Page 23

7

UN BEAU VOYAGE

tement préventif du mal de mer » par les injections sous-cutanées d'adrénaline qu'il se propose de publier prochainement. Après cette lecture, ma conviction est faite et je promets à mon honorable confrère d'essayer cette médication... lorsque j'entreprendrai un nouveau voyage. Même jour, 2 heures.

Décidément, cela va mieux aujourd'hui; la mer est plus calme, et nous avons pu, ma femme et moi, aller à table. Certes, nous n'y sommes pas restés longtemps, mais enfin, ce premier effort n'a pas été trop pénible, et nous avons pu constater qu'il y avait encore beaucoup de fauteuils vides. Nous voilà maintenant au salon; nous y retrouvons quelques passagers; l'un d'eux se met au piano et déchiffre une partition nouvelle. On applaudit, puis on se met à causer. Peu à peu, les relations s'établissent, et deviennent de plus en plus cordiales.

25 décembre, jour de Noël.

La mer est encore un peu agitée, mais le navire garde un équilibre plus stable. Hier soir, certains passagers ont fêté le Réveillon, après avoir, au salon de conversation, assisté à la messe de minuit dite par un prêtre chilien; ils n'étaient pas très nombreux, paraît-il. Par contre, aujourd'hui, il y aura beaucoup de monde à table, si j'en juge par les nombreuses silhouettes féminines que je rencontre pour la première fois sur le pont-promenade.

28 décembre.

La vie continue à bord. Entre les nombreux repas, les parties de bridge, les promenades sur le pont et les soirées musicales, le temps

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement