Page 214

198

LA

JAMAÏQUE.

singulier. Quelques-unes de ces plantes sont d'une beauté remarquable et portent de grandes fleurs en trompette. C'est sur cette route qu'est située la maison de travail de Rodney, lieu de détention et de correction, fameux autrefois comme le théâtre de maintes scenes de cruauté. Sous le règne de la liberté, il a perdu tout à la fois ses tristes botes et sa terrible renommée. Le missionnaire Merrick et sa sœur nous tirent l'accueil le plus amical, et nous procurèrent le coucher et la table sans qu'il nous en coûtât une obole; on tua pour nous recevoir un chevreau de montagne. Nous convoquâmes pour le soir une réunion de culte, à laquelle, malgré un temps d'orage, assistèrent plusieurs centaines de travailleurs, et où tout se passa de manière à exciter dans nos cœurs le plus vif intérêt et les plus douces émotions. Nous avions indiqué pour la soirée du lendemain une autre réunion à la baie de SainteAnne, située sur la côte nord, à trente-cinq milles environ ; et comme il fallait franchir le mont Diavolo, nous sentions la nécessité de partir de très-grand matin. Mais malheureusement nos chevaux, que nous avions mis à l'herbe, avaient disparu dans le brouillard, et cet incident nous empêcha de nous mettre en route, comme nous te voulions, avant 1 heure ordinaire du déjeuner.

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement