Page 296

222

MADININA,

REINE

DES

ANTILLES

Je revois les beaux soirs où j'aimais ardemment Les yeux miraculeux d'une jeune créole. Ah ! vivent les rayons de cette liqueur folle Qui me ramène aux jours heureux du sentiment ! Mais l'adorable est morte au pied du noir cratère (1). Et c'est pour oublier ce cruel souvenir Que je boirai, flacon doré, ton dernier verre Sympathique flacon qui fais si bien dormir. Là-bas, les champs de canne au morne et sur la dune Ont fleuri; leur blancheur moutonne au vent du soir; Et battu par les mains arides d'un vieux noir, Le tamtam saccadé résonne au clair de lune... Canne à sucre, rayon de soleil condensé Dans un roseau mûri sous le ciel du tropique, Je chante en ton honneur et dans Londres glacé. C'est toute la rumeur de la nuit exotique! London

(1) Celui du Mont Pelé.

1911.

Daniel

THALY.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement