Page 266

250

LA

JAMAÏQUE.

tout ce qui peut assurer le succès de l'œuvre sainte qu'ils ont entreprise. Cependant un jury de la Jamaïque venait de rendre son verdict contre ces deux excellents hommes, comme coupables d'avoir aidé et favorisé les désordres commis par une réunion séditieuse. L'accusation avait rapport à une échauffourée à laquelle des membres de leurs troupeaux avaient pris part, avec je ne sais quels perturbateurs dont le but malveillant était de troubler leurs assemblées religieuses ; mais l'innocence de nos amis était si évidente que, malgré la déclaration du jury, la cour s'était abstenue de leur infliger aucune espèce de punition. Nous n'en fûmes que plus empressés, dans ce temps d'affliction, à leur tendre la main de l'amitié chrétienne ; et certes nous ne pouvons que rendre témoignage à la conduite décente et pieuse des nombreux travailleurs qui, sur notre invitation, se réunirent le soir même à la chapelle de W. G. Barrett. Après le service, et pour satisfaire aux désirs du missionnaire, nous donnâmes aux assistants quelques détails sur la situation et sur la conduite de leurs frères des Iles-du-Vent; ils nous écoutèrent avec la plus profonde attention, surtout quand nous cherchâmes à leur faire entendre comment la cause de la liberté, dans d'autres parties du monde, dépendait de leur propre conduite et de

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement