Page 208

152

MADININA, REINE DES ANTILLES

les chasseurs aussi, et il n'est pas rare de voir un « nemrod » martiniquais revenir le soir, après une journée de chasse, avec plus de deux cents pièces dans sa carnassière. Comme on le voit, les amateurs de chasse peuvent satisfaire leur passion; à la Martinique, on trouve du gibier à plumes, du gibier à poil, et même du gibier... à écailles. Je m'explique : Aimez-vous la chasse pour le plaisir de rechercher le gibier caché et de le poursuivre à travers une plaine parsemée de rochers? Allez dans la presqu'île de la Caravelle pour y chasser le « cabri » et le lapin. Le cabri n'est autre chose qu'une variété de chèvre sauvage dont l'agilité est incroyable. Ces animaux sont excessivement défiants; on ne les approche qu'à force de ruses. Au moindre bruit, ils se sauvent, escaladent par des bonds prodigieux les rochers et vont se cacher dans un repli de terrain où ils restent tapis jusqu'à ce que tout danger soit écarté. La chair du cabri est très parfumée et agréable à manger; elle rappelle comme goût celle du chevreuil des forêts d'Europe. Préférez-vous parcourir les bois à la recherche d'un mammifère dont la chair succulente vous rappellera le goût du poulet plutôt que celui du sanglier? Allez dans les bois qui avoisinent Sainte-Luce ou dans les forêts de la Trace chasser le « manicou ». « Cette espèce de sarrigue — raconte Marcel Dumoret dans un ouvrage intitulé : Au pays du sucre — niche dans les bois, dans de vieux troncs d'arbres creux où il est impossible aux meilleurs yeux de découvrir leur présence. On se sert en cette occurrence de chiens dressés à cet exercice, qui flairent la bête et la suivent jusqu'à son refuge. Cette chasse se fait toujours à la lumière des flambeaux, la nuit, pour avoir plus de chances de trouver le quadrupède chez lui. Mais arrivé là, on aurait beau frapper à la porte — je veux dire sur le tronc d'arbre — qu'il n'ouvrirait ni ne mettrait le nez à la fenêtre, et les chiens ne pouvant grimper sur l'arbre à sa recherche, on doit prendre le parti de faire intervenir les grands moyens, et d'enfumer le

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement