Page 270

254

LA JAMAÏQUE.

de l'éducation, dirigés par le clergé de l'Église anglicane. Ces écoles sont aujourd'hui entièrement gratuites, et nous hasardâmes de lui suggérer, comme un moyen d'amélioration, l'idée d'en assujettir l'entrée à une faible rétribution, en lui citant l'exemple des écoles Mico et autres où cet usage produit les meilleurs effets; rétribution qui non-seulement serait supportée sans peine par les classes ouvrières, mais servirait encore à leur faire sentir davantage le prix de l'éducation. La population agricole de la Jamaïque n'a nullement besoin qu'on lui fasse la charité, et, dans toute circonstance analogue , le plus grand service qu'on puisse lui rendre, c'est de l'amener doucement à connaître ses besoins et à y pourvoir par elle-même. Notre entretien se termina par une déclaration que nous fit l'évêque, dans les termes les plus positifs, et que nous serions tentés d'imprimer ici en gros caractères; c'est qu'avant l'émancipation, ses efforts pour l'instruction du peuple, soit profane, soit religieuse, avaient été comparativement inutiles. Son bras, nous dit-il, avait été paralysé par l'influence de l'esclavage ; mais aujourd'hui tous les obstacles étaient écartés. D'un côté, les nègres manifestaient un immense désir, une soif d'instruction toujours croissante; et de l'autre côté, la population blanche avait cessé d'y mettre empê-

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Profile for scduag
Advertisement