Page 1


SESSÙN 6 rue Sainte, 13001 MARSEILLE 10 rue Courteissade, 13100 AIX EN PROVENCE 1 rue Jospeh Vernet, 84000 AVIGNON BY LA GARCONNE rue Auguste Pellet, 30000 NIMES PEOPLE'S RAG 12 rue de l'Argenterie, 34000 MONTPELLIER


RBC MONTPELLIER 609, av. Raymond Dugrand 34000 Montpellier +33 04 67 024 024 rbcmobilier.com


MONTPELLIER - NÎMES

L’UNIQUE : VILLA D’ARCHITECTE ÉPURÉE ET SA VUE PANORAMIQUE BOUZIGUES | 34140 | 1 050 000€ | 200 m 2 | DPE : D

418 RUE DU MAS DE VERCHANT - BP12 - 34935 MONTPELLIER - 04 99 63 11 29 MONTPELLIER@ESPACES-ATYPIQUES.COM | NIMES@ESPACES-ATYPIQUES.COM

3 0 A G E N C E S E N F R A N C E S P É C I A L I S É E S D A N S L’ H A B I T A T H O R S N O R M E P O U R V O U S A C C O M PA G N E R D A N S V O S P R O J E T S


Le réseau d’agences immobilières exper t en immobilier contemporain

LE LOFT EIFFEL ALÈS | 30100 | 309 000€ | 198 m 2 | DPE : NC

418 RUE DU MAS DE VERCHANT - BP12 - 34935 MONTPELLIER - 04 99 63 11 29 MONTPELLIER@ESPACES-ATYPIQUES.COM | NIMES@ESPACES-ATYPIQUES.COM


M O N T P E L L I E R

- P O R T M A R I A N N E

EXPERT COLORISTE spa du cheveu

le concept store coiffeur-coloriste RDV en ligne sur www.larecreationcoiffure.com - 04 99 75 31 55


LA CHRONIQUE

Les iles Ioniennes

Piergil

André

Fourquié

RICARD

+ Guide urbain

Oléa

Arthur

Mamou-mani

12

20

A L L S U I T E H OT E L

22 - 38

RALPH

LAUREN 50 ans de mode

58 - 64

AURELIE LECUYER

42 - 56

- PHOTOGRAPHE -

Cyril

SAUNIER

Diega

68

A L FA ROMEO

äponem

J e R O M E

MASI 74

JEANNE

ADDED

G I U L I E T TA S S P R OTOT I P O

84

94

100

112.AGENDAS + 118 GUIDE URBAIN + 130 L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com

Journaliste musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Solange ROUX / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Jérome Masi www.jeromemasi.com

Nous remercions particulièrement : Jérôme Masi Lolita, Eric Canto, Rosine Bramly, Max Gaze, Piergil Fourquié, Aurélie Lécuyer, Amélie Darvas & Valentine Dubois. ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Octobre 2018 RCS 448 676 320

Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


APPLE Smartphone Iphone Xs

ANKER Projecteur autonome Nebula Capsule

NIKON Modèle Z7 plein format / 45 millions de pixels

SONOS «AMP» amplificateur polyvalent

TECH

LAB

SONY Mini playstation classic préchargée avec 20 jeux classiques.

12

AMAZON Nouvelle gamme d’enceintes connectées Echo

NATIVE UNION X LA BOITE CONCEPT Enceinte PR/01

ANKI Robot compagnon Vector


ALPHA INDUSTRIES Injector III Jacket Grey Black

COMME DES GARÇONS SHIRT Chemise coton imprimé Basquiat

CHURCH Modèle Shannon polish

ACNE STUDIOS Lunettes de soleil Howard / Aviator

MEN's

LAB

GIVENCHY Sac à dos imprimé Shark

13

LE MONT ST MICHEL Veste de travail

GUCCI Sweat à imprimé manga

ADIDAS ORIGINALS Modèle Continental 80 semi frozen yellow


UNIQLO U Doudoune veste oversized par C.Lemaire

BALENCIAGA T-shirt Speehunters

CHLOÉ Baskets à empiècements Sonnie

GUCCI Sac ceinture à empiècements logo multicolores

WO MEN's

LAB

SAINT LAURENT Sac seau en shearling Anja small

14

SESSÙN Robe Arkadelphia coloris Navy PVC

KOWTOW Sweatshirt Wall Crew light ink

ISABEL MARANT Bottines santiags en cuir à ornements Lamsy


LEVI’S Veste Jean fourrée Sherpa Denim

ZADIG & VOLTAIRE Robe soie étoiles Seraphina noir

CHIARA FERRAGNI Baskets pailletées argent

BOBO CHOSES Gants Laine et Cachemire Yes, No Ecru

Kids

LAB

YKRA Sac à Dos Matra Mini Blanc.

15

STUTTERHEIM Mini Stockholm vert kaki

LITTLE ELEVEN PARIS T-Shirt Prince Noir

OCRA Boots éclairs cuir noir


YOUTH EDITIONS Mirroir Kika par Joris Pioggoli

NOTRE MONDE Table basse géometrique

HAY Fauteuil Uchiwa par Doshi Levien

AND TRADITION Canapé FLY SC3

DES IGN

LAB

ATELIER DE TROUPE Table basse «Gia»

16

CASAMANIA Suspension LED Cage «Tweet»

DANTE GOODS & BADS Bureau Myself and I

RIVA 1920 Vaisselier «Iron High»


ARTEMIDE Applique « Nh Wall» par Neri & Hu

NEDGIS Tipi lumineux

KETTAL Canapé exterieur en Teck par Patricia Urquiola

MINIMA Lampe Suspension Bamboo

OUT DOOR

LAB

HOUSE DOCTOR Table basse en rotin naturel

17

MENU Centre de table chasse bowl large

UMASQU Décoration murale Oeil Vert & Jaune

SOPHIE SÉGUÉLA INT. Fauteuil Curry


LA CHRONIQUE

VIVRE LIBRE OU MOURIR


LA CHRONIQUE

ette devise de la Révolution française reprise par les Bérus dans les années 80 caractérise à merveille ma rentrée….. Deuxième week-end de septembre comme d’habitude je descends à Montpellier voir mes garçons. Il fait beau, réchauffement climatique oblige, les températures avoisinent les trente degrés. J’en profite pour aller à la plage. Merci Donald ! Jusque là tout va bien, même s’il n’y a plus de saison mon bon Monsieur. Mais le soir tombe et je me laisse emporter par les dernières lueurs du jour. Juste une bière, parce que demain matin on reprend la saison vélo avec les potes du « pédale club ». On ne va pas se quitter si vite donc on crochète vers un bar à vin, puis un autre puis un autre mais j’arrête parce que tu connais la chanson des samedis soirs ….jusqu’à l’ accident à la con et toute la soirée bascule. Un peu trop agité, un peu trop détraqué, défoncé, je décide de porter quelqu’un sur mon dos et, 4 mètres plus loin, je

C

m’écrase face contre terre. Oui, comme une merde et sans les mains. J’entends les os de mon nez résonner dans mon crâne comme si l’on cassait un verre en cristal. Je sais à cet instant précis que tout a basculé. Je pisse le sang les pompiers qui ne veulent pas venir, tardent quand ils arrivent sur un ton agressif ils me demandent : « Vous avez bu ?! Oui C’est Lapeyronie ! Non, je veux aller à Saint Jean ou à Chauliac Non, vous avez bu c’est Lapeyronie, c’est comme ça ! Non, je ne veux pas. Alors on s’en va. Cela fait trente minutes que je pisse le sang, je finis par dire : Ok Lapeyronie. » Dialogue de sourd, en attendant Godot ou pas. J’avais bu, j’étais puni. Amen. Je sais que les pompiers sont des héros, que quand tu étais petit tu voulais leur ressembler comme tous tes copains,

mais pas moi je voulais être gardien de phare… je sais, je suis original et je t’aime. Si tu vois en novembre un pompier avec un calendrier bien enfoncé dans l’arrière train, pense à moi. Je ne vais pas faire non plus le procès des urgences et je vais passer sous silence les détails glauques et sordides. Je vais juste être factuel : cinq heures d’attente, le sang coule toujours sur ma fracture ouverte, on me pose un sparadrap et on m’intime l’ordre de partir. En sortant, j’irai ailleurs me faire soigner. Il faudra quatre points de suture pour colmater la plaie sur laquelle on avait posé un pansement pour enfant. Je ne sais pas encore si demain j’aurai le visage d’Alain Prost, mais une chose est sûre, c’est qu’après cet épisode « ma rage n’est pas perdue » ! Ps : Je ne t’embrasse pas, j’ai mal au nez. WWW.GAZE.IM


talent

RAMY FISCHLER DESIGNER OF THE YEAR M&O 2018

à voir

VITRA AU RBC DESIGN CENTER Cet automne, du 20 octobre au 10 novembre, RBC met en avant l’éditeur suisse de design Vitra dans son showroom montpelliérain à travers le lancement exclusif de la réédition de la « Fiberglass chair » dessinée par Charles & Ray Eames. C’est la première fois, depuis sa création dans les années 50, que la chaise culte est à nouveau produite en fibre de verre. Ce sera aussi l’occasion pour le grand public d’en savoir plus sur le savoir-faire exceptionnel de Vitra avec l’exposition « The Original comes from Vitra ». Vous pourrez y découvrir l’histoire de la Panton chair et son processus de création et de fabrication à l’aide de dessins techniques, de croquis du Designer Verner Panton, de maquettes et de prototypes.

Maison & Objet, le salon incontournable de la rentrée vient de fermer ses portes et comme à chaque édition, il distingue les signatures les plus marquantes de l’actualité internationale du design et de la décoration. Cette année, il salue le talent du designer Belge Ramy Fischler. Installé à Paris depuis 1998, il a fait ses armes aux côtés de Patrick Jouin avant de monter son propre studio en 2011. Son travail est centré sur l’anticipation des pratiques de demain, passant ainsi par bon nombre d’expérimentations et surtout en évitant la répétition et en s’inspirant principalement du cinéma. Projets d’aménagements, mobilier auto-édité exposé en galerie, restaurant solidaire, utilisation de matériaux responsables… Un designer parfaitement dans son époque…

collec

HUMBERTO ET FERNANDO CAMPANA COLLECTION SOBREIRO Les deux frères brésiliens Humberto et Fernando Campana connus pour leur utilisation de matières premières naturelles viennent de présenter une collection de mobilier réalisée en liège. Matériau polyvalent, et durable, le liège leur a permis de proposer un siège et trois armoires relativement légers dont les nuances varient du beige au brun foncé. Leur force vient de leurs lignes simples, de leurs courbes douces et de leurs textures entre ondulation et pointillisme. L’une des armoires présente une texture hybride composée de liège et d’argile.


evènement

TGV PAR AREP DESIGNLAB & NENDO

La SNCF vient de dévoiler les deux agences qui vont concevoir les aménagements intérieurs d’une nouvelle génération de TGV qui circulera en 2023. Chargées de travailler en collaboration étroite, les français d’AREP Designlab et les japonais de Nendo ont donc proposé un concept résolument créatif, pratique et anticipant les nouveaux usages. Le but étant de construire une nouvelle expérience de voyage enrichie, de créer des espaces partagés pour offrir du surmesure aux voyageurs. On a hâte de voir le résultat…

en bref... • La table KUB de Xavier Pauchard, pièce emblématique du design français éditée par Tolix fête ses 80 ans ! • Après le drame du pont Morandi à Gênes, l’architecte Renzo Piano a offert ses services à la ville pour reconstruire un nouvel édifice, gratuitement. • Jusqu’au 30 octobre, direction la cité radieuse de Le Corbusier à Marseille pour découvrir l’expo « Superior Objects » à la Galerie Kolektiv. Une collaboration entre le designer Matej Polach et le typographe Vojtech Ríha qui a produit des pièces en céramique s’inscrivant parfaitement dans cet espace unique. • La troisième édition des Journées Nationales de l’architecture se tiendra du 19 au 21 octobre partout en France.

habitat

CABINE NOLLA PAR ROBIN FALCK

La société finlandaise d’énergies renouvelables Neste a demandé au designer Robin Falck de concevoir une habitation offrant un mode de vie dont l’empreinte carbone est minimale dans tous les aspects. Le projet a donc donné naissance à la Nolla Cabin, une sorte de bungalow compact et mobile de 10m2 entièrement respectueux de l’environnement. Située à Vallisaari, l’une des îles les plus diversifiées de l’archipel d’Helsinki, Nolla permet une vie quotidienne à faible impact, basée sur l’autosuffisance et les solutions renouvelables, générant des émissions minimes ou nulles. Disponible à la location sur Airbnb, elle invite à la détente en pleine nature, tout en étant à proximité immédiate du centre-ville de la capitale finlandaise. 23

La première rétrospective en France sur l’architecte et designer italien Gio Ponti se tiendra au Musée des Arts décoratifs de Paris du du 19 octobre au 10 février 2019. L’exposition reviendra sur la carrière de l’Italien tout en pointant certains aspects de son travail comme la création autour du luminaire, de revues, ses incursions dans le monde du verre, de l’orfèvrerie ou encore de la céramique et du design industriel. Au total, plus de 500 pièces seront de la partie.


RETRO

André

Ricard © potos: D.R.

Nous vous avons déjà parlé de designers de la péninsule ibérique dans ces pages. Pour ce 93ème numéro, nous nous attardons sur le travail du catalan André Ricard, designer autodidacte, pionnier du design industriel espagnol. Dès les années 50, il imagine des pièces dont la vocation n’est autre que l’amélioration de la qualité de la vie, associée à une valeur sociale et culturelle fondamentale.

26


RETRO

André Ricard est né en 1929 à Barcelone. À moins de 30 ans, après avoir fait ses classes dans l’univers de la décoration et du design, il fonde son propre studio avec un seul leitmotiv : l’amélioration fonctionnelle des objets, notamment ceux d’usage quotidien, tels que les contenants, la vaisselle, les lampes, les petits appareils ménagers, les boîtes aux lettres, etc… Proche du monument du design Raymond Loewy avec qui il participa à de nombreuses conférences, André Ricard collabora avec de prestigieuses enseignes tout au long de sa carrière : Porcelanas del Bidasoa, Moulinex, Gaggia, plastiques Tatay, Metalarte, Industrias Mark, BJC ou encore Puig Parfums avec qui il engagea un travail dès 1963 pour concevoir des dizaines de flacons pour leurs fragrances. Du côté institutionnel, il a tissé d’étroits liens avec le mouvement olympique, imaginant par exemple la flamme des JO de Barcelone en 1992, le chaudron de la flamme olympique pour

le Musée Olympique de Lausanne ou des témoins relais pour Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016. Parmi ses réalisations les plus emblématiques, citons les bouteilles d’Agua Brava, un mixeur pour Moulinex ou encore les cendriers Copenhagen… Ses dessins, simples et fonctionnels, traduisent une constante recherche de ce qu’il appelle « l’éthique et l’esthétique de l’utilité ». Fruit d’une réflexion et d’une conception associée à une véritable déontologie, Ricard considère que l’ensemble de ses travaux a pour but de valoriser l’aventure créative. Il a d’ailleurs transmis ce message dans plusieurs ouvrages et lors d’ateliers et de cours donnés en Espagne, en France et en Suisse. Son implication dans la consolidation et la promotion du design l’a amené à créer et à faire partie de nombreuses organisations en tant que membre, fondateur ou même dirigeant : dès 1960, il créé l’Association de promotion du design industriel des arts

et du design et est membre de l’ICSID (International Council of Industrial Design), dont il est devenu vice-président. En 1978, il a été membre fondateur et président de l’Association des concepteurs professionnels, il est vice-président du Comité permanent du Barecelona Design Center, membre du Comité consultatif pour les JO de 1992, consultant en design et membre du Comité International Olympique, ainsi que fondateur et président de Design for the World. Reconnu internationalement, il a reçu le premier Prix National de Design en Espagne en 1987, onze prix Delta ADI / FAD et quatre Eurostars : le prix du meilleur emballage européen. Il a également reçu la Creu de Sant Jordi de la Generalitat de Catalunya, l’Ordre olympique décerné par le CIO, la Médaille d’Or du Mérite de la ville de Barcelone et a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres ainsi que Chevalier de la Légion d’Honneur par le gouvernement français.

focus

La lampe TATU La lampe de table Tatu fût imaginée par André Ricard en 1972. Éditée par Melatarte l’année suivante, elle est composée de trois composants en ABS, moulés en forme de coude, reliés à une base cylindrique qui tournait librement pour fournir une variété infinie d’éclairages. Équipée d’une lentille optique en verre conçue pour créer un faisceau concentré, cette lampe permet une luminosité idéale pour le travail de près. Résolument futuriste, sortie en différents coloris, elle est une icône du design Space Age. 28


19, BD DU JEU DE PAUME - MONTPELLIER T.: 04 67 60 52 04 - WWW.LLUCK.COM


Piergil

FOURQUIé Figure de la nouvelle vague du design hexagonal et membre fondateur de Fédération Française de Design, Piergil Fourquié a multiplié les expériences créatives auprès d’agences renommées avant de lancer son propre studio. Cet ancien collaborateur d’Arik Lévy et Philippe Starck, mène aujourd’hui différents types de projets aux cotés de maisons d’édition, de galeries et grandes marques de luxe. Avec pour fil conducteur la transversalité et la valorisation des savoirfaire artisanaux.


31


GALERIE GOSSEREZ : TABLE BASSE «MAASAÏ» / PARAVENT «PAON» / DRESSING TABLE «MUSE» / TABLE BASSE «MURSI»


j’ai été amené à imaginer de multiples typologies de produits et je me suis également familiarisé avec la technique d’injection plastique que j’aimerai réutiliser prochainement. Pour résumer, j’ai donc exploré naturellement différents univers créatifs et c’est ce qui constitue mon savoir-faire aujourd’hui. .

Votre parcours vous a amené à explorer divers champs du design et de la création... Aujourd’hui, vous êtes donc en mesure de travailler sur n’importe quel type de projet ? Mobilier, packaging, parfum, cosmétique, céramique, verre... Effectivement, c’est ce qui caractérise mon parcours. Je suis diplômé en design industriel à l’ENSAAMA et j’ai ensuite obtenu un Bachelor of Art with honors au BIAD en Angleterre. Puis j’ai démarré mon premier vrai job à l’agence Cent Degrés en 2004 dans laquelle je travaillais sur des projets liés à l’univers du luxe notamment la cosmétique et les parfums pour le secteur de la mode et des grands créateurs. J’ai ensuite intégré l’agence Outsign spécialisée dans le mobilier urbain avant de rejoindre le studio d’Arik Lévy durant 7 ans avec qui j’ai collaboré sur des projets de luminaires, d’objets de décoration et autres produits de luxe. Et en 2013, je suis arrivé chez Philippe Starck. Ce fut une expérience très enrichissante car j’ai été amené à imaginer de multiples typologies de produits et je me suis également familiarisé avec la technique d’injection plastique que j’aimerai réutiliser prochainement. Pour résumer, j’ai donc exploré naturellement différents univers créatifs et c’est ce qui constitue mon savoir-faire aujourd’hui.

Philippe Starck bénéficie d’une notoriété internationale et vous avez collaboré avec lui durant deux ans. Ce fut je suppose une expérience particulière ? Philippe Starck est un designer reconnu mondialement et cela ouvre évidemment des portes car son studio est en mesure de concevoir des projets très différents à différentes échelles, qu’il s’agisse de mobilier, de produits technologiques, de voitures électriques… Pour un designer, c’est une véritable opportunité pour explorer différents champs créatifs, tout comme avec Arik Lévy d’ailleurs qui jouit également d’une renommée internationale. Dans votre bio, vous évoquez la collaboration privilégiée avec la Galerie Gosserez. Pouvez-vous nous en parler plus en détails ? J’ai rencontré, la fondatrice de la galerie, Marie-Bérangère Gosserez, peu de temps avant son ouverture et nous avons noué au fil du temps une relation privilégiée. Cette collaboration qui a notamment donné naissance aux Bulles de verre m’a permis de développer un langage personnel. Ce sont des pièces assez particulières produites en éditions limitées qui peuvent difficilement être produites en série. Il s’agit de créations assez sculpturales qui traduisent une certaine idée du luxe, du travail artisanal… et mettent en valeur différents savoir-faire de manière assez pointue et c’est ce que j’apprécie particulièrement avec la galerie Gosserez. 33


GUERIDON «CAHUTE» © MAXIME CHAMPION

LAMPE KHOM-LOY POUR BENSIMON

Vous avez également conçu la bibliothèque Klec pour Monolithe Edition, une pièce vraiment singulière et aérienne... J’ai voulu dessiner une bibliothèque différente de ce que l’on peut voir habituellement, l’idée était de créer une structure arienne et légère reposant sur une base en bois équipée de tiroirs. Je souhaitais également que ce mobilier puisse servir de cloison pour séparer un espace sans forcément être adossé à un mur comme cela se fait souvent. En complément, j’ai dessiné des serre livres fabriqués en marbre noir et marbre de carrare qui peuvent être aussi utilisés comme des objets de décoration selon

BUREAU «BIG BOSS» © IAN SCIGLIUZZI

la position dans laquelle on les place. Je vais d’ailleurs lancer prochainement un déclinaison de ce meuble avec une table basse et une commode qui s’inscriront dans la continuité de la bibliothèque. J’aime que mes créations vivent dans le temps, je suis très attaché à cette notion de durabilité. Vous mettez votre savoir-faire au service de sociétés, d’éditeurs et de galeristes. La création est-elle très différente et quels liens faites-vous avec ces multiples univers ? Vous leur offrez un nouveau regard... ? Mon parcours me permet aujourd’hui de proposer des regards différents selon les 34

types de projets et les personnes qui me les confient. La notion de transversalité m’intéresse particulièrement, à savoir que les projets se nourrissent entre eux. Aujourd’hui, je suis à la tête de mon studio et je travaille aussi bien pour des galeries, des éditeurs, des grandes marques et des agences de design qui font appel à moi pour bénéficier de mon expertise extérieure. Je rencontre de nombreuses personnes qui travaillent dans des domaines distincts comme des artisans, des responsables marketing… qui ont eux aussi une culture du design et un regard créatif. Cela entraine des échanges permanents et constructifs et je trouve cela très intéressant.


BIBLIOTHEQUE KLEC POUR MONOLITHE © DAVID ANDRÉ


DESSINE-MOI UNE QUILLE POUR LA FDERATION FRANCAISE DU DESIGN

CLOCHE EN VERRE DEPOLI

Vous êtes l’un des membres fondateurs de la Fédération Française de Design. Quel est le rôle de cette structure et comment fonctionne-t-elle ? L’idée de départ était de regrouper des créatifs et designers qui travaillent dans l’ombre et leur offrir une vitrine via une exposition pour mieux valoriser leur talent. Avec Pierre Dubourg et Elise Fauveau, nous avons donc organisé un premier événement en 2013 sous la forme d’une battle sur le thème « Bois & Noir / Bois & Blanc » afin d’encourager la créativité des designers participants qui devaient faire fabriquer leurs pièces par des artisans français. C’est de cette manière qu’est née la Fédération Française de Design. L’année suivante, nous avons lancé un match entre l’Italie et la France. Les italiens proposaient des objets en Terracotta réalisés avec des artisans locaux tandis que les français concevaient des pièces en céramique blanche en association avec la ville de Vallauris. D’autres projets devraient voir le jour prochainement avec la FFD. Étiez-vous présent au salon M&O à Paris mi-septembre ? Que représente un tel évènement pour un designer ? Oui j’étais sur le salon en septembre, c’est un rendez-vous que je manque rarement car c’est l’occasion de se réunir entre designers, éditeurs, collaborateurs…. et de discuter des projets exposés, des 36

BANC LIVRE D’OR ORO © VALENTIN FOUGERAY

futures collaborations. Les salons sont propices aux rencontres et il existe un certaine effervescence comme à Milan aussi où des designers et écoles de design du monde entier se retrouvent. Vous avez derrière vous une quinzaine d’années de carrière. Quel regard portez-vous sur l’évolution du design et sur son avenir ? Je pense qu’il est nécessaire, comme dans d’autres métiers d’ailleurs, de savoir prendre du recul et d’avoir une certaine indépendance afin de créer des produits plus en adéquation avec notre époque et le quotidien. Il est important de pouvoir sortir de son environnement, de casser un peu ses habitudes et les codes établis pour se nourrir d’autres choses. Devenir nomade, découvrir de nouveaux univers et enrichir sa réflexion pour mieux cerner les attentes actuelles. Quels sont vos nouveaux projets de rentrée, vos prochaines sorties... ? Pas mal de projets sont en cours dont la création d’un showroom à Hong Kong pour une grande marque de cosmétiques qui expose ses nouveaux produits en marge d’un salon en Asie. Je travaille également sur plusieurs collaborations avec des maisons d’édition et sur un projet à Dubaï pour un joaillier.


TAPIS MARIN POUR HARTO


FESTIVAL BURNING MAN - LE TEMPLE


- ARCHI -

Arthur Mamou-Mani À seulement 35 ans, Arthur Amou-Mani est une étoile montante de l’architecture contemporaine. Installé à Londres, ce français vient de signer le temple central du dernier festival Burning Man dans le Nevada. Spécialiste de la construction paramétrique, il investit le champ des nouvelles technologies pour poser les bases de l’architecture du futur… © photos : Manou Mani Studio

41


- ARCHI -

TANGENTIAL DREAMS & BISMUTH BIVOUAC @ FESTIVAL BURNING MAN

de révolution numérique et voit plusieurs de ses travaux récompensés, comme son « Magic Garden » pour lequel il a reçu Crown Estate du Royal Institue of British Architects ou son plafond en forme de vague surnommé Wooden Waves installé dans les locaux des ingénieurs de BuroHappold, récompensé du premier prix d’architecture américaine en 2016.

Diplômé de l’Architectural Association de Londres où sont passés entre autres Zaha Hadid et Rem Koolhaas, et d’un Master à l’Ecole Nationale Supérieur d’Architecture de ParisMalaquais, Arthur Mamou-Mani est aujourd’hui en passe de se faire un nom dans l’univers des architectes incontournables. Installé dans la capitale anglaise, au Gossamer City Project, un empilement de conteneurs aménagés surplombé par un vieil immeuble bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale, il imagine ses projets et s’entoure de jeunes créateurs à qui il permet de développer leurs projets dans son « Fab Pub », un atelier de création équipé d’imprimantes 3D et de coupeurs lasers. Tourné vers l’avenir, il enseigne l’Architecture à l’Université de Westminster de Londres, participe à des conférences TEDx aux États-Unis ou à l’Université de Taipei.

Féru de nouvelles technologies, il est le nouveau visage du design et de l’architecture paramétrique qui croise différents savoirfaire comme le code, les mathématiques et la modélisation 3D. Il interroge constamment sa pratique, y intégrant l’usage des imprimantes 3D en imaginant entre autres Polibot, un robot de construction suspendu qui permet de déplacer des pièces ou en créant son propre logiciel Silkworn qui permet de contrôler directement des machines. En 2016, il conçoit pour le festival Burning Man le projet Tangencial Dreams, une tour en bois de six mètres de haut qui remporte le prix Achitizer A+.

En 2011, il créé donc son agence Mamou-Mani Limited en intégrant immédiatement dans ses recherches l’idée 42


WOODEN WAVE


- ARCHI -

COSMIC TREE – AMSTERDAM LIGHT FESTIVAL

RESONET PAVILLON

Cette construction inédite a immédiatement tapé dans l’œil du créateur du festival Larry Harvey qui lui commande pour l’édition 2018 la conception du temple central de l’évènement. Pour l’occasion, l’oeuvre architecturale éphémère baptisée Galaxia, une tour en bois de vingt mètres en forme de spirale, a été installée en un temps record par plus de 125 bénévoles ! Par ailleurs, il a particpé activement au projet Food Ink, le premier restaurant dont l’ensemble du mobilier et de la nourriture sont imprimés en 3D. Son goût pour l’informatique lui vient de son père, son goût de la création de sa mère. Il mixe donc ses deux influences pour révolutionner l’idée même de la construction : « La nouvelle révolution est d’utiliser l’intelligence des machines pour pouvoir créer 44

des formes optimales, par rapport au site, à l’environnement, à toutes les contraintes paramétriques qui influencent une forme, comme cela peut être le cas dans la nature : les êtres vivants sont influencés par leurs paramètres environnementaux. ». Une approche novatrice qu’il distille lors de workshops organisés par de grands groupes comme Konika Minolta, ou Samsung avec toujours les mêmes axes de travail, tournés vers le futur : « Comment allons- nous vivre ? Comment allons-nous travailler ? Comment allons-nous nous détendre ? ». Architecte, ingénieur, informaticien, designer… Il mixe savamment créativité et technologie car « Si on veut être créatif avec sa machine, il faut comprendre la manière dont elle se meut »…


ULTIMATE TEXAS HOLD’EM* DU MERCREDI AU DIMANCHE DÈS 21H Mise minimum : ante 4€ Mise maximum : ante 80€ CASINO - RESTAURANT - ÉVÈNEMENTS

CASINOPALAVAS I WWW.CASINOPALAVAS.COM

*Voir règlement en casino. Entrée en salle de jeux réservée aux personnes majeures non interdites de jeux, sur présentation d’une pièce d’identité en cours de validité ou d’une carte Players Plus. SAS casino de Palavas, 330 000€, quai Georges Clémenceau 34250 Palavas les Flots, RCS 59 B 41 MONTPELLIER.

JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE, ... APPELEZ LE 09.74.75.13.13 (APPEL NON SURTAXÉ)


navigation

BAND OF BOATS Naviguer devient un jeu d’enfant avec le lancement de Band of Boats, une plateforme en ligne communautaire et intelligente qui s’adresse aux amoureux de la mer pour leur permettre de vivre pleinement et facilement leur passion, selon leurs moyens et leurs envies. Band of Boats propose la plus grande offre de navigation à la semaine, avec ou sans skipper, grâce à des conseillers qui vous aideront à choisir votre destination et votre bateau à réserver directement en ligne. 16000 bateaux sont déjà prêts à lever l’ancre partout dans le monde : France, Croatie, Grèce, Italie, Espagne mais aussi dans des destinations plus lointaines comme la Martinique, ou les Iles Vierges Britanniques !

hotellerie

HOTEL FAUCHON Avis aux épicuriens ! Le célèbre épicier de luxe vient d’ouvrir son premier établissement hôtelier sur la place de la Madeleine à Paris. Aménagé par l’architecte Richard Martinet et situé à l’emplacement de sa première boutique ouverte il y a 132 ans, l’hôtel reprend tous les codes de la maison gourmande : du rose, du noir, du blanc et du doré pour créer un lieu à la fois luxueux et accueillant. Classé 5 étoiles, il abrite 54 chambres sur 6 étages, un restaurant-bar Café Fauchon ouvert toute la journée, un jardin des thés, une bibliothèque calme pour les résidents, un spa Carita et les hôtes bénéficient en chambre d’un Gourmet Bar rempli des produits de la marque. Premier boutique-hôtel de la Collection Fauchon, le groupe devrait en ouvrir une dizaine d’autres dans les pays où ses épiceries fines sont déjà implantées. Confort et saveurs au programme. maison d’hôte

D’UNE ÎLE - PERCHE L’équipe du Septime Paris a ouvert il y a peu de temps une maison d’hotes située en plein cœur du Perche, en Normandie, à deux heures de Paris. Déco rustique et soignée pour les 8 chambres, des hectares de campagne verdoyante et de la simplicité en cuisine : une carte 100% locale et champêtre qui rend grâce aux produits des producteurs voisins, en mettant en avant le végétal, mais pas uniquement. Une belle adresse pour s’évader en pleine nature et pour se régaler de produits du terroir simples et savoureux


yachting

FOILER YACHT Amateurs de yacht d’exception, le Foiler devrait vous plaire ! Résolument design, son originalité provient de ses 4 foils qui lui permettent littéralement de voler au-dessus de l’eau. S’élevant à plus de 1,5 mètres de la surface, il est équipé d’un moteur BMW de 320 chevaux pour atteindre les 40 nœuds sans ressentir l’interférence des vagues. Il mesure 9,45 mètres de long, 3,3 mètres sans les foils et 7,2 mètres avec les foils déployés. Une dimension pensée pour entrer dans un garage de superyacht évidemment ! Sachez que pour vous évader à bord de ce bijou de technologie, vous devrez quand même débourser la somme de 990 000€. Le prix, d’un yacht hors du commun.

hotellerie

NHOW HOTEL – MARSEILLE Un nouvel hôtel 4 étoiles vient d’ouvrir ses portes sur la Corniche de la cité phocéenne. En lieu et place de l’ancien Palm Beach, le Nhow Hotel propose 150 chambres avec vue sur mer, dont 125 Supérieures, 47 Premium et 4 suites. Une superbe piscine surplombe les eaux de la Méditerranée et une grande nouveauté, l’établissement accueille un spa Phytomer qui utilise les produits de la marque locale Compagnie de Provence. Un bel espace, à 15 minutes du Vieux port, pour votre prochaine escapade marseillaise. 47

aviation

AIRLANDER 10 Un dirigeable XXL, créé par la société britannique Hybrid Air Vehicles va bientôt s’envoler pour les plus fortunés. Le Airlander 10 est sans conteste l’objet volant le plus luxueux du monde : une cabine de 46 mètres de long, des chambres privées, un bar et des espaces détente soignés dans les moindres détails, une partie du sol traitée en transparence. Mi avion, mi dirigeable, il peut accueillir 19 passagers à bord et peut voler durant 5 jours non-stop. Extrêmement silencieux, il offre une nouvelle expérience de voyage, une belle occasion de prendre un peu de hauteur.


G R È C E

Les iles Ioniennes

— © photos : C.Malsert / D.R

Les vacances sont terminées, la rentrée est passée mais rien ne nous interdit de rêver des prochaines escapades au soleil. Alors pour ce 93ème numéro, on a décidé de vous emmener en Grèce pour découvrir de plus près l’archipel des îles Ioniennes. Dépaysement garanti. Véritable petit coin de paradis situé à l’ouest de la Grèce, à proximité de l’Italie, l’archipel des Iles Ioniennes (ou Heptanèse) se compose d’une cinquantaine d’îles dont les sept principales sont Leucade, Ithaque, Zante, Cythère, Corfou, Paxos et Céphalonie. Et ce sont ces trois dernières que nous avons choisi de visiter pour cette nouvelle escapade bimestrielle. Paysages montagneux et falaises, nature luxuriante offrant cyprès et oliviers, plages de sable et eaux cristallines…ces terres autrefois dominées par les vénitiens puis les britanniques invitent à un authentique dépaysement à quelques heures d’avion et de bateau de la France.


Corfou la cosmopolite Démarrons notre voyage à Corfou ! Située entre l’Italie et l’Albanie et facilement accessible par avion depuis l’Hexagone, Corfou ou Kerkyra en grec, est sans doute la plus connue de l’archipel des îles Ioniennes avec ses 590km2 de superficie. Connue pour être cosmopolite, elle a attiré au fil des siècles les marins, artistes, commerçants venus s’y installer en raison de sa position stratégique et surtout de sa beauté. La capitale, qui porte le nom de l’île, raconte son histoire et la domination vénitienne à travers son architecture majestueuse et ses nombreux monuments dont l’incontournable forteresse en pierre, la Citadelle, le Vieux Fort ou le Palais de Saint-Michel et Saint-Georges, joyau du patrimoine. Dans l’enceinte de la ville, on arpente les ruelles pavées où se concentrent restaurants typiques, artisans locaux, terrasses et bars branchés. Construites durant la période française de 1807 à 1814 sur le modèle de la rue de Rivoli, les arcades Liston et son esplanade sont le point de rendez-vous immanquable des habitants et visiteurs qui s’y arrêtent pour déguster une bière fraiche ou un cocktail à l’ombre. Côté cuisine, on vous conseille de vous attabler chez Pane E Souvlaki pour déguster la vraie cuisine grecque et ses spécialités et chez Pane E Psaraki, le seconde adresse de la maison qui décline une sélection de qualité de produits de la mer. Une fois sorti de la ville, optez pour une promenade le long de la mer sur la baie Garitsa et prolongez vers le faubourg d’Anemomilos où se trouve notamment la villa Mon repos, visitez les petits villages préservés au centre de l’île et rendez-vous également sur le mont Pantokrator au nord-est de Corfou qui culmine à 906 mètres et présente une vue panoramique exceptionnelle. Plus à l’ouest, faites un tour dans la petite ville de Paléokastritsa pour y découvrir son port, ses plages et ses restaurants, dirigez-vous ensuite au sud pour une halte à Stavros où trône le buste d’Ulysse. Les amateurs de baignade et de sable se rendront sur les plages de Benitsès, d’Agios Stefanos ou Pirate Bay, l’un des plus beaux spots de l’île, sauvage et bordé de végétation.


Paxos la sauvage Embarquons sur le bateau pour prendre la direction de Paxos, à quelques dizaines kilomètres au sud de Corfou. La plus petite des îles ioniennes (25km2) est réputée pour son calme, ses forêts d’oliviers, ses grottes marines et son relief vallonné. Refuge discret de riches familles en été, Paxos demeure l’une des plus étonnantes destinations de l’archipel, particulièrement au mois de mai et juin lorsqu’elle n’est pas encore envahie par les touristes et les yachts. La plupart des liaisons arrivent à Gaios, le port principal et son village où sont rassemblés commerces, restaurants et artisans traditionnels. On se promène dans les charmantes ruelles ombragées et on s’arrête au Kalimera, taverne incontournable, ou sur la place face à la mer, un peu plus bas, pour siroter un café frappé et déguster des loukoumades, beignets traditionnels servis avec du sirop de miel. Plus au nord, se trouve Loggos, le village pittoresque de pêcheurs, où est installé le meilleur restaurant de l’île, la Taverne de Vassilis. On y apprécie l’excellente cuisine moderne grecque du chef, après avoir bu un cocktail au bord de l’eau au Taxidi. Autres endroits incontournables, le port de Lakka situé au nord de Paxos vaut vraiment le détour tout comme Erimitis, un bar-restaurant perché à Magazia sur la plus haute falaise de l’île où l’on admire le coucher du soleil. Un endroit idéal pour se baigner également en empruntant des chemins escarpés. Ici, les plages ne manquent pas ici : Moggonissi, Lakkos, Harami et Kanoni, Orkos…. sable blanc ou galets, sauvage ou plus accessible en famille, eaux transparentes, le dépaysement est garanti. Si le voyage à Paxos vous tente, on vous conseille aussi de réserver vos nuits à l’hôtel Torri e Merli, le plus réputé de Paxos. Et prolongez évidemment le plaisir avec un tour de Paxos en bateau durant la journée et une escale à Antipaxos pour ses plages paradisiaques et son calme.


Cephalonie la montagneuse Poursuivons au sud de l’archipel pour accoster à Céphalonie, Kefalonia en grec. La plus grande île de l’archipel est aussi la plus montagneuse avec son Mont Ainos culminant à 1628 mètres. Peuplée de plus de 36.000 habitants installés principalement à Argostoli et Lixouri, l’île doit en partie sa réputation pour ses paysages saisissants, son espèce unique de sapin ainsi que son incroyable grotte de Melissani. Pour démarrer la visite, rendons-nous à Argostoli, la ville la plus dynamique où se trouvent quelques-uns des monuments historiques les plus intéressants à l’image du célèbre musée archéologique, le musée Korgialenios retraçant la vie des insulaires et son impressionnante bibliothèque, la troisième plus grande de Grèce. C’est aussi ici que l’on se familiarise avec la vie quotidienne des habitants : commerces, restaurants, bars, marché du port… Nichée dans une baie, Argostoli s’est muée en citée moderne suite au tremblement de terre de 1953. Également très prisée des visiteurs, Lixouri mérite d’être visitée tout comme la plage de Pétani, non loin de là, lovée au cœur d’une crique encaissée entre d’impressionnantes falaises. Tout aussi incontournable, le port de Sami qui s’étire le long d’une vaste baie accueille de multiples terrasses et adresses pour manger poissons frais et fruits de mer. Il est aussi le point de départ pour explorer la grotte de Melissani, l’une des attractions majeures de Céphalonie. En partie ouverte suite à l’effondrement d’une doline, elle mesure 50 mètres de long pour 36m de hauteur et peut être visitée au cours d’une balade en bateau sur son lac souterrain. Les visiteurs apprécient également le joli village de Fiskardo et ses vieilles maisons colorées vénitiennes qui ont conservé tout leur charme à l’instar des authentiques Assos et Myrtos qui abrite d’ailleurs l’une des plus belles plages de l’île.


Notre guide des meilleures adresses

Les iles Ioniennes CORFOU

A VOIR/À FAIRE

Forteresse Citadelle Palais Saint-Michel et SaintGeorges Arcades Liston et Esplanade Baie Garitsa Mont Pantokrator Stavros Paléokastritsa Achilleion

HÔTELS

Corfu Mare : Nik. Zervou 5, Corfu 491 Palma Boutique : Dassia, Corfu 490 Siorra Vittoria : Stefanou Padova 36, Ágios Rókkos 491 Mr. & Mrs. White Corfu : Acharavi, Corfu

BAR & RESTAURANTS Pane & Slouvaki : 77, Gkilford Pane e Psaraki : Kapodistriou 34

Sapori e Vini : Corfou 491 Pomo d’Oro : Skaramagka 13 Venetian Well : Sofokleous Dousmani 46

PLAGES

Benitsès Agios Stefanos Pirate Bay

PAXOS

A VOIR/À FAIRE Gaios Lakka Loggos Antipaxos

HÔTELS

Torri e Merli : Lakka Glyfada Beach Villas : Loggos Natsios : Gaios

καλό ταξίδι

BAR & RESTAURANTS

HÔTELS

PLAGES

BAR & RESTAURANTS

Lakkos Moggonissi Harami & Kanoni Orkos Monodendri Kipiadi Erimitis Avlaki

Ampelaki : Leof. Antoni Tritsi 26, Argostoli Tassia : Fiskardo Captain Nikolas : Vasta, Lixouri Phaedra : Lassi

CEPHALONIE

PLAGES

Vassilis Taverna : Loggos Taxidi bar : Loggos Erimitis : Magazia Kalimera : Gaios

A VOIR/À FAIRE Argostoli Lixouri Fiskardo Grotte de Melissani Musée Korgalenios 56

Emelisse Nature Resort : Fiskardo 280 Leivatho : Avithos, Koinotita Metaxaton F Zeen : Ionian Sun, Lourdas Beach, Livathos

Myrtos Pétani Foki Platia Ammos Antisamos


CHÂTEAU

StPIERRE de SERJAC VOTRE WEEKEND DÉTENTE AU MILIEU DES VIGNES

HÔTEL " RESTAURANT " SPA " CAVEAU " ÉVÈNEMENTS Photo: @we_heart

D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON 04 67 80 76 00 | SERJAC.COM | RESA@SERJAC.COM


Olea

AL L S U IT E H OTEL © photos : Designhotels.com

LA SIMPLE ÉVOCATION DES ÎLES GRECQUES INVITE AU VOYAGE, AU FARNIENTE SUR DES PLAGES DE SABLE BLANC ET AUX BAIGNADES DANS DES EAUX CRISTALLINES. ET L’ÎLE DE ZANTE, SITUÉE À L’OUEST DE LA PÉNINSULE, NE DÉROGE PAS À LA RÈGLE. ELLE ACCUEILLE L’OLEA ALL SUITE HOTEL, UN CINQ ÉTOILES NICHÉ SUR UNE COLLINE PITTORESQUE, ENTOURÉ D’OLIVIERS CENTENAIRES.


Au cœur d’une végétation généreuse, à proximité immédiate du village de Tsivili, l’Olea All Suite Hotel dévoile une vue à couper le souffle sur les montagnes et sur la Mer. Destination idéale pour un break en amoureux, ce cinq étoiles confortable et minutieusement décoré se prête parfaitement aux exigences d’une clientèle désireuse de découvrir le pays au sein d’une véritable carte postale : plages de sable fin, criques protégées par de hautes falaises, soleil et saveurs gastronomiques… Véritable havre de quiétude et de sérénité, l’Olea propose 93 suites élégantes et résolument contemporaines. De 36 à 105 mètres carrés, ces dernières possèdent toutes un balcon ou une terrasse et les plus grandes offrent même une piscine privative. La décoration affiche une réelle sobriété, donnant immédiatement un sentiment de liberté et d’ouverture vers l’extérieur. Les équipements sont en accord avec les standards de l’hôtellerie haut de gamme : TV HD, Wifi, salle de bain privative, climatisation, espace détente, bref tout le confort nécessaire à un séjour d’exception. Côté gastronomie, la Grèce regorge de délices et l’Olea All Suite Hotel l’a bien compris. L’établissement compte 4 restaurants et trois bars pour découvrir les saveurs locales : Le O Restaurant sert des plats internationaux, le Flow Dine and Wine propose une cuisine 60

créative d’inspiration méditerranéenne, le Cocoon Resto & Bar est dédié à la finger food, aux boissons de type cocktails, aux fruits frais pressés et aux glaces. Une offre de sushis complète le tout, servie au Cocoon. Du côté des bars, le O bar et le F Bar proposent des cocktails mais l’intérêt principal de ces deux comptoirs est évidemment la carte de vins locaux qui met en avant les meilleurs crus grecs. Destination détente par excellence, l’hôtel héberge évidemment un spa : le Olea Royal. 300 mètres carrés dédiés au bien-être et à la relaxation grâce à des soins aux huiles essentielles et aux herbes méditerranéennes. Un salon de beauté et de fitness de 100mètres carrés complète l’offre pour un séjour en harmonie avec son corps. Côté activités, l’Olea et l’île de Zante proposent de nombreuses expériences pour découvrir tous les plaisirs du pays : pavillon dédié au yoga, prêt de vélos, équitation, dégustations de vins et d’huile d’olive, leçons de cuisine locale, boutique de produits traditionnels, de vêtements et de bijoux, excursions dans l’île et sur les plus belles plages, sorties privées en yacht ou en bateau, déplacements en hélicoptère, visites de l’église d’Agios Dionysios, du parc marin de Zakynthos ou des grottes bleues du Cap Skinari… L’Olea All Suite Hotel, c’est la promesse d’un séjour d’exception sur l’île de Zante.


collab

AMI X KWAY La marque parisienne que l’on ne présente plus vient de sortir une collection capsule avec un emblème du vêtement de pluie : KWAY. Le fondateur d’AMI, Alexandre Mattiussi a donc imaginé une réinterprétation de trois modèles iconiques : les vestes Claude et Eiffel, qui se rangent et peuvent se porter en banane et la Parka Richard. On y retrouve évidemment la fameuse fermeture éclair multicolore, associée au rouge et au bleu et à des rayures, signatures d’A MI. Bien entendu, les logos des deux marques s’affichent sur la poitrine des différents modèles. Une collaboration à shopper dans les magasins KWAY et AMI uniquement, ça sent le sold-out rapide !

collab

ETUDES X ADIDAS Dans le cadre de son projet Consortium, qui invite des jeunes labels à proposer leurs visions de la marque, Adidas a invité le collectif parisien Études Studio à revisiter sa basket UltraBoost. Le modèle présenté reprend donc deux éléments chers à Études Studio : le bleu roi et les étoiles de l’emblème européen. Pour ses premiers pas dans l’univers du sportswear, le label français en a également profité pour travailler sur un manteau de pluie oversize transparent imprimé des logos des deux marques. Affichées à 220 euros, les baskets allient style et performance, la veste est proposée à 40 euros pour une touche de minimalisme fonctionnel…


exposition

L’ASIE REVEE D’YVES SAINT LAURENT Depuis le 2 octobre dernier et jusqu’au 27 janvier 2019, le Musée Yves Saint Laurent situé au cœur du XVIème arrondissement de la capitale accueille l’exposition « L’Asie révee d’Yves Saint Laurent ». L’accrochage rassemble une cinquantaine de modèles haute couture inspirés de l’Inde, de la Chine et du Japon. Ces pièces issues de la collection du musée sont présentées en dialogue avec des objets d’art asiatiques prêtés par le Musée National des Arts Asiatiques - Guimet et par des collectionneurs privés. Passionné de voyages, le couturier a plongé son imaginaire au coeur des coutumes locales, exploré le folklore, détourné les clichés afin de proposer une représentation sublimée de traditions vestimentaires. Une belle occasion de découvrir des pièces uniques qui illustrent tout le pouvoir créatif d’YSL collection

UNIQLO U 2018

artisanat

FLAGSHIP CHANEL MÉTIERS D’ART La marque vient de poser la première pierre de son futur bâtiment dédié aux artisans. Construit sur une ancienne friche industrielle du 19ème arrondissement de Paris, le nouveau bâtiment Chanel Métiers d’art est destiné à accueillir une quinzaine d’entreprises artisanales indispensables à la maison : plumassiers, gantiers, orfèvres. Situé au plus proche des studios de création Chanel, le bâtiment de 5 étages et deux sous-sols a été imaginé par l’architecte du Mucem à Marseille : Rudy Ricciotti. On retrouvera évidemment la signature de l’architecte : de savants jeux de lumière et une fine dentelle de béton, en écho aux créations de la marque française. Ouverture en 2020.

La collection Uniqlo U Automne/Hiver 2018 dirigée par Christophe Lemaire et son équipe créative internationale présente une nouvelle gamme d’essentiels alliant une technologie de pointe, des coupes inédites et uniques, qui se veulent le futur du LifeWear. Le géant de la mode japonais a donc dévoilé un collection complète, pour hommes et femmes, élégante et intemporelle mixant couleurs vives et teintes plus neutres. On y retrouve la simplicité toute nippone de la marque pour des pièces chics et décontractées : pulls, pantalons, doudounes, manteaux, vestes, chemises et robes pour affronter l’automne et l’hiver avec style !

en bref... • Après le récent départ de Guillaume Henry, la griffe parisienne Nina Ricci vient de nommer deux nouveaux directeurs artistiques : le tandem néerlandais Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh, lauréats du Grand Prix du 33ème festival de Hyères en 2018. • La marque Ateliers de Nîmes, qui va bientôt tisser sa propre toile de jean dans la cité gardoise, vient d’ouvrir une boutique dans le centre-ville de Nîmes au 2 rue Auguste-Pellet. • Le Coq Sportif et Etam ont imaginé conjointement une collection de vêtements de sport. • La maison Lacoste et le brodeur parisien Lesage ont collaboré pour créer huit polos féminins aux motifs inspirés du street art. Gucci transforme son compte Instagram en authentique exposition photographique. Cette fois-ci, c’est l’artiste britannique Martin Parr, qui signe une série de portraits pour la maison de luxe italienne.

63


UNIQLO.COM


RALPH

LAUREN 50 ans de mode © photos : Ralph Lauren inc

Quand on évoque le nom de Ralph Lauren, tout le monde pense évidemment aux polos ornés d’un cavalier. Mais on sait moins qu’il est l’incarnation pure et simple de l’accomplissement du rêve américain. Une carrière entièrement dédiée à la mode qui vient de fêter ses cinquante bougies cette année. 50.000 dollars en 1967 pour monter sa propre boutique. Il y vend des cravates larges et colorées, à contre-courant des goûts de l’époque, et réalise un chiffre d’affaires de 500.000 dollars dès la première année. En 1968, il créé donc la maison de création Ralph Lauren et lance une collection de polos à manches courtes déclinés en 27 coloris, s’inscrivant d’emblée dans un univers sportswear chic. L’histoire de la griffe américaine commençait à s’écrire.

Élevé dans le Bronx à New-York, Ralph Lauren a toujours eu de l’ambition. En 1957, à seulement 18 ans, il indique dans l’annuaire de son université que l’un des objectifs de sa vie est de devenir millionnaire. Désireux de sortir de sa classe sociale et de flirter avec les grands de ce monde, il enchaîne les petits boulots pour se payer de beaux costumes. Après avoir servi dans l’armée, il travaille comme vendeur de gants pour la marque Brooks Brothers. Fasciné par la mode, il réussit à emprunter 67


D

américain… « Je ne crée pas des vêtements », dit-il, « je crée des rêves ». Cette année, la marque a fêté ses 50 ans de style, avec un défilé extraordinaire qui s’est déroulé le 7 septembre dernier en plein cœur de Central Park. Présentant plusieurs collections simultanément, les mannequins de la marque ont dévoilé des silhouettes imprégnées d’esprit 90’s, avec un twist preppy des années folles, et des pièces phare du créateur revisitées pour l’occasion : chemises à carreaux, patchworks, robe bustier reproduisant le drapeau américain, pulls chunky ou bottes western.

ès 1978, Ralph Lauren ouvre un département parfums avant de se lancer dans la décoration et l’aménagement d’intérieur dès 1983. Mélange de luxe et de casual, la marque mixe les influences de l’héritage BCBG de la côte est des États-Unis aux images du grand ouest, des icônes du Cinéma Hollywoodien aux codes du vintage londonien, inventant ainsi un style propre, le style anglo-américain parfois baptisé néo-british. Foisonnant d’idées, le créateur déploie alors la marque sur différents secteurs donnant vie à une douzaine de collections : la gamme Polo Sport dans les années 80, le Purple Label pour le prêt-à-porter de luxe homme, polo Jeans plus abordable, lancés en 1994, le Black Label pour le prêt-à-porter de luxe féminin en 2005, la maison offre également un large panel de lignes spécialisées dans les équipements sportifs pour le ski, le golf, le rugby, l’équitation et devient l’équipementier de l’équipe Olympique américaine pour les JO de 2012. Suivront les labels Ralph Lauren Collection, Blue Label, Lauren, P, Polo, Golf, RLX, Double RL, Enfants, Denim & Supply… Quelle que soit la collection, il réussit à être un précurseur en racontant une véritable histoire de marque : l’histoire du style

Pour définir ce moment anniversaire Ralph Lauren déclarait : « L’héroïne de ma collection incarne une élégance intemporelle. Elle créé un style très personnel, original, en mélangeant des influences allant du romantisme vintage à un raffinement moderne et audacieux. Avec ce cinquantenaire, nous célébrons la liberté d’expression de la femme, sa force et son individualité ». Et pour finir le show en beauté, Ralph Lauren a convié ses invités à un diner sous les étoiles reprenant l’ambiance typique de son restaurant parisien le Ralph’s. Happy Birthday ! 68


AURELIE LECUYER © photos : Aurélie Lecuyer

L’idée de consommer moins et mieux se traduit chez la styliste et photographe Aurélie Lecuyer par des collections pour femmes épurées, fonctionnelles et qui s’affranchissent des saisons. Fondatrice de sa maison éponyme, elle envisage une mode plus responsable et intemporelle.

71


L

pris qui définit l’identité de la maison dont la volonté est de garder le contrôle des différentes étapes et de collaborer avec des partenaires plutôt que des intermédiaires. Consommer moins et mieux donc, réduire au maximum les distances de transport, le gaspillage et les renouvellement des pièces… des actions concrètes qui font partie intégrante de l’ADN et qui permettent à la marque d’afficher des prix justes pour ses collections tout en garantissant une vraie qualité.

oin des grandes marques internationales et de leur modèle de fast fashion qui inondent le marché à un rythme effréné chaque année, Aurélie Lécuyer et Emilie Vincent ont choisi un tout autre univers, celui d’une création intelligente qui valorise les savoir-faire et sublime la silhouette de celles qui choisissent leurs vêtements. Elles imaginent ainsi des pièces faites pour des « femmes affranchies, en quête d’épure, de pratique et de beau » conçues de manière responsable. Et veulent simplement aller à l’essentiel pour proposer un vestiaire composé de basiques incontournables et intemporels, de vêtements « ordinaires empreints d’une touche de féminité et de fonctionnalité » pour le quotidien, à s’approprier durablement.

Pour sa dernière collection, Aurélie Lécuyer a décliné les incontournables du vestiaire féminin : pantalon Cargo Catrine Ocre ou Light Blue, blouse Babel Camel à manches raglan, robe Berthe au tombé fluide 100% tencel, combi Cimone Celadon en popeline de coton légère ou encore la Veste Kimono Billie Jacquard et son col châle sans oublier l’accessoire indispensable, le BazBag fabriqué artisanalement en fibre de cactus. Du beau travail et un concept de mode responsable qui mérite d’être salué.

Au-delà de la question stylistique, Aurélie Lécuyer souhaite définir un modèle différent et raccourci, de la conception à la distribution, pour « reconnecter la relation entre celui qui dessine le vêtement, celui qui le façonne et celui qui le porte ». Un parti 72


Diega © photos : Diega

Diega, c’est l’histoire d’une marque plutôt discrète imaginée par Carole Petit

dans son atelier situé au cœur du Marais à Paris. Un univers sensible, riche et passionné, simple et authentique pour un label qui distille une mode confortable et sensuelle, fluide et élégante.

75


Dès les débuts de l’aventure en 2007, l’ADN de Diega a posé les bases d’un style propre à la marque avec des cotons imprimés aux motifs végétaux, des superpositions libres, des couleurs simples et passées : ocres, marrons, verts, bleu garçon… La femme Diega a de l’allure, elle va à l’essentiel, est énergique et solaire, spontanée et d’une élégance naturelle, presque androgyne. Pour créer ses collections Carole Petit s’inspire de ses voyages et de ses pérégrinations, elle puise ses matières et ses motifs aux quatre coins du monde : dans la palmeraie de Marrakech, au Pérou, en Israël, en Afrique… Elle démarre avec des bandes de tissus teintés qu’elle assemble pour trouver la bonne direction. Tailleurs-pantalons, vestes oversize, jupes et chemise florales, toutes les pièces sont d’une grande souplesse pour ne jamais entraver les mouvements. Une souplesse qui fait flotter les matières et qui accorde une grâce toute sensuelle aux femmes qui les portent. Belle sans être sophistiquée, la femme Diega

revendique son goût pour les coupes masculines. Un style inspiré du parcours de le créatrice, élevée dans une famille de tailleurs pour hommes, avec lesquels elle a pu découvrir l’univers des plus prestigieuses maisons et toucher les plus belles matières. Pour la saison Automne-Hiver 2018, on retrouve des pantalons larges en lin, des vestes masculines ceinturées en velours peau de pêche, des tops en soie ou en laine vierge, des chemises à boutonnière volantée entre autres, à retrouver dans la nouvelle boutique installée dans le 6ème arrondissement Parisien ou dans de nombreux multimarques comme chez Merci, dont l’une des acheteuse définit le style de la griffe tout simplement : « Diega s’adresse à une fille qui a le voyage dans le sang, qui aime les vêtements faciles et authentiques, les beaux imprimés et les matières nobles ». Disponible chez Cachou, au 4 rue des soeurs noires à Montpellier. 76


photos

I AM A MAN – PAVILLON POPULAIRE

À partir du 17 octobre et jusqu’au 6 janvier 2019, le Pavillon Populaire, temple de la photographie montpelliéraine présente l’expo « I Am a Man, Photographies et luttes pour les droits civiques dans le Sud des États-Unis, 1960-1970 ». Un accrochage qui présente un large éventail de photographies d’amateurs, de photojournalistes régionaux ou de photographes de renommée internationale. Ensemble, ils offrent un récit visuel saisissant de la manière avec laquelle le Mouvement des Droits Civiques a évolué aux États-Unis durant les années 1960 à 1970, traversant des périodes dramatiques et violentes. Ces photographies, prises il y a cinquante ans, s’avèrent toujours aussi pertinentes. Cette expo clôture la saison 2018 du Pavillon Populaire consacrée au lien entre photographie et histoire. Esplanade Charles-de-Gaulle, 34000 Montpellier Entrée libre et gratuite pour tous les publics exposition

COLOURS X COLOURS ATELIER DES LUMIERES Jusqu’au 6 janvier prochain, le nouveau centre d’art numérique du 11ème arrondissement de la capitale accueille « Colours X Colours », une exposition immersive dédiée à la couleur menée par le duo d’artistes Oilhack et Thomas Blanchard. Les deux créatifs ont imaginé une immersion vibrante au cœur de la macro de peinture, mise en mouvement par des conceptions artisanales à partir de peinture acrylique, huile et savon. Le résultat est incroyable, hypnotisant, planant et résolument apaisant. Plongez au cœur des matières colorées, vous en sortirez profondément enchanté et détendu.

exposition

BASQUIAT & SCHIELE FONDATION VUITTON Jusqu’au 14 janvier prochain, la fondation Vuitton dévoile deux expositions de deux artistes majeurs du XXème siècle. Premièrement, la fondation vous invite à plonger dans le New York des années 1980 avec une rétrospective unique de l’ensemble de la carrière courte mais exceptionnelle du new-yorkais Jean-Michel Basquiat. Deuxièmement, vous pourrez découvrir plus de 80 toiles expressionnistes d’une autre étoile filante de la peinture : l’Autrichien Egon Schiele. Deux génies en un seul espace, deux expos incontournables de l’automne-hiver 2018.


exposition

GEORGES ROUSSE MUSEE REGARDS DE PROVENCE Avec cette exposition baptisée «Utopie et Métamorphoses», le pionnier de l’exploration urbaine et de la peinture anamorphique in situ Georges Rousse investit le Musée Regards de Provence jusqu’au 10 mars 2019, pour les 5 ans de l’établissement marseillais. On y retrouve ainsi des photographies de ses œuvres mêlant architecture, perspective et peinture. L’artiste offre un nouveau regard sur des bâtiments voués à la destruction, une belle manière de les figer dans le temps grâce à sa démarche artistique. Pour l’occasion, il intervient directement sur l’espace qui l’accueille avec un « Utopia » peint sur l’escalier de la salle d’expo qui invite le visiteur à changer de point de vue. Une grande sculpture prendra également place sur le toit du musée, une pièce créée également spécialement pour regards de Provence.

HELMUT NIMCZEWSKI MUSÉE ART BRUT MONTPELLIER L’Atelier Musée situé dans le quartier des Beaux-arts accueille un nouvel accrochage dédié à l’Allemand Helmut Nimczewski. Maniaque, distant et réservé, l’artiste est fasciné par les foules. Par exemple, dans ses dessins, Il détaille minutieusement les spectateurs d’un match de football ou d’un championnat de natation alignés en rang serré sur les gradins. Les conducteurs et les passagers des véhicules qu’il dessine semblent circuler en parfaite harmonie, sur des routes aux voies bien tracées, sur des rails rectilignes ou sur des océans sereins. Travaillant sans esquisse au crayon de couleur et au stylo feutre, il n’emploie que des teintes vives et consacre environ deux à quatre semaines à la réalisation d’un dessin. Une expo à ne pas rater, à voir jusqu’au 10 janvier 2019.

HAEGUE YANG, ERIK DIETMAN ET NEDKO SOLAKOV LA PANACÉE Du 13 octobre 2018 au 13 janvier 2019, La Panacée – MoCo présente les expositions monographiques de trois artistes internationaux : Haegue Yang, Erik Dietman et Nedko Solakov. Erik Dietman nous présente La Verticale (Millésimes 1962 à 2001) : des sculptures monumentales et dessins fulgurants. Haegue Yang, la plus importante artiste coréenne de notre époque, crée des environnements spécifiques, habités par des sculptures aux accents à la fois primitifs et minimalistes. Elle présentera ici des œuvres spécifiquement créées pour La Panacée, aux côtés d’œuvres récentes, dans un paysage où l’humain et le végétal, l’image et le vivant s’entremêlent. Nedko Solakov, artiste majeur de la scène bulgare, réalise pour La Panacée « Paintings without words » : une histoire se déroulant en « 20 peintures sans mots », entre une déconstruction de la peinture romantique allemande et la réinvention du graffiti, la poésie et l’art in situ. Des pièces qui viendront ponctuer un récit écrit directement sur les murs.


PHOTOGRAPHIE

Cyril

SAULNIER Cyril Saulnier aka C-Reel, photographe français basé à Bali depuis deux ans, est passé du monde amateur à l’univers professionnel du jour au lendemain en gagnant un projet pour EDF grâce à Flickr. Du lifestyle à la mode en passant par des commandes en agence, il a aujourd’hui considérablement élargi son champ créatif et signe ses visuels d’une french touch élégante teintée d’humour.

80


pour démarrer, pouvez-vous nous retracer votre parcours et vos débuts en tant que photographe ? Mon parcours est pour le moins atypique. 100% autodidacte. J’ai commencé la photo en 1999 en achetant un des premiers appareils numériques SONY grand public. A l’époque les fichiers pesaient le poids d’un petit jpg actuel. Et je voyageais plusieurs fois par an au Maroc où j’y avais créé ma première société «Babouche». Endroit parfait pour s’essayer à la photo. Pendant les 10 années qui ont suivi, j’ai toujours eu dans mon sac à dos un appareil photo. Au grand dam de mes meilleurs amis… j’ai des dossiers sur chacun d’entre eux… il y a des moments que l’on préférerait ne pas avoir immortalisé ! J’ai aussi beaucoup joué » avec les appareils LOMO. Le Fisheye a été un de mes fidèles partenaires durant 3 ans. ( J’en ai d’ailleurs profité pour éditer un petit livre de cette période). Tout ceci a toujours été fait de manière amateur. Juste immortaliser des moments de vie. Chaque jour, chaque saison, pendant les vacances. Et puis il y eu ce lundi matin de Juillet 2009. Une personne de mon réseau m’a contacté et me dit qu’elle me suit sur les réseaux sociaux (à l’époque : Flickr) et qu’elle aime mon travail et l’énergie qui s’en dégage. Puis elle me dit qu’elle aimerait présenter mon travail pour une compétition pour un «gros client». Je n’en sais pas plus… Le problème c’est que je n’ai que ma page Flickr, pas de book, pas de website… Il me donne 3 heures pour lui faire parvenir un book papier… Let’s go DIY ! Je cours à la FNAC, j’achète de quoi faire, je fonce dans mon labo de quartier, je fais 10 tirages, colle ça dans un album et j’envoie ça par coursier. 24h plus tard, j’avais gagné le plus gros contrat de mon inexistante carrière de photographe. C’était une campagne nationale pour EDF. Autant l’avouer maintenant, il est bon de savoir s’entourer d’un vrai 1er assistant. Sans lui cette histoire

aurait tourné au drame ! Mais je peux vous certifier qu’avec l’enjeu et la pression on apprend vite… très vite ! Quelques semaines plus tard j’ai eu le plaisir de voir mes images sur le thème de l’énergie placardées en 4x3 dans la France entière et dans la presse. C’était la première étape de ma petite «carrière». Les années qui ont suivi, j’ai travaillé sur plusieurs projets différents : mon label : Heritage-Paris, des magasins de vélo : Bicycle Store / Triathlon Store / La Crèmerie, mon studio digital : Les Athlètes. La photo passait souvent en second plan. C’était ma passion, mon hobby mais pas encore mon métier. Et puis j’ai franchi le pas. Ma passion allait devenir mon métier. Cette expatriation à Bali allait me servir de tremplin. Je suis «pro» seulement depuis 2 ans. Ton agent «Le Crime» écrit que tu composes autant avec le modèle que les lignes du paysage. Vous êtes donc installé à Bali aujourd’hui c’est bien ça ? Racontez-nous votre histoire avec cette ile et l’exercice de la photo en Indonésie… Je suis venu m’installer à Bali en 2016. La première année n’a pas été simple. Personne ne vous attend lorsque vous arrivez dans un autre pays. D’autant plus à 12.000km de la France, revenir pour un petit shooting est inenvisageable. Pour rajouter un peu de piment, je m’étais donné l’objectif de ne pas faire comme les 1001 autres photographes présents à Bali : la concurrence est rude ! Le but étant que mes images ne soient pas identifiables comme ayant été réalisées à Bali. J’aime les challenges ! Pour le moment c’est réussi et ça commence à porter ses fruits. La facilité aurait été de faire du swimwear mais je trouve ça créativement trop limité. 83


C’est quoi la French Touch photographique de C-Reel ? De l’élégance. Du bon goût. Pas de vulgarité et une bonne dose d’humour.

sans les réseaux sociaux. C’est devenu un vecteur de communication incontournable pour accroitre sa visibilité mondiale. Vous avez une certaine expérience en photo, comment le métier a-t-il évolué ces dernières années ? Les sceptiques diront « la photo c’est plus ce que c’était… à mon époque… ». Je ne suis pas de cet avis. Nous vivions dans une ère ou l’image est omniprésente. Les réseaux sociaux sont très gourmands en image et demandent aux marques d’avoir en permanence une quantité astronomique de nouveaux visuels. C’est une chance pour les photographes. Le challenge est qu’il faut savoir réaliser des shootings qualitatifs, rapides et pas chers.

La mode est devenue votre domaine de prédilection... mais aussi le lifestyle associé au sport comme le vélo, le surf…. Je ne veux pas me limiter uniquement à la mode. Je shoote aussi régulièrement de l’architecture, du fooding, du sport… La photo est ma passion. J’aime l’image. A ce sujet, on résume parfois la photo de mode à la retouche... que répondez-vous à cela ? Les deux vont de pair. La retouche sert uniquement à sublimer une image réussie à l’origine !

On a le sentiment que certains se considèrent photographe très rapidement avec un téléphone par exemple... Existe-t-il aujourd’hui une nouvelle forme de concurrence ? Ce n’est pas parce qu’on achète un disque vinyl et qu’on le joue sur une platine que l’on est DJ. C’est la même chose pour les photographes d’un jour. Il faut l’avouer les nouveaux hybrides grand public ou même les smartphones dernière génération sont étonnants. La photographie est un art qui demande un process de travail et de la discipline. Mes clients me racontent souvent des histoires extravagantes au sujet des prétendants photographes.

Vous êtes également directeur artistique pour de nombreux projets... Vous collaborez avec des agences de com ? J’ai ma propre agence de com’ depuis 12 ans : Les Athlètes \ Une Agence Balaise. Mais il m’arrive souvent de travailler pour d’autres agences à travers le monde. Quel est votre sentiment sur l’utilisation des réseaux sociaux d’images comme Instagram aujourd’hui ? C’est addictif et très intéressant. Dans mon cas, j’y suis venu un peu tard… j’ai commencé à poster mon travail à mon arrivée à Bali. Je constate que ma « notoriété » en Asie s’accroit quotidiennement grâce à Instagram. Je prends le temps de poster (presque) chaque jour dès que j’ai du contenu de qualité. Je ne prône pas le post pour le post. Pour les photographes, certains n’en seraient surement pas là

Quels sont vos prochains projets photos, voyages ? En prévision l’Inde, l’Australie, la Nouvelle Zélande et découvrir encore quelques-unes des 13466 îles de l’archipel Indonésien. 84


J e R O M E

MASI Illustrateur et directeur artistique basé à Annecy, Jérôme Masi a répondu à notre invitation pour réaliser cette nouvelle couverture et nous en dire un peu plus son job. Peintures à l’acrylique, collaborations avec la presse, projets futurs, concept Deskopolitan et vidéos, il évoque ses multiples champs créatifs et aborde son évolution stylistique qui tend vers l’essentiel et le minimalisme. 87


Bonjour Jérôme, comment ça va à Annecy ? A Annecy ça va forcément bien ! Et vous ?

et je travaille sur des séries de peintures, à l’acrylique.

Parlons un peu de votre parcours pour lancer l’interview... Vous êtes passé par le jeu vidéo et il y a aussi le collectif WMA dont vous étiez membre ? Oui j’ai démarré comme infographiste dans le jeu-vidéo à Lyon, ça n’aura duré que quelques années. Je me suis rapidement installé en free-lance, en 2005. Ensuite j’ai créé le Studio MON OEIL, studio de création graphique, puis We Make Art, un collectif dédié à la réalisation de film et de motion... Je me suis installé à Annecy en 2013. Que trouve-t-on dans la boite à outils de Jérôme Masi ? Dessin à la main, illustrator ? Je travaille essentiellement sur Illustrator et Photoshop mais j’élabore toujours un ou plusieurs petits croquis sur papier. Mon bureau en est rempli… Aujourd’hui je cherche à revenir aux sources 88

Votre style s’épure au fil du temps pour se diriger de plus en plus vers le minimalisme et la simplification. C’est ce qu’il y a de plus long et de plus difficile finalement ? Peut-être, j’aime ce que je fais et la direction que prend mon travail. J’aime également que les choses évoluent lentement au grès des expériences. « La simplicité fixe l’essentiel » ce n’est pas de moi mais d’un certain Auguste… Rodin. D’ailleurs, vous avez créé ce personnage devenu le symbole de votre travail. Qui est-il vraiment ? Merci pour cette question. Il est moi, il est vous, il est le personnage universel qui sert de prétexte à mon expression. Il évolue et continuera d’évoluer au fil du temps, il pourrait même changer de sexe afin d’exprimer d’autres sujets encore plus universels. Il est à la fois le fond et la forme.


Vous avez participé à la création de l’univers de marque de Deskopolitan. Parlez -nous un peu de cette collaboration pour ces espaces de travail innovants lancés à Paris... Oui, il s’agit d’un des projets de design global les plus intéressants et les plus complets sur lequel j’ai eu à travailler, une belle collaboration avec Alexis Rebiffé, co-fondateur de la marque. Pour mon plus grand plaisir, l’aventure continue, je viens de livrer un motion, l’identité de l’hôtel du second lieu qui ouvrira ses portes en 2019 et nous sortirons bientôt le n°2 du magazine. D’ailleurs, à quoi ressemble votre bureau ? Vue sur la montagne ? Désolé pour la carte postale, mais non. Je partage un studio avec des amis, mais on est bien installé, la montagne et le lac ne sont jamais loin. Je suis également à la recherche d’un espace à transformer en atelier … Parlez-nous de la couverture que vous avez réalisée pour le magazine... Je n’aime pas mettre trop de mots sur mes images, j’ai l’impression de donner une notice explicative. Mais puisqu’il s’agit d’une

91

interview je vais vous en donner. Prendre de la hauteur, de la distance, laisser divaguer son esprit…Un voyage entre Folon et Magritte… Au-delà de l’illustration pure, vous êtes aussi directeur artistique pour des projets vidéo comme celui réalisé pour Tissot / Swissmatic par exemple… Oui il m’arrive d’intégrer l’équipe créa de Creative Doing en tant que directeur artistique notamment pour la marque horlogère Suisse Tissot. On a réalisé ensemble une dizaine de projets. Notre dernière réalisation tournée en Chine et destinée au marché Chinois vient de sortir… Que pouvez-vous dire sur vos projets actuels et futurs ? Pas mal de choses vont sortir ou sortent en ce moment. Plusieurs couvertures de magazines dont une double couverture pour le hors-série littérature DER SPIEGEL, des illustrations pour des Start-up comme Service Now en Californie ou encore pour Yomoni en France, plateforme de placements boursiers. J’ai également une série de peintures en cours…


ouverture

LA MAISON MEILLEUR Couronnés d’une troisième étoile Michelin en 2015 et détenteurs de la note de 19,5/20 au Gault & Millau pour leur restaurant La Bouitte de Saint-Martin-de-Belleville en Savoie, les chefs René et Maxime Meilleur ouvriront courant décembre un nouvel établissement dans cette même ville. Avec ses 70 couverts répartis sur deux étages, la future adresse, installée au pied des pistes au cœur du quartier de la Case Blanche, mettra à l’honneur les produits de la région comme les charcuteries et fromages de la Vanoise ou encore la célèbre tarte aux myrtilles. Ouverte de décembre à avril puis en juillet-août, la Maison Meilleur accueillera également un bar à tapas et proposera des plats à emporter. A noter que le 13 décembre, le père et les fils recevront les chefs Yannick Alléno et Emmanuel Renaut pour un exceptionnel dîner à huit mains. ouverture

JOIA - HELENE DARROZE A la tête de deux établissements étoilés à Paris et à Londres, la cheffe Hélène Darroze, qui participe également à l’émission Top Chef sur M6, a ouvert début septembre une nouvelle adresse dans la capitale. Baptisée Joia et installée rue des Jeuneurs dans le deuxième arrondissement, cette table s’éloigne des codes Michelin pour se muer en bistrot décontracté et convivial, du service à l’assiette. La technique et la précision sont là mais on mise sur la générosité et la simplicité avec une grande cuisine ouverte et une carte de terroir composée d’entrées gourmandes comme le risotto aux tomates confites, de plats à partager comme le poisson servi entier ou le poulet rôti sans oublier le Mille-crêpes au thé matcha ou la tarte au chocolat et sa crème glacée au sarrazin en dessert. Bon appétit !

coming soon

FOOD TRABOULE Une nouvelle Food Court ouvrira ses portes au début de l’année 2019 à Lyon. Initié par Ludovic et Tabata Ley, chefs du restaurant les Apothicaires, ce concept baptisé Food Traboule (les traboules sont les passages piétons à travers les cours d’immeubles dont les plus connus se trouvent à Lyon) prendra ses quartiers à la Tour Rose dans le Vieux-Lyon qui accueillait auparavant un restaurant et un hôtel désormais fermés. Emblème de la capitale des gaules, le lieu revisité s’articulera sur 800 m2 répartis sur 3 niveaux avec sept espaces en forme de comptoirs et un bar central dédié aux cocktails. Il accueillera plusieurs enseignes de la ville : Le Bistrot du Potager, Substrat restaurant, le bouchon traditionnel La Meunière, Mon Salade Bar, The Butcher, Lyon’s GastroPub, le mexicain Piquin, le glacier Unico, Trop Chou, Smor & Brod et le pâtissier-chocolatier Sébastien Bouillet. Sans oublier un nouvel hôtel de douze chambres plus moderne et connecté.


opening

EDERN PARIS A deux pas de l’avenue des Champs-Elysées, au 6, rue Arsène Houssaye, le chef Jean-Edern Hurstel ouvre EDERN. Une table bousculant les codes de la gastronomie où l’excellence rime avec l’impertinence et l’esprit festif. Une cuisine d’émotion, respectueuse de la saisonnalité, plaisant aux clients avant de plaire aux cuisiniers. Casser les codes. Etre créatif mais disruptif. Gastronomique mais démocratique. EDERN incarne tout cela. Une nouvelle vision de la gastronomie parisienne inspirée par la simplicité et l’authenticité pure. Une envie de décontraction et un rendez-vous d’épicuriens parisiens et du monde entier.

dans les airs

JEAN-FRANÇOIS ROUQUETTE SUR AIR FRANCE

events

CHEFS WORLD SUMMIT 2018 Le Grimaldi Forum de Monaco sera pendant trois jours le théâtre d’un grand rendez-vous international dédié à la gastronomie. Cet évènement qui se déroulera les 25, 26 et 27 novembre et dont le parrain n’est autre que Mauro Colagreco sera articulé autour de trois thèmes majeurs que sont l’éco-responsabilité, la formation et le recrutement, le social. Il mettra à l’honneur la cuisine d’aujourd’hui et de demain ainsi que les produits d’exception à travers des stands, conférences, ateliers interactifs et live-cooking. Trois jours pour célébrer l’art culinaire avec des chefs responsables et impliqués pour la planète, l’emploi et les autres.

Chef du Park Hyatt Paris-Vendôme et détenteur d’un macaron Michelin, Jean-François Rouquette vient ajouter son nom à la liste des grandes toques ayant collaboré avec Air France pour imaginer les recettes de « La Première » classe. Dès le 1er octobre et jusqu’en mars 2019, ses plats seront ainsi servis aux passagers des avions au départ de New-York, Tokyo et Shanghai et à destination de Paris. Sur le menu, ils pourront choisir selon les vols le filet de bœuf condiment bercy, coussins d’épinards, pommes de terre et échalotes confites au thym ; les noix de Saint-Jacques rôties, beurre de café et vanille, chanterelle noire et purée de céleri ou encore le suprême de poulet farci beurre de noix et paprika fumé, sauce poulette, choux pointus et châtaignes. Bonne dégustation !

en bref... • Le Guide Michelin a attribué pour la première fois une troisième étoile au restaurant The Inn at Little Washington dans sa dernière édition dédiée à la capitale des États-Unis. • Créateur de l’Éclair de génie et ancien Directeur de la Création de Fauchon, Christophe Adam vient de publier un ouvrage intitulé Ma Bretagne dans lequel il présente 80 recettes salées et sucrées préparées avec des produits de la région. • L’évènement Chefs de Gare fait son retour du 4 au 14 octobre prochains dans 37 gares de France et mettra à l’honneur les produits de chaque terroir. • Le quartier du Louvre à Paris accueillera prochainement une brasserie Paul Bocuse, un moyen de transmettre aux français l’héritage culinaire du grand chef disparu en janvier dernier. • Yannick Alléno sera le parrain de la prochaine édition du Salon International de l’Alimentation qui se tiendra du 21 au 25 octobre à Paris Nord Villepinte. • La cinquième saison de Chef’s Table diffusée sur Netflix depuis le 28 septembre est consacrée au salé et accueillera notamment Albert Adria, frère de Ferran.


äponem © photos : Äponem

Sensation gastronomique du moment, Äponem est la nouvelle table d’Amélie Darvas et Gaby Benicio. Installé dans l’auberge d’un ancien presbytère de Vailhan au cœur de l’Hérault, ce restaurant atypique décline une cuisine de terroir soignée au cœur d’un environnement d’exception.

95


Il n’aura fallu que quelques semaines après l’ouverture début juillet pour qu’Äponem reçoive les éloges des amateurs et critiques de gastronomie. Äponem qui signifie « bonheur » porte ainsi son nom à merveille. Cette nouvelle table atypique nichée au cœur du département de l’Hérault dans le petit village de Vailhan est l’œuvre d’Amélie Darvas et Gaby Benicio. Après avoir connu le succès chez Hai Kai à Paris, les deux filles prennent un virage à 180° pour côtoyer de plus près le terroir local et le sublimer surtout. Car l’histoire de ce restaurant est avant tout celle d’un coup de foudre pour les lieux, le paysage, la nature et tout ce qu’elle peut offrir au quotidien à Amélie et Gaby. Un changement radical d’environnement qui les amène à entrevoir la cuisine différemment et à créer une véritable expérience gastronomique pour les convives qui poussent la porte du seul commerce du coin. Nichée sur une petite montagne entourée de garrigue avec en contrebas un petit lac et des vignes, l’adresse a pris racine dans l’auberge d’un ancien presbytère du 17ème siècle. Plusieurs semaines de travaux auront été nécessaires pour en faire un petit coin paradis qui attire aujourd’hui tous les regards. Un projet de vie un peu fou qui valorise avant tout la terre car Amélie et Gaby y ont créé un jardin potager pour pratiquer la permaculture. « Ici, le bio est une évidence, nous travaillons les semences paysannes. Comme l’outil est le prolongement du geste du cuisinier, la culture potagère est le prolongement de la responsabilité de bien nourrir ses convives ». Trois espaces de culture déployés sur un hectare permettent à Amélie et Gaby d’imaginer leur cuisine de 96

paysage authentique avec des produits bio. Car planter un légume est le premier acte de création d’une recette. « Ici, tout résonne différemment : les produits que nous utilisons, les producteurs qui travaillent avec nous, les saisons qui se succèdent. Tout cela devient concret. Ce n’est plus un discours, mais une réalité que nous éprouvons chaque jour. Cela provoque en moi une révolution. Une forme végétale peut m’inspirer. Une odeur peut déclencher une recette. Une association de couleurs sur la colline engendre un dressage » rappelle Amélie qui a exercé plusieurs années aux côtés de chefs étoilés dont Eric Frechon. Légumes biologiques, poissons pêchés à la ligne, pains faits maison, arrivages du jour, relations étroites avec les producteurs locaux… sont les bases des créations d’Amélie qui fait valoir sa technique et sa précision pour donner naissance à des assiettes modernes et soignées auxquelles viennent se lier des crus naturels de la région sélectionnés par Gaby. Au menu d’Äponem, on se régale de plats signature comme la bonite fumée à la lavande, les maquereaux grillés au sirop d’érable, cendre d’oignons et ail rose ; l’œuf bio, petit pois, pain maison aux grains de café ; la joue de cochon ibérique, cerises et cacao cru, ou encore le sorbet aux fleurs de sureau, petit beignet d’acacia. Et chaque jour, la carte réserve quelques surprises à déguster en admirant la vue plongeante sur le lac. Une table que l’on vous conseille de tester rapidement, tant pour la cuisine que pour le cadre. Bon appétit chez Amélie et Gaby.


coupé

ASTON MARTIN DBS SUPERLEGGERA Nouveau porte-étendard de la firme britannique après la mise à la retraite de la Vanquish, l’Aston Martin DBS Superleggera va faire parler d’elle à coup sur. Car les anglais n’ont pas fait les choses à moitié. Ce coupé 2+2 allie à merveille sportivité et élégance avec des lignes racées et une carrosserie réalisée en collaboration avec Touring. Poids allégé de 72 kilos, kit de freinage carbone céramique, aérodynamique optimisée et surtout un moteur V12 biturbo surpuissant de 5,0L et 725 chevaux associé à une boite de vitesse automatique ZF à 8 rapports. Une super GT prête à dévorer l’asphalte : 6,4 secondes pour décharger le 0 à 160 km/h et une vitesse de pointe atteignant les 340 km/h.

supercar

MCLAREN SPEEDTAIL La marque britannique McLaren planche depuis un moment sur son futur projet d’hyper-GT inspirée de l’univers de la F1. Connu au départ sous le nom de BP23, le bolide sera baptisé Speedtail en référence à ses futures performances et à ses lignes fluides et allongées. D’après les premières informations, on sait qu’il embarquera une motorisation thermique V8 de 4.0L biturbo associée à un moteur électrique pour une puissance qui devrait atteindre les 1000 chevaux. La Speedtail, qui sera présentée courant octobre et dont la production démarrera fin 2019, pourrait atteindre le 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes. Quant au prix, il devrait approcher les 2 millions d’euros. Affaire à suivre. supercar

SSC TUATARA Annoncée en 2011, la Tuatara du constructeur américain SSC a été enfin dévoilée fin août. Actuellement dans sa dernière phase de développement, ce petit coupé est équipé d’une carrosserie en fibre de carbone et embarque un moteur V8 biturbo de 5,9L qui propose la bagatelle de 1744 chevaux avec du carburant E85 ou 1369 chevaux avec du sans-plomb. Avec une telle puissance sous le capot, il tentera d’atteindre une vitesse de pointe supérieure à 300mph soit 480 km/h comme la Hennessey Venom F5. La Tuatara sera prochainement assemblée aux États-Unis et produite à seulement 100 exemplaires.


nouveauté

BMW VISION INEXT BMW a présenté courant septembre son dernier concept Vision iNext préfigurant le futur modèle de sa gamme « i » qui devrait voir le jour en 2021. Ce SUV électrique et autonome qui reprend les codes stylistiques de la i3 et de la i8 propose une expérience entièrement connectée et intelligente grâce à différentes innovations majeures. On y retrouve notamment les deux modes de conduite Boost et Ease avec pédales et volant rétractables, les projections sur les surfaces intérieures qui viennent remplacer les écrans ou encore l’omniprésence de la technologie tactile qui s’invite sur les matériaux de l’habitacle dont l’ergonomie a été totalement revue. Un véhicule imaginé comme un vrai petit salon convivial qui nous donne une idée de ce que sera l’automobile dans quelques années.

en bref... • Koenigsegg a annoncé cet été l’arrivée prochaine d’un modèle entièrement nouveau qui développera plus de 1400 chevaux sous le capot. • Pour rappel, le mondial de l’automobile Paris Motor Show aura lieu du 4 au 14 octobre prochains au Parc des Expositions de la porte de Versailles. • Après l’officialisation du renouvellement de la gamme avec la future Divo, dérivé de la Chiron, Bugatti pourrait bien se laisser tenter par le développement d’un SUV.

concept

VOLVO 360C CONCEPT Avec son nouveau concept 360C, le constructeur suédois Volvo entend concurrencer l’avion dans un futur proche car il reste persuadé que les passagers pourraient gagner du temps grâce à son véhicule. Prototype électrique et entièrement autonome, il a été imaginé pour assurer le bienêtre de ses occupants grâce à quatre déclinaisons : espace de divertissement, couchette, salon et bureau mobile. De plus, Volvo a développé un système sonore et lumineux pour communiquer avec les autres usagers de la route et les piétons. Il faudra attendre encore un peu pour voir ce type de concept dans la rue mais il incarne en tout cas la mobilité de demain.

• Pour les amateurs de James Bond et de Jaguar, sachez que le modèle C-X75 de Mr Hinx qui a servi pour le tournage du film Spectre est à vendre chez un concessionnaire britannique. • Mercedes a débuté la production de sa nouvelle AMG GT 4 portes Coupé à l’usine de Sindelfingen en Allemagne. Elle sera également disponible en version haut de gamme 63 S.


A L FA ROMEO G I U L I E T TA S S P R OTOT I P O © photos : D.R L’Alfa Roméo Giulietta Sprint Speciale ou Super Sprint Prototipo occupe une place particulière dans l’histoire de la marque italienne. Présentée en 1957, ce modèle signée Bertone revisite la sportivité et l’aérodynamisme du coupé Giulietta avec élégance.


Les années 50 de la firme milanaise furent marquées par la production de quelques modèles légendaires à l’image de l’incontournable Giulietta. Déclinée en spider, berline et coupé, elle donnera naissance en 1957 à la mythique Sprint Speciale, créée chez Bertone par le maître designer Franco Scaglione. Interprétation plus sportive et aérodynamique que le coupé, la SS Prototipo fait encore beaucoup parler aujourd’hui. Pour mieux cerner son succès auprès du public, Il faut remonter à l’année 2017 lors du concours d’élégance de la Villa d’Este où elle s’est vue décerner le Best of Show, prix le plus prestigieux. Inspirée de la performante Giulietta et des modèles Sprint et Sprint Veloce, la SS Prototipo doit en grande partie sa notoriété à son design, résolument atypique pour l’époque. Un look signé donc du talentueux Scaglione qui s’est basé sur les voitures expérimentales Berlinetta Aerodinamica Tecnica qu’il avait développées en collaboration avec Alfa au milieu des années 50. Dévoilée en 1957 au salon de Turin, ce premier prototype se caractérise par un style très épuré, des lignes

élancées et un nez plongeant marqué notamment par l’absence de la grille de la calandre triangulaire historique de la marque. Elle réapparaitra d’ailleurs sur les versions de production. Sous sa carrosserie en aluminium, qui sera également retravaillée par la suite sur deux autres prototypes, la voiture embarque un moteur quatre cylindres de 1,3 L à chambres hémisphériques développant 100 chevaux, associé à une boite de vitesses manuelle à 5 rapports. Cette mécanique améliorée et son poids à peine supérieur à 800 kilos lui permettent d’atteindre les 200km/h en vitesse de pointe. Déjà salué par le monde automobile, le modèle sera par la suite amélioré par Alfa Roméo qui lancera finalement la version industrielle de la Giulietta SS à Monza à l’occasion d’un évènement spécial. Produite à seulement 1366 exemplaires jusqu’en 1962, année durant laquelle elle sera remplacée par la Giulia, elle restera dans les mémoires puisqu’elle est devenue le symbole de la sportivité et de l’élégance à l’italienne. Une automobile « haute couture » dont on parle encore aujourd’hui.

104


MUSIQUES ELECTRONIQUES: DES LABORATOIRES AUX DANCEFLOORS La SACEM, Société des Auteurs Compositeurs et Éditeurs de Musique, a récemment mis en ligne une exposition numérique consacrée à la musique électronique. Conçue en collaboration avec Jean-Yves Leloup et baptisée « Musiques électroniques : des laboratoires aux dancefloors », elle a pour ambition de remonter à la genèse de ce style désormais ancré dans la culture internationale et se divise en six chapitres dont les trois premiers s’intitulent : Les origines savantes (1948-1968), les années planantes (1968-1978) et les années synthé (1978-1986). Archives papiers, podcasts, maquettes inédites de morceaux… composent ce contenu virtuel qui sera complété au fur et à mesure. https://musee.sacem.fr

DJ PLAYLIST #01 / CURRENT TOP 10 DJ SIMBAD (MODERN DIALECT/ WORLDWIDEFM/ UK) 01- Steve Spacek - Yu Kept Me Waiting (Dub) 02- Jimpster - Curve EP (Freerange) 03- Dengue Dengue Dengue - Semillero EP (Pete On The Corner) 04- Schlachthofbronx - Dun Dem (Zam Zam) 05- Perverlist - Right Hand (Idle Hands) 06- Otik - Top Ten EP (Keysound) 07- 6th Borough Project - Find Your Rhythm / Afronaut & Simbad aka Afrobad Remix (Roar Groove) 08- Moresounds - Warriah VIP (Dub) 09- Julien Lourau and The Groove Retrievers LP (1Bird2Stones) 10- Fred P & SMBD - Mantras For The Travelling Souls Vol.1 (Modern Dialect)

DJ PLAYLIST #02 DAVID LAVAYSSE (1FUSE / FR) 01- Aphex Twin - T69 collapse (Warp) 02- Napalm death - Call that an option ? (Century media) 03- A place to bury strangers - Never coming back (Dead oceans) 04- Goat - Let it burn (Rocket recordings) 05- Les Halles - Zonda (Not not fun) 06- Orlando - Nasty (Local action) 07- Yves Tumor - Licking An Orchid (Warp) 08- Sleep - Giza Butler (Third man) 09- Philippe Sarde - La chanson d’Hélène (réédition / Transversales disques) 10- The Shoppings - Tu me saoules (not on label)


SO

UL

EL EC TR OPO P

SHAOLIN SOUL - ÉPISODE 4

MATTHEW DEAR – BUNNY

Lancée en 1998 avec un premier volume rassemblant une vingtaine de morceaux soul samplés par le boss du Wu-Tang Clan RZA, la série Shaolin Soul est de retour avec un quatrième épisode. Uncle O, créateur du concept, nous avait laissés en 2014 avec un dernier épisode au son sudiste signé Willie Mitchell, artiste et producteur du label Hi Records. Le temps de concocter une suite tout aussi réussie, parue chez Because Music fin août, sur laquelle on retrouve 22 pépites soul revisitées par les masters du hip hop américain.

Dj, producteur, artiste expérimental, fondateur du label Ghostly International…Matthew Dear jongle avec de multiples spectres musicaux et les identités sur scène. Connu sous les pseudos Audion, Jabberjaw ou False, il a en tout cas décidé de sortir un nouvel album, six ans après le précédent et plusieurs projets dont un mix pour la série Dj Kicks et ses dj sets aux quatre coins du monde. Avec Bunny, qui sera disponible le 12 octobre, Matthew Dear joue avec les styles, les rythmes et les mélodies, passant tour à tour de l’électro à l’indie pop ou la folk narrative. Un ovni musical.

EL EC TR O

CO

OL

M

US

DERNIER CRI FESTIVAL Après une édition 2017 couronnée de succès, le festival Dernier Cri reprend ses quartiers à Montpellier du 27 octobre au 11 novembre prochains. Son concept : présenter sa vision des cultures actuelles à travers de multiples manifestations organisées dans différents lieux de la ville. Et ça démarrera avec un contest dj à l’Institut Club en partenariat avec I Love Techno et Montpellier Métropole pour enchainer sur plusieurs soirées au Rockstore avec Paula Temple, au Nu Bahia où se produira Louise Chen, au Dièze le 3 novembre sans oublier la clôture qui verra la diffusion d’un film réalisé par Romuald Karmakar sur la scène électronique allemande, suivie d’une soirée réunissant Traumer, Nunes et Sonja Moonear. Toutes les infos sur les réseaux.

IC

FITS

DJ KICKS – MOUNT KIMBIE

B.E.D – BAXTER, ETIENNE, DELILAH

Pas de répit pour la série Dj Kicks qui se poursuit avec une nouvelle sortie et cette fois-ci c’est le duo anglais de néo-dubstep Mount Kimbie qui se charge de la sélection. Cette 51ème session, parue le 28 septembre dernier et accompagnée d’une tournée spéciale, s’inspire des récentes performances sur scène du tandem avec Actress et inclut notamment plusieurs titres signés Beatrice Dillon, Olivier Coates et Via App. Sans oublier les deux inédits de Mount Kimbie, le remix de Blue Train Lines de Nina Kraviz avec King Krule et Southgate, révélé courant août. 23 titres savamment compilés pour cette rentrée.

B.E.D est le nouveau projet musical de Baxter Dury, Etienne De Crécy et Delilah Holliday ! Le crooner londonien, le parrain de la French Touch et la chanteuse du groupe punk féministe Skinny Girl Diet s’associent à la surprise générale pour concocter un album très cool qui sortira le 26 octobre prochain. Selon les trois acolytes, l’idée était de créer une musique allant à l’essentiel et privilégiant la quintessence des artistes et des machines, trouver un son minimal et ne jamais s’en éloigner pour aboutir à quelque chose d’instantané et de simple. Et c’est plutôt réussi..

Lancée par Eison Triple Thread, marque californienne de prêt-à-porter masculin, l’application Fits allie musique et mode et vous permet de créer votre look en fonction de votre playlist Spotify. Une fois téléchargée et connectée avec la plateforme de streaming, Fits vous demande de répondre à un petit questionnaire sur votre quotidien et c’est ensuite l’algorithme qui se charge du reste. C’est à dire qu’il vous propose une série de tenues haut de gamme en fonction de la cadence, du tempo et d’autres éléments caractérisant votre style de vie ou votre état d’esprit. Vous pouvez ensuite personnaliser, sauvegarder ou refuser les propositions de Fits.


JEANNE

ADDED © photos : D.R

Plus de trois ans après « Be Sensational », son premier album, Jeanne Added revient cette année avec le très attendu « Radiate », un nouvel épisode de la carrière d’une auteure compositrice interprète inclassable.

108


Après avoir débuté la musique au Conservatoire de Paris et s’être essayé au Jazz et au chant lyrique, Jeanne Added s’est rapidement tournée vers la New-wave tendance David Bowie. Son premier album très remarqué sorti en 2015 à 34 ans, lui a permis de s’installer dans le microcosme musical hexagonal, distillant une esthétique soignée et présentant son style transgenre aux mélomanes avertis. Pour ce nouvel opus, elle s’est adjoint les services d’un duo francoécossais réunissant Frédéric Soulard du groupe Maestro, passé par la production avec Poni Hoax, et Mark Kerr, chanteur et batteur (de Maestro) ayant collaboré notamment avec Joakim, Chloé, ou encore Discodeine. Pour elle « Ils ont apporté beaucoup de chaleur à ma musique. On a utilisé des vrais instruments notamment des vieux synthés. Du coup, je trouve qu’il y a un rapport au son qui est plus physique et plus charnel.» Avec de telles pointures, pas étonnant que Radiate soit émaillé de textures résolument électroniques qui invitent à danser. Sorti le 14 septembre dernier chez Naïve, Radiate fait donc la part belle aux rythmes métronomiques de l’électro, sur lesquels 110

la chanteuse pose sa voix élastique, puissante et pleine d’émotion. Album lumineux, il n’en cache pas moins certaines zones plus sombres, comme sur le morceau éponyme : « Radiate parle de colère, de comment la colère se met à irradier, comment on est sensible à celle des autres, comment on la comprend, comment on la partage et éventuellement ce que on peut en faire. C’est un très grand thème mais quand on fait une chanson, on prend de très grandes choses et on rassemble tout cela en quelques mots. » Les tracks Mutate et Remake, sont quant à eux de véritables tubes en devenir, le morceau Both side propose une électro organique, et sur Harmless, sa voix réchauffe les accents coldwave de la musique, apportant une belle vague de chaleur aux boîtes à rythmes et aux nappes de synthés… L’équilibre est trouvé, un mélange de sincérité et de précision pour 10 sons impeccablement enregistrés dans les studios de la Savonnerie, dans le quartier de Moelenbecke à Bruxelles. Un album à découvrir en live à Victoire 2 le 12 octobre, ou à Paloma à Nîmes le 4 décembre pour ceux qui auraient laissé passer la première date régionale…


Portfolio


Portfolio

LENNY KRAVITZ LES ARENES / NÃŽMES

w w w . e r i c c a n t o . c o m

113


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons... MONTPELLIER DIMANCHES DU PEYROU

Tous les dimanches au Peyrou BAULT – VIVARIUM

A partir du 06/10 – Galerie Nicolas Xavier LES PUCES DU LEZ

Sam 13/10 – Marché du Lez ERIK DIETMAN / HAEGUE YANG / NEDKO SOLAKOV

GOING SOUTH

Jusqu’au 22/12 – Iconoscope HELMUT NIMCZEWSKI

Jusqu’au 10/01/2019 - Atelier Musée Fernand Michel

Jusqu’au 28/10 Fondation Vincent Van Gogh

SETE

GILBERT & GEORGES THE GREAT EXHIBITION

MADEMOISELLE

Jusqu’au 06/01 - CRAC

A partir du 13/10 - La Panacée

SERIGNAN

I AM A MAN

ISABELLE CORNARO – BLUE SPILL

FOIRE AUX VINS

NIMES

A partir du 17/10 – Pavillon Populaire Ven 19/10 – Caves Notre Dame JOURNÉES NATIONALES DE L’ARCHITECTURE

Du 19 au 21/10 – Divers lieux DIDIER DEMOZAY

Jusqu’au 20/10 – Galerie AL/MA THE ORIGINAL COMES FROM VITRA

SOLEIL CHAUD, SOLEIL TARDIF. LES MODERNES INDOMPTÉS PAUL NASH. ÉLÉMENTS LUMINEUX

Jusqu’au 27/01/2019 - MRAC

MUTATIONS

A partir du 19/10 - CACN Centre d’Art Contemporain de Nîmes PROJECT ROOM – UN DÉSIR D’ARCHÉOLOGIE, PERSPECTIVES SUR LE FUTUR

jusqu’au 6/01 - ancien atelier de mécanique générale de la SNCF

MARSEILLE CLAUDE LÉVÊQUE – BACK TO NATURE

Jusqu’au 14/10 - FRAC PACA

VINCENT BIOULÈS – MARSEILLE À NOUVEAU

A partir du 18/10 – Galerie Béa-Ba

COMMUNAUTÉS INVISIBLES – VOS DÉSIRS SONT LES NÔTRES

Jusqu’au 21/10 - La Friche Belle de Mai ENCORE UN FEU

Jusqu’au 02/11 - Espace d’Exposition GT

Jusqu’au 04/11 – Carré d’art

CLAUDIO CRAVERO – OMBRES

Dim 21/10 – Marché du Lez

AVIGNON

AI WEIWEI - FAN-TAN

YANN DUMOGE - ENVISAGER LA SUITE

LAURENCE GARNESSON

HORIZONS D’EAUX 2

CHARLOTTE GUNSETT

A partir du 20/10 – RBC Design Center KIDS DAY

A partir du 26/10 - N°5 Galerie Jusqu’au 28/10 – FRAC Occitanie TANC

Jusqu’au 04/11 - Galerie At Down SALON MONTPELLIER VINTAGE

Jusqu’au 21/10 – RBC Avignon

A partir du 10/11 – Galerie Territoires Partagés Jusqu’au 12/11 – MUCEM CAROLINE SURY – YELLOW CAKE

A partir du 15/11 – Galerie Porte Avion

Jusqu’au 20/10 - Maison Jean Vilar

MARI KANSTAD JOHNSEN - INNER PLANETS

LIGNE FORME COULEUR – CLAIRE TABOURET - CHRISTIAN LUZ

HABITER

Jusqu’au 04/11 - Collection Lambert LE MONDE DE DINOSAURES

Jusqu’au 18/11 - Studio Fotokino

Jusqu’au 01/12 – Arteum Musée Art Contemporain GEORGES ROUSSE

Du 20/10 au 4/11 - Hippodrome Roberty

Jusqu’au 10/03/2019 Musée Regards de Provence

Le 17/11 – Sud De France Arena

ARLES

NÉS QUELQUE PART

TÉKATÉ LO NIKTÉTÉ

CHARLOTTE DUMAS – COMPAGNONS

Les 10 & 11/11 - Corum

BATTLE OF THE YEAR INTERNATIONAL

Jusqu’au 23/11 – Mécènes du Sud

Jusq’au 24/11 – Flair Galerie

Jusqu’au 13/11 – Docks des sud


AGENDA MUSICAL Concerts, soirées, festivals, plages... MONTPELLIER ROCKSTORE MER 10/10 : Rock It To The Moon – Elysian

Fields + Franklin SAM 13/10 : Kazy Lambist + Uto MER 17/10 : The Pirouettes + Hyacinthe VEN 19/10 : Grand Blanc SAM 20/10 : My Life Is A Week End – AZF + Myako + Dj Shade + MLIAWE Dj’s MER 24/10 : Groundation + Pierre Nesta JEU 25/10 : Maceo Parker MER 31/10 : Festival Dernier Cri x My Life Is A Week End – Paula Temple JEU 01/11 : Rock It To The Moon Zombie Zombie VEN 09/11 : General Elektriks + Niki Niki SAM 10/11 : Rock It To The Moon Flavien Berger VEN 16/11 : Odezenne + Moussa SAM 24/11 : Etienne de Crécy MAR 27/11 : Gogo Penguin MER 28/11 : Rock It To The Moon Forever Pavot + Bryan’s Magic Tears ANTIROUILLE VEN 19/10 : Techno Friend’s 2.0 SAM 20/10 : Tropical Afro Trap Party MER 31/10 : Bonheur 7 ans – Tobi Neumann VICTOIRE 2 VEN 12/10 : Jeanne Added + Léonie Perret VEN 02/11 : L’Or Du Commun VEN 16/11 : Seth Gueko MA PREMIERE CANTINE LE NUAGE MERCREDIS SOIR : Soirée Salsa JEUDIS SOIR : Soirée La Récré JEUDI 4/10 : What-Else JEUDI 01/11 : What-Else MARCHÉ DU LEZ LES MARDIS : Nardiniteria –

L’Aperitivo à l’italienne

LES MERCREDIS : Live Music LES JEUDIS : Afterwork LES VENDREDIS : Apéro Guinguette LES SAMEDIS : Vinyl Only LES DIMANCHES : Jazzy Sunday

& Virginian brunch

DIEZE SAM 06/10 : Oliver Huntemann / Citizen

Kain / The White Shadow JEU 18/10 : Moon Night Party MER 31/10 : United – Halloween Terror Show aec Marc Maya, Cosmic boys... SAM 03/11 : Garçon Sauvage Club SAM 10/11 : Festival Dernier Cri – Sanja Moonear + Traumer + Nunes LA PROSE DÉJEUNER VEN 05/10 : La prose des copains Act 1 VEN 09/11 : La Prose des copains Act 2 LE CLOS SAM 13/10 : soirée tapas & mix : music by

adil bouberman

SAM 20/10 : Germain Rojo SAM 27/10 : Greg Delon MER 31/10 : Le Clos Horror Story

Music By Germain Rojo & Maou SAM 10/11 : Germain Rojo SAM 17/11 : Maou SAM 24/11 : Greg Delon

LE PROSE VEN 09/11 : «La Vieille Ecole» by Dj Getdown SAM 13/10 : La Make Love Venga et Zita CHÂTEAU LES CARRASSES VEN 12/10 : Soirée Caveau DIM 09/12 : Marché de Noël ST PIERRE DE SERJAC VEN 05/10 : Soirée Caveau DIM 16/12 : Marché de Noël

SAINTES MARIES DE LA MER LA SIESTA BY NC TOUS LES DIM. : Greenwich Village

de 13h à 17h30

NIMES LA PALOMA JEU 11/10 : The James hunter Six + Jake

La Botz = William Z Villain JEU 18/10 : Flatbush Zombies + kirk Knight + Nyck Caution VEN 19/10 : Organic Live Band : VSO x Nemir x Chilla x Dinos x Lord Esperanza x Danitsa DIM 21/10 : Emir Kusturica & the No Smoking Orchestra + Zaragraf JEU 25/10 : Her JEU 01/11 : Synapson JEU 08/11 : Les Négresses Vertes DIM 11/11 : Camille MER 21/11 : Arthur H JEU 22/11 : Nils Frahm

MARSEILLE DOCK DES SUDS LES 11,12, 13 & 17/10 : Fiesta des Suds

Mer 31/10 : The Walking Bass

ESPACE JULIEN MAR 09/10 : The Skatalites SAM 17/11 : Elisa Do Brasil + Eve

Dahan + Marietta Detroit = Chica Underground

ONE AGAIN CLUB SAM 13/10 : Baron of Techno – Dave

Clarke

VEN 19/10 : Binary Cells label night w/

Bas Mooy, Keikari & Caisson gauche


LES MEILLEURS COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

FUNNNY

@ lebitchclub

ARCHITECTURE @ chatelp

INSPIRATION

FUNNY

@ claire_most

@ lesgensdanslemetro_

VINTAGE

FASHION ART

@ the_80s_interior

@ jppm.fr


TESLA WIRELESS CHARGER EN BREF • Instagram travaille actuellement sur une Appli autonome d’e-commerce. • Le 4 septembre dernier, le moteur de recherche Google a fêté ses 20 ans ! • La SNCF prévoit des trains autonomes, sans chauffeurs, à l’horizon 2023. • Nintendo va lancer une console Switch aux couleurs de Pokémon pour la sortie de son nouveau jeu éponyme. • Instagram ajoute enfin les GIF dans les conversations... et testerait le bouton « Regram » • Sony succombe à la nostalgie et lance sa mini-console PlayStation Classic

Le constructeur américain connu pour ses voitures électriques se diversifie ! Après avoir présenté une batterie externe et même une planche de surf en édition limitée, la marque d’Elon Musk a dévoilé un chargeur de smartphone sans fil. Cet appareil de recharge par induction intégre une batterie de 6 000 mAh (22,2 Wh) qui offre le même design que les produits de la gamme énergie, comme le Powerwall. En plus de recharger sans fil votre appareil, vous pouvez aussi charger votre téléphone avec le câble USB-C intégré. Un produit au design soigné plutôt abordable puisqu’il est commercialisé a seulement 65 dollars.

I WISH THERE WAS AN APP FOR Vous pensez à une application, le site I Wish There Was An App For la met au point pour vous ! Il suffit de soumettre votre idée sur la plateforme et les auteurs du site s’engagent à concrétiser la suggestion la plus populaire chaque mois. Par contre, une fois développée, votre idée ne vous appartient plus, l’application appartient au domaine public. I Wish There Was An App For sélectionne les meilleures suggestions essentiellement en fonction du nombre de votes positifs que chacune d’entre elles reçoivent… À vous de jouer !

POLAROID ONE STEP+ Inspiré du mythique One Step sorti il y a 30 ans, le Polaroid OneStep+ affiche un look vintage avec ses gros boutons en plastique. Véritable clone des vieux modèles des années 70, taillé pour séduire la génération des millénials, il intègre désormais une connexion Bluetooth qui permet de le connecter à un smartphone. Une application dédiée apporte des fonctions supplémentaires comme un déclencheur à distance, un retardateur ou un déclenchement au bruit, ainsi que des effets créatifs comme la double exposition et le light painting. L’application permet même de changer les réglages : vitesse, ouverture, etc. La photo vintage remise au goût du jour…

117


CULTURE : BOOKS

MYKONOS MUSE

COMPORTA BLISS

STREET OF PARIS

Des murs blanchis à la chaux, des moulins à vent semés çà et là : telle est Mykonos, l’île des vents, cernée par les eaux bleuvert de la mer Égée, au nord des Cyclades. Mykonos Muse est une chronique de la culture et de la société de Mykonos au siècle dernier – de l’époque où elle fut le repaire de personnalités comme Le Corbusier et Antonis Benakis jusqu’à aujourd’hui où elle est un haut lieu de la fête, en passant par les années où elle devint un asile pour la communauté gay – qui régale les lecteurs grâce aux vestiges et aux mythes dont regorge l’île.

Village de pêcheurs, que l’on compare au Saint-Tropez des années 50, Comporta est la destination star de l’été. Devenu le lieu de villégiature de personnalités telles que Jacques Grange, Farida Khelfa, Philippe Starck ou encore Madonna, ses cabanes rustiques aux toits de chaume illustrent un mode de vie décontracté et l’extrême sérénité du lieu… Entre nature et décoration, ce livre contient toute la beauté et la “simplicité” de la destination : ses plages à perte de vue, sa campagne sauvage, ses petits villages typiques… On y découvre l’une des régions les plus charismatiques du Portugal.

Capitale de la mode mais aussi métropole artistique et culturelle parmi les plus importantes au monde, Paris est si bouillonnante qu’un seul objectif ne saurait capturer ses multiples facettes. C’est pourquoi Streets of Paris réunit une large palette de motifs de carte postale glanés par plus de 40 photographes contemporains, parisiens de souche ou visiteurs étrangers, qui ont arpenté à cette fin les milliers de rues de cette dynamique métropole internationale. De la réunion de leurs points de vue très personnels est né un recueil inédit de photographies de Paris. SOUL. R&B. FUNK. PHOTOGRAPHS 1972–1982

RIDE OUT! Pour un week-end entre amis ou bien directement pour un grand tour : Ride out! part en moto sur les itinéraires les plus euphorisants du monde. Ride out! vous emmène en roadtrip sur des routes légendaires et vous raconte les lacets quasiment infinis, les routes côtières ensoleillées et les miracles d’une nature à couper le souffle qui jalonnent ces itinéraires extraordinaires.

Glissez-vous sur la piste et venez groover aux côtés de légendes comme Marvin Gaye, Earth Wind & Fire, Stevie Wonder, Donna Summer, The Jackson Five, Diana Ross, James Brown et Chaka Khan grâce à ce recueil d’images pour beaucoup inédites révélant l’âge d’or de la musique funk et soul. Cette anthologie réunit tout le glamour chaloupé immortalisé par le photographe Bruce W. Talamon. 118


fooding

LA PROSE DEJEUNER CHANGE DE PROPRIETAIRE La prose déjeuner vous propose tous les midis des formules du jour à 19,90€ et une carte uniquement à base de produits frais, mijotés ou cuisinés avec amour ! Un retour aux plats traditionnels, avec notamment des œufs mimosa, salade frisée à l’ail, ou encore saucisse purée maison et foie de veau persillé, et la fameuse épaule d’agneau confite de 10h que vous pourrez partager. Et chaque mois, la Prose Dej organise également une soirée, la première « La Prose des Copains » aura lieu le 5 octobre et la suivante le 9 novembre. Sachez qu’il est aussi possible de privatiser le restaurant pour organiser votre évènement avec des prestations sur mesure. Espace Humbert - Avenue Georges Frêche 34470 Pérols - 04 67 22 47 74

sport

GIANT MONTPELLIER Fondé en 1972, Giant est devenu en l’espace de plusieurs décennies le numéro 1 sur le marché du vélo et des accessoires. Experte reconnue mondialement en termes d’innovation et de fabrication, la marque a démarré avec des cadres en acier léger avant de concevoir des vélos en fibres de carbone de haute facture. Depuis sa création, GIANT a donc fait des pas de géant pour se développer et compte actuellement plus de 12000 revendeurs partenaires dans le monde. Sur route, chemin ou sentier, Giant propose des expériences uniques aux cyclistes amateurs et sportifs et a également développé une gamme entièrement dédiée au femmes baptisée Liv. Elle se compose aussi bien de vélos loisirs, que de vélos performants, route ou Vtt, électriques ou musculaires et c’est aussi une gamme complète d’accessoires, casques, chaussures… GIANT vous fait la promesse d’être votre compagnon de confiance où que vous alliez en vélo. Giant - Zac du fenouillet - 34470 PEROLS www.giant-montpellier-perols.fr


epicerie/fooding

CE QUI NOUS LIE Amateurs de bons vins, de produits d’épicerie fine et de tapas….rendez à vous chez Ce qui nous lie au 10, rue du Petit saint Jean à Montpellier. A midi, le soir ou avant pour l’apéro bien sûr, on y déguste une belle sélection de plats, de salades et de desserts faits maison comme le Risotto aux fruits de mer, l’onglet de veau de l’Aveyron, la tarte Tatin ou le moelleux à l’ananas sans oublier les terrines, la charcuterie et les fromages. Des bons produits et une carte qui change régulièrement, un lieu chaleureux et une ambiance conviviale… cette cave-cantine est déjà devenue un repère de choix pour s’acoquiner entre amis ou en famille. Bon appétit chez Ce qui nous lie ! 10, rue du Petit Saint Jean – Montpellier – 04.99.58.41.40

Salon

MONTPELLIER VINTAGE Le salon Montpellier Vintage investit de nouveau le Corum pour une septième édition qui aura lieu les 10 et 11 novembre prochains. Un événement 100% vintage qui regroupera près de 130 stands dédiés à la déco, aux vêtements et accessoires, au mobilier… Et qui proposera encore une fois un programme de choix ponctué d’ateliers DIY et animations : 20 minutes de Social Dance avec Montpeul’Swing, des shows Claquette, Burlesque et Lindy Hop le samedi, un défilé Pin-Up et encore du spectacle pour le dimanche. Sans oublier l’espace food pour vous régaler. Ouverture de 10h à 19h. Réservations sur hobbystreet.fr et infos complètes disponibles sur le site de l’Agence Couture. www.agence-couture.com

fooding

BOX’IN Box’in, la nouvelle adresse gourmet-sportive de Port Marianne. Pour les amoureux du sport, les gourmets décomplexés, une nouvelle adresse ouvre ses portes à Montpellier au cœur de l’incontournable quartier de Port Marianne. Avec sa terrasse ouverte sur le Bassin Jacques Cœur, Box’in offre un cadre à la fois chic et urbain avec sa décoration combinant l‘élégance du noir et l’esprit chaleureux du bois. Au menu ? Des soirées de retransmissions sportives sur les écrans géants dans une ambiance festive. Et pour accompagner ces moments d’intense convivialité, des Happy Hours et une carte gourmande mêlant burgers, fingerfood à partager entre amis mais aussi des salades… 216 rue Elie Wiesel La Mantilla - Montpellier


CHIC/BRANCHÉ CHIC IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes)

SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70 DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24 CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73

OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06

CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33 LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82 KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89 DIRK BIKKEMBERGS : 7, Passage Lonjon DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

GABI : 12, rue du puits du temple - 07 78 64 59 02 ADRESSE LA BOUTIQUE : 11, rue des Sœurs noires - 04 99 67 51 37

STREETCHIC STREEHIC IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

SWEET PANTS : 19, rue de l’ancien courrier – 04 99 65 51 42

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53

PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19 LA BISE STORE : 24, rue de la Cavalerie - 09 86 49 88 55 CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25 COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54 AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94 ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85 COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99 COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44

CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21 FAT MONKEYS : zac du fenouillet PEROLS

- 04 67 50 38 38

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39 BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95 THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45 POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

VINTAGE

SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87 BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11 ERIC BOMPARD : 18, rue de l’Argenterie - 04 67 60 93 26

LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40 BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, RUE DU PLAN D’AGDE – 09 86 27 79 87

CHAUSSEURS CHAUSSEURS REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROME : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 KROMATIK : 17, rue de l’argenterie - 04 67 86 18 94 ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 555 111 39 rue Fonck – 04 67 222 333 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse à Gallargues - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 ART & VOLUME : 5, route du Levant (Lattes) - 04 67 64 55 36 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech - 04 67 65 24 96 Lattes CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : Centre Cial Le Solis - avenue de la Mer à Lattes - 04 67 64 55 36 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89 BIVOUAK : Le Marché du Lez 1348 Avenue Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75 LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23 CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56 PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02 ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57 ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21 LIPOPETTE : 7 Rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58 GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63 LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

80, place G. Frêche - 04 99 92 51 77

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71 B8 : 8 bis, rue du Petit Saint Jean - 04 34 26 50 94 COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize LES FRERES POULARDS: 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96 RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71 LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO LA PLACE : 3,, place St Ravy - 04 67 66 11 26 LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08 BIG FERNAND : 6 Place Jean Jaurès - 09 67 13 10 79 ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03

L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65

BOX’IN : 128, Rue Elie Wiesel - 04 78 95 65 32

BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80

CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69

BURGER ET BLANQUETTE : 25, bvd Sarrail – 04 67 86 72 73

CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87

JARDINO : 9 rue du puits du temple - 04 67 54 50 51

LA KITCHENETTE - 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78

LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59

LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35 VOLODIA : 29, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66 LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61 LE COMPTOIR DE L’ARC : place de la Canourgue - 04 67 60 30 79 LA COMTESSE : 6, place Albert 1er - 04 67 45 61 09 L’ENDROIT – 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10 LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74

LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83 DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80 LE TEMPS SUSPENDU : 23, bis Route de Montpellier – 09 84 48 33 69 LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 LE BISTRO URBAIN : 15, Bd Ledru Rollin - 09 83 22 42 61 L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26 OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13 MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01 NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77

L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 TAMARILLOS : 2, place du Marché aux Fleurs - 04 67 600 600 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 26, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78

ASIATIQUE

SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 PITAYA RESTO : 5, Place Jean Jaurès - 04 99 67 35 81

REGION MONTPELLIER CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS

LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 A&M : Place Saint Marc - 04 34 40 10 25 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08 LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 L’ENTRE POTES : 35 Avenue Pierre Racine - 04 67 84 36 60 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LE BISTROT DES BIKINIS : Quai d’honneur – 04 67 60 38 23 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56

L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65

LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20

LATTES LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31

MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84

PALAVAS - CARNON

MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55

BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 FERRIÈRES-LES VERRERIES


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

AU FUT ET À MESURE : 6, rue de la croix d’or - 04 67 12 58 21

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 04 67 63 83 01

THE BANK LONDON PUB : place du marché aux fleurs - 04 34 08 23 98

INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20

LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50

CE QUI NOUS LIE 10, Rue du Petit Saint Jean 04 99 58 41 40

KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82 L’ANTHRACITE BAR : 100, av du Pont Juvenal - 06 78 51 36 33

LA GRANDE MOTTE

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47 APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19

CLUBS

LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

MONTPELLLIER & ALENTOURS

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand – 04 99 63 74 47

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

BREAK CLUB : Lieu Dit Marestelles rte Palavas (Lattes)

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

BOBY CHERI : 4 bis, place du Marché aux Fleurs - 04 67 29 65 22

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 06 12 58 16 94

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48 GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41 LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55

RESTAURANT DE NUIT LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81


CHIC/BRANCHÉ CHIC SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40 VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51 DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36 CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26 BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56 CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

FOODING

JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76

LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05

NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81

LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99

BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49

FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93

CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74

POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47

83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04

ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47

LA MIRANDE : 4, Place de l’Amirande - 04 90 14 20 20

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44

L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12

BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05 ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61 ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

STREETCHIC STREET CHIC

L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01 CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07 LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 09 70 35 15 86 MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42 LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19

THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97

MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82

BOND SHOP : place du change - 04 13 66 61 36

THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79

CQFD : 7, rue des trois faucons - 04 90 85 29 86

SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826

BIJOUTIERS / HORLOGERS DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09 31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

CHAUSSEURS CHAUSSEURS KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76 A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli - 06 03 99 19 61

VINTAGE LES PLUMES DU PAON : 91 Rue de la Bonneterie - 06 68 32 91 56

LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46 LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70 LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10 VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

BARS AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03


CHIC/BRANCHÉ CHIC NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02 LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14

GASTRONOMIQUE

TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LACOSTE : 11, place Maison Carrée - 04 66 21 79 80

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

STREETCHIC STREET CHIC LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

BIJOUTIER/ HORLOGER DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

CANTINE CHIC LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45 LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

TRADITIONNEL

ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet – 04 66 06 33 95

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

BARS

CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


Horoscope Octobre - Novembre

par Rosine Bramly

ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

De grosses remises en question en octobre et des nouveaux choix de vie à faire impérativement, Uranus revient en Bélier le 6 novembre jusqu’en mars. Tout ce qui n’a pas été réglé devrait trouver une conclusion finale. Le ciel vous redonne une chance pour clarifier des situations que vous aviez laissées en suspens. Jupiter entre dans votre zone voyages et études, vous aurez de la chance dans ces domaines. Professionnellement, c’est dur. En amour c’est compliqué en octobre et harmonieux en novembre.

u Taurea 22 avril-21 mai.

Uranus vous bouscule encore en octobre, votre planning est difficile à tenir, des évènements inattendus vous obligent à vous adapter sérieusement. Puis le 6 novembre Uranus quitte le Taureau, ce sera plus tranquille jusqu’en mars 2019. Vous reprendrez un rythme contrôlé, ce que vous aimez. En novembre quelques couacs de santé vous obligent à consulter et tout ira bien mieux après le 23, Jupiter vous protège. Vous prenez des décisions financières à deux qui seront positives sur le long terme, investissez.

22 mai-21 juin

Saturne en Capricorne vous amène à faire un travail en profondeur, vous pensez beaucoup à l’avenir et à ce que vous ferez de votre vie, dans quelques années. Ça vous aide à tenir sur le dur boulot de maintenant. Jupiter entre en Sagittaire en novembre, c’est bon pour la vie de couple, ça porte chance à tous les 2. Mars en Verseau jusqu’au 16 novembre vous stimule intellectuellement, la réussite est là. Solo, une rencontre charmante vous redonnera le moral, ne jouez pas des jeux compliqués, soyez sincère.

r

Cance

22 juin-22 juillet

Toujours des tensions dans les relations de couple ou d’association, c’est la faute de Saturne et Pluton. Ne faites pas la tête, parlez ouvertement, sans faire de règlement de comptes. Professionnellement ça décolle bien après le 6 novembre, mais le rythme sera intense. Surveillez votre budget, vous dépensez compulsivement par anxiété. Solo, une rencontre passionnée en novembre vous fera terminer l’année en beauté. Vous vous investirez à fond. Votre libido se réveille joyeusement.


Lion

ce

Balan

23 juillet-22 août

23 septembre- 23 octobre

Jupiter arrive en novembre dans la zone des loisirs, enfants et amours. Votre vie va s’améliorer et retrouver une joie qui vous avait un peu quitté. Le Lion va rayonner à nouveau, et ça va faire du bien à tout le monde car ce bonheur est très communicatif. Quand vous rayonnez, ça rejaillit sur tous vos proches. Si vous avez envie d’enfant, votre fécondité est bonne pendant toute une année. Une invitation à un voyage vous fait très plaisir, ami ou famille, vous partirez.

En novembre vous entrez dans une phase positive sur le plan immobilier. Vente, achat, déménagement perso ou pro, ça va bouger pour du mieux. Un facteur chance vous donnera le coup de pouce, soit vous trouvez un bien à bon prix, soit vous avez un super crédit ou les deux. Solo, en amour, trop de sérieux tue la spontanéité, vous manquez d’élan et de clarté dans l’approche. Arrêtez toutes vos circonvolutions intellectuelles en amour. En couple en revanche ça roule facilement, trop routinier peut-être ?

e

on

Vierg

Scorpi

23 aout-22 septembre

23 octobre-22 novembre

En novembre vous entrez dans une phase positive sur le plan immobilier. Vente, achat, déménagement perso ou pro, ça va bouger pour du mieux. Un facteur chance vous donnera le coup de pouce, soit vous trouvez un bien à bon prix, soit vous avez un super crédit ou les deux. Solo, en amour, trop de sérieux tue la spontanéité, vous manquez d’élan et de clarté dans l’approche. Arrêtez toutes vos circonvolutions intellectuelles en amour. En couple en revanche ça roule facilement, trop routinier peut-être ?

Jupiter quitte le Scorpion le 9 novembre pour entrer dans votre zone financière. Vous pourrez changer de boulot pour gagner plus, ou bien vendre un bien, ou mettre vos finances en commun avec votre partenaire ou votre moitié ou lancer un nouveau business. Les opportunités vont se présenter, sachez dire oui à ce que le ciel vous offre. Faites taire votre méfiance ou vos envolées négatives. Octobre est un bon mois pour tomber amoureux mais novembre sera déjà un mois de remise en question, ne lâchez pas ! 131


Horoscope Octobre - Novembre

par Rosine Bramly

ire

au

Sagitta

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier-18 février

Jupiter entre en Sagittaire le 9 novembre, c’est excellent pour les Sagittaires, la chance revient, le sourire aussi. Facile de retrouver votre optimisme quand les planètes sont avec vous. Pensez voyages, international, connections avec des cultures différentes, et ça vous donne une idée du climat pour vous pendant un an. Attention à ne pas prendre de poids, vous aurez tendance à trop fêter la vie et les bons évènements qui vous arrivent. En amour, c’est facile et joyeux, vous avez plein de projets.

Mars est en Verseau jusqu’au 16 novembre, ça vous stimule, vous énergétise, vous donne envie de bouger, de passer à l’action. Mais ça vous donne aussi de la nervosité et de l’impatience. Evitez soigneusement les personnes qui ont habituellement tendance à vous irriter, vous pourriez exploser. Lilith en Verseau vous fait voir clairement les travers de certaines personnes et situations, vous allez vouloir clarifier. Attention à un excès de franchise, choisissez bien vos mots !

e pricorn

Ca

22 décembre-20 janvier

on

Poiss

20 février- 20 mars

Saturne et Pluton sont toujours en Capricorne, grosse réflexion sur le futur, que voulez vous faire dans un an, dans 2 ans ou 10 ans ? vous tirez les leçons de vos erreurs passées et changez votre attitude et vos plans en conséquence. Jupiter vous protègera des grosses tuiles dès le 9 novembre. Faites une révision santé si vous en sentez le besoin, dos, dent, peau. Vous aurez des dépenses imprévues en octobre, des réparations maison, santé ou autres. Pas agréables mais vous aurez le budget.

Pas très en forme physiquement jusqu’au 16 novembre, prenez soin de votre santé, dormez plus, prenez des vitamines et mangez aussi sain que vous le pouvez. Jupiter entre dans votre zone carrière le 9 novembre, ça va bouger et progresser, des opportunités vous seront offertes, allez-y, foncez, vous allez réussir. Ecoutez votre intuition sur des personnes proches, apportez le soutien nécessaire et fuyez les gens toxiques. Votre vie amicale vous offre des ouvertures intéressantes, faites vos sélections. 132


FOCUS MAGAZINE 93  

La saison d’automne démarre en douceur par un peu de lecture avec le 93ème numéro de Focus Magazine ! On attaque avec le dossier archi-desi...

FOCUS MAGAZINE 93  

La saison d’automne démarre en douceur par un peu de lecture avec le 93ème numéro de Focus Magazine ! On attaque avec le dossier archi-desi...

Advertisement