Page 225

SORCIERS ET SORTILEGES,

QUIMBOISEURS ET MAGNÉTISEURS

165

de la montagne qui chemine à travers les fougères arborescentes, et, lorsque arrivé au sommet, il voudra l'embrasser, il poussera un cri de terreur en s'apercevant que son visage est celui d'un spectre hideux, dont les yeux flamboient. Le malheureux essaiera de fuir, mais ce sera trop tard; affolé par cette vision surnaturelle, il lâchera la main de sa compagne, perdra pied, et roulera dans le précipice voisin jusqu'au moment où il ira se fracasser la tête sur les pierres du torrent qui coule au fond de cette gorge sauvage. La « guiablesse » — ce ne peut être que la compagne de Satan, le « guiable » — a, dit-on, déjà fait un nombre considérable de victimes. D'ordinaire, elle se tient sur les routes, loin de toute agglomération, et ne craint pas la lumière aveuglante des midis tropicaux; certains esprits forts affirment l'avoir rencontrée, à la tombée de la nuit, dans les cimetières qui avoisinent les villages, mais le cas est plutôt rare. Quoi qu'il en soit, il faut l'éviter à tout prix, et le meilleur moyen de lui résister et de la mettre en déroute, c'est de se recueillir dans la prière. Opposer Dieu au Diable, n'est-ce. pas ce qu'il y a de plus efficace pour sauver son âme et son corps? Dans un pays où les croyances religieuses sont aussi fortement enracinées, on conçoit volontiers que l'évocation de Dieu et des saints du paradis soit le meilleur moyen de se défendre contre les « revenants » et contre les « zombis ». Ainsi s'explique la présence de toutes ces croix et de toutes ces petites chapelles que l'on rencontre tout le long des routes, dans l'excavation d'un rocher ou au sommet d'un tertre. Il faut prier pour les âmes des trépassés qui viennent errer le soir, près des agglomérations ou sur les grands chemins; et la prière sera d'autant mieux exaucée si l'on place une bougie allumée dans une de ces petites niches, construites avec les morceaux d'une vieille caisse, et érigées en chapelle dans le voisinage de l'endroit où vient d'ordinaire rôder « l'âme » égarée. Certaines de ces petites chapelles sont devenues de véritables lieux de pèlerinage, et nul n'oserait sans

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement