Page 373

RETOUR AUX ETATS-UNIS.

357

le bruit d'une effroyable tempête, et les éléments embrasés seront dissous, et la terre sera entièrement brûlée avec tout ce qu'elle contient.)) Alors, alors, mon cher ami, nous paraîtrons tous « devant le tribunal de Christ ; » l'intendant rendra compte de son administration, et chacun de nous recevra des mains du juge de toute chair, la rétribution qui lui sera due, «suivant les œuvres qu'il aura faites, quand il habitait son corps, soit que ses œuvres soient bonnes, soit qu'elles soient mauvaises.» Un des vœux les plus ardents de ma raison et de mon cœur, c'est donc que le monde apprenne un jour que l'homme distingué à qui sont adressées ces lettres s'est dépouillé de tous ses préjugés en faveur de l'esclavage, déplorable tache au milieu de toutes les brillantes qualités d'un si noble esprit. Puisse-t-il, au grand jour, pouvoir dire au juge suprême, que dans le déclin de sa vie il a travaillé de tout son pouvoir, et en fidèle serviteur de Christ, à l'extinction définitive du plus odieux, du plus atroce des crimes contre l'humanité ; qu'il s'en est montré l'implacable, le constant adversaire dans les diverses relations de sa vie; qu'il l'a combattu comme chef de famille; qu'il l'a combattu comme le citoyen le plus influent du Kentucky; qu'il l'a combattu comme un des hommes d'E-

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement