Page 50

-

42

-

frappés d a n s l e u r f o r t u n e , d a n s l e u r s biens et d a n s l e u r s m o y e n s d'existence, le g o u v e r n e m e n t avait fait voter p a r le P a r l e m e n t ce q u e l'on a a p p e l é l'indemnité coloniale, à r é p a r t i r e n t r e les a n c i e n s p r o p r i é t a i r e s d'esclaves, au p r o r o t a du n o m b r e d e c h a c u n , et tout de suite, s a n s d é s a m p a r e r , p o u r les e m p ê c h e r de d i s p o s e r follement des s o m m e s ainsi attribuées, c o m m e aussi et s u r t o u t p o u r p e r m e t t r e la r e p r i s e de l'agriculture et de ses i n d u s t r i e s p a r les p l a n t e u r s r u i n é s , la sollicitude g o u v e r n e m e n tale de la 2e R é p u b l i q u e créait les banques coloniaales, avec u n p r é l è v e m e n t fait d'autorité s u r cette i n d e m m i t é c o l o n i a l e , p o u r constituer u n capital-actions à ces n o u v e l l e s institutions de c r é d i t . Et comme cette création coïncida avec le vote et rétablissement de la Transportation à la Guyane, on peut dire qu'elle fut doublement heureuse, en atténuant en quelque sorte le tort moral considérable, causé à la population française de notre vieille colonie. Depuis, cet établissement de crédit devait être le plus puissant facteur du relèvement économique de ce p a y s . C'est la B a n q u e de la Guyane qui empêcha notre ruine totale, après l'abolition de l'esclavage ; c'est elle qui permit de financer les diverses immigrations réglementées et libres, par lesquelles la colonie tenta de se sauver et réussit dans une certaine mes u r e . Et c'est elle encore qui permit le développement de l'industrie aurifère d'abord, puis de toutes les autres, qui se sont successivement c r é é e s , exploitation du balata, du bois et de l'essence de rose ; et de nos jours, de la canne à sucre, des essences forestières et enfin, tout récemment, de la banane. C'est elle enfin, qui a pris l'initiative de soutenir les premiers pas du syndicat bananier. Voilà notre vieil établissement de crédit actuellement âgé de 80 ans ! Ne doit-il pas être à l'honneur, à l'occasion des fêtes du Tricentenaire ?

Annuaire de la Guyane Française et du territoire de l'Inini pour l'année 1936  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Annuaire de la Guyane Française et du territoire de l'Inini pour l'année 1936  

Auteur : Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles et de la Guyane...

Profile for scduag
Advertisement