Page 302

228

MADININA, REINE DES ANTILLES

RECONNAISSANCE AUX ANTILLES

A Henri Leopold.

Terre de la lumière et des beaux paysages Dont la splendeur sereine enivra mon enfance, Horizons merveilleux, sites, forêts sauvages, Qui répandiez sur moi vos ondes de silence; Douceur des matins clairs brillant sur les collines Avec la grâce heureuse et tendre d'un sourire, Vent frais, souffles légers pleins de senteurs divines Qu'à la fenêtre ouverte, à longs traits l'on aspire; Éclats miraculeux des midis du Tropique Embrasant tout le ciel d'une ardeur implacable Et qui font au rivage où s'incurve la crique Étinceler la mer et miroiter le sable; Soirs bleus où l'astre d'or qui s'efface et recule Colore l'Occident de ses teintes sans nombre Tandis que pour charmer le grave crépuscule, Les mille voix du sol bientôt chantent dans l'ombre; Et vous, ô vous enfin, limpides nuits créoles Vibrantes de parfums, de rayons et d'étoiles, Tièdes nuits où le vol d'argent des lucioles Perce l'obscurité qui s'étend comme un voile,

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement