Page 39

SAINTE-CROIX.

23

n'ont que de fort modestes prétentions à la science. Il faut avouer, cependant, que toutes ces curiosités ne sont rien en comparaison de l'ichthyologie de Sainte-Croix. Le marché au poisson de West-End se tient un peu avant midi, tout près du rivage, à l'ombre de quelques cocotiers. Épier la rentrée des pêcheurs au moment du marché, observer les poissons vivants, pendant qu'ils sont encore dans les barques, ou après qu'on les a déposés à l'ombre sur le gazon, c'est là une source d'amusement presque inépuisable; on ne peut voir sans surprise la variété des espèces et l'éclat de leurs couleurs. Je ne les connais que par leurs noms vulgaires, il est vrai, mais je croirais manquer à mon sujet si je n'indiquais en particulier le grondeur, marqué de bandes alternées, jaune et pourpre; la chèvre, rose clair et argent; le docteur, cuivre bruni; le Welshman, rose clair, avec des raies jaunes; le hind, blanc, avec des taches rouges et brunes; le rock-hind, vert, tacheté de brun; le perroquet, brun foncé, bleu et jaune; le silkfish, d'un rose clair brillant; le blare-eye, rose-clair, avec un œil blanc d'une grandeur extraordinaire; le cochon d'Espagne, jaune brillant et brun; l'ange, pourpre, et de l'or le plus pur. Je pourrais grossir cette liste d'une multitude d'autres noms. Ces poissons pèsent, en

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement