Page 221

CHAPITRE XIX

SORCIERS ET SORTILÈGES QUIMBOISEURS ET MAGNÉTISEURS

le Père Dutertre, de l'Ordre des frères prêcheurs, donna, en 1667, à la Martinique, le nom de « Pays des Revenants », il faisait allusion à la séduction qu'exerce Madinina sur ses visiteurs et sur ses habitants, et dans l'ouvrage qu'il a publié en 1671 sous le titre Histoire générale des Antilles habitées par des Français, on peut encore lire cette phrase : « La façon d'être du pays est si agréable, la température si bonne, et l'on y vit dans une liberté si honnête, que je n'ai pas connu un seul homme ni une seule femme qui en soient revenus, en qui je n'aie remarqué une grande passion d'y retourner. » Mais ce n'est pas dans le même sens qu'un autre historien, le Révérend Père Labat, a consacré plusieurs chapitres aux « Revenants » de la Martinique. Il faisait allusion à ces fantômes que l'imagination créole a créés de toutes pièces, et auxquels certains esprits faibles croient encore. Depuis cette époque reculée où l'on exorcisait, pour ORSQUE

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement