Page 80

64

SAINT-CHRISTOPHE.

liam Colebroke, gouverneur général des Ilessous-le-Vent. N'ayant pu réussir à nous loger convenablement dans les auberges, nous profitâmes de l'obligeante invitation du président du conseil, W. H. Crook, et de J.-J. Pedder, secrétaire du gouverneur, et nous nous établîmes pour un séjour qui ne devait pas être long, dans l'hôtel du Gouvernement, maison commode, bien aérée, et à peu de distance de la ville. Nous y trouvâmes tout ce qu'on peut désirer en commodités, en agréments et en attentions; nous avions, en outre, l'avantage d'y être loin de l'influence d'une fièvre épidémique, occasionnée, selon toute apparence, par les exhalaisons dun marais salin, situé au vent; cette fièvre faisait alors de grands ravages dans la ville, et emportait chaque jour un grand nombre de personnes. Le lendemain de grand matin, je montai un des chevaux du gouverneur, et je jouis de tout ce que peut avoir d'agréable une promenade solitaire à travers champs. Quoiqu'on fût au septième jour de la semaine, que les noirs émancipés consacrent ordinairement à leurs affaires particulières, j'en vis un grand nombre sur les plantations, travaillant avec ardeur à couper les cannes pour le moulin. Je remarquai en eux tout ce qui annonce la vigueur physique , le

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement