Page 195

LA

JAMAÏQUE. 179

enfoncée dans ce sol ; aujourd'hui un village vient de s'y élever, réunissant tous les éléments de bien-être et de prospérité; et bientôt il récompensera les travaux des cultivateurs par une abondante récolte de productions alimentaires. Tous ceux qui s'y sont établis sont mariés; la plupart ont des enfants, et les hommes emploient la principale partie de leur temps à travailler à la journée sur des habitations voisines. On n'a pas perdu un instant pour organiser la chapelle et l'école, et tout annonce chez ce peuple nouveau un caractère religieux bien prononcé. Je n'ai jamais vu plus d'activité, plus de symptômes de contentement pour le présent, plus d'espérance pour l'avenir. Qu'on se souvienne qu'il y a deux ans seulement, ce paisible village n'existait pas encore; quelle source d'instruction dans cette simple remarque! Après un agréable repas, dans la jolie maison de campagne que possédait en ce quartier J. M. Philippe, nous reprîmes le chemin de Spanishtown, par un sentier plus sauvage encore, où il nous fallut marcher sur des roches , à travers les ronces et les fougères, jusqu'à Clarkstown , antre village du même genre, mais peut-être dans un état de culture plus avancé. Nous y trouvâmes une population hospitalière qui s'empressa de nous offrir le jus rafraîchissant du citron pour apaiser 12.

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Un hiver aux Antilles en 1839-40  

Auteur : Joseph-John Gurney / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Ant...

Advertisement