir réalisé les MOB Hôtels, le studio parisien a imaginé les 95 chambres, les salons et les restaurants du Schweizerhof qui invitent à un nouvel art de vivre à la montagne.


C

osy, ouverts et délibérément alpins, les espaces de l’hôtel présentent une décoration contemporaine et audacieuse, de la simplicité et du raffinement mais rien d’ostentatoire. Ce n’est d’ailleurs pas le style de la maison Reybier. Ici, on a privilégié le bien-être et la fluidité pour une expérience singulière. Familles, sportifs, parents, enfants… le Schweizerhof a été conçu pour toutes les tribus. Suites familiales avec vaste balcon, cosy rooms pour deux, double room côté jardin avec vue sur le Rothorn et la Bahnhofstrasse ou junior suites propices à la relaxation absolue...les chambres deviennent de véritables petits écrins contemporains où se marient le bois et les tons chauds. Une certaine douceur de vivre règne ici, dans les mini-salons informels, au fumoir et sa grande bibliothèque mais également en cuisine. Au restaurant principal avec sa vaste show kItchen, on

regarde le chef et sa brigade préparer les recettes du jour : viandes gourmandes à griller, pizzas bio, desserts à partager…. A la Muna, on goûte la carte d’inspiration péruvienne et asiatique, de l’ultra frais qui titilles les papilles, tandis qu’à la Cheese Factory, les amateurs de fondue et de raclette à la suisse se retrouvent dans une ambiance traditionnelle. Spécialiste des soins de santé et du bien-être, Michel Reybier a voulu soigner ses hôtes qui sont accueillis au Spa de l’Hôtel. Fidèle à l’état d’esprit des lieux, ce refuge équipé d’une piscine intérieure chauffée, de saunas et hammam propose une carte exclusive de massages signature et de soins anti-âge avec les produits cosméceutiques Nescens, marque du groupe Reybier. Accompagnez votre corps et votre esprit au cœur de la montagne dans un cadre unique.

48


DEVIENT

Hôtel Spa de Fontcaude 4* 1292 allée des Thermes / 34990 Juvignac www.hotel-spa-fontcaude.fr


DRESS CODE

OPENING

L’ATELIER BOBBIES TECHNO

NIKE ADAPT BB

Le géant américain travaille depuis déjà plusieurs années sur la chaussure du futur. Après la Hyper Adapt 1.0, Nike a présenté courant janvier l’Adapt BB, un modèle connecté et auto-laçant qui sortira le 15 février prochain au tarif de 350 euros. Équipée d’une batterie qu’il faudra recharger par induction en la posant sur le tapis fourni, cette paire sera associée à une application disponible sur smartphone qui permettra d’ajuster le maintien du pied électroniquement, notamment pour les sportifs. Il sera également possible de personnaliser les lumières de la chaussure en choisissant la couleur souhaitée sur votre téléphone. Et si la batterie est à plat, pas de panique, les chaussures pourront se délacer quand même.

Ouverte en 2013 au 1, rue des Blancs Manteaux dans le 4ème arrondissement parisien, la boutique Bobbies a été entièrement réaménagée pour accueillir le nouvel Atelier de la maison. Dédié à l’élégance masculine, cet écrin de 27 m2 présente la dernière ligne de maroquinerie composée de sacs, mallettes, pochettes, trousses de toilette, portefeuilles et autre vide-poches, la ligne bottier et ses souliers habillés de cousu Goodyear et propose également différents services personnalisés assurés par les cordonniersbottiers de la marque tels que l’entretien, la patine et le glaçage. Une belle adresse à découvrir au cœur de la capitale. COLLAB

CHRISTOPHE LEMAIRE X UNIQLO

Le très renommé styliste de prêt-à-porter Christophe Lemaire s’associe à nouveau avec la maison japonaise Uniqlo pour la création d’une collection printemps/été 2019. Baptisée Uniqlo U : The Future of Life Wear, elle présente une sélection d’essentiels améliorés qui réinventent les basiques de la garde-robe pour homme et femme. Coupes retravaillées, matières sophistiquées, palette de couleurs riche… façonnent le style de cette nouvelle ligne disponible depuis le 31 janvier dans les boutiques de la marque. Pantalons à pinces ou chino, pull en maille, veste en denim, t-shirt oversize, blouses, robes de plage… les incontournables du vestiaire s’affichent dans leur forme la plus pure. 50


EXPO

CHRISTIAN DIOR, DESIGNER OF DREAMS

en bref...

Présentée au Musée des Arts Décoratifs de Paris de juillet 2017 à janvier 2018 et couronnée de succès, l’exposition « Christian Dior, Designer of Dreams » investit le Victoria & Albert Museum de Londres jusqu’au 14 juillet prochain. L’évènement retrace l’histoire et l’influence de la maison Dior depuis sa création en 1947 à travers plus de 500 vêtements, accessoires, objets, illustrations et photographies et s’intéresse également à la fascination du couturier pour la culture britannique puisque ce dernier avait l’habitude de collaborer avec des manufactures et personnalités d’Outre -Manche. Un excellent programme pour votre prochain week-end londonien.

La 34ème édition du Festival International de Hyères aura lieu du 25 au 29 avril à la Villa Noailles. Natacha Ramsay-Levi et Charlotte Chesnais seront présidentes des jurys mode et accessoires. Veja vient de lancer un nouveau modèle baptisé Campo, fabriqué avec une nouvelle matière écologique. Il s’agit du C.W.L, composé de toile de coton enduit à 50% de déchets de maïs issus de l’industrie alimentaire.

CO N C E PT STO R E

AGOGOGANG

Agogogang, c’est le nouveau concept-store parisien lancé par Elodie Gaud et Joana Gobin. Implantée au cœur du Marais, au 6 rue du Trésor, cette boutique multimarque de 140m2 a décidé de casser les codes de la mode streetwear en classant les produits par couleurs. En plus de leur marque Agogo lancée en avril 2018, on y retrouve une large sélection de pièces colorées : du jaune, du rose, du rouge, du bleu et surtout très peu de couleurs sombres. Basiques, pièces pointues ou couture, griffes de créateurs, Agogogang mise sur le mélange des genres et des styles dans une ambiance cool et chaleureuse. Plus de 500 références sont ainsi présentés dans cet espace où sont aussi organisés des dj sets et autres évènements. 51

La griffe chic et bohème Oud Paris a installé son pop-up store éphémère au dixième étage du Bon Marché Rive Gauche jusqu’au 18 février prochain. Ancien designer chez Balenciaga, Loewe ou encore Acne Studios, Bruno Sialelli a été nommé directeur artistique de la maison Lanvin et succède ainsi à Olivier Lapidus. Pour passer l’hiver en couleurs, optez pour les nouveaux modèles de la collection Patchwork Pack signée Vans associant matières et teintes vives. Une collection complète des 248 planches de skateboard produites par la marque tendance Supreme a été vendue 800 000 dollars par un particulier lors d’enchères en ligne organisées par la maison Sotheby’s. C’est de très loin le record pour une vente de skateboards.


CAVAL © photos : Caval

Drôle d’idée que de porter une paire de baskets dépareillées ? Bien sûr que non avec la toute jeune marque Caval qui a décidé de bousculer un peu l’univers des sneakers. Une petite incitation à faire un pas de côté, et un leitmotiv tout simple : Walk Different !

55


T

out a débuté à la fin de l’année 2017 lorsque trois camarades de classe, Achille, Benoît et Simon, tout juste diplômés d’une école de commerce ont dû faire un choix : rechercher du travail dans de grandes entreprises ou s’aventurer dans l’entreprenariat. L’option « sortir des sentiers battus » est alors vite devenue une évidence, Caval faisait ses premiers pas. Après une campagne de crowdfunding débutée en janvier 2018, un site lancé en mars et des Pop UP corners dans différentes boutiques de mai à août, Caval s’implante au Printemps Haussmann en septembre dernier puis part à la conquête de prestigieux concept stores, comme Fleux, l’Exception ou la Garçonnière, et le 609 à Montpellier, situé au sein du RBC Design Center. Le concept de la basket dépareillée est initié en s’appuyant sur des valeurs, tout d’abord en produisant localement : toutes les paires sont conçues en France avec des cuirs italiens puis assemblées au Portugal. Ensuite en mettant un point d’honneur à produire des 56

baskets de qualité et résolument confortables, avec une doublure cuir qui épouse rapidement la forme du pied, mais aussi avec des renforts à l’avant et à l’arrière, une semelle cousue et renforcée au soufre et des lacets torsadés pour plus de durabilité… En termes de design, les deux chaussures composant la paire sont pensées ensemble et ne sont évidemment pas symétriques. Les lignes, formes et couleurs dialoguent ensemble pour donner vie à des modèles comme les Korben & Leeloo ou les Vincent & Mia. Toutes les paires de Caval ont une particularité : il existe sept différences entre la chaussure droite et la gauche : les bandes de cuir latérales vont dans des sens opposés ; le nom est divisé entre les deux languettes ; les couleurs sont versatiles, changeant de position d’une chaussure à l’autre ; un œillet unique est présent sur la chaussure droite ; les perforations suivent des trajectoires opposées ; le marquage à l’arrière ; un pied en France et un au Portugal sur la semelle intérieure… Autant de détails soigneusement réfléchis pour des baskets « hors paires », la signature de la marque.


LES

RÉCUPÉRABLES © photos : Lucie Sassiat

« Pourquoi créer davantage alors qu’il y a tant de matières à réutiliser ? » tel est le leitmotiv de la toute jeune marque de vêtements Les Récupérables. Un positionnement original, parfaitement dans l’air du temps, et qui prend le contre-pied de la Fast Fashion. Imaginée à Paris par Anaïs Dautais Warmel, la griffe recycle et réutilise des tissus oubliés et jetés pour donner vie à des pièces remarquables, pleines d’inventivité. C’est lors un voyage au Brésil, alors qu’Anaïs Dautais Warmel étudiait les langues et le commerce international, que l’idée de donner une nouvelle vie aux déchets est née. De retour à Paris, elle intègre alors la ressourcerie la Petite Rockette qui collecte, revalorise, revend et sensibilise à la consommation responsable. Anaïs y ouvre une petite boutique dans laquelle elle vend les plus belles pièces dénichées dans le stock énorme de vêtements

qui arrive quotidiennement. Mais rapidement, la jeune créatrice passionnée de mode depuis son plus jeune âge, décide d’aller plus loin, et de faire de l’Upcycling sa marque de fabrique. Elle se tourne donc vers le linge destiné à l’enfouissement ou à l’incinération issu de l’hôtellerie, le linge de maison, nappes et rideaux, les chutes invendues…Les Récupérables voit alors le jour en 2016. 61


La créatrice s’associe à la modéliste Bethsabée Elharar Lemberg et prend le parti de travailler avec des ateliers français spécialisés, employant des personnes en réinsertion professionnelle. Ses matières, elle les chine chez Emmaüs ou au Relais Val de Seine, et d’un coup d’œil, elle repère des couleurs, des motifs, des époques qui lui permettront par la suite d’imaginer des silhouettes : « Quand je vais en Ressourcerie, c’est le grand hasard, je ne sais jamais sur quelles merveilles je vais tomber ! Je pioche tout ce qui intrigue mon œil de styliste ! » En proposant une mode résolument responsable et qui questionne notre façon de consommer, Les Récupérables s’inscrit dans le concept de Zéro Déchets et va à l’encontre de la mode actuelle qui se veut éphémère : on achète, on porte, on jette. Les pièces créées s’opposent à l’obsolescence programmée et sont donc résolument durables en plus d’être en édition limitée. Matériau de prédilection d’Anaïs Dautais Warmel, les rideaux vintage. Ces derniers ont traversé les époques et

proposent, en plus de leur qualité de tissage, des imprimés inédits avec lesquels elle crée des pièces iconiques comme le Kimbo, un Kimono-Boléro qui tire ses influences entre japon en Andalousie, le Kipants, un pantalon avec poches déportées et une jambe fuselée ou encore la Sexy Kombi d’une élégance toute féminine. Motifs floraux, rayures, carreaux, liés par des teintes plus sobres et unies, ainsi que des coupes précises aux accents japonisants sont la signature de la griffe. Avec des prix allant de 20 à 170 euros, les pièces sont plutôt abordables, et pour la collection automne hiver en cours, qui soit dit en passant est déjà quasiment épuisée, on pouvait retrouver les manteaux Kaban, des tops élégants, des bombers rétro, les robes Kandide et jupes Kiplisse d’une grande classe, des t-shirts en coton bio mais aussi des accessoires… On vous invite donc à suivre la marque sur les réseaux sociaux ou sur son site web pour voir éclore la prochaine série, qui sortira au mois de mars… « Les Récupérables, c’est l’alliance sans concession, de l’allure et de l’engagement ». 62


PLAISIR DES YEUX

p h oto

ANDY SUMMERS

UNE CERTAINE ÉTRANGETÉ Le temple de la photographie montpelliéraine, le Pavillon Populaire, situé sur l’esplanade Charles de Gaulle, présente les clichés d’Andy Summers, guitariste du groupe Police et photographe. Présenté par le communiqué de presse comme un « photographe impénitent, dont la pratique remonte à 1979, et qu’il a toujours vécue comme un contrepoint à sa débordante et prolifique activité musicale », Summers expose jusqu’au 14 avril près de 250 images dont de nombreuses inédites. Pour lui, musique et photographie se rejoignent et se répondent, on découvrira donc des tirages issus de son épopée délirante au sein du groupe phare des années 80, mais aussi tirés de rencontres et de voyages. Une grande et belle expo, pour un artiste dont le travail a déjà été présenté aux quatre coins du monde, de New-York à Paris, de Los Angeles à Barcelone, et de Tokyo à Montréal. EXPO

VAN GOGH, LA NUIT ETOILÉE

art urbain

ZEST

ATELIER DES LUMIÈRES

GALERIE AT DOWN

L’Atelier des Lumières, petit frère des Carrières de Lumières des Baux de Provence, situé au cœur du 9ème arrondissement de la capitale, présente une nouvelle exposition numérique autour de l’œuvre prolifique de Vincent Van Gogh. Programmée du 22 février au 31 décembre, cette dernière, entièrement immersive vous plongera dans l’univers coloré du peintre, génie ignoré de son vivant. Coups de brosse expressifs, couleurs éclatantes et audacieuses prendront alors vie sur la totalité de l’espace, sur plus de 1500m2 de parois. Vous découvrirez grâce à cette création visuelle et sonore, les différentes étapes de la vie de l’artiste, et son dialogue permanent entre ombre et lumière.

L’année commence fort à la Galerie At Down qui accueille un solo show de Zest, baptisé « Fréquences » et qui se teindra du 8 février au 10 mars. Une belle occasion de découvrir les dernières productions du peintre montpelliérain. Terrain de jeu privilégié de Zest, l’abstraction prend ici la forme d’expérimentations inédites, de couleurs acidulées mais aussi d’œuvres en noir et blanc, de travaux autour de la matière et également de quelques surprises inattendues. Suivront ensuite des expos de Jace, au mois de mars/avril, puis de Smole jusqu’à la mi-juin… 20 rue du plan de l’olivier - Montpellier 64


ART + COOKING

COOKBOOK’19 LA PANACÉE

En ce début d’année 2019, La Panacée accueille à partir du 9 février l’exposition Cookbook’19. Présentée sous la forme d’un dialogue entre art et cuisine qui réunira 26 chefs et 20 artistes internationaux, et complétée d’évènements : conférences, projections et performances, l’expo mettra en scène des toques et des créatifs qui ont, dans leurs domaines respectifs, déjà opéré des ponts entre les deux disciplines Et le programme est clair : « Des cuisiniers feront de la musique en live, ou nous proposerons d’entrer physiquement dans l’esprit de leurs plats, tandis que des artistes s’attacheront à nous pousser à développer nos sensations gustatives ou olfactives ». À voir jusqu’au 18 mai. CALENDRIER

LES EXPOS

EXPO

INCONTOURNABLES DE 2019

ROUX !

Nouvelle année, nouveau programme culturel et artistique en prévision ! Alors pour vous aiguiller un peu, nous avons sélectionné pour vous les 10 expos à ne pas manquer en 2019, en France ou à l’étranger : 1/ Rêve Electro à la Philarmonie de Paris dont la bande son est curatée par Laurent Garnier. 2/ Léonard de Vinci au Louvre, à partir du mois d’octobre. 3/ J.R.R Tolkien à la BNF, de quoi ravir tous les fans du Seigneur des Anneaux ! 4/ Calder-Picasso au Musée Picasso, qui présentera plus de 150 œuvres des deux artistes. 5/Vasarely au Centre Pompidou jusqu’au 6 mai. 6/ Joan Miró - The Birth of the World, au Moma de New York. 7/ Jean Dubuffet - Un barbare en Europe, présenté au Mucem à Marseille. 8/ Le mobilier d’architectes de 1960 à 2020 à la cité de l’architecture. 9/Fabienne Verdier au Musée Granet d’Aix en Provence 10/ Roy Lichtenstein Edition au Mudec de Milan.

DE JEAN-JACQUES HENNER À SONIA RYKIEL Depuis le 30 janvier et jusqu’au 20 mai prochain, le musée national Jean-Jacques Henner, qui a rouvert en 2016, consacre sa première grande exposition au thème de la rousseur et plus précisément à la chevelure rousse, emblématique de la peinture de Jean-Jacques Henner. Peintures, croquis de mode, affiches, photos, dessins, masques, films… seront présentés en regard des tableaux du peintre. Une centaine de pièces qui soulignent l’importance de cette couleur tellement distinctive et qui proviennent des musées d’Orsay, des Arts décoratifs, du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, du MuCEM, du Quai Branly, de la Comédie Française ainsi que de Nathalie Rykiel, et de collections particulières. 65


PHOTOGRAPHIE

Le Turk Sébastien Salamand, plus connu sous le pseudonyme Le Turk, a trouvé dans la photographie un moyen de mettre en images ses histoires et fantasmes. Inspiré par le cinéma, la BD ou encore l’opéra, il crée de véritables tableaux où se mêlent décors fantastiques, personnages étranges et mise en scène soignée. Un travail d’artiste à contempler cette année à Metz où il s’installe en résidence.


PHOTOGRAPHIE

je viens de la BD, de la narration ou même de l’opéra : je ne suis pas assez bon photographe pour me passer de tous ces artifices. La photographie est le moyen que j’ai pour « écrire », pour « incarner » tout ça, et en effet, il arrive à la fin d’un processus plus long que la photo elle-même.

Bonjour Sébastien, enfin Le Turk plutôt ! Retracez-nous votre histoire en quelques lignes… Enfance à la Tom Sawyer, passée à dessiner et faire des cabanes. Adolescence à draguer, faire des petits films et de la musique. Puis découverte de la photo en 2009. Je suis simplement issu de la flopée de photographes née avec l’arrivée de l’ère numérique. J’y ai trouvé là un médium efficace pour raconter des histoires.

On est bien loin du « simple shooting »… il y a un véritable travail de création sur la mise en scène, les décors, les personnages…. Vous êtes d’ailleurs dessinateur et décorateur avant tout ? Car la photographie n’est finalement que l’étape finale de ce processus ? Oui, c’est sans doute car je viens de la BD, de la narration ou même de l’opéra : je ne suis pas assez bon photographe pour me passer de tous ces artifices. La photographie est le moyen que j’ai pour « écrire », pour « incarner » tout ça, et en effet, il arrive à la fin d’un processus plus long que la photo elle-même.

Pourquoi avoir choisi ce pseudonyme Le Turk ? Que signifie-t-il ? C’est idiot : c’est le surnom que j’avais quand je faisais des concours de bras de fer.

Vous vous inspirez beaucoup de l’Histoire, du théâtre, de l’univers du cirque, de la musique classique et du cinéma ? Oui, car au final, je suis sans doute un musicien, un metteur en scène ou un cinéaste pas tout à fait accompli. Pourtant, mes véritables fantasmes sont là, mais il faut pouvoir créer avec ses moyens. Et puis en s’inspirant de manière indirecte on échappe un peu au mimétisme très présent dans le monde de la photo où beaucoup essaient de refaire l’image du voisin.

Pouvez-vous nous expliquer comment vous créez ces tableaux photographiques ? C’est assez simple : tout part d’une sensation, d’une nostalgie à décrire. Alors de la même manière qu’on mettrait en scène un souvenir à la fois vague et précis je me laisse guider et je passe au concret. Le « fantasme » ne représente qu’un pour cent de la création, tout le reste n’est que choix esthétiques très basiques et boulot. 69


PHOTOGRAPHIE

Chaque série a d’ailleurs sa propre histoire mais on sent une vraie continuité entre elles… Ravi que vous puissiez voir cette continuité. Mes personnages évoluent… avec moi et ma perception de l’époque qu’on traverse.

Oui, je pars en résidence à Metz réaliser un vieux rêve : déclarer mon amour à la France à travers une fresque « mysthico-historico-burlesque » ! Et j’en profite pour faire une exposition un peu rétrospective sur 10 ans de photographie grâce au festival photo « photographie mon amour ». Et pour participer au Festival Constellations. Le tout dans une ville que j’adore.

Lorsque l’on regarde vos œuvres, on pense entre autres à Georges Méliés, au style de certains films du réalisateur Jean-Pierre Jeunet… Méliès c’est le génie français dans sa splendeur… Fou, innovant, artisan et qui n’arrive pas à capitaliser sur sa création ! Et Jeunet, avec Caro, qui sont arrivés à produire un cinéma étrange, unique mais à la fois grand public. Donc, capital pour moi, oui. Surtout qu’ils arrivent à mettre en scène une mythologie française populaire, ce qui est très rare aujourd’hui.

Vous animez également des Masterclass ? Et la vidéo ? Oui, j’anime des formations de temps en temps. Beaucoup de photographes en réclament. Et j’adore les rencontrer, partager. Cela me permet de sortir un peu de ma grotte et de ma sauvagerie naturelle… Quant à la vidéo, j’ai un scénario tout prêt qui n’attend juste que quelques mois de tranquilité et de la trésorerie d’avance (car je finance tout moi-même).

J’ai lu que vous alliez participer à un nouveau projet de fresque photographique baptisée « France » à Metz où vous exposerez également vos œuvres à l’occasion de deux festivals…

Merci Le Turk ! Un immense merci à vous, que Dieu vous garde !

70


GRAPHIQUE

AMOSE Enfant du nord de la France où il vit toujours avec sa petite tribu, Amose a fait de la région et de la Belgique son terrain de jeu pendant longtemps avant d’exporter son art dans les grandes capitales européennes. Illustration, graphisme, peinture, sérigraphie…. Il s’amuse à varier les techniques et les supports sur lesquels il transforme et décompose le corps humain. Auteur de la nouvelle couverture du magazine et actuellement en résidence dans la banlieue lilloise, il prépare notamment une expo à Chicago et un mur à Bruxelles. Il nous explique tout ça !

73


Salut Amose, comment ça va à Lille ? Ça va plutôt pas mal, je viens récemment d’ajouter un troisième petit bonhomme à ma tribu de gosses, c’est assez sport mais j’adore ! Mis à part ça, la vie à Lille est sympa, comme vous le savez c’est pas le grand soleil tous les jours mais bon on est tout près de grandes capitales comme Londres, Bruxelles, Paris ou Amsterdam du coup niveau musique ou expositions ça bouge bien, on n’a pas à se plaindre.

d’imprimer nos boulots mais aussi d’imprimer des travaux d’artistes ou de potes dont ont appréciait le travail comme 108, Niark, Nelio, The Pit etc. Après chacun est parti dans des directions différentes, un dans le tatouage, deux ont changé de région et/ou d’occupation, etc. On est restés très potes mais du coup je me suis plus concentré sur mon propre travail. J’ai continué les expos, les murs et la sérigraphie en mode solo et c’est ce que je fais depuis environ 6 ans.

Retrace-nous un peu ton parcours d’artiste… Mon parcours artistique a commencé en 1996 par des études d’art en section Illustration à l’institut St Luc à Tournai en Belgique. Le diplôme en poche, j’ai embrayé sur 3 ans d’infographie et de graphisme aux Beaux-Arts toujours à Tournai et donc en Belgique, j’adore ce pays ! En 2003, je suis revenu en France. Avec mes potes rencontrés à l’Institut St Luc (Eroné, Spyre, Nada et Sfer), on a alors créé le collectif Mercurocrom avec lequel on a fait des expos, des murs, du graphisme, de l’édition... Ça a duré une dizaine d’années pendant lesquelles chacun gérait aussi ses propres expos à côté du collectif. En parallèle, de 2006 à 2013, avec Eroné et Spyre, on a créé l’atelier de sérigraphie «La carpe» qui nous permettait

Tu mélanges différentes techniques comme l’illustration, le graphisme, le collage, la peinture…. Comment procèdes-tu de manière générale ? Tu gères tout à la main ? Oui j’aime bien faire des mélanges. Depuis 2 ans, j’associe mes dessins ou des parties de dessins sérigraphiés à des collages. Plus récemment, au lieu de découper dans mon énorme collection de papiers récupérés, je peins à l’acrylique sur du papier blanc adhésif et ensuite je sérigraphie dessus pour redécouper dedans et re-composer des trucs, je fais ma petite tambouille ! Prochainement, je vais commencer une série de grands formats en bois à la peinture sur lesquels je vais essayer d’apporter des parties en sérigraphie directement sur le support et sur la peinture, on verra ce que cela donne... 74


Beaucoup de tes créations montrent le corps humain transformé… c’est ta principale source de création ? Oui ça l’a toujours été mais depuis 2,3 ans je dessine plutôt les membres séparés, un bras, des jambes, ou différentes positions de mains, de pieds, de têtes, etc. Ensuite, je m’amuse à tout assembler afin de faire différents tests. Cela me permet de faire des choses et des essais de postures de corps que je ne trouverais pas en dessinant tout d’un seul coup, j’essaie des trucs, je fais des erreurs, je me surprends, etc. En même temps, cela me permet de m’éloigner un peu du corps humain car à force de le décomposer, de le transformer, je suis arrivé à des résultats d’abstraction qui me plaisent bien et qui me donnent d’autres idées. Je me concentre plus sur une composition de formes, de combinaisons de couleurs, de matières, de juxtapositions de teintes ou de différents papiers…

Non, cela fait pas mal d’années que je dessine ou imprime directement sur de vieux plans d’architectes. J’avais récupéré un gros stock dans un hôpital abandonné à Lyon et à force de m’en servir je suis tombé un peu à court mais depuis 6 mois je m’y suis remis car j’ai à nouveau récupéré un autre stock chez un pote dont le père est architecte et qui faisait du tri, pour mon plus grand bonheur ! D’ailleurs je lance un appel à tous les architectes : si vous ne savez pas quoi faire de vos vieux plans. Du coup oui cela fait partie de mes récents travaux mais là j’essaie de composer mon image en fonction des tracés sur le plan un peu comme quand je peins sur un mur ou un bâtiment. Finalement, la peinture de rue et l’architecture sont indissociables… Oui ! J’aime quand la peinture et le mur se complètent et se mélangent, quand je peins en extérieur j’essaie de me servir des différents éléments ou textures présents sur le mur. J’essaie de prendre en compte le lieu où je peins en me servant des teintes, des fissures, des végétaux, de la saleté…

J’ai vu que tu faisais du collage de papiers imprimés sur des vieux plans d’architectes… ça fait partie de tes récents travaux ? 76


J’ai lu dans une autre interview que tu peux parler de musique pendant des heures… as-tu justement des projets en lien avec la musique ? J’aimerais continuer à travailler sur des affiches de concerts en sérigraphie. J’en ai réalisé une en octobre 2017 pour Roméo Elvis quand il est passé au Grand Mix (une salle de concert à Tourcoing près de Lille). Je la vendais à l’entrée de la salle. Les gens ont bien accroché et ça a bien marché. On vit dans une époque où la culture du flyer et de l’affiche de concert se perdent tout doucement, tout passe par internet et du coup je pense que les gens apprécient d’avoir une vraie affiche sur du beau papier épais imprimée en sérigraphie et en tirage limitée. Cela s’appelle la culture du «GIG posters « aux USA, c’est une vraie culture underground de tirages limités créés mais aussi imprimés par des artistes. L’artiste réalise souvent l’affiche d’un groupe qu’il aime, c’est une bonne manière d’allier art graphique et musique. Pour les non connaisseurs, regardez « gig poster « sur votre moteur de recherche vous verrez ce sont des affiches sur lesquelles il n’y a pas de logos, de sponsors…juste groupe, date et lieu, basta !

Spyre. Comme l’atelier La Carpe s’est arrêté, j’ai décidé d’en remonter un tout seul et de m’en servir pour bien sûr imprimer mes travaux personnels mais aussi pour imprimer parfois des artistes dont j’aime le travail ou alors animer des ateliers d’initiation. L’été dernier, j’ai animé un atelier en prison avec des détenu(e)s, ça peut m’arriver en milieu scolaire aussi. Sinon pour les petits curieux le nom 415 vient du fait que mon atelier est situé dans le quartier des 400 maisons à Lille sud et que c’est la porte 15. Quels sont tes projets et tes bonnes résolutions pour 2019 ? Nouveaux murs, expositions… ? Je suis actuellement et pour 10 mois en résidence en tant qu’artiste associé dans la ville de St André dans la banlieue de Lille. Ils m’ont mis à disposition un grand atelier pour peindre et pendant l’année j’anime de temps en temps des ateliers avec les différentes structures scolaires de la ville. J’ai une exposition collective à préparer à la galerie Vertical à Chicago, un grand mur à Bruxelles, une commande de tableau, et l’extérieur d’une salle de concert à peindre. J’ai aussi cette semaine (fin janvier) répondu à un appel à projet pour un grand mur à Paris et d’autres choses qui se confirmeront dans l’année.

Tu travailles aussi dans un atelier de sérigraphie, l’atelier 415. Raconte-nous un peu ce projet… L’atelier 415 c’est un peu pour moi la suite de l’atelier « La Carpe « qu’on avait créé en 2006 avec mes 2 potes Eroné et

www.amose.fr Instagram : @amose.sanyeah 78


MIAM MIAM EVENEMENT

LES GRANDES TABLES DU MONDE

Un autre grand évènement gastronomique se tenait le 21 janvier au Ritz à Paris, il s’agissait du lancement du Guide 2019 des Grandes Tables du Monde, association qui célèbre cette année son 65ème anniversaire. Engagée dans la promotion de l’égalité des genres, elle a notamment inauguré « Femmes en Vue », un programme de mise en avant de 12 femmes exerçant dans les équipes de ses membres. Cette journée fut également l’occasion de présenter les 13 nouveaux membres parmi lesquels on retrouve plusieurs adresses françaises : Bord du Lac de Yoann et Elodie Conte (Veyrier-du-Lac), la Grenouillère d’Alexandre Gauthier (Madeleine-sous-Montreuil), La Marine d’Alexandre et Céline Couillon (Noirmoutier), Kei du chef Kei Kobayashi (Paris) et la Villa René Lalique de Jean-Georges Klein (Wingen-Sur-Moder). https://lesgrandestablesdumonde.com

PA L M A R è S

GUIDE MICHELIN 2019

Le palmarès 2019 du Guide Michelin a été annoncé lundi 21 janvier dernier et il a comme à son habitude réservé quelques surprises de taille. Elles concernent notamment les 3 chefs qui ont perdu leur troisième étoile : Marc Veyrat de La Maison des Bois, Marc Haerbelin de L’Auberge de l’Ill (restaurant triplement étoilée depuis plus de 50 ans) et Pascal Barbot de l’Astrance à Paris. A l’inverse, deux nouveaux établissements rejoignent le cercle des 3 macarons : Le Clos des Sens à Annecy-leVieux tenu par Laurent Petit et le Mirazur à Menton où officie Mauro Colagreco. Alexandre Mazzia, Hugo Roellinger, Stéphanie Le Quellec, David Toutain et Christophe Hay décrochent quant à eux une deuxième étoile tandis que six restaurants la perdent à : Carré des Feuillants (Alain Dutournier), Taillevent (David Bizet), l’Oasis (Alain Montigny), La Paloma (Nicolas Decherchi), La Chabotterie (Thierry Drapeau) et Chasselay (Guy Lassaussaie). Et parmi les 68 adresses qui obtiennent la première étoile, on retrouve The Marcel à Sète et Äponem - Auberge du Presbytère à Vailhan, deux tables incontournables de la région. Autre surprise, le retour dans le guide du Suquet (2 étoiles) qui avait été retiré du guide rouge l’année dernière à la demande de Sébastien Bras. Notons également que les femmes chefs sont cette année mises à l’honneur et c’est plutôt une excellente nouvelle pour la gastronomie française. Dernière info, le chef Christopher Coutanceau, cuisinier-pêcheur, a reçu le prix de la gastronomie durable, une première pour le Michelin. 80


GAULT & MILLAU SOUS PAVILLON RUSSE

Lancé sous ce nom en 1972 par Henri Gault et Christian Millau et devenu une référence gastronomique après le Michelin, le célèbre Gault&Millau, défenseur de la Nouvelle Cuisine, a été vendu à une famille russe. La nouvelle a été annoncée fin janvier par Côme de Chérisey, propriétaire depuis 2012 et qui a notamment engagé ces dernières années la digitalisation du guide jaune. Les futurs investissements de plusieurs millions d’euros permettront de poursuivre le développement du guide sur le web, en France et à l’international. ça bouge

GUY MARTIN

A L’INSTITUT DU MONDE ARABE

OUVERTURE

PIERO TT PARIS DE PIERRE GAGNAIRE

Le grand chef français a ouvert courant janvier un nouvel établissement au 44 rue du Bac à Paris. Baptisée Piero TT, cette adresse est la version parisienne de sa table éponyme installée à l’Hôtel Les Airelles à Courchevel. Derrière les fourneaux, on retrouve le sicilien Ivan Ferrara, jeune talent ayant officié à l’Enoteca Pinchiorri à Florence, qui décline une carte transalpine de haute voltige. Charcuterie, fromages, salades, Poulpe… pour les Antipasti ; Langoustine et salade Félicia ; Thon Rouge accompagné de Riz noir vénéré, taggiasche, mangue jaune et poire ou encore Tortellini dans un bouillon de volaille sont quelques-unes des recettes à goûter dans cette trattoria version gastronomique signée Gagnaire.

Chef étoilé du Grand Véfour, Guy Martin se lance dans un nouveau challenge puisqu’il prend la direction des trois restaurants de l’Institut du Monde Arabe situé dans le 5ème arrondissement parisien. Il souhaite mettre en avant une cuisine de femmes et de transmission à travers les propositions culinaires des trois tables. Au Ziryab, il privilégie une carte courte, cuisinée et entièrement faite maison à partir de produits d’exception qui évoluera en fonction de la programmation artistique. Au menu : caviar d’aubergine, souris d’agneau aux pruneaux ou encore le couscous en 5 services sans oublier les pâtisseries artisanales servies l’après-midi. Au Café Littéraire, l’offre est tournée vers le snacking avec des mezzés ou des grillades fines à partager. Guy Martin s’est entouré de petits producteurs et de fournisseurs privilégiant le commerce équitable pour faire de ce lieu culturel une adresse gastronomique de référence.

en bref... La dixième saison de l’émission Top Chef sera diffusée sur M6 à partir du 6 février. Parmi les nouveautés annoncées, JeanFrançois Piège deviendra le quatrième chef de brigade avec Philippe Etchebest, Michel Sarran et Hélène Darroze. The World’s 50 best Restaurants a annoncé plusieurs changements dans sa procédure de vote afin de garantir davantage de dynamisme, d’ouverture et de parité. Mauro Colagreco s’associe en 2019 avec l’enseigne Sushi Shop pour proposer de nouvelles recettes originales associant saveurs argentines et méditerranéennes. Anne Majourel, chef du restaurant étoilé La Coquerie à Sète, a annoncé qu’elle souhaitait passer la main prochainement après 7 années passées sur l’Ile Singulière. Le Bocuse d’Or 2019 a été remporté par le Danemark, suivi de la Suède et de la Norvège.

81


Civet gourmand de homard, petits lÊgumes de saison et raviole de champignon Š Philippe Vaures Santamaria


Christopher

Coutanceau Enfant de l’Atlantique et rochelais d’origine, Christopher Coutanceau vient d’être mis à l’honneur par le guide Michelin qui lui a décerné cette année le prix de la gastronomie durable. Une belle reconnaissance pour ce cuisinier-pêcheur qui s’engage au quotidien dans la protection des océans. Portrait. Le 21 janvier, Christopher Coutanceau pouvait être fier du prix que le Michelin 2019 venait de lui attribuer. Déjà détenteur de deux macarons et de 4 toques au Gault & Millau, le chef rochelais est aujourd’hui reconnu comme un cuisinier responsable. Cette récompense, une première dans l’histoire du guide rouge, vient saluer son engagement en faveur de la protection des océans qu’il mène depuis des années. « Je me bats sans relâche et je me bâterai encore plus intensément s’il le faut pour qu’enfin les océans, la faune et la flore qui les composent ainsi que toutes les espèces marines soient protégés de la destruction et de l’infamie humaine. Le spectre du désastre écologique me hante ! Je suis heureux que le guide Michelin ainsi que toute notre profession reconnaissent ces enjeux.» affirme cet enfant de la Rochelle qui a grandi face à l’Atlantique et qui défend au quotidien la pêche 83

durable et l’anti-gaspillage. Fils de cuisinier, passionné très tôt de gastronomie, Christopher Coutanceau aurait pu faire carrière dans le sport. D’abord footballeur puis passé par le rugby, il intégrera finalement un lycée hôtelier pour se lancer ensuite dans la vie de cuisinier. Après une première saison au Miramar de Biarritz et l’obtention du diplôme, il démarre son parcours gastronomique ponctué de plusieurs étapes dans les maisons étoilées de Michel Guérard, Ferran Adria, Guy Martin ou encore Joël Robuchon. Sans oublier la pâtisserie chez Pierre Hermé. Mais c’est à La Rochelle qu’il finit par s’établir avec l’ouverture du bistrot « Au Vieux Port » qu’il dirigera pendant trois ans avant de rejoindre son père en tant que second. Huit années qui le convaincront en 2007 de reprendre l’affaire avec son associé Nicolas Brossard, sommelier de formation.


© Sylye Curty

Depuis, les deux acolytes ont fait entrer le restaurant dans le cercle des grandes tables étoilées de l’Hexagone. Installée face au port des Minimes et à la baie de la Rochelle, la table du chef s’est offerte en 2018 un nouveau décor inspiré de l’univers marin. Ici, les hôtes sont immergés dans un écrin contemporain devenu la scène d’expression de Christopher Coutanceau qui maintient le cap à travers sa cuisine : défendre une pêche durable, saisonnière et artisanale. Une ligne claire et simple. Expert des poissons, coquillages et crustacés qu’il choisit lui-même quotidiennement à la criée, le chef aime sublimer les produits sains pour la santé comme les sardines, les maquereaux ou les anchois. Des premiers choix difficiles à cuisiner selon lui mais qui « aiguisent sa curiosité et sa créativité ». Sa technique de saignement purifiant le poisson tout en garantissant une meilleure chair assure également une qualité irréprochable aux plats soigneusement exécutés par la brigade. Qualifiées de pures et authentiques, ses recettes invitent à découvrir la richesse du terroir local : « Encornet à la truffe noire, safran de l’île de Ré » ; « Turbot au naturel, citron vert et ail noir

» ou encore « Lotte à la royale, fenouil en croûte de sel et algues marines ». Des créations à déguster accompagnées d’une des 1600 références de la cave, l’une des plus belles de France. Et pour être au plus près de Christopher Coutanceau, il vous est possible de réserver la Table du Chef, également baptisée « la cabane », face à la cuisine. Présent aux côtés des pêcheurs professionnels et des associations « l’Œillet des Dunes » et Bloom », ce militant s’investit dès que son emploi du temps le lui permet pour sensibiliser le public et notamment les jeunes générations. Ce cuisinier-pêcheur passionné a d’ailleurs publié un ouvrage en mai dernier dans lequel il rend hommage à l’océan à travers des recettes gastronomiques et des recommandations pour respecter les produits qui en sont issus. Votre prochain séjour à La Rochelle sera peut-être l’occasion de goûter la gastronomie durable de Christopher Coutanceau qui la décline depuis juin 2018 à La Yole de Chris, son nouveau bistrot marin ouvert sur la Plage de la Concurrence. 84


Carabineros au naturel en deux temps Š Philippe Vaures Santamaria


LA RECETTE PAR CHRISTOPHER COUTANCEAU

Sardines de la tête à la queue,

INGR EDI E N TS :

ormeaux confits et sa glace au bouffi POUR 8 PERSONNES P R É PARATION : L E S SARDIN E S MARIN ÉE S

Vider et écailler les sardines. Lever les filets et les mariner quelques minutes avec le jus de citron et l’huile d’olive. L’O R MEAU CON FIT

INGR EDI E N TS :

Décoquiller et nettoyer les ormeaux. Les cuire très doucement dans un sautoir au beurre avec l’ail, le thym et laurier.

SARDINES MARINÉES 16 sardines 1 citron jaune 2 cl d’huile d’olive ORMEAU CONFIT 16 ormeaux 50 g de beurre 1 gousse d’ail 2 branches de thym 1 feuille de laurier GLACE AU BOUFFI 25 cl de lait 6 cl de crème liquide 1/4 de bouffi 12 g de poudre de lait 12 g de glucose atomisé 1 g de stabilisateur

L A GLACE AU BOUFFI GARNITURE ET BOUILLON DE SARDINE 80 g de perle du japon 70 g de champignon énoki 16 têtes et arrêtes de sardines 20 g de carottes 20 g d’oignons 20 g de céleris branches 1 bouquet garni 5 cl de vin blanc 1 combava 4 g de wakamé 8 g de kumbo 10 g d’huile de sésame 10 g de vinaigre de riz 40 g de ponzu 10 g de sauce soja sucré 10 g de pâte de tamarin FINITION 8 queues d’arrêtes de sardines 30 g de pâte de sésame Pousse de ciboulette thaï, basilic thaï, algue dulce et algue umi budo.

Tailler le bouffi en morceaux et le faire infuser dans le lait et la crème jusqu’à refroidissement. Ajouter les poudres. Congeler et pacosser. L A GARN ITURE ET LE BOUILLON DE SARDIN E

Colorer les têtes et les arrêtes de sardines au four à 180 °C et les déglacer avec le vin blanc. Eplucher et émincer la carotte, l’oignon et le céleri branche. Réunir dans une casserole les arrêtes de sardines, la garnitures et le bouquet garni. Mouiller à hauteur avec de l’eau et cuire 45 minutes à frémissement. Passer au chinois étamine. Mélanger le combava zesté, le wakamé, le kumbo, l’huile de sésame, le vinaigre de riz, le ponzu, la sauce soja sucrée et la pâte de tamarin. Assaisonner le bouillon de sardines avec ce mélange, laisser infuser 10 minutes et passer au chinois étamine. Cuire les perles du japon et les champignons énoki avec le bouillon de sardine. F I NI TION

Frire les queues d’arrêtes de sardines à 180°C


VROUM VROUM !

CONCEPT

BMW

X NORTHFACE La caravane reviendrait-elle à la mode ? C’est une possibilité à prendre au sérieux si l’on se penche sur le nouveau concept de BMW présenté en marge du dernier CES de Las Vegas début janvier. Le constructeur allemand a en effet mis au point avec Designworks, sa filiale californienne spécialiste de l’innovation, une petite remorque habitable dotée d’un dôme géodésique composé d’un textile respirant et imperméable. Baptisé Futurelight et signé de l’équipementier The North Face, ce matériau révolutionnaire laisse passer l’air tout en empêchant l’eau de s’infiltrer à son tour. A la fois poreux et waterproof, il permet ainsi de rester confortablement installé dans la caravane bien au chaud. La production de ce concept n’est pour le moment pas prévue mais pourrait donner des idées aux autres marques.

SUpercar

MCLAREN 600LT SPIDER

Version découvrable la plus extrême des petits modèles Sports Series, la nouvelle McLaren 600LT Spider est l’attraction du moment chez le constructeur britannique. Embarquant un toit rétractable électriquement pouvant être actionné en roulant jusqu’à 40km/h, le bolide est aussi équipé d’un moteur V8 bi-turbo développant 600 chevaux associé à une boite de vitesse à double embrayage à sept rapports. Côté performances, on note un 0 à 100 km/h déchargé en seulement 2,9 secondes tandis que le 0 à 200 km/h est expédié en 8,4 secondes. La vitesse de pointe s’élève quant à elle à 324 km/h. Des sièges en fibre de carbone complètent la panoplie de la 600LT qui est affichée à 252.000 euros.

88


2 ROUES

2 CONCEPTS ÉLECTRIQUES

SIGNÉS HARLEY-DAVIDSON

Harley Davidson, l’historique marque américaine originaire de Milwaukee était elle aussi présente au CES de Las Vegas pour dévoiler deux nouveaux concepts. Et cette fois-ci, il s’agit d’un vélo tout-terrain et d’un scooter électriques qui devraient plaire aux adeptes de nouvelles mobilités et à un public plus jeune. Doté d’une fourche rappelant celles des motos du constructeur le vélo est équipé de suspensions à l’arrière et à l’avant tandis que le second modèle présente un design beaucoup plus épuré. Évidemment, la mise sur le marché n’est pas d’actualité mais il faudra surement compter sur la marque dans les années à venir pour redéfinir les deux roues.

SUV

MASERATI LEVANTE VULCANO

S H OWC A R

SPIAGGINA BY GARAGE ITALIA

En parallèle du lancement il y a quelques semaines de la Fiat 500 Spiaggina ’58 rendant hommage à la Jolly Spiaggina sortie en 1958, l’agence Garage Italia et les designers de Pininfarina ont imaginé un showcar dérivé du modèle de série. Ce dernier se débarrasse de son toit pour arborer un arceau de sécurité et un pare-brise nautique tandis que l’espace habituellement réservé aux passagers est remplacé par un grand compartiment revêtu de liège rappelant le pont en teck des yachts. On retrouve également une banquette avant en cuir waterproof conçue sur mesure, des poignées et rétroviseurs en finition chromée et une teinte bicolore bleu Volare et blanc Perla. Ce concept devrait prochainement entrer en production selon Fiat qui indique qu’il pourra être customisé. Restez connectés !

Maserati profite de ce début d’année pour présenter l’édition limitée Vulcano de son SUV Levante. Produite à seulement 150 unités destinées aux marchés européens et asiatiques, cette livrée exceptionnelle sera disponible en deux motorisations essence, à savoir deux V6 bi-turbo de 350 et 430 chevaux assemblés dans l’usine Ferrari de Maranello. Habillé d’une teinte mate extérieure exclusive Grigio Lava, le bolide italien arbore également des finitions Nerissimo comprenant une calandre et des logos en chrome noir, des feux arrière sombres et un échappement poli… sans oublier les roues Hélios de 21 pouces et les options intérieures de haute facture. Tout cela a un prix bien sûr puisqu’il faudra débourser pas moins de 114.000 euros pour la première version et 125.000€ pour la seconde.

en bref... Le britannique Aston Martin a dévoilé une série limitée de DBS Superleggera lancée avec l’horloger suisse TAG Heuer. Mis aux enchères par la maison Barrett-Jackson, le premier exemplaire de la Toyota Supra de cinquième génération a été adjugé 2,1 millions de dollars. Si vous souhaitez acquérir prochainement une Ferrari ou juste pour rêver un peu, sachez que le constructeur italien a lancé un nouveau configurateur en ligne. Lamborghini a battu son record de vente pour la huitième année consécutive avec 5750 unités écoulées sur 2018, soit 51% de plus par rapport à 2017. Même s’il faudra attendre le mois de mars et sa présentation au salon de Genève, on sait déjà que la future remplaçante de la Koenigsegg Agera développera 1440 chevaux et sera produite à 125 exemplaires.

89


CLASSIC-CAR

FORD

BRONCO © photos : Ford MediaCenter

Légende de l’automobile américaine, le Ford Bronco fut produit par le constructeur américain de 1966 à 1996 avec 5 générations au catalogue. SUV iconique toujours disponible sur le marché de l’occasion, il sera commercialisé de nouveau à partir de 2020 dans une version moderne.


V

éritable 4x4 à l’américaine, le Ford Bronco fut l’un des tout-terrain les plus populaires aux États-Unis pendant ses trente années de production, de 1966 à 1996. Pour mieux comprendre ce qui a fait la réputation du Bronco, il faut remonter au début des années 60. A cette époque, le marché du off road tarde à se développer Outre-Atlantique mais l’idée de construire un nouveau SUV a dejà fait son chemin dans les têtes de Lee Iacocca et Donald N. Frey, les pères de la célèbre Mustang. C’est donc en 1966 que le Ford Bronco première génération fait son apparition sur les routes. Façonné pour les randonnées en montagne, il va rapidement séduire les amateurs du genre grâce à sa grande capacité de stockage et de tractage de charges lourdes. Mais l’objectif de Ford est aussi de plaire aux citadins et aux femmes. Un nouveau segment de marché voit le jour avec ce SUV équipé d’un cadre à section carrée et d’une suspension uniques au modèle. La transmission manuelle à 3

vitesses et la motorisation 6 cylindres de 2,8L et 105 chevaux sont quant à elles empruntées à la Falcon. Mais dès 1967, après une première année de production, Ford décide d’intégrer plusieurs nouveautés à son Bronco qui peut désormais embarquer une moteur Windsor V8 de 4,7L et 200 chevaux. En 1968, la version roadster est abandonnée et l’année suivante voit arriver une version spéciale baptisée Baja Bronco en référence à la célèbre course off road Baja 500. Durant cette période, le moteur évolue au même titre que la carrosserie avec des panneaux, un toit et des cadres de portes renforcés. Puis en 1972, Ford présente une édition spéciale Ranger plus luxueuse arborant une teinte exclusive bi-ton, une roue de secours à l’arrière et un intérieur plus confortable. En 1973, seul le Bronco Break reste disponible sur le marché avec une transmission automatique et une direction assistée avant un essoufflement de la production dès 1975. Disponible uniquement avec un V8 de 125 chevaux, le Bronco profitera 92

de quelques changements esthétiques au niveau de la calandre, des bandes latérales et du freinage. Puis en 1977, la puissance est légèrement augmentée pour atteindre 133 chevaux. Probablement la plus célèbre de l’histoire et devenue collector, la première génération est remplacée en 1978 par la seconde. Un changement de style radical puisque le Bronco est désormais basé sur une plateforme de camion, la série F du constructeur américain. Suivront le Bronco II en 1983 et la deuxième génération du Bronco II lancée en 1989 et rendue célèbre le 17 juin 1994 lors de la course poursuite télévisée entre O.J Simpson et la police suivie par près de 95 millions de téléspectateurs. Aujourd’hui, le Ford Bronco est toujours disponible sur le marché de l’occasion en différentes versions et les prix peuvent atteindre des sommets pour les modèles entièrement restaurés. Pour ceux qui préfèrent les versions contemporaines, Ford a annoncé le lancement du nouveau modèle en 2020.


FESTIVAL COACHELLA 2019 C’est sans aucun doute l’un des festivals les plus attendus chaque année. Lancé en 1999, Coachella célébrera donc sa vingtième édition du 12 au 19 avril prochains dans le désert californien. Et comme à son habitude, l’évènement a peaufiné une sacrée programmation avec plus d’une centaine d’artistes invités à se produire sur les deux week-ends. Cette année, les trois têtes d’affiche seront le rappeur Childish Gambino, le groupe australien Tame Impala et la chanteuse Ariana Grande, accompagnées par d’autres figures comme Diplo, Dj Snake, Aphex Twin, Kid Cudi… Côté français, Jain, Charlotte Gainsbourg et Christine and The Queens seront aussi de la partie. Les billets sont déjà en vente sur le site du festival : 429 dollars pour le tarif le moins cher et 999 dollars par week-end pour le pass VIP www.coachella.com

DJ PLAYLIST #01 / CURRENT TOP 10 DJ SELECTA’GUILA (MUNDIAL GROOVES RECORDS, FR) 01- Nat King Cole - LOVE (Capitol Records) 02- Billie Holiday - Lover Man (Decca) 03- Marvin Gaye & Tammi Terrel - Baby,I need your loving (Tamla Motown) 04- Sarah Vaughan - Honey (Mercury) 05- Minnie Riperton - Inside My Love (Epic) 06- The Chi Lites - Are you my woman? (Brunswick) 07- Curtis Mayfield - Give me your Love (Curtom) 08- Doris - Did you give the world some love today baby? (Emi-Odeon) 09- Nino Ferrer - Looking for You (Cbs) 10- Kenn Boothe - When I fall in Love (Studio One)

DJ PLAYLIST #02 DJ GARFLD (MY LIFE IS A WEEK END, FR) 01 - Asa Moto - Kifesh (Deewee) 02 - ADSX x Hanoben - Acid Sex (Discos Capablanca) 03 - Marcus Worgull - Listen To Charanjit (Innervisions) 04 - Sascha Funke and Niklas Wandt - Wismut (Multi Culti) 05 - Glowal - Cries (Innervisions) 06 - Kito Jempere Band - Tiger Punch (Kito Jempere Rec.) 07 - LA-4A - Unfaced (Delft records) 08 - Dim Grimm - Gamut Sap (Self released) 09 - Victor - Amerikan Dread (Lipelis Dub) (Music From Memory) 10 - Beak - >>> (Invada records)


LES MEILLEURS DJS DE 2018 SELON MIXMAG

COCHEMEA - ALL MY RELATIONS

PARTYFINE VOL. 4 – DANSE DANS LE NOIR

Saxophoniste des Dap Kings qui accompagnaient notamment la chanteuse Sharon Jones et pilier du label Daptone, Cochemea sortira le 22 février prochain son album All My Relations. A travers ce projet solo qui prend la forme d’un voyage spirituel psychédélique, l’artiste d’origine mexicaine explore ses multiples influences et notamment ses racines amérindiennes pour prôner l’unité et l’harmonie entre toutes les formes de vie. Inspirées de souvenirs imaginaires ancestraux, de prières ou encore de rituels, les mélodies de Cheme puisent dans le jazz, la soul, l’afrobeat et le latin funk pour composer un disque inédit.

Fondé en 2013 par le rémois Yuksek avec l’ambition de faire redécouvrir le disco, le label Partyfine a sorti mi-janvier sa quatrième compilation. Chargé de la direction artistique, l’artiste a soigné la sélection musicale pour créer « Danse dans le noir » où se retrouvent notamment Claap ! & Santana sur le morceau Merci, Azur et son Hundred And Five sans oublier Particules Particulières signé Polocorp, la moitié du duo Polo & Pan. Edits, remixes et morceaux exclusifs sont ainsi rassemblés sur ce disque de 15 morceaux qui remet à nouveau le disco sur le devant de la scène.

Si vous avez envie de renouveler vos playlists avec du lourd, sachez que la rédaction de Mixmag a dévoilé son classement des 20 meilleurs djs de l’année passée. Pointures et jeunes talents se partagent les places avec 8 femmes classées dans la liste. Sur le podium, on retrouve le producteur Objekt suivi d’Amelie Lens et de Peggy Gou. Ensuite viennent Nina Kraviz, Helena Hauff, Midland, Denis Sulta, Charlotte de Witte, Black Coffee, Adam Beyer, Solomun, Andy C, Mall Grab, Dj Seinfeld, Yaeji, Anna, Artork, Octo Octa, Joy Orbison et Hunee. Plaisir des oreilles assuré !

MURMURE

LEE FIELDS – IT RAINS LOVE

BACK TO MINE - NIGHTMARES ON WAX

Le 5 avril prochain sera dévoilé le cinquième album du légendaire Lee Fields. Avec cinquante ans de carrière à son actif, le new-yorkais a repris le chemin des studios avec son groupe The Expressions pour façonner It Rains Love. Sur le premier extrait éponyme qui évoque les vertus du bonheur conjugal, le chanteur nous régale à nouveau avec sa voix rauque et chaude et ses sonorités blues, groove et soul toujours aussi magnétiques. Une belle mise en bouche en attendant la suite qui s’annonce tout aussi chaude comme sa prochaine tournée française qui passera par Paris à l’Église Saint-Eustache le 29 avril et Lille à l’Aéronef le lendemain.

Echappé du label Warp, Nightmares On Wax élabore la nouvelle BTM, dont c’est le grand retour après une pause de 10 ans. Le principe est simple : un artiste de renommée internationale compile 1h de musique à savourer en rentrant de party. Bien connu pour ses beats downtempo, le britannique fait ressortir aussi son côté groovy à travers cette compil’ « after hours ». Parfaitement mixée, il a surtout pris son temps pour que sa sélection soit irréprochable. Le tracklist fait la part belle aux producteurs des quatre coins du globe, et comprend des exclus, des remixes. Tout comme les précédentes éditions, celle-ci est intemporelle, collectionnable.

Lancé par la mairie de Paris en mai dernier, le projet Réinventer Paris 2 a vu se développer de nombreuses propositions de réhabilitation d’anciens bâtiments. Parmi les différents lauréats, l’équipe MurMure, de la holding immobilière Batipart, a été retenue pour métamorphoser l’ancien transformateur électrique Nation 1 situé boulevard Charonne dans le 11ème arrondissement. Leur idée consiste à créer un lieu de création, de transmission, de commerces et de loisirs liés au son, le tout sur 9000 m2. Dédié aux professionnels, amateurs et curieux, le lieu réunira différentes infrastructures comme des studios d’enregistrement, un espace de coworking, des bars, restaurants, conceptstores, boutiques de matériel… Un projet unique en son genre soutenu par plusieurs artistes. Affaire à suivre


TORO Y MOI © photos : D.R

L’américain Toro y Moi revient en ce début d’année 2019 avec un nouvel album baptisé Outer Peace. Un opus plus électronique que ses précédents, marqué par une diversité stylistique plus importante. Son style chill-wave y est toujours présent mais sa voix, plus en retrait annonce des productions plus profondes et plus travaillées…

96


Sur la pochette d’Outer Peace, Toro y Moi, aka Chazwick Bradley Bundick ou Chaz Bear, apparaît seul, face à son ordinateur et à d’innombrables machines de production musicale. Un point de départ qui permet aisément de comprendre que ce nouvel album est centré sur la musique, le son. Avec ce septième long format de sa discographie, sortit chez Carpark records, Toro Y Moi est donc plus électronique, distillant une pop disco funk synthétique, joyeuse et colorée, dansante et festive. Composé à Oakland en Californie après un an d’expatriation à Portland, l’album est une réponse à l’atmosphère pesante que l’artiste a ressenti lors de ce long

séjour loin de chez lui : «Cet album est une réponse à l’évolution de la culture de la consommation, à la culture du jetable, et comment cela affecte notre créativité. Pendant que vous l’écouterez, vous pourrez vraiment y prêter attention ou l’ignorer, dans tous les cas c’est pas grave, c’est de la musique uniquement destinée à des esprits créatifs.» selon ses propres mots. Entre synthétiseurs et voix modifiées, le producteur est résolument groovy, proche de la G-Funk, de la House et de la Pop Disco des années 90 sur le morceau Freelance. Sur Who Am I, le son est House Lo-Fi. Il y pose sa voix mais cette dernière est utilisée comme 98

un sample parmi d’autres. Sur le titre Ordinary Pleasure, Chaz se lance dans la renaissance du disco avec des sons bien rythmés qui feront certainement de ce morceau le tube de l’album… Fabuleux producteur, il mêle et entremêle des combinaisons chaudes et enivrantes, créant ainsi de nouvelles rythmiques et des pulsations innovantes. Variant les sonorités et les influences, il nous sert sur un plateau un album riche en émotions festives qui devrait plaire au plus grand nombre. On sait déjà qu’il sera au festival We Love Green à Paris au mois de juin prochain mais on peut parier qu’il ne fera pas qu’une seule date en France…


Portfolio

JANE’S ADDICTION HELLFEST


Portfolio

BRING ME THE HORIZON HELLFEST

w w w . e r i c c a n t o . c o m

101


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons... MONTPELLIER DIMANCHES DU PEYROU

Tous les dimanches au Peyrou ZEST - FRÉQUENCES

A partir du 08/02 - Galerie At Down L’ODYSSÉE D’UN ENFANT D’ICI – LAURENT BALLESTA

ANDY SUMMERS. UNE CERTAINE ÉTRANGETÉ, PHOTOGRAPHIES 1979-2018

UN ART DE NOTRE TEMPS !

FRANÇOIS CONFINO, SCÉNOGRAPHE GLOBE-TROTTEUR

ARLES

Jusqu’au 14/04 - Pavillon Populaire

Jusqu’au 20/04 – Centre d’art La Fenêtre

Jusqu’au 09/02 - Pierresvives

SETE

COOKBOOK’19

LAURA LAMIEL – LES YEUX DE W

A partir du 09/02 - La Panacée

A partir du 16/02 - CRAC

ABDELKADER BENCHAMMA – WRONG MEMORIES

KINSHASA CHRONIQUES

Jusqu’au 10/03 - MIAM

A partir du 15/02 Galerie ChantiersBoîteNoire

ANIMALISTICO

LES CONVERSIONS DE L’EAU

RÉFUGIÉS

Jusqu’au 16/02 – Galerir AL/MA

Jusqu’au 24/03 – Galerie Plurielle II

Jusqu’au 28/05 - Collection Lambert

ARLES SE LIVRE

Du 27/02 au 03/03 – Divers lieux L’AUTOMNE DU PARADIS JEAN-LUC MYLAYNE JAMES ANSOR & ALEXANDER KLUGE : SIÈCLES NOIRS

Jusqu’au 10/02 - Fondation Vincent Van Gogh

MARSEILLE SOPHIE CALLE – CINQ

Jusqu’au 22/04 – Divers lieux LA FORÊT – PEDRO CABRITAS REIS

KIDS DAY

Jusqu’au 27/04 – Maison de l’Image Documentaire

RAPHAËL ZARKA – SPOLIUM À LATTARA

SERIGNAN

A partir du 16/02 - Studio Fotokino

OMBRES & COMPAGNIE

20 ANS – REGARDS DE PROVENCE

Dim 17/02 – Marché du Lez Jusqu’au 19/02/19 – Musée Henri Prades LEZ’ART

Sam 02/03 – Marché du Lez MARCHÉ DES CRÉATEURS

Dim 17/03 - Marché du Lez HOLLAN - L’INVISIBLE EST LE VISIBLE

Jusqu’au 10/03 - Musée Fabre DENIS BRUN - NOWHERE

Jusqu’au 16/03 - N°5 Galerie LA CÉCITÉ DU TOURNSESOL

Jusqu’au 23/03 - FRAC Montpellier MARIO CHICHORRO

Jusqu’au 31/03 - Musée d’Art Brut

Jusqu’au 30/04 – MUCEM

PATRICK LINDSAY – LE LUMIGRAPHE

a partir du 17/02 - MRAC

NIMES PICASSO. LE TEMPS DES CONFLITS & LIGNES DE FUITE

Jusqu’au 03/03 - Carré d’Art DANIELA MONTECINOS – PEINTURES ET DESSINS

Jusqu’au 29/03 - NegPos ELENA NARBUTAITE

Jusqu’au 26/05 - Carré d’Art

AVIGNON JEANNE MOREAU

Jusqu’au 13/04 - Maison Jean Vilar

Jusqu’au 17/02 Musée Regards de Provence

MORDRE LA MACHINE – JULIEN PRÉVIEUX

Jusqu’au 24/02 – MAC

TRAVERSÉE DES APPARENCES

Jusqu’au 24/02 – La Friche Belle de Mai MAYA DUNIETZ, FIVE CHILLING MAMMOTHS THE INFINITE DECIMAL

Jusqu’au 24/02 - FRAC PACA CÉCILE SAVELLI

Jusqu’au 02/03 – Galerie Territoires MONDO DC

Jusqu’au 31/03 - La Friche Belle de Mai


AGENDA MUSICAL Concerts, soirées, festivals... MONTPELLIER ROCKSTORE MER 06/02 : Rock It To The Moon –

Preoccupations + Jim Younger’s Spirit VEN 08/02 : Smells Like The Nineties#2 We Were Young In 91’ + Local Crew + Marvina (Dj Set) SAM 09/02 : Based MTP – PLK SAM 16/02 : My Life Is A Week End Camion Bazar + la Mamie’s JEU 21/02 : Cosmic Groove Session Fred Wesley & The New Jb’s JEU 07/03 : My Life Is A Week End Thylacine + Jaffna VEN 08/03 : Les Négresses Vertes MAR 12/03 : Bertrand Belin JEU 14/03 : JB Dunckel VEN 15/03 : Based MTP – Dosseh + guest MER 20/03 : Rock It To The Moon Kokoko! JEU 21/03 : My Life Is A Week End Meute + Anchorsong VEN 22/03 : My Life Is A Week End Folamour + Marc Bianco + Pinata Radio Dj’s VEN 29/03 : Rock It To The Moon Balthazar + Faces On TV ANTIROUILLE VEN 08/02 : Techno Friend’s The Authentic’s VEN 15/02 : Resonance Birthday w/ Jan-X-

Thomas Galbardi & Diana Loredana VEN 22/02 : Magie Noire & Friends VEN 01/03 : Work In Progress w/ Ferro SAM 02/03 : Afro Tropical Dance Party VEN 22/03 : In Der Nacht - Kmyle Live, Luca Ruiz, Giselh, Falling Echoes MA PREMIERE CANTINE LE NUAGE MERCREDIS SOIR : Soirée Salsa JEUDIS SOIR : Soirée La Récré

MARCHÉ DU LEZ - LES VEDETTES TOUS LES JEUDIS À PARTIR DU 14/02 :

L’Apéro du Jeudi aux Vedettes TOUS LES DIMANCHES MIDI À PARTIR DU

17/02 : La Messe des Vedettes LA SIESTA LES DIMANCHES : Greenwich Village –

Blacky + Maou + Germain Rojo + Damien A. + Hugo Brangato + The Dandys LE CLOS SAM 09/02 : La spéciale : Cebb + Greg

Delon + Germain Rojo SAM 16/02 : Tapas & Mix, Music By Maou VEN 22/02 : Soirée Yves Rocher, Music by Germain Rojo SAM 23/02 : United before Amelie Lens, music by Greg Delon SAM 02/03 : Germain Rojo DIEZE SAM 09/02 : Victor Ruiz, Any Mello,

& Black Bass SAM 23/02 : United Carnaval Show - Amelie Lens SAM 09/03 : Influence - Showcase w/ Zanon, Basscannon, Dreamvibes & more VEN 29/03 : SP23 : Release Tour SAM 30/03 : Rock n’ Beers Festival PZ CITY CLUB : SAM 09/02 : Remember Villa Rouge Act 2 VEN 15/02 : U Can Dance James MAC SAM 16/02 : Fabio Florido SAM 02/03 : Bcn show Julian Jeweil AUTRES LES 08 & 09/02 : Kolorz Festival –

Edition d’hiver 2019 à l’Espace Auzon de Carpentras SAM 09/02 : 3 ans du Nu-Bahia-Nickodemus

ST PIERRE DE SERJAC JEU 14/02 : Soirée St Valentin DIM 24/02 & 31/03 : Brunch VEN 22/02 & 22/03 : Soirée caveau

NIMES LA PALOMA SAM 09/02 : Kekra JEU 14/02 : Apéro Techno d’A-nimé SAM 23/02 : Tank & The Bangas MER 27/02 : This Is Not A Love Night

Death Valley Girls + Bad Pelicans VEN 01/03 : Worakls JEU 07/03 : Gringe VEN 08/03 : Ed Banger Party – Pedro Winter – Vladimir Cauchemar – Myd JEU 14/03 : Therapie Taxi + Corps VEN 15/03 : Uto + Frizzy P & Mister Cole + Kat’s Whiskers SAM 23/03 : This Is Not A Love Night Mermonte + Deux Boules Vanille

MARSEILLE CABARET ALEATOIRE VEN 08/02 : Camion Bazar vs Mamie’s SAM 09/02 : Mathew Jonson + Fjaak VEN 15/02 : Club Cabaret x

Jack In The Bow Festival SAM 16/02 : Disco Affair – Breakbot invite Joe Smooth + Irfane VEN 22/02 : Club Cabaret x Metaphore Collectif SAM 09/03 : Exoria : Dub to Trance SAM 23/03 : Born to Rave BABY CLUB VEN 15/02 : Call It Techno Vol. 11 VEN 22/02 : Barcelona Show w/ NTFO SAM 02/03 : Technologik w/ Flug +

Extrachaped

AUTRE VEN 01/03 : Corine à l’Espace Julien


CULTURE : BOOKS

ONLY HUMAN

D80 – DESIGN, LES ANNÉES 80

DE BIARRITZ YEARBOOK VOL.2

Nouvel ouvrage consacré au travail de Martin Parr, Only Human coïncide avec l’exposition qui lui est consacrée à la National Portrait Gallery de Londres à partir du 7 mars prochain. Tour à tour spirituel, surprenant et ingénieux, les photographies de Martin Parr révèlent les excentricités de la vie moderne avec affection et perspicacité. Ce livre examine ce que signifie être humain à une époque de changement et de rétrospection. Rassemblant de nouveaux travaux de la dernière décennie, il explore les concepts de l’identité nationale britannique à travers les rituels et les habitudes de la vie quotidienne.

Premier ouvrage d’une collection consacrée au design éditée par Intramuros, cette édition de luxe présente plus de 150 produits des années 80, décennie qui a vu naître le magazine Intramuros et émerger les grands noms du design contemporain. Les designers mis à l’honneur, de Ron Arad à Philippe Starck, de Martin Szekely à Marc Newson, sont classés selon un critère géographique permettant de contextualiser leur apport sur la scène internationale. Des talents qui ont créé, pensé et amélioré le quotidien grâce à leurs produits édités chez des grands noms du design également mis à l’honneur tels que Alessi, Cappellini, Cassina, Knoll, Vitra ou encore De Padova.

Paru début janvier à seulement 1000 exemplaires, De Biarritz Yearbook volume 2 raconte la ville basque par le prisme du surf et de sa culture à travers plus de 200 pages de photographies. Spéciale, créative, dynamique… Biarritz demeure unique pour tous ceux qui la vivent. Véritable almanach, l’ouvrage a été créé grâce à 28 collaborateurs qui ont capturé des instants de vie privilégiés et se sont immiscé au cœur de son lifestyle débridé et authentique pour immortaliser le quotidien d’activistes et d’acteurs passionnés. Un bel hommage à la ville et aux scènes basque et landaise.

THE COMPLETE HIGHSNOBIETY GUIDE TO STREET FASHION

THE CURRENT, NEW WHEELS FOR THE POST-PETROL AGE

Ce livre documente l’évolution de connexions entre la rue et les podiums des défilés de mode. Bible de la mode streetwear et de la culture urbaine, il raconte l’histoire des mouvements culturels et musicaux initiés par la jeunesse qui ont infiltré l’univers de la haute couture et inspiré ainsi les plus grands créateurs. Mode et culture sont intimement liés et c’est ce qu’Highsnobiety met en lumière à travers des histoires de marques et de produits, des designers de mode aujourd’hui.

Rapide, silencieux, radical et follement amusant, l’avenir des véhicules s’annonce prometteur. La nouvelle vague de motos, de vélos et d’hybrides électriques permet aujourd’hui de s’engager dans la voie de la durabilité tout en améliorant le plaisir. Ce livre explore ce changement en faveur d’une conduite respectueuse de l’environnement en présentant les pionniers sur le terrain. Ce livre devient la feuille de route pour conduire autrement car l’avenir de la mobilité est électrique.


LES COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

EVASION SATIRIQUE @ youdidnotsleepthere

HEALTHY @ lilyfairly

ARCHI

EXTREME

@ konaction

@ simonnogueira

FOOD FASHION

ILLUSTRATION

@ desserted_in_paris

@sirjoancornella


IKEA X SONOS - SYMFONISK

EN BREF • Aux USA, les drones de livraison, proposés par Amazon par exemple, pourraient être autorisés dès l’année prochaine. • Netflix compte près de 140 millions d’utilisateurs abonnés à travers le monde ! • Apple prévoit de lancer cette année 3 nouveaux iPhones, dont une nouvelle version du XR. • La photo d’un œuf est devenue l’image comptabilisant le plus de likes sur Instagram, dépassant les 50 millions. • LG s’apprête à sortir un smartphone doté d’un second écran amovible, avant de se lancer comme les autres constructeurs dans les écrans pliables. • Nintendo va bientôt dévoiler Mario Kart Tour, la version mobile du célèbre jeu de course.

Le géant du meuble en kit s’associe à Sonos pour lancer une nouvelle enceinte connectée en août 2019. Intégrée à la gamme d’appareils connectés Trådfri qui comprend déjà des ampoules, des prises électriques et bientôt des stores, ce nouvel équipement baptisé Symfonisk pourra intégrer Amazon Alexa ou Google Assistant. Avec un design minimaliste, propre au style scandinave, Symfonisk devrait être bien plus abordable que ses concurrentes sur le marché, en accord avec la politique tarifaire d’IKEA.

LG SIGNATURE OLED Le fabricant sud-coréen LG vient de présenter lors du CES 2019 de Las Vegas un téléviseur entièrement enroulable et rétractable. L’écran de 65 pouces OLED 4K disparait donc dans son meuble en mode zéro view. Meuble qui renferme également une barre de son de 100 watts compatible Dolby Atmos 4.2. Intégrant l’assistant Alexa et l’AirPlay 2 d’Apple, il pourra être commandé vocalement pour regarder la TV évidemment, pour afficher l’heure ou diffuser de la musique en mode line view : seul un quart de l’écran est alors déroulé et l’objet devient alors plutôt décoratif. Commercialisation prévue dans l’année et prix pour le moment inconnu.

UBER BELL NEXUS Toujours lors du CES 2019, Uber a marqué les esprits avec la présentation grandeur nature de son concept de taxi aérien nommé Bell Nexus. Mix entre un drone géant et un hélicoptère, cet engin nouvelle génération mis au point par l’entreprise aéronautique Bell est muni de propulseurs inclinables et pourra transporter plusieurs passagers. En plus de pouvoir décoller et atterrir de manière verticale, il devrait être particulièrement silencieux avec une propulsion hybride/électrique. Prévu pour circuler entre 300 et 600 mètres d’altitude, il pourra fendre l’air à une vitesse comprise entre 240 et 320 km/h. Il sera alors possible de réserver son « taxi » via l’appli Uber Elevate, et les premières villes qui recevront ces derniers devraient être Dallas et Los Angeles.

107


NEWS

shopping

IN SITU CITY

C O C K TA I L S

APERTURE

Le concept IN SITU Montpellier poursuit son développement avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle adresse dans l’Écusson. Après IN SITU Originals installé au 18, rue de l’Ancien Courrier et IN SITU Sport situé au numéro 22 de la même rue, le petit nouveau baptisé IN SITU City prépare son ouverture courant mars 2019 au numéro 9. Fidèle à son concept, la boutique donne rendez-vous dans quelques semaines pour découvrir une belle sélection de marques scandinaves comme Minimum, Selected ou encore American Vintage. En attendant continuez de suivre IN SITU sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram : Insitumag 9, rue de l’Ancien Courrier – 34000 Montpellier / www.insitumag.fr

Champion du monde des cocktails en 2012 et créateur du Papa Doble, Julien Escot se lance un nouveau challenge avec l’ouverture d’Aperture. Installée au cœur de l’Écusson à proximité des Halles Castellane, sa nouvelle adresse montpelliéraine au style très épuré se situe à mi-chemin entre un bar à cocktails et un restaurant. Ici la carte est très restreinte, quelques propositions seulement qui misent sur la créativité. Idem pour les plats de saison, concoctés par le chef Guillaume Leclere, dans lesquels on retrouve certains ingrédients des cocktails comme la cardamome ou le citron vert. L’idée est de créer un dialogue entre les deux dans un cadre minimaliste et soigné qui devrait plaire aux amateurs du genre. 2, rue des Trésoriers de la Bourse – 34000 Montpellier

shopping

BONNE NOUVELLE

Bonne nouvelle c’est la nouvelle boutique de créatrices qui ouvre ses portes au cœur des ateliers des métiers d’arts de Montpellier. Derrière ce projet, on retrouve trois filles qui ont décidé de promouvoir l’artisanat français différemment : Julia, créatrice de la marque de bijoux Un air de Filles ; Laure, graphiste de formation qui imagine motifs colorés déclinés sur tous types d’objets sous le nom de Wantit et Camille, la montpelliéraine qui a lancé Cagecréations, atelier spécialisé dans la customisation d’accessoires. Aujourd’hui, elles se réunissent au sein d’un même espace en centre-ville pour présenter leurs créations : headbands, bonnets, pochettes, mugs et même du thé. Bonne nouvelle ! 53, boulevard Bonne Nouvelle - 34000 Montpellier 108


E-MOBILITY

EGRIM

Le Groupe Grim lance EGrim Store, son nouveau concept de mobilité électrique où sont rassemblés en un seul point de vente moto, scooter, vélo et trotinnette. Parmi les fabricants et concepteurs choisis, vous retrouverez les français Electric Motion, Label’trotinette, O2 Feel ou Karma associés à d’autres marques telles que Mondraker, Rocky Moutain, Haibike, Husqvarna, Sunn ou Pivot pour la partie dédiée aux vélos électriques. Et pour les déplacements urbains, EGrim a choisi les scooters Niu. Du coté des équipements le choix s’est porté sur Ls2, Ixon, Maloja, Ion, Rocday… L’espace intègre également des marques prestigieuses, à l’image de Hope, Asterion ou de Ohlïns. Go pro et Dji. E-Grim Store c’est également une communauté d’Ambassadeurs qui pourront vous accompagner à tester les produits sur les chemins de notre région. Aussi, un service de location de batterie ouvrira prochainement pour la partie vélo. ZAC DU FENOUILLET - 34470 PEROLS 04 67 50 48 18 www.e-grim-store.com

H ô T E L / S PA

HÔTEL SPA DE FONTCAUDE

Ouvert en 2014 au pied de la source de Fontcaude, Vichy Thermalia Spa Hôtel change d’identité pour devenir l’Hôtel Spa de Fontcaude. Membre des Collectionneurs et accueillant un restaurant, un spa et un espace sportif, l’établissement enrichit son offre grâce à de nouvelles collaborations avec des partenaires renommés à l’image de la Maison Sothys qui décline une large gamme de soins d’avant-garde et de produits proposés au Spa de l’hôtel. En cuisine, le chef élabore des recettes à partir de produits locaux pour associer plaisir et bienêtre au cœur de cet hôtel quatre étoiles qui invite à une expérience singulière à quelques minutes de Montpellier. 1292, allée des Thermes - 34990 Juvignac www.hotel-spa-fontcaude.fr

en bref... • Le 1er février, la marque Jaguar, distribuée par le Groupe Grim, s’est installée à Nîmes sur l’avenue Maurice Trintignant au km Delta. • La Halle Tropisme, nouveau tiers-lieu montpelliérain dédié aux entrepreneurs culturels, à la création et l’innovation, a ouvert ses portes au public mi-janvier. Retrouvez toutes les infos et la programmation sur www.tropisme.coop et les réseaux sociaux. • Actuellement en travaux, le MoCo, futur centre d’art de Montpellier qui fusionnera La Panacée, l’Hôtel Montcalm et l’École Supérieure des Beaux-Arts, ouvrira le 29 juin 2019. • Le Bistro urbain, situé au 15 boulevard Ledru Rollin à Montpellier, s’est vu décerner un Bib Gourmand par le Michelin. 109


CHIC/BRANCHÉ CHIC IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes)

609 : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70 DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35

CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33 LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82 BEAUCOUP STORE : 15, rue de la croix d’or KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89 DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06 GABI : 12, rue du puits du temple - 07 78 64 59 02

STREETCHIC STREEHIC IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

SWEET PANTS : 19, rue de l’ancien courrier – 04 99 65 51 42

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53

PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19 CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25 COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54 AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94 ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85 COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99 COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44 SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49

CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21 FAT MONKEYS : zac du fenouillet PEROLS

- 04 67 50 38 38

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39 BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95 THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45 POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

VINTAGE

SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or

BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11 ERIC BOMPARD : 18, rue de l’Argenterie - 04 67 60 93 26 BONNE NOUVELLE : 53, bld Bonne Nouvelle

LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40 BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, rue du plan d’Agde – 09 86 27 79 87

CHAUSSEURS CHAUSSEURS REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROME : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 KROMATIK : 17, rue de l’argenterie - 04 67 86 18 94 ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 55 51 11 39 rue Fonck – 04 67 22 23 33 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse (Gallargues) - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 HOMINESS : 2, rue du petit Saint Jean - 09 50 13 30 60 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech (Lattes) - 04 67 65 24 96 CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : CC Le Solis - avenue de la Mer (Lattes) - 04 67 64 55 36 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 CHUMA : 10 Boulevard des Arceaux - 04 67 57 22 72 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON VIOLETTE : 2 rue du Petit St Jean - 04 67 92 99 29 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

BIVOUAK : Le Marché du Lez 1348 Avenue Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75 ALTER EGO : avenue Raymond Dugrand - 04 67 82 09 87 LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23 CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56 PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02 ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57 ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21 LIPOPETTE : 7 Rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58 1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89 GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71 B8 : 8 bis, rue du Petit Saint Jean - 04 34 26 50 94 COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize LES FRERES POULARDS: 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96 RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71 LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO LA PLACE : 3, place St Ravy - 04 67 66 11 26 LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08 BIG FERNAND : 6 Place Jean Jaurès - 09 67 13 10 79

LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

BOJAN : 6, rue de l’université - 04 67 05 22 90

L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03

BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80

BOX’IN : 216, Rue Elie Wiesel - 04 78 95 65 32

CASA DI GIORGIO : 10, rue de la loge - 04 67 66 04 17

CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69

GIORGIO PRIMMI : 1, rue En Gondeau - 04 67 55 49 83

CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87

JARDINO : 9 rue du puits du temple - 04 67 54 50 51

LA KITCHENETTE - 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78 LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35 CAPANNA : 25, boulevard Sarrail - 04 67 86 72 73 LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66 LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61 LE PARESSEUR : 15 rue jules latreilhe - 04 67 67 12 07 L’ENDROIT – 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10 LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74 L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59 LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83 DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80 LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 LE BISTRO URBAIN : 15, Bd Ledru Rollin - 09 83 22 42 61 L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26 OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13 MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01 NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77 L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 REFLET D’OBIONE : 29 rue Jean Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 26, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78

ASIATIQUE

SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 PITAYA RESTO : 5, Place Jean Jaurès - 04 99 67 35 81

REGION MONTPELLIER CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS

LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08 LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 L’ENTRE POTES : 35 Avenue Pierre Racine - 04 67 84 36 60 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LE BISTROT DES BIKINIS : Quai d’honneur – 04 67 60 38 23 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56

L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65

LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20

LATTES LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31

MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84

PALAVAS - CARNON

MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55

BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 FERRIÈRES-LES VERRERIES


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

AU FUT ET À MESURE : 6, rue de la croix d’or - 04 67 12 58 21

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 09 53 62 70 85

APERTURE : 2, rue des trésoriers de la bourse - 09 87 17 44 33

INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20

THE BANK LONDON PUB : place du marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

CE QUI NOUS LIE 10, Rue du Petit Saint Jean 04 99 58 41 40

LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50 KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82

LA GRANDE MOTTE

LES GARÇONS : 15 rue des soeurs noires - 04 99 66 54 49

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44

CLUBS

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47 APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19

MONTPELLLIER & ALENTOURS

LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

PZ CITY CLUB : 4 Quai du Verdanson - 04 67 79 39 06

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

LONDON PUB : place du Marché aux Fleurs - 04 34 08 23 98

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 04 67 12 00 02

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue - 04 67 57 72 47 LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48

RESTAURANT DE NUIT

GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41

LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81

LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55 114


115


CHIC/BRANCHÉ CHIC

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue

SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge

ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40

BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56

VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51

CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36

FOODING

CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76

LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05

NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81

LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99

BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49

FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93

CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74

POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47

83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04

ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47

LA MIRANDE : 4, Place de l’Amirande - 04 90 14 20 20

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44

L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01

BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05

CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07

ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61

LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 09 70 35 15 86

ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42

STREETCHIC STREET CHIC

LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19

THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97

MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82

BOND SHOP : place du change - 04 13 66 61 36

THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79

CQFD : 7, rue des trois faucons - 04 90 85 29 86

SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46

BIJOUTIERS / HORLOGERS

LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70

DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09

LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10

31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

BARS

KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76

AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03

A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli - 06 03 99 19 61

VINTAGE LES PLUMES DU PAON : 91 Rue de la Bonneterie - 06 68 32 91 56 116


CHIC/BRANCHÉ CHIC NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02 LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14

GASTRONOMIQUE

TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LE VESTIAIRE DE JEANNE : 18 Rue Auguste

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

STREETCHIC STREET CHIC LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

BIJOUTIER/ HORLOGER DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

CANTINE CHIC LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45 LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

TRADITIONNEL

ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet – 04 66 06 33 95

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

BARS

CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


Horoscope fevrier-mars

par Rosine Bramly

2019 ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

Mars est en Bélier jusqu’au 15 février et vous serez enthousiaste et dynamique mais aussi dans l’énervement et l’impatience. Dépensez votre énergie dans des activités physiques. Concentrez vous sur vos finances entre le 15 février et le 31 mars, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi, restez dans la limite de vos moyens matériels. Uranus va quitter le Bélier pour 84 ans maintenant, vous changez de rythme de vie, un cycle s’achève, il va falloir structurer votre vie de façon différente, plus calme, plus organisée mais bien mieux.

Vous vous investissez à fond dans le boulot, vous n’avez pas non plus vraiment le choix, ça passe ou ça casse, vous allez réussir si vous faites les efforts nécessaires. Ça va durer toute l’année 2019 donc autant accepter les règles. Vous avez des objectifs précis, mais étalez vos efforts, soyez dans le progressif et le régulier, ne bossez pas en urgence à la dernière minute. En couple, vous vous entendez très bien, Jupiter arrondit tous les angles. Solo, pas grand-chose d’intéressant avant avril, faites du sport.

u Taurea

22 avril-21 mai.

r

Cance

22 juin-22 juillet

Le 6 mars 2019 Uranus entre en Taureau et ça va vous ouvrir à des tas de changements qui vont s’imposer dans votre vie. Si vous résistez, ça risque de devenir compliqué, au contraire acceptez les, embrassez-les, et tout deviendra plus constructif. Vous ne pouvez pas continuer à travailler de la même manière qu’avant, il vous faut faire des mises à jour importantes. Envie de faire des travaux ou acheter un bien immobilier pour y habiter ou pour investir ? c’est comme vous le pourrez ou le voudrez, ce sera bon dans tous les cas.

Vous faites des efforts pour que tout marche bien dans votre couple, Vénus sera là jusqu’au 2 mars, ça promet une belle Saint-Valentin cette année. Certains solos prennent le risque de s’investir plus à fond dans leur relation amoureuse. La notion d’engagement est importante. Professionnellement des coups de chance vous facilitent la vie, mais consolidez quand même par vos efforts. Votre vie amicale est très dynamisante, vous avez beaucoup d’activités très sympa en groupe mais vous préférez quand votre partenaire se joint à vous.

118


ce

Balan

Lion 23 juillet-22 août

23 septembre- 23 octobre

Vous avez dû vous occuper de votre santé ces derniers mois, maintenant c’est de votre forme qu’il faut prendre soin, et de votre beauté. Professionnellement, il va se passer beaucoup de nouveaux évènements qui ne dépendent pas de votre volonté, un boss qui vient d’arriver, un produit qui sort, un secteur élargi… vous devrez vous adapter à ce qui se passe et vous n’aurez pas trop de pouvoir pour changer les évènements. Vos amours sont sympas et joyeuses, vous vous entendez super bien. En couple longue durée le mois de mars est idyllique.

Uranus quitte la zone du couple et beaucoup de choses vont s’aplanir dans votre vie conjugale, ce sera plus calme et harmonieux, plus fluide aussi. Vous ferez des projets financiers communs, investissements immobiliers par exemple ou travaux dans la maison, ou un beau voyage à deux ou en famille ou une nouvelle voiture ? Solo, des amis vous présentent quelqu’un qui a un bon profil, vous devriez vous donner une chance même par curiosité. Et ça peut aussi être une amitié si ça ne marchait physiquement.

e Vierg

on

Scorpi

23 aout-22 septembre

23 octobre-22 novembre

Célibataire, vous avez de belles chances de faire une grande rencontre en février, Vénus, Saturne, Pluton, nœud sud dans votre zone amour, ça maximise vos chances de trouver l’amour et ce serait une histoire durable. En couple, c’est fort, vous faites des efforts pour ne pas être dans la routine. Un coup de pot sur le plan immobilier, il va falloir réfléchir vite, investir ou pas. De bons moments en famille, ça rend la vie agréable quand tout le monde s’entend bien. Professionnellement des cancans circulent, très contradictoires.

Jupiter est dans votre zone financière et vous apporte quelques coups de pot sympas. Une augmentation, un bonus, une renégociation d’un crédit, une donation ou une aide familiale inattendue. Vous saurez quoi faire de cet avantage financier. Vous avez envie d’embellir votre maison, vous avez des idées, vous les réaliserez quoiqu’il arrive, personne ne vous convaincra de changer. Uranus entre dans la zone couple, il va y avoir du changement, si vous étiez contre le mariage vous changez d’avis.

119


Horoscope fevrier-mars

par Rosine Bramly

ire

2019 au

Sagitta

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier-18 février

Jupiter est dans votre signe, ça vous porte chance, de bonnes connections se mettent en place dans votre vie, les problèmes se résolvent un par un, vous trouvez les bonnes personnes qui vous aident. Si vous cherchez du boulot, vous

Vénus entre en Verseau le 2 mars jusqu’au 27, votre vie amoureuse sera bien meilleure qu’en février. Il sera temps de passer sur tous les petits malentendus, critiques ou disputes qui vous ont contrarié. Vous repartez

devez trouver facilement. Si vous avez un business perso, il marche à fond. Prenez le temps de vous reposer quand même, de vraies vacances même si ce n’est que pour 4 jours, les Sagittaires ont du mal à débrancher. En amour, c’est plus un partenariat que du romantisme, faites quelques efforts pour la Saint-Valentin.

sur de bonnes bases. Lilith dans votre signe vous rend très lucide sur des personnes de votre entourage, vous ferez des tris amicaux. Pas besoin de faire des règlements de compte, juste prendre des distances. Surveillez votre circulation sanguine, bougez, marchez, nagez.

orne

on

Poiss

Capric

20 février- 20 mars

22 décembre-20 janvier

Neptune et Mercure sont en Poissons en février et mars, si vous avez des idées de boulot, c’est le moment de les mettre à profit ou à exécution. Monter un business ou changer de poste, lancez-vous, ne ratez aucune des possibilités qui peuvent se présenter à vous. Ecoutez votre intuition, si vous ne sentez pas que ça puisse marcher pour vous, n’y allez pas. En revanche si vous le sentez bien, foncez. N’écoutez pas les conseils négatifs, écoutez votre voix intérieure. En couple, peu de moments d’intimité, vous sortez beaucoup à deux.

Vénus est en Capricorne jusqu’au 2 mars, ça vous apporte une belle vibration amoureuse. Si vous êtes en couple, c’est fort entre vous, Saturne et Pluton apportent une grande profondeur dans votre relation et un attachement total. Solo, une rencontre marquante entre dans votre vie. Vous prenez votre temps mais vous avancez quand même. Vous retrouvez des gens du passé et décidez qui vaut la peine de rester et qui ne vous apporte rien, c’est un peu carré mais c’est comme ça. Les Capricornes doivent faire des efforts de tolérance. 120


Le réseau d’agences immobilières expert en immobilier contemporain MONTPELLIER - NÎMES

L’ANCIENNE GRANGE : RÉHABILITATION D’ARCHITECTE MONTPE LLI E R | 34570 | 505 000€ | 160 m 2 | DPE : C

418 RUE DU MAS DE VERCHANT - BP12 - 34935 MONTPELLIER - 04 99 63 11 29 MONTPELLIER@ESPACES-ATYPIQUES.COM | NIMES@ESPACES-ATYPIQUES.COM

3 0 A G E N C E S E N F R A N C E S P É C I A L I S É E S D A N S L’ H A B I T A T H O R S N O R M E P O U R V O U S A C C O M PA G N E R D A N S V O S P R O J E T S


Profile for FOCUS MAGAZINE

FOCUS MAGAZINE 95  

New
Advertisement