Page 156

108

MADININA,

REINE DES ANTILLES

Quant à l'incendie de la ville, il a été dû, non pas à la température des cendres, qui, à plus de 6 kilomètres du cratère n'était plus suffisante pour enflammer du bois, mais aux foyers domestiques des maisons renversées. C'est la répétition du désastre qui accompagne les grands tremblements de terre (Santiago, San-Francisco, Tokio) dans lesquels n'intervient pas le volcanisme. L'éruption du 8 mai fut suivie de plusieurs autres, mais qui n'atteignirent pas son intensité. Celle du 20 mai fut toutefois assez violente; elle recouvrit de cendres et de lapilli une grande partie de la ville de Saint-Pierre, et acheva de renverser les murs calcinés encore debout. Celles des 6 juin et 9 juillet provoquèrent une véritable panique à Fort-de-France, située à 30 kilomètres au sud-est de Saint-Pierre. Le 9 juillet, la capitale martiniquaise fut plongée dans une obscurité complète; un nuage noir, dont les poussières volcaniques colorées par le soleil avaient l'apparence de petites flammes, recouvrit toute la ville et y provoqua un affolement indescriptible. Les habitants se réfugièrent en masse dans les souterrains du Fort-Saint-Louis, d'autres, craignant l'engloutissement de la ville par un énorme raz de marée qui était venu accroître la panique, préférèrent se rendre sur les hauteurs environnantes. Cet état d'affolement fut encore aggravé par l'éruption qui se produisit dans la nuit du 30 août, détruisant trois communes du nord de l'île : le Morne Rouge, l'Ajoupa Bouillon et le Carbet, faisant plusieurs centaines de victimes nouvelles, et provoquant sur toute la côte ouest de la Martinique et même dans l'île anglaise de Sainte-Lucie un violent raz de marée. Si l'on se rapporte au témoignage des habitants de Sainte-Lucie qui assistèrent de loin à ce tragique spectacle, cette éruption fut aussi forte que celle du 8 mai. De 8 heures à 11 heures du soir, un nuage opaque s'étendit comme un voile lugubre sur toute la Martinique; vers 10 heures, le nuage devint pourpre, des déto-

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement