Page 125

LE PATOIS CRÉOLE

LES DEUX MULETS

Un jour, dans un grand chemin, Deux mulets cheminaient. L'un avait une charge de foin, L'autre portait de l'argent. Celui-ci faisait le « docteur », Il gouaillait l'autre Et lui disait : « Mon cher, Que portez-vous comme ça? Vous êtes chargé de paille, C'est là un travail d'enfant Et non un travail de nègre mâle. Ça vous rend le dos tout sale, Pauvre de vous l Tout de bon, mon cher, Ça me ferait mal au cœur Si j'allais au bourg avec ça. » Il se mit à rire « quia ! quia ! quia ! » L'autre mulet, l'oreille basse, Entendait cela sans souffler mot. Voilà qu'ils rencontrent un voleur, Tous les deux prennent peur, Tous les deux se mettent à courir : Ti, pi, ti pi, ti, pi, ti, pi. Quand il les vit filer, Le voleur prit son fusil Et tira sur le monsieur Qui portait de l'argent. Le coup de fusil partit : « poh ». Le pauvre mulet tomba « boh », L'autre lui dit : « Camarade, Tu me gouaillais. Regarde, Si tu avais porté du foin On ne t'aurait rien fait. »

85

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Madinina "Reine des Antilles"  

Auteur : William Dufougeré / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement