Page 217

COMMENT ON PÊCHE LA LANGOUSTE

159

— Où sont donc vos casiers, lui demandai-je, en constatant que l'embarcation était complètement vide. — Ce n'est pas la peine d'en avoir, me répondit-il, j'ai ce qu'il me faut, et sans plus tarder il repoussa du pied la pirogue où je venais de prendre place, non sans inquiétude, en constatant l'équilibre plutôt instable de cette coque de noix. Peu à peu, cependant, je repris confiance en voyant avec quelle adresse mon compagnon maniait ses rames. Il faisait, ce matin-là, un temps délicieux. Le soleil n'était pas encore levé, mais l'atmosphère était lumineuse, la mer était calme et sans rides, on se serait cru sur un lac dont les eaux transparentes permettaient de voir très nettement le sable fin du fond. Nous voguions ainsi depuis un quart d'heure en suivant la côte, et je commençais à être quelque peu intrigué par ce pêcheur qui n'avait aucun accessoire de pêche et qui, la pipe à la bouche, ramait si tranquillement. — A quelle heure commencerez-vous à pêcher? lui demandai-je. — Encore quelques minutes, me dit-il en patois créole, et nous arriverons sur le lieu de la pêche; voyez cette barrique qui flotte à cinq cents mètres d'ici, dès que je l'atteindrai, je m'arrêterai. En effet, quelques instants plus tard, Siméon rentrait ses rames. Regardez, me dit-il, en me montrant le fond de la mer. L'eau était si claire que malgré cinq ou six mètres de profondeur, on en distinguait nettement tous les détails. Ce n'était plus le sable fin, légèrement ridé, observé jusqu'alors, mais un amas de roches plus ou moins régulières, tapissé d'algues. De ci de là, on voyait des excavations. — Les langoustes, me dit Siméon, affectionnent tout particulièrement ces fonds rocheux, elles se tapissent dans les trous et c'est là qu'il faut aller les chercher. Ce disant, il enleva sa blouse et prit, sous la banquette où il se trouvait assis, un sac en forte toile et de forme allongée. Il y introduisit le bras droit et me demanda de lui attacher fortement le sac au-

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement