Page 226

210

LA JAMAÏQUE

administrations, la bonne œuvre de l'éducation chrétienne fait de rapides progrès. Presque tout ce que nous avons vu ou appris pendant notre tournée, dans les paroisses de Sainte-Anne et de Trelawney, nous a paru propre à encourager les amis de l'humanité et de la religion. La culture du sucre était évidemment dans un état florissant ; quelques difficultés passagères ont été surmontées; et, si nous sommes bien informés, la prospérité de ces quartiers fertiles n'est plus entravée que par quelques tentatives pour obtenir le travail par la contrainte et la persécution, derniers et languissants efforts dont le but mal déguisé n'est autre que de maintenir l'esclavage sous une autre forme. Quoi qu'il en soit, une meilleure intelligence avait commencé à prévaloir entre les partis, et ces paroisses fournissent une démonstration plusque suffisante que partout où l'on abandonne la liberté à son action naturelle , le progrès et la richesse marchent de front avec elle, pour l'avantage et le bien-être de toutes les classes. Nous remarquâmes un fort bâtiment de commerce attendant sa cargaison de sucre à la baie de Sainte-Anne, trois à Falmouth, et une douzaine à la baie de Montégo. Une course des plus agréables, et de vingt-deux milles environ, le long de la côte, nous amena dans ce dernier endroit, le soir du septième jour

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement