Page 1

pse objet, l’éclipse de l’objet, l’éclipse du sujet, (volume 1)

un projet de Nico Dockx, Ann Veronica Janssens, Jan Mast et Krist Torfs publié par MER Paper Kunsthalle a.s.b.l., Geldmunt 36, B-9000 Gent édition n°:

/ 300

images & conversation: Ann Veronica Janssens conception graphique: Luc Derycke & Nico Dockx impression: Guido Maes Printing Deluxe tous droits réservés dépot légal D/2010/7852/93 curious023


l’éclip de l’o


pse objet,


l’éclip du su


Pension Amélie, Hao, Polynesia, 11 . 07 . 2010, après-midi, juste avant le coucher du soleil, environ 16 h,

1


conversation, clip 1, Alexandre : J’étais parfaitement calme, ça m’a étonné, j’étais presque pas ému. J’étais dans l’esprit polynésien, les choses viennent, on regarde. Je suis même presque déçu de ça. Comment est-ce possible ? Mais c’est aussi que c’est déjà ma troisième, quatrième, en fait, donc je sais ce qui va se passer. Ann Veronica : J’aime bien garder cette idée, tu sais quand il nous a expliqué, ce faisceau d’ombre qui continue à se déplacer au-delà de notre terre … garder cette idée qu’il continue à se déplacer maintenant. A : Oui, ils doivent être à l’île de Pâque là maintenant … Jean : Et puis aussi, comme tu dis, c’est une sorte de phare à l’envers, ce cône d’ombre qui est dans le vide. Le fait que ça continue à tourner de façon indéfinie. Il se fait que ça nous a croisés maintenant, mais c’est un cône d’ombre comme on voit des cônes de lumières dans les phares au bord de la mer. Mais c’est toujours très fort d’avoir rendez-vous avec une ombre … Il faudrait relire l’éloge de l’ombre …

3


clip 2, A : Ici aussi, sur l’atoll, il y a des gens qui n’ont rien vu. Le nuage passait juste au-dessus d’où ils étaient … AV : C’est pas vrai au collège ? J : Au Collège ? Elisa : Ceux qui sont restés là peut-être ? A : Je ne sais pas où ils étaient. J : En tout cas l’an dernier on est allé la chercher en camionnette, cette année, on a un petit peu joué avec elle avec des vélos … Je trouvais ça assez amusant, c’était vraiment assez drôle. E : (Rire) À gauche, à droite, à gauche, à droite. J : Non … de bouger dans quelque chose qui bouge. E : Mais effectivement personne n’a vu la même chose, cet îlot est allongé comme une latte … C’est au nord qu’il y avait le moins de nuages. J : Oui. A : Au nord, et au sud aussi. E : À Amanou, ça devait être bien … J : Ah oui ! A : Encore que… ça gondolait en mer, donc ce n’est que plus tard dans la journée que tout est parti. J : Tu as vu le ciel de cet après-midi ? 4


E : Plus un seul nuage … AV : Oui … A : Comme en Mongolie. E : Ben là, il n’y en avait pas non plus. AV : En Mongolie, on n’a rien eu … On n’a pas eu un seul nuage. E : Alors que la veille, c’était très couvert encore … AV : Oui, quand même on a beaucoup de chance je trouve. Sur toutes les éclipses qu’on a faites, on a été vraiment chanceux. E : On a vraiment bien vu à chaque fois … A : Et tout ça, parce que la première que je l’ai vue, je l’ai ratée … (Rire) Ah oui si je l’avais vue, je ne serais pas parti en Turquie. Il n’y avait aucune raison de repartir après … J : Quoi, en 99 ? E : Parce que, quand on en voit une on a envie d’en voir d’autres ? A : Oui peut-être, mais peut-être pas … Mais là du coup, je me suis dit « merde », il faut que je la voie. Et donc je suis allé en Turquie. Et donc ayant amorcé le mouvement des grands voyages … Voilà … J : Celle de 99, elle était aussi très haute dans le ciel, à mon souvenir … Celle-ci était vraiment à 45 degrés. A : 33. J : Plus bas encore. Donc elle était très prenante, elle était très 5


D’ailleurs, l’ordinateur qui gérait les appareils prenait les photos de façon automatique, à intervalle régulier, avec des temps de pause et des façons de photographier qui étaient programmées de façons différentes. E : Ça, c’était vraiment des pros … J : Oui … A : Les moustiques attaquent hein … E : Oui c’est l’heure … AV : Tu veux du produit ? A : Non ça va, je vais bientôt y aller …

8


l’éclip du su


l’éclip du su l’éclipse de l’objet, l’éclipse du sujet, (échelle 1/4 en mm) pleine lune 23 . 10 . 2010 20 -21 h S.M.A.K. Citadelpark, B - 9000 Gent

Ans Aerts, Bert Aerts, Liene Aerts, Philip Aguirre, An Belet, Joël Benzakin, Corinne Bertrand, Guillaume Bléret, Lucia Bru, Thomas Caron, Valerie Chartrain, Els De bruyn, Jelle De Cremer, Koenraad Dedobbeleer, Damien De Lepeleire, Luc Derycke, Catherine de Zegher, Nico Dockx, Greet Donckers, Justine François, Leone François, Michel François, Charles Olivier Gohy, Craigie Horsfield, Laurent Jacob, Ann Veronica Janssens, Bart Janssens, Kris Kimpe, Michou Lakowski, Luk Lambrecht, Lieve Laporte, Sophie Lauwers, Frederik Leen, Mark Luyten, Jan Mast (* l’éclipse de l’âme), Pol Matthé, Sis Matthé, Steven Op de Beeck, Helena Sidiropoulos, Dirk Snauwaert, Erik Spinoy, Krist Torfs, Etienne Van den Bergh, Michiel Van Cleuvenberg, Christoph Van Damme, Jurgen van Gorp, Hilde Vanpelt, Angel Vergara, Peter Verkest, Joris Vermeulen,

Profile for Studio Luc Derycke

l'éclipse de l'objet, l'éclipse du sujet, (volume 1)  

Sample pages of an artist book by Nico Dockx, Ann Veronica Janssens, Jan Mast & Krist Torfs. Conception graphique: Luc Derycke & Nico Dockx

l'éclipse de l'objet, l'éclipse du sujet, (volume 1)  

Sample pages of an artist book by Nico Dockx, Ann Veronica Janssens, Jan Mast & Krist Torfs. Conception graphique: Luc Derycke & Nico Dockx

Advertisement