Page 99

SAINTE-LUCIE

87

teinte admirable, ce vert éclatant, cette limpidité de l'air,ces mêmes têtes échevelées de palmiers. — Gela fait le charme, l'harmonie de ces paysages tropicaux. L'on ne se fatigue point de les retrouver toujours semblables. Sans eux d'ailleurs, ces guérites de bois aux toits de zinc, que seraient-elles ? Formeraient-elles une ville ? Non certes mais une bourgade, une cité misérable plutôt. La nature exubérante qui les étreint dissimule leur laideur et les métamorphose. Son éternelle jeunesse, sa souveraine beauté débordent sur leur médiocrité. — Et voilà pourquoi ce matin, au bord de sa crique bleue, au milieu de ses collines vertes, blanche sous le soleil blanc qui brûle et monte, Castries semble une ville de rêve au milieu d'un Éden.

Vendredi, 23 mars. La Martinique.

Sept heures de traversée, d'une traversée reposante et calme, puis j'arrive ici. Mon paquebot toucha Fort-de-France en venant d'Europe. Désormais aucune surprise ne m'y attendait. Je n'eus pas cette joie de voir monter des flots la silhouette d'une île insoupçonnée, les clochers d'une ville

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Advertisement