Page 227

LA

JAMAÏQUE.

211

(samedi) C'est une ville de 12,000 âmes, située au pied de collines couvertes de bois, et a l'extrémité intérieure d'une très-belle baie; l'aspect en est agréable, et, comme plusieurs autres villes de la Jamaïque, tout s'y améliore rapidement. Nous fûmes reçus de la manière la plus obligeante par la femme de notre ami Thomas Burchell, missionnaire baptiste. Lui-même était absent et parti pour une station de la campagne; mais son troupeau accourut autour de nous et sembla enchanté de nous voir. Quoiqu'on n'eût été qu'au dernier moment prévenu de notre arrivée, et que rien n'eût annoncé préalablement une réunion religieuse, près de trois mille auditeurs remplirent la chapelle le lendemain matin, presque sans aucun mélange de blancs, et manifestèrent une gravité et une convenance de conduite qui honorent, tout à la fois, et le troupeau et le pasteur absent. L'après-midi, accompagné par Walter Finlayson et Levi Lewin, tous deux magistrats, je me rendis à la maison de correction et à la prison destinée au service du comté de Cornwall, c'est-à-dire d'un tiers de l'île environ. La prison était presque vide; quant à la maison de correction, j'y trouvai près de cinquante détenus renfermés dans un local assez mal gardé, sans classification par délits, et, je le crains, fort négligés sous le rapport de l'instruc-

14.

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement