Page 65

ET TORTOLA.

49

durée de notre séjour à Roadstown, son excellent cheval de selle. Riche propriétaire lui-même, il était de plus fondé de pouvoir de Reid, Irving et compagnie, propriétaires hypothécaires d'une portion considérable de l'île. En ces deux qualités, notre ami n'a pas moins de 1,500 nègres libres sous sa direction; et comme une longue habitude avait depuis longtemps associé toutes ses idées à l'ancien système, nous ne pouvions qu'en attacher plus d'importance à son témoignage. Or, de son propre mouvement, sans y être provoqué, il se hâta de nous dire que ses ouvriers travaillaient de la manière la plus satisfaisante. « Je n'ai , dit-il, aucun sujet de plainte « contre ces hommes. » Un fait qui doit être regardé comme une démonstration concluante contre l'esclavage , c'est qu'une portion aussi considérable des terres de l'île ait passé des mains des propriétaires en celles du marchand et du bailleur de fonds, et nous étions fiers alors de pouvoir mettre en regard de toutes ces preuves, le précieux témoignage de notre ami en faveur de la liberté. Le lendemain malin, nous étions en selle de très-bonne heure, et nous allâmes avec le docteur Dyett et R. V. Shew, un des planteurs les plus influents , visiter la principale propriété du président Isaac. Une nombreuse troupe de nègres,

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Profile for scduag
Advertisement