Page 87

DEUX SOUVERAINES CRÉOLES

55

rent-ils entre les Tascher de la Pagerie, famille pauvre et ruinée, et les Beauharnais, on ne le sait pas exactement; ce qu'il y a de certain c'est qu'à partir de ce moment, la situation des premiers va changer considérablement. C'est d'abord la fille aînée, Marie-Euphémie-Désirée qui entre dans la famille comme demoiselle de compagnie; l'année suivante, elle loge au Gouvernement, et jouit sur le Gouverneur et sur sa femme d'un crédit sans limites. C'est elle qui, plus tard, deviendra Mme Renaudin, et jouera un grand rôle dans la vie de sa future nièce l'Impératrice. En attendant, elle fait nommer son père commandant de la Milice et son frère aide de camp du Gouverneur. En 1760, le 28 mai, Mme de Beauharnais met au monde un deuxième fils auquel on donne les noms d'Alexandre-François-Marie; Mme Renaudin en est la marraine, et lorsqu'en 1761, les Beauharnais, quelque peu disgraciés, rentrent en France, Mme Renaudin les accompagne, mais le jeune Alexandre est laissé à la Martinique, et on le confie aux bons soins de Mme Tascher de la Pagerie, mère de Mme Renaudin. Avant son départ, le gouverneur Beauharnais avait encore favorisé l'un des fils Tascher de la Pagerie, l'aîné, Joseph-Gaspard, qui était à ce moment-là lieutenant des canonniers et bombardiers, en lui donnant comme fiancée une riche jeune fille, Mlle Rose-Claire des Vergers de Sannois. Le mariage n'eut lieu cependant qu'après le départ des Beauharnais; il fut célébré le 9 novembre 1761 et les nouveaux époux s'installèrent aux Trois-Ilets sur une propriété appartenant à la jeune femme. Mais ils n'y restèrent pas longtemps, car le 7 janvier 1762, les Anglais ayant attaqué la Martinique, le lieutenant Tascher de la Pagerie est appelé sous les armes et pendant toute l'année il participe à la défense de la colonie aux côtés du nouveau gouverneur, Levassor de La Touche. Mais la résistance, quoique héroïque, fut inutile, et le 13 février 1763, M. de La Touche dut capituler; pour la première fois, après maints échecs, les Anglais occupèrent l'île.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement