Page 313

ÉPILOGUE

LE PAYS DES REVENANTS

« Je n'ai jamais rencontré un homme ni une femme parmi « tous ceux qui sont revenus de la Martinique, chez qui je « n'aie remarqué le désir passionné d'y retourner. >' (R. P. DU TERTRE. Histoire générale des Antilles habitées par des Français. 1671.)

, mes compatriotes, qui avez depuis longtemps quitté l'Ile natale, relisez ces lignes écrites, il y a plus de deux siècles, par celui qui a donné à la Martinique le nom poétique de Pays des Revenants, et dites-moi tout bas si vous n'avez pas éprouvé, à plusieurs reprises, un désir violent, irrésistible : celui de revoir le pays où vous êtes nés, où votre enfance s'est écoulée, et où vous avez laissé tant de souvenirs qui vous sont chers. Vous êtes venus en Europe, pour y terminer vos études; devenus avocats, ingénieurs, médecins, industriels, vous vous êtes fixés en France, vous y avez fondé un nouveau foyer, et maintenant, vous vous croyez séparés pour toujours de votre pays natal. Et vous autres, mes amis, officiers, fonctionnaires, qui, comme moi, avez traversé les mers, visité plusieurs parties du monde, rempli vos yeux d'inoubliables visions, il vous semble que vos sensations se sont émoussées et que vous n'avez plus qu'un désir : celui de ne ARTINIQUAIS

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement