Page 156

120 CHAP. VIII.

H I S T O R Y

O F

fur les terraffes, &c. Auffitôt que les matelots furent a portée de piftolet, on fit des décharges, qui en tuerent et blefferent un grand nombre, néanmoins les mulâtres furent ebranlés deux fois ; mais le défordre dans les matelots determina le General Galbaud a faire fa retraite a l'arfenal; là, il fit une proclamation pour inviter les bons citoyens a fe réunir a lui, pour chaffer les commiffaires, qui voulaient ufurper le gouvernement. Dès-lors les commiffaires réunirent aux mulâtres tous les négres de la ville, qui avaient deja pris parti dans l'action en affaffinant dans la ville ; toutes les troupes qui leurs avaient fervis a leur expedition, et les placerent par pelotons a chaque coin des rües, et dès qu'un blanc voulait fortir de chéz lui, ou paraiffait aux fenetres, il etait fufillé. PENDANT ce tems, et dès que les commiffaires eurent appris les mouvemens de Galbaud, ils avaient depeché des exprès aux chefs des brigands, pour les engager a venir a leur fecours, et leurs offraient le pillage de la ville. LE 1 9 Galbaud capitule à l'arfenal, et fe rend abord : il y en mis en etat d'arreftation, ainfi que l'Amiral Cambis, et le Contre-Amiral Sercey, qui font dépouillés de leur commandement. UNE proclamation des commiffaires avait precedamment a cet' évenement, mis a contribution 37 negociants, ou riches particuliers, pour une fomme de 67 5 mille livres, qui parrait avoir été exigée et payée fur l'heure. Le 1 9 , au foir, le 2 0 , le 2 1 , les brigands entrent de toutes parts dans la ville du Cap, ayant a leur tête leurs chefs, et on affure que M. de Graffe s'y eft trouvé auffi. Le pillage, les maffacrês, les flammes deviennent effroyables ; les hommes, les femmes, les enfans font affaffinés, maffacrés, et éprouvent toutes les horreurs imaginables. Ils ont eu la barbarie de renfermer et de brûler dans une maifon plus de 300 perfonnes toutes vives. LES malheureux de tout fexe, de tout âge, qui cherchaient a fe fauver en gagnant des embarcations, ou a la nage, etaient fufillés même dans l'eau. IL

An historical survey of the french colony in the island of St. Domingo comprehending a short account  

Auteur. Edwards, B. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles e...

An historical survey of the french colony in the island of St. Domingo comprehending a short account  

Auteur. Edwards, B. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement