Page 206

190

LA

JAMAÏQUE.

sont réunis ici; ils doivent être pris chacun dans leur sens propre et distinct. Infractions à la sévère et pure justice, efforts mal déguisés pour rétablir le travail forcé, systèmes d'administration oppressifs et contraires à l'équité, voilà à quoi il faut, en premier lieu, renoncer pour toujours; il faut ensuite s'interdire tout traitement brutal, tout jurement impie, tout langage insultant et dur; enfin, il faut agir en toute circonstance avec discrétion et fermeté. Toutefois, et même avec de l'équité et de la bonté, il y a peu de chances de succès, si, dans certains cas, les droits du maître sont imprudemment sacrifiés: si, par exemple, on permet aux travailleurs de prendre pour leurs jardins autant de terre inculte qu'il leur plaît , et de n'en payer qu'un faible loyer ou même point de loyer du tout, se mettant ainsi à même de se passer de tout travail à gages, et se plaçant par conséquent dans une véritable indépendance. De plus, on doit opposer une résistance calme et ferme à tous ces caprices auxquels ils sont enclins, auxquels ils se laissent aller de temps à autre, et qui naturellement excitent la mauvaise humeur de ceux qui sont chargés de les inspecter et de diriger leurs travaux. Sur une des habitations de Bravo, ses gens avaient, il n'y a pas longtemps, quitté leurs travaux, et voulaient qu'on

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement