Page 53

QUELQUES PAGES D'HISTOIRE

29

continua-t-elle presque sans interruption dans ces contrées et ce fut une des causes de la guerre de Sept ans entre l'Angleterre et la France. 1756. — Une nouvelle tentative de débarquement des Anglais est repoussée : 950 prisonniers restent entre les mains de la milice de Fort-Royal. 1759. — Un corps de 6.000 Anglais débarque à Case-Navire et monte à l'assaut du Fort Tartenson. Ils sont encore repoussés et doivent opérer en désordre leur rembarquement, laissant sur place 350 morts et un grand nombre de blessés. 1762. — A la suite de ces deux échecs, les Anglais envoient 230 navires montés par 20.000 hommes attaquer la Martinique. Ils débarquent de nouveau à Case-Navire sous les ordres de l'amiral Rodney et du général Moukton. Après une résistance farouche de près d'un mois, le gouverneur de la colonie, Le Vassor de La Touche, dut capituler le 15 février 1762. Ce fut la première occupation de la colonie par les Anglais, mais elle ne dura qu'un an. 1763 (10 février). — Le traité de Paris rend la Martinique à la France mais laisse la Dominique aux Anglais. Dans la même année, on commence la construction d'un nouveau fort; le Fort-Bourbon, aujourd'hui Fort-Desaix, qui a coûté, dit-on, plus de 10 millions. 24 juin. — Naissance aux Trois-Ilets de Joséphine Tascher de La Pagerie, future impératrice des Français. 1766 (13 août). — Violent cyclone (440 morts). 1780 (10 octobre). — Encore un terrible cyclone qui fait près de 9.000 morts à Saint-Pierre. A Fort-Royal, 140 maisons sont renversées, 1.500 malades périssent à l'hôpital.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement