Page 286

214

MADININA,

REINE DES ANTILLES

Avant de remonter sur le plateau il fallut visiter la partie réservée à la plantation de la vanille et du tabac. La vanille étant une orchidée grimpante, des arbustes à tronc lisse lui servaient de tuteurs; de plus tous les arbres étaient reliés les uns aux autres par des bambous transversaux, sur lesquels s'étalait la vanille. A cette époque de l'année elle n'était pas encore en fleurs, le propriétaire m'expliqua que jadis il utilisait pour ses vanilliers des tuteurs en bois mort, mais qu'il avait constaté que les plantes ainsi étayées dépérissaient assez facilement. Sur le conseil du chef du Service de l'agriculture il remplaça les tuteurs en bois mort par des arbres vivants et principalement des filaos sur lesquels la vanille s'incruste avec facilité. Il me donna des détails sur la fécondation artificielle de la fleur, laquelle ne reste ouverte que quelques heures. Pendant ce laps de temps, il faut se hâter de féconder la fleur; à cet effet on soulève avec une baguette ou une épine la languette qui se trouve au centre de la fleur entre le stigmate et l'anthère, on incline ensuite celle-ci sur celuilà, les pollens s'accolent au stigmate et la fécondation est immédiate. Quelques jours plus tard, la gousse commence à se développer et porte à son extrémité la fleur qui du fait de sa fécondation persiste encore quelques jours. La préparation de la vanille est une chose assez délicate; il ne faut cueillir la gousse que lorsqu'elle est bien mûre, ensuite l'inciser, la plonger dans l'eau bouillante, puis la faire sécher à l'ombre en l'enveloppant dans de la flanelle. M. D... obtient sur ses propriétés une belle variété de vanille, celle dite du « Mexique » dont les gousses atteignent jusqu'à 20 centimètres de longueur, mais il s'occupe surtout du « vanillon » dont la gousse est plus trapue et plus appréciée des consommateurs locaux. A côté de la plantation de vanille il y avait une plantation de tabac. Les graines ensemencées provenaient de Macouba, commune jadis réputée par son tabac et les feuilles étaient de toute beauté.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement