Page 308

234

MADININA,

REINE DES ANTILLES

L'ILE DES REINES

Madiana ou Madinina (nom caraïbe de l'île découverte par Christophe Colomb) était — d'après la légende — une jeune reine caraïbe, sœur du fameux héros rouge Nicolas, qui, plutôt que de se soumettre aux conquérants, préféra se brûler, avec les derniers survivants de sa race, sur un bûcher allumé à la pointe de la presqu'île de la Caravelle.

Madiana, mortelle que les dieux jaloux, Tour à tour éperdus de désir ou d'envie, Meurtrissent tour à tour de baisers ou de coups, Quel ineffable charme à tes amants te lie? Ile des fleurs, perle des mers, De mille noms tendres ou fiers Tes vainqueurs t'ont louée en acceptant tes chaînes; Mais j'en sais un plus beau que l'Histoire a trouvé, Un grand nom tout vibrant d'azur et d'aube : Ave, 0 Martinique, île des Reines ! Merveilleuse orchidée ou jasmins enivrants, Validé, Maintenon, Joséphine au doux rire, Les Reines ont fleuri pour l'amour et l'empire De ton sol pourpre où court l'âpre chant des torrents. Reines par le caprice exquis et par la grâce Et par la divine bonté, Cœurs charmants tout pétris d'ardeurs et de clarté, Ou grands cœurs douloureux et sages dans l'audace. Leur sourire a conquis les peuples et les rois. Mais il en est pourtant une que l'on ignore, Plus pure, et plus poignante, et plus charmante encore, Et qui fleurit chez nous, sauvage lis des bois.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement