Page 270

202

MADININA,

REINE DES ANTILLES

gues ainsi formées ont plus ou moins d'amplitude et donnent parfois l'impression d'une mer en furie toute couverte d'écume. Après la floraison, la canne est considérée comme mûre et bonne à être coupée, mais la récolte ne commence qu'à partir de janvier. Tous les ouvriers agricoles sont alors mobilisés, et les travaux des champs commencent le matin à 5 heures, pour ne se terminer que fort tard dans la soirée. Munis de leurs coutelas aiguisés qu'ils manient avec une dextérité sans pareille, les travailleurs noirs, surveillés par le commandeur à cheval, coupent inlassablement les tiges des cannes et en séparent les plants et le feuillage; leur front ruisselle de sueur, mais ils ne s'arrêtent que bien rarement pour manger ou absorber un peu d'eau que distribue la donneuse d'eau chargée du ravitaillement. Leur travail est si rapide qu'aucune machine agricole ne pourrait lutter de vitesse avec eux; c'est du moins ce qui résulte des nombreux essais qui ont été tentés et qui tous, chose rare à notre époque industrielle, se sont terminés par le triomphe de l'homme sur la machine. Les cannes coupées sont ensuite chargées sur des chariots, puis déversées dans des wagons qui apporteront à l'usine voisine l'aliment que réclament avidement les broyeurs et les moulins. La plus grande partie de la récolte est destinée à l'usine à sucre, le reste est envoyé aux distilleries agricoles. Il importe de visiter l'une et l'autre, de façon à pouvoir suivre la transformation de la plante en sucre et en rhum. L'usine à sucre est quelquefois assez éloignée du lieu de la récolte, mais elle y est reliée le plus souvent par des voies ferrées. Les wagons chargés de cannes arrivent devant l'usine, vaste bâtiment en fer dont les hautes cheminées, crachant des torrents de fumée, indiquent l'activité saisonnière. Un mouvement de bascule permet de vider les wagons chargés dans une fosse où passe un plateau élévateur qui apporte les cannes à une première machine, le déchiqueteur, chargé de déchirer la canne sans en extraire le jus.

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement