Page 80

50

MADININA,

REINE DES ANTILLES

yeux mélancoliques du Caraïbe, mieux adaptés à exprimer des émotions. On découvrira rarement en lui la fureur sombre de l'Africain; et rarement aussi une mine sauvage et rébarbative; il est brave, bavard et fanfaron. Sa peau n'a pas la même teinte que celle de son père, elle est devenue plus satinée, ses cheveux sont laineux, mais d'une laine plus fine. Tous ses contours sont plus arrondis, on s'apercevra que le tissu cellulaire prédomine, comme les plantes cultivées dont la fibre ligneuse et sauvage s'est transformée. » Si l'aspect physique du noir créole s'est modifié à ce point que certains d'entre eux sont de véritables statues d'ébène, dont les formes esthétiques et bien proportionnées font parfois l'admiration de sculpteurs connus, que dire alors de leur évolution intellectuelle et morale? Tous comprennent et parlent le français; la plupart savent lire et écrire; beaucoup d'entre eux, grâce à leur intelligence naturelle et aussi à l'instruction reçue dans les écoles de la colonie et continuée dans la métropole, sont devenus des hommes éminents dont la culture intellectuelle ne laisse rien à désirer. Parmi ceux-là, certains ont conquis en France et dans les colonies des situations enviables qui font d'eux des hommes respectés et estimés. Entre les blancs et les noirs, il y a toute la gamme des mulâtres ou gens de couleur. Chez eux, la gradation est infinie; quelques-uns ont la peau aussi blanche que les blancs les plus purs; d'autres, au contraire, ont un teint beaucoup plus foncé. Ils constituent la majorité de la population et c'est parmi eux que se recrute surtout la classe dirigeante. Ce sont pour la plupart des hommes intelligents, très cultivés et plusieurs d'entre eux habitant actuellement la France, se sont fait un nom dans le monde des arts, de la littérature, des sciences, du barreau et de la politique. Ils sont peut-être d'une susceptibilité un peu chatouilleuse, et ne prodiguent pas leur amitié, mais ils ont un grand cœur, et lorsqu'il s'agit de prendre la défense des opprimés et des faibles, ils sont toujours au premier rang.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement