Page 130

90

MADININA,

REINE DES ANTILLES

voulez-vous que je réclame de l'argent, puisque je n'ai besoin de rien. Vous me donnez tout ce qu'il me faut, que puis-je désirer de plus? » Et c'était bien la vérité. « Da » Henriette avait les plus belles robes, les plus beaux bijoux, et il lui suffisait d'exprimer un désir pour obtenir satisfaction. Aussi, n'ayant ni descendants, ni parents d'aucune sorte, elle ne vivait que pour les enfants qui lui étaient confiés. Levée de très bonne heure, elle quittait la « chambre des gosses » où elle couchait en permanence pour se rendre à la cuisine et préparer chaque matin, avec un soin méticuleux, des petites tasses de café noir bien sucré, qu'elle apportait ensuite dans leur lit aux écoliers mal réveillés qui attendaient ce breuvage chaud, avant de se lever pour terminer leurs devoirs. Dans la matinée, la vieille da s'occupait exclusivement du dernier né; après l'avoir baigné, habillé, alimenté, elle le prenait dans ses bras et le menait sur « la Savane » voisine; cette promenade bi-quotidienne était de règle et il aurait fallu un cas de maladie grave pour que cette sortie hygiénique n'eût pas lieu. Pour la circonstance, « Da » Henriette s'habillait très simplement; une jupe de cotonnade, une chemise de toile blanche, un « madras » noué négligemment autour de la tête, tels étaient les seuls accessoires de son costume. Par contre, elle n'oubliait jamais de prendre un énorme parapluie; c'était, disait-elle, indispensable pour protéger le bébé endormi; le matin, il fallait craindre « la fraîcheur des tamariniers », la pluie qui pouvait se mettre à tomber, ou le soleil qui venait de se lever, mais c'était surtout le soir qu'il fallait, avec la fraîcheur de la nuit, éviter le « serein qui tombait » et qui pouvait être la cause d'un refroidissement brusque et par suite d'une vilaine bronc h i t e . Dans le cours de la journée, « Da » Henriette préparait les biberons et s'occupait, entre temps, du blanchissage du linge des tout petits. Elle ne voulait laisser à personne le soin de repasser les petites che-

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement