Page 60

MADININA,

34

REINE DES ANTILLES

tis des eaux territoriales cubaines, se livrèrent combat au large de la Havane. A un moment donné, le commandant Franquet, commandant le Bouvet, eut une idée géniale :

celle d'aborder directement

son adversaire et d'essayer de le couler. La manœuvre fut habilement conduite, mais les résultats obtenus ne furent pas aussi considérables que l'avait espéré le commandant Franquet; au moment où il allait pour la deuxième fois aborder le Météore, déjà bien avarié par le premier abordage, un obus vint éclater dans ses chaudières, et paralysa sa manœuvre. Le Bouvet dut arborer ses voiles et rentrer à la Havane; le Météore, gravement atteint, le suivit trois quarts d'heure plus tard. L'aviso le Bouvet fut cité à l'ordre du jour de la division des Antilles. 1870 (4 septembre). — Proclamation de la troisième République. Le Gouvernement de la Défense nationale s'empresse de rétablir à la Martinique le suffrage universel supprimé depuis le coup d'Etat de 1851 ; il rétablit également la représentation parlementaire. 1871. — Introduction dans la colonie de la main-d'œuvre chinoise et hindoue. 1881. — Suppression de la capitation et du livret des anciens esclaves. 1882. — Création du Lycée de Saint-Pierre. Laïcisation et gratuité de l'enseignement primaire. 1884. — Application à la Martinique de la loi sur l'organisation municipale. 1888. — Grave épidémie de variole qui fait de nombreuses victimes. Les morts sont si nombreux qu'on les transporte dans des char-

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement