Page 70

44

MADININA,

REINE DES ANTILLES

en est de même pour ces paniers tressés avec des roseaux colorés et que l'on fabrique à la Martinique sous le nom de « paniers caraïbes ». Comme on le voit, tout indique que Galibis et Caraïbes appartiennent à la même race, ils ont le même physique, les mêmes mœurs, et leur origine commune ne peut plus guère être mise en doute. Si le Galibi n'a plus le caractère hautain et l'allure guerrière de son ancêtre, il a néanmoins gardé son besoin d'indépendance et, même de nos jours, il n'accepte pas de travailler pour autrui. Que sont devenus les Caraïbes de la Martinique? Telle est la question que se posent souvent ceux qui s'intéressent à l'histoire de cette vieille colonie. D'après M. Coridon, qui connaît parfaitement la question, on peut affirmer qu'en ce moment il n'y a plus de Caraïbes à la Martinique. Ceux qui s'y trouvaient encore au début du XVIIe siècle se sont réfugiés à la Barbade, à Saint-Vincent et à la Dominique. C'est dans cette dernière colonie anglaise qui n'est séparée de la Martinique que par un bras de mer (le Canal de la Dominique) que l'on peut encore rencontrer quelques rares descendants de cette race en voie de disparition. Certains d'entre eux, quoique vêtus d'un pantalon et d'une chemise, ont conservé les traits caractéristiques de leurs ancêtres; d'autres, et c'est le plus grand nombre, se sont alliés aux noirs importés d'Afrique et sont devenus des métis se rapprochant plus de l'Africain que de l'Indien. Comment expliquer qu'une race aussi prolifère ait pu ainsi disparaître après avoir, pendant des siècles, occupé presque toutes les îles d'Amérique? Il faut pour cela se rappeler que les Caraïbes étaient avant tout des indépendants qui demeurèrent continuellement en guerre avec leurs envahisseurs et qui n'acceptèrent jamais de se soumettre complètement, préférant la mort à la perte de leur indépendance. Après avoir été en lutte continuelle avec les premiers colons, ils durent déposer les armes, mais ils n'acceptèrent jamais de se laisser asservir. Leurs révoltes fréquentes furent suivies de répressions

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement