Page 218

206

AUX ANTILLES

Jeudi 5 avril.

Partout l'amour-propre exagéré est un défaut. En pays chaud lorsqu'il sévit sur des hôteliers quel vice! et quel vice insupportable. A Basse-Terre, sur les lits d'hôtel, nulle moustiquaire. En faites-vous l'observation? D'un air grave, pincé, indigné même, l'hôtelier vous répond: «Il n'y a pas de moustiques ici, monsieur», •et il tourne les talons. On se tait, honteux de sa question, convaincu d'avoir demandé quelque chose d'énorme. Le lendemain, de cette honte, que reste-t-il ? Des mains, un visage criblés de piqûres, boursouflés de boutons. Ce sont les moustiques inexistants,les maringouins inconnus qui vous ont mis la peau en sang. Ce matin deux spectacles intéressants, et qu'il ne faut pas manquer, paraît-il : l'arrivée d'un candidat, le départ d'un autre. En s'épargnant la fatigue de suivre leurs tournées électorales, on peut voir là, m'affirme-t-on, des scènes du plus stupéfiant comique. Ne manquons pas cette aubaine.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Advertisement