Page 1

La traite atlantique vers la Guyane 1664-1829


1. Le récit d’un journal de bord à la fin du XVIIe siècle.

2. Un siècle et demi de traite négrière vers la Guyane : acteurs, lieux, conditions et spécificité.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

2


1 Un rĂŠcit de traite vers la Guyane (1695-1697) Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

3


Le journal de bord • Un journal édité conservé à La Bibliothèque Franconie

• Un ouvrage de 196 pages atypique, singulier • Un témoignage rare concernant la traite vers la Guyane

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

4


• Le 23 juin 1695, une flotte quitte le port de La Rochelle • Démonstration de d’expansion coloniale

force

et

volonté

• Se fondant sur l’esclavage et donc sur un commerce de traite

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

6


Le contexte • La France est alors en guerre avec la plus grande partie de l’Europe dont l’Angleterre et l’Espagne : c’est la guerre de la Ligue d’Augsbourg (1688 - 1697)

• Un enjeu européen, mais aussi colonial : il s’agit du contrôle de la production du sucre dans les colonies d’Amérique. Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

7


L’itinÊraire

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

8


Carte de la rivière de Gambie‌

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

9


La prise du fort Saint-Jacques • Premier objectif : le golfe de Gambie • Contacts « cordiaux » avec avec le roi de Bar dont le royaume s’étend sur la rive nord du fleuve • Les Français se rendent rapidement maîtres de l’île Saint-Jacques.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

10


L’Ile Saint-James aujourd’hui

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

12


Fort Saint-James, les ruines

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

13


Plan du fort Saint Jacques A Logement du gouverneur B Poste au débarquement C Donjon qui commande le fort D Magasin aux poudres E Logement des officiers F Magasin des marchandises G Cuisines H Fours I Citernes K Corps de garde L Fer à cheval qui bat à fleur d'eau M Logement des Nègres au temps des Anglais N Boucherie O Cases des négresses P Cases des soldats anglais Q Forges R Chaudières à cire

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

14


Un commerce de traite ancien et multiple • Les Français s’emparent des marchandises stockées dans les entrepôts du fort : « quelques pièces de canons, beaucoup d’armes, du morphil, de la cire, des vaisselles d’étain et de cuivre, des draps, des indiennes, des toiles, du corail, de la rassade » (Froger, 36) • Ils s’emparent également de 220 esclaves qui se trouvaient dans le fort et dans un village à proximité.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

16


ÂŤ Le passage du milieu Âť

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

17


Conditions de la traite et mortalité

• «On avait mis 150 Nègres […et] on les avait enfermés au fond de cale, crainte qu’ils ne se sauvassent à la nage ; ils y étaient si pressés qu’il en mourut dans cette nuit 34 étouffés ».

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

18


La vente des esclaves • Une traversée de plusieurs mois

• Vente d’esclaves au Brésil (juillet 1696) • Vente d’esclaves à Cayenne (octobre 1696) • Les esclaves, monnaie d’échange pour procurer à la flotte les vivres nécessaires.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

19


Prix de vente d’un esclave • « Il nous restait environ 40 Nègres de la prise de Gambie que nous vendîmes tous l’un portant l’autre, 500 livres argent comptant ce qui fit que l’on donna de l’argent à nos équipages pour avoir des rafraîchissements ». • La vente s’est effectuée par « lots » • Seuls les colons les plus riches pouvaient acquérir des esclaves Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

20


Modalités de la vente • Les esclaves ont été ici vendus au comptant • La vente s’est effectuée par « lots »

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

21


Le 21 avril 1697, la flotte rentre au port de La Rochelle • En septembre de la même année, est signé le traité de Ryswick • Les objectifs de l’expédition ont donc été atteints : – La prise du fort Saint-Jacques marque la puissance française – Elle permet à la France d’affirmer sa place le cercle des puissances coloniales esclavagistes. – Et ce faisant elle justifie une traite qu’elle-même utilise pour les besoins de ravitaillement et de financement du voyage.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

22


2 Esquisse d’une histoire de la traite vers la Guyane Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

23


Les sources disponibles • Dans les années 90, l'idée naît d'une base de données. • En 2006, ces travaux sont mis en ligne : http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

24


Les « chiffres » de la traite • 34 940 voyages de traite effectués entre 1514 et 1866

• 10 à 15 millions d’Africains ont été déportés • 3435 voyages de traite vers les colonies françaises • La réalité numérique de la traite ? Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

25


Et la Guyane ? • 25 000 esclaves déportés vers la Guyane française • St Domingue : 793 000 / Martinique : 203 000 / Guadeloupe : 68 000 • Guyane hollandaise : 295 000 esclaves

• L’Amazonia, 147 000 esclaves

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

26


Voyages de traite vers les colonies françaises d’Amérique (1653-1846)

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

27


Caractéristiques générales des voyages de traite vers la Guyane • Peu de navires négriers pendant les périodes de guerre • Après 1760 : accélération du trafic négrier dans la seconde moitié du XVIIIe siècle • Des navires français pour 80% d’entre eux. Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

28


1. Dans les colonies • Les habitants, demandeurs de main d’œuvre • Les administrateurs (gouverneur et ordonnateur) chargés du développement, de la gestion et de la défense des colonies

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

31


2. En Europe et sur les navires • Les équipages : de 7 (Le Postillon, 1776) à 63 hommes (Auguste, 1707) sur des navires de tonnage similaire. • Le capitaine et les officiers de marine

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

32


• Les armateurs. 1 100 armateurs négriers en France au XVIIIe siècle - Vers la Guyane : Montaudoin, une tentative pour une traite régulière ?

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

33


- Des profits considérables : 6 à 10 % de profit annuel, 20 à 30 % de profit total ?

- Un commerce soumis à des aléas politiques, économiques et météorologiques

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

34


3. En Afrique • Les souverains africains, un interface incontournable ? – Pression politique et militaire – Intérêts économiques et commerciaux

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

35


• Les captifs : hommes, femmes, enfants Nom du navire

Année

% Hommes

% Femmes

% Enfants

Mortalité

% Mortalité

Espérance

1714

47.7%

34.1%

18.2%

40

14.8%

Fidèle

1719

23.8%

59.5%

16.7%

Fidèle

1722

7.9%

36.8%

55.3%

Roy de Louangue

1766

44.3%

20.3%

35.4%

193

48.1%

Saint Pierre

1768

28.0%

28.6%

43.5%

136

44.7%

Aimable Cécile

1787

32.3%

30.6%

37.1%

0

0.0%

Saint Roman

1788

37.6%

35.3%

27.1%

0

0.0%

Saint Roman

1789

50.0%

31.0%

19.0%

7

3.2%

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

36


• Les esclaves, objets de traite, sont aussi sujets, acteurs de leur devenir • Révoltes, insurrections et suicides pendant, avant et après leur capture et leur déportation vers les Amériques .

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

37


Les lieux de la traite : Les ports de dĂŠpart

La Rochelle, milieu du XVIIe siècle

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

38


Les lieux de la traite : Les sites de traite en Afrique (en nombre de voyages)

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

39


Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

40


Ouidah vers 1720

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman – La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

41


Les modalités de la traite • La traite itinérante ou "troque sous voiles" • La "troque à terre" ou traite fixe

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

42


Origines des esclaves • Les captifs provenaient parfois de zones éloignées des sites de traite.

• Il est difficile de préciser les origines ethniques des Noirs déportés d'Afrique vers les colonies françaises

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

43


Les lieux de la traite : à Cayenne… La vente des esclaves du Bonaventure en 1722

• 78 esclaves vendus 46 800 livres : en moyenne 600 livres pour un esclave • Les habitants paient en : - en produits coloniaux disponibles - en « billets » à valoir sur les récoltes à venir

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

44


Une mortalitĂŠ entre 16 et 20 %

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

45


Que conclure ? • Une traite numériquement inférieure à celle vers les autres colonies limitrophes et françaises • Elle représente la vie d’au moins 25 000 Africains dont 4000 environ sont morts pendant le voyage. • Il s’agit souvent d’une traite de hasard • Il y eut aussi une traite intérieure sur le plateau des Guyanes jusque vers 1740.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

46

La traite atlantique vers la Guyane  

Auteur : M. Polderman. Document protégé par le droit d'auteur / Article de la bibliothèque numérique Manioc, mis en ligne par le Service Com...

La traite atlantique vers la Guyane  

Auteur : M. Polderman. Document protégé par le droit d'auteur / Article de la bibliothèque numérique Manioc, mis en ligne par le Service Com...

Profile for scduag
Advertisement