Page 226

MADININA,

REINE DES ANTILLES

commettre un sacrilège toucher à ces objets de piété que ne protège aucune serrure. Les revenants créés par l'imagination créole ne prennent que rarement la forme humaine. Si la « guiablesse », qui opère en plein jour, a l'aspect d'une jeune et jolie femme, les autres esprits recherchent au contraire les ténèbres et prennent des formes inattendues. Il faut entendre raconter les histoires du « lapin blanc qui a des yeux humains », du « cheval qui marche sur trois pattes », du « chien qui pleure » et de la « boule de feu qui roule sur la route », pour se convaincre que la Martinique est vraiment le « Pays des Revenants ». Aussi la crédulité publique est-elle exploitée sans vergogne par toute une catégorie de gens sans aveu ni foi qui en tirent le plus grand profit... pour leur porte-monnaie. Somnambules extra-lucides, faiseurs de miracles, sorciers de tout acabit sont légion à la Martinique, et si quelques-uns d'entre eux sont assez prudents pour rester en marge du Code pénal, il y en a, par contre, quelques-uns qui, chaque année, paient de prison les néfastes conseils qu'ils ont donnés à leurs clients, conseils qui, parfois, ont occasionné la mort ou provoqué la ruine. Le plus connu de ces « docteurs ès maléfices » est le « quimboiseur ». Moyennant rétribution payable d'avance, il vous indiquera le moyen certain de guérir une maladie que ne connaissent pas les médecins. Quand il se contente de prescrire certaines herbes inoffensives dont les vertus — affirme-t-il — ne sont connues que de lui seul, ou de conseiller la pose d'un pigeon tué récemment et ouvert en deux sur la tête d'un enfant atteint de méningite tuberculeuse, il n'y a que demimal, mais que de crimes n'a-t-il pas commis — volontairement ou involontairement — en prescrivant des macérations de tiges de bambous ou des infusions de feuilles de digitale ! Combien d'enfants a-t-il rendu aveugles en traitant une conjonctivite légère par des cataplasmes de « bouse de vache » ou de « fiente de pigeon » ! A un amoureux éconduit, il conseillera de verser des « rognures

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement