Page 282

MADININA, REINE DES ANTILLES

212

ble ration d'eau douce qu'on lui avait donnée. Dans la suite, et grâce à Desclieux, il y eut à la Martinique de très importantes plantations de café et chaque année on exportait plusieurs milliers de tonnes de « café Martinique ». « Malheureusement ces plantations ont été ravagées en quelques années

par

deux

insectes

: l'Heterodera

et le

Cemiostoma.

Le

premier s'est attaqué aux racines, le second aux feuilles; ils ont causé des dégâts considérables et ruiné presque tous les planteurs de café qui, découragés, ont renoncé à cette plante pour se consacrer entièrement à la canne à sucre. « Quelques agriculteurs persévérants — et je suis de ceux-là — ont alors essayé de remplacer le caféier d'Arabie, celui-là même qu'avait introduit Desclieux, par une variété de caféier dite « Liberia » qui est réfractaire aux insectes que je viens de vous citer. Mais la difficulté de préparer le produit et de le réaliser sur le marché européen ont empêché cette culture de donner des résultats satisfaisants. On a alors cherché autre chose et c'est ainsi qu'on a été amené à greffer l'Arabie sur le Liberia; le résultat a été excellent. On a obtenu des plantes qui résistent aux insectes voraces et qui produisent des graines en tous points semblables à celles fournies par les caféiers d'Arabie. J'ai utilisé ce procédé et vous voyez que j'ai lieu d'être satisfait. Quelques planteurs ont suivi mon exemple et il faut espérer qu'ils en seront récompensés. » Ce faisant il cassa une branche de caféier à laquelle étaient suspendues quelques baies rouges, il en écrasa une pour me montrer à l'intérieur deux petits grains de café accolés par leur face plate. « — Encore un mois, me dit-il, on pourra les récolter. Il faudra ensuite laisser sécher les graines, les décortiquer, les laisser sécher de nouveau jusqu'au moment où elles pourront être entassées dans des sacs en toile et expédiées en Europe. Toute cette manipulation s'effectue dans le grand hangar que vous avez vu tout à l'heure, à côté de la maison principale. »

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement