Page 9

PRÉFACE

L

9 mai 1902, la France apprenait avec stupeur que la ville de Saint-Pierre venait d'être complètement détruite par un phénomène inconnu, dû à un brusque réveil de la Montagne Pelée au pied de laquelle la riche et coquette métropole de la Martinique vivait, insouciante, tranquille et heureuse. Les brefs renseignements fournis par les câbles étaient terrifiants et le sinistre apparaissait sans précédent dans l'histoire. Une ville entièrement détruite en une minute, trente mille cadavres instantanément ensevelis sous ses ruines en flammes. Les détails qui ne tardèrent pas d'arriver ajoutèrent encore à l'horreur de ce sinistre tableau. Un élan de solidarité secoua non seulement la mère patrie, mais le monde entier, et, de toutes parts, affluèrent les sympathies et les secours; mais l'étrangeté du phénomène demandait une explication, d'autant plus que, comme dans toutes les catastrophes inexpliquées, l'imagination populaire brodait sur le thème sanglant et l'on n'annonçait rien moins que l'effondrement prochain sous les eaux de notre vieille et vaillante colonie. E

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement