Page 50

34

SAINTE-CROIX.

ne règle pas définitivement ces sortes d'affaires. Il en résulte qu'à Sainte - Croix la profession d'homme de loi est, à peu de chose près, un tit re pur et simple; on pourrait presque dire qu'elle n'existe pas du tout. Une semblable institution serait d'un prix infini dans les colonies des Antilles, où les procès sont une source de vexations et de haines. Je ne puis terminer cette lettre sans remarquer que la société de Sainte-Croix est pleine d'agréments; et il est impossible de montrer une bonté plus hospitalière que celle dont nous avons été l'objet, de la part d'un grand nombre de propriétaires résidants. Aucune secte chrétienne autre que l'église luthérienne danoise n'y est tolérée par la loi, excepté les frères Moraves, les catholiques romains et l'Église d'Angleterre; cependant, grâce à une permission spéciale du gouvernement, nous avons tenu dans les deux villes, avant notre départ, plusieurs réunions publiques de culte, qui ont été suivies par des personnes de toute condition et de toute couleur. Nous avons profité avec empressement de cette occasion pour promulguer ces principes essentiels du christianisme, source véritable et unique de la pure vertu et du solide bonheur. Espérons qu'avant qu'il soit longtemps on verra le règne bienfaisant de la loi civile et de la

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Profile for scduag
Advertisement