Page 278

262

LA

JAMAÏQUE.

d'une population plus forte. Que le territoire de cette île puisse admettre un nombre d'habitants beaucoup plus considérable, c'est ce que l'on ne saurait contester, et nous serions loin de combattre tout plan raisonnable qui aurait pour but d'y amener un plus grand nombre de colons; mais nos propres recherches ont eu pour résultat l'intime conviction que la population actuelle de la Jamaïque, sous une équitable et sage administration, qui saurait et voudrait faire un bon emploi de ses forces , se trouverait plus que suffisante pour l'étendue actuelle de ses opérations agricoles, et que, comme la population s'accroît infailliblement sous le régime de la liberté, ses cultures ne pourraient manquer de s'étendre indéfiniment. Il est un point sur lequel nous ne pouvons nous dispenser de quelques réflexions que l'on ne regardera peut-être pas comme inutiles. Le seul obstacle qui, à notre connaissance, empêche la population de la Jamaïque de prendre cet accroissement naturel dont les avantages ne sont contestés par aucun parti, c'est la déplorable absence des secours d'une médecine réellement digne de ce nom, état de choses dont les tristes conséquences se font sentir dans tous les quartiers de la colonie. Les dispositions adoptées à cet égard , en faveur des nègres, du temps

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement