Page 372

356

RETOUR AUX ÉTATS-UNIS.

de nouvelles forces; les ailes leur reviendront comme aux aigles; ils courront et ne se fatigueront point, ils marcheront et ne se lasseront point.» Cette lecture fut suivie de quelques instants de silence, pendant lesquels chacun de nous put se livrer aux méditations qu'inspirait naturellement une réunion religieuse sur cette mer où, la veille, nous nous étions crus si près de notre dernier jour. Nous nous trouvions alors près des côtes de la Géorgie, et le lendemain, 20 du quatrième mois, nous arrivâmes sans autre contrariété dans le port de Savannah. Ainsi se termina, cinq mois juste après notre départ de New-York, notre voyage aux Indes occidentales, voyage si plein d'intérêt et si fécond en enseignements précieux. Au moment de clore cette série de lettres, je ne puis m'empêcher de te rappeler ces paroles de l'Écriture : « La terre et les cieux vieilliront comme un vêtement; tu les changeras comme un habit, et ils seront changés.» — «Toute l'armée des cieux se fondra, dit Isaïe, et les cieux seront mis en un rouleau comme un livre; et toute leur armée tombera comme tombe la feuille de la vigne, et comme tombe celle du figuier. » — « Mais le jour du Seigneur, dit l'apôtre Paul, viendra comme un larron qui vient la nuit, et en ce jour les cieux passeront avec

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement