Page 69

— 59 — sans s'en douter, p a r un pareil testament, l'infortuné Rateigh (1) « En 1790, on avait trouvé, à u n e demi-lieue d e Cayenne (2) mêlé à du sable noir, un sable doré qui, après avoir été lavé et mis dans le creuset, laissa des paillettes d'or Le colonel Ogier de Gomband a rencontré dans l'intérieur, en 1803, u n Indien portant au cou un morceau d'or pur, de 3 ou 4 l i v r e s . . . (3) Des études et recherches effectuées depuis 4 0 ans, dans les manuscrits et les livres de toutes sortes, il reste l'impression très nette, pour l'auteur de ces lignes, q u e la découverte de l'or et son exploitation ne datent pas de 1854 ou 1855, comme voudraient l'établir les divers écrits publiés sur la matière. C'est la révélation d'une découverte sensationnelle, faite à l'Approuague par un colon français, M. Félix Couy, sur l'indication de l'Indien portugais Paoline, q u e l'histoire locale a notée et fixée comme le point de d é part de l'industrie aurifère. De 1855 à nos j o u r s , l'or n ' a cessé de fournir à ce pays la plus constante de ses ressources. La colonie r e n f e r m e des gisements aurifères, dont l'étendue et la richesse ne peuvent être déterminées, mais qui sont certainement considérables. Ces c h a m p s d'or, depuis 80 a n s , produisent actuellement de 1.200 à 1500 kilogrammes p a r an, d'après les statistiques douanières, c'est-à-dire sans compter les quantités qui s'évadent en fraude à l'extérieur. Cette production, dans les bonnes années d'autrefois, s'élevait à 4 . 0 0 0 kilogrammes. Les prospections des régions encore inconnues n e se faisant plus, il y a plusieurs années depuis qu'on (1) Lequel mourut sur l'échafaud, d'ordre d u Roi d'Angleterre, pour n'avoir pas tenu les promesses qu'il avait faites dans le récit de s o n premier voyage en Amérique. (2) Aux pieds de la colline de Montabo, près Cayenne, où existe a c tuellement u n e carrière de roches, exploitée par le service des travaux publics. (3) La Guyane Française ; son exploitation aurifère, article publié dans le Courrier de l'Europe, à Londres, le 24 novembre 1860.

Annuaire de la Guyane Française et du territoire de l'Inini pour l'année 1936  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Annuaire de la Guyane Française et du territoire de l'Inini pour l'année 1936  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement