Page 164

114

MADININA,

REINE DES ANTILLES

ment terminé et il y a de fortes chances pour que d'ici là, de nombreuses maisons soient édifiées dans son voisinage. Le marché public a été également reconstruit et il présente tous les jours une grande animation. C'est là, en effet, que les paysans des villages voisins : Le Prêcheur, le Fonds Saint-Denis, le Morne Rouge, — également reconstruits depuis peu — viennent vendre leurs produits et faire leurs achats. Il en résulte un mouvement commercial d'une certaine importance, qui a nécessité l'installation de différents services publics (douane, contributions directes et indirectes, perception, bureau de poste, brigade de gendarmerie) et qui ne peut que s'intensifier chaque jour davantage. Tous les produits agricoles du nord de l'île sont apportés sur ce marché couvert, et il n'est pas rare de voir des commerçants de Fort-de-France venir s'y approvisionner. Ainsi se rétablit peu à peu l'activité économique de la ville qui fut jadis le centre industriel et commercial le plus important de la Martinique. Depuis plusieurs mois, une usine de produits tinctoriaux et tannants s'est installée au nord de la ville et utilise pour leur fabrication le bois de campêche qui abonde dans l'île; les produits ainsi fabriqués sont expédiés en France et ce sont les cargos de la Compagnie des Transports Maritimes qui viennent les chercher en rade même de Saint-Pierre. A son tour, la Compagnie Générale Transatlantique envisage la possibilité, pour ses navires, de faire escale à Saint-Pierre et d'y effectuer, en rade, à l'aide de chalands ses opérations commerciales. Les marchandises à destination de la région du nord de l'île, — précisément celle qui a été en grande partie dévastée par le volcan — pourront ainsi être débarquées directement et transportées ensuite par camion dans les différents villages voisins; de même, il sera possible de charger à destination de l'Europe les fûts de rhum qui proviennent des usines de la région et dont les plus importantes sont : Saint-James, Pecoul, Beauregard, Morne l'Étoile, etc. A cet effet, de

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement