Page 280

210

MADININA,

REINE DES ANTILLES

Je connais cependant plusieurs agriculteurs qui ne se sont pas conformés à cette règle et qui continuent à cultiver dans leurs champs des caféiers, des cacaoyers et aussi des plantes vivrières, lesquelles, en raison de l'invasion de la canne, se font de plus en plus rares, et se vendent avec de gros bénéfices. C'est le cas de M. D..., vieux Provençal installé au Gros-Morne depuis vingt-quatre ans et qui se vante d'avoir sur son « habitation » tout ce dont il a besoin pour se nourrir lui et sa nombreuse famille. Il a baptisé sa propriété : « Vieux Moulin » parce que lorsqu'il l'a achetée, il y a trouvé un vieux moulin à bœuf, dont on se servait jadis pour le broyage des cannes; c'est actuellement un moulin à manioc où le moteur à essence a remplacé les bœufs d'antan. Il faut environ une heure d'automobile pour se rendre de Fortde-France au « Vieux Moulin »; la route est assez accidentée, mais comme elle est bien entretenue, c'est un plaisir de rouler entre les champs de canne, de traverser sur des ponts de pierre ces rivières torrentueuses qui font le charme de cette région et d'arriver au GrosMorne, village essentiellement agricole dont la terre fertile et le climat tempéré permettent d'obtenir facilement tous les légumes de France : petits pois, haricots, asperges, pommes de terre, etc., etc.. L'habitation de M. D... se compose de plusieurs bâtiments. Non loin de la route se trouve, au bout d'une allée plantée de cycas et de lauriers-roses, la maison principale, large bâtisse en briques, recouverte de tuiles. Une vérandah de deux mètres de large et carrelée de céramique rouge en fait tout le tour et permet de s'installer à l'ombre quelles que soient l'heure de la journée et la position du soleil. A cent mètres plus loin sur la gauche, un hangar métallique abrite tous les bâtiments d'exploitation; à droite ce sont les dépendances de la ferme, poulailler, porcherie, étable, buanderie, etc.. J'ai visité en détail cette « habitation » modèle. « Lorsque je suis arrivé dans la colonie, me dit M. D..., qui m'avait invité à pas-

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement