Page 282

266

LA

JAMAÏQUE.

même chiffre; mais on appréhende une nouvelle diminution dans la récolte des sucres. Or, en tant que cet affaiblissement des produits se lie au changement de système, il est évident qu'il faut en chercher la cause dans la diminution correspondante de la quantité de travail. Mais ici se présente la question, et pour ainsi dire, le pivot sur lequel tourne toute cette discussion : D'où vient cette diminution de la quantité de travail? Je réponds sans hésitation, mais sans réserve aucune : Elle vient principalement de causes qui se rattachent par leur nature à l'esclavage, et nullement à la liberté. Cette diminution est en grande partie le résultat de ces tentatives impolitiques dont le but évident est de maintenir le travail forcé, tentatives qui ont dégoûté, rebuté la population des campagnes, et amené sur tant d'habitations la désertion des travailleurs. Une circonstance consolante, c'est que la masse des plantations et des autres travaux préparatoires exécutés sur les habitations, durant l'automne de 1839, a été beaucoup plus considérable, d'après tous les rapports, que dans l'automne précédent, 1838. On ne peut qu'y voir l'effet d'une meilleure intelligence entre le planteur et les paysans; et il en doit résulter immanquablement, si toutes les autres circonstances sont

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Profile for scduag
Advertisement